Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ce qu’il faut savoir pour ne pas se tromper (ni se ruiner) en achetant ses lunettes de soleil

Se protéger les yeux du soleil est loin d'être anodin : les rayons UVB sont à l'origine de nombreuses dégénérescences et maladies. Mais pour acheter de bonnes lunettes de soleil, faut-il encore être bien renseigné...

Choix

Publié le
Ce qu’il faut savoir pour ne pas se tromper (ni se ruiner) en achetant ses lunettes de soleil

Atlantico : alors que nous sommes actuellement en plein été, pourquoi est-il essentiel de porter des lunettes de soleil?

Dominique Bremont-Gignac : Les rayons UVB du soleil étant nocifs, il faut se protéger les yeux. C’est particulièrement important chez l’enfant d’une dizaine d’années parce qu’il a un cristallin encore transparent qui l’empêche de filtrer les rayons, à l’inverse de l’adulte qui arrive à les filtrer un minimum. Ça peut effectivement entraîner des dégénérescences maladies des années après. Les enfants doivent donc être protégés du soleil en permanence, que ce soit avec des lunettes ou des chapeaux. Il faut faire d’autant plus attention lorsqu’on est à la mer ou la montagne, où les rayons du soleil se réfléchissent sur la neige ou l’eau et sont donc encore plus toxiques.

Comment bien les choisir ? Faut-il absolument payer cher?

 

Il faut les choisir par rapport aux normes de filtration. En général, on ne trouve pas ces normes sur des lunettes qui sont vendues en grandes surfaces. Pour que des lunettes soit vraiment filtrante, il faut que les verres soient de la catégorie UV 3. Mais les normes 3 ou 4, on ne les trouve de manière certaine que chez les opticiens. Les autres peuvent-être de bonne qualité, mais elles ne montrent pas toujours la norme et donc pose un doute. Lorsque des lunettes sont fabriquée en Chine, sans contrôle, vous ne savez pas exactement si l’UV 3 de la norme chinoise correspond à ce que vous cherchez. L’opticien va être de bon conseil. Ce n’est pas une raison pour payer cela une fortune. Il faut faire plusieurs opticiens, et de faire faire des devis. Dans ces cas-là, ils arrivent toujours à proposer quelque chose dans des tarifs acceptables. Mais la qualité du verre importe beaucoup, et ce qui est certain, c’est que les lunettes à 10 euros ne protègent. D’autre part, il faut savoir que quand on a des lunettes de vue, il y a certain nombre d’opticiens qui offrent la paire de lunettes teintées.

Peut-on se fier aux lunettes de grandes marques de prêt-à-porter?

En général, ces lunettes sont vendues surtout pour leur côté esthétique. Elles peuvent, parfois, être de bonne qualité. Mais ce n’est pas du tout un gage de correction. Quand ce n’est pas vendu chez un opticien, alors on peut toujours avoir un doute sur la qualité des lunettes. Si on veut une vraie protection, il faut prendre 3. Surtout que certaines lunettes de grandes marques sont vendues chez l’opticien, et permet d’être sûr de la qualité.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Dominique Bremond-Gignac

Dominique Bremond-Gignac est co-auteur en 2014 d'un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sur les dangers potentiels des technologies 3D sur la vision.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€