Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 31 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Qatar en Syrie : la France doit ouvrir les yeux !

Trop longtemps, la France s'est méprise sur les intentions des rebelles syriens et de leurs soutiens arabes, au premier rang desquels le Qatar. Au point de ne pas envisager le risque d'un nouvel Afghanistan.

Islamisme et realpolitik

Publié le

La rébellion syrienne tient maintenant tête au régime depuis un an et demie et fait mentir ceux qui, des deux côtés, par cynisme ou par idéologie, avaient prédit la défaite de l’un ou l’autre camp. Passons sur les communiqués officiels, forcément triomphateurs, de l’armée syrienne.

Mais il faut faire ici une mention particulière à tous ceux qui, journalistes, universitaires ou politiques, décrivaient une armée syrienne libre aux quasi « mains nues », manquant cruellement d’équipement, démentant sur les plateaux télé ou dans la presse que des flots de matériel et d’armes affluaient par les frontières poreuses (et en particulier du Liban), pendant que les rebelles exhibaient leurs exploits sur Youtube, à grand renfort de chars T72 détruits.

De la même façon, ce ne sont que mépris et dénégations qu’ont récoltés ceux qui alertaient il y a plus d’un an déjà de l’infiltration massive des djihadistes dans le camp des rebelles. Il ne fallait pas brusquer les opinions publiques alors même que la mission des observateurs de la Ligue Arabe avait dans son rapport de janvier 2012 souligné l’armement performant des rebelles et que les armes continuent d’être vendues à des pays tiers qui les fournissent ensuite aux différents groupes armés. 

Hard et soft power

Derrière ces gigantesques approvisionnements se trouve la formidable puissance financière du Qatar, davantage multinationale que pays, émirat héréditaire plutôt que démocratie et qui joue un rôle déterminant depuis deux ans qu’a débuté le « printemps arabe ». En Libye, le Qatar a financé l’achat d’armes par les rebelles à des pays tiers comme la France, puis a fait intervenir ses Mirages et ses forces spéciales.

Mais le Qatar, c’est aussi le soft power : la chaîne Al-Jazeera a été en pointe dans la mobilisation de la rue arabe et musulmane contre le régime de Damas, et ce à plusieurs niveaux : dans le traitement médiatique du conflit en lui-même (y compris à coup de « fakes » retentissants) mais aussi par les prêches enflammés dont certains prédicateurs tels que le sheikh Al Qaradawi ont le secret, et qui se sont retrouvés dans les studios climatisés de la chaîne à faire du combat contre Bachar el Assad une œuvre pieuse, renouant avec des accents que l’on croyait réservés au régime iranien dans ses diatribes contre Israël.

En Syrie, c’est le voisin iranien, menaçant et tout proche qui est visé par les puissances sunnites du Golfe. Et sur le moyen terme, c’est aussi une façon, comme pour l’Arabie Saoudite, encore plus exposée à ce danger, de différer la survenue d’un « printemps arabe » domestique, qui viendrait déstabiliser des régimes dont on peut dire qu’ils ne possèdent, à l’heure actuelle, aucun mécanisme démocratique ni préoccupation en termes de droits humains : l’exportation du terrorisme a souvent été de la part de ces pays un moyen d’assurer l’ordre intérieur.

Quant à la situation à Bahreïn, dont peu de médias se soucient, elle est l’illustration même de ce que feront ces pays chez eux en cas de révolte populaire : envoyer les chars et réprimer les manifestations.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Profootfan - 20/08/2012 - 09:13 - Signaler un abus Enfin une analyse factuelle de la situation en Syrie...

    et de l'implication du Qatar (et autres régimes Sunnites). Merci Monsieur Frédéric Pichon pour cette mise au point que les média nous taisent. Qui est le méchant, qui est le bon dans cette (déplorable) situation? Qui a intérêt à déstabiliser la Syrie, (comme l'ont été l'Egypte l'Irak, la Tunisie et la Lybie)? Et bientôt l'Iran, l'Algérie et le Pakistan... Pour ceux qui ont quelques modestes connaissances en géo-politique, la réponse n'est pas un secret d'état... Mais ceux qui aident et financent actuellement ces rébellions font preuve d'une naïveté affligeante. Attendons la suite mais je suis assez pessimiste.

  • Par nightwings - 20/08/2012 - 09:31 - Signaler un abus Tomber de Charybde en Scylla

    Il faut être lucide d'un côté une dictature "laïque" corrompu (prochiite, Iran) et de l'autre un fondamentalisme dictatorial corrompu (sunnite, Al Qaïda). Aucun des deux n'est à souhaiter pour ce pays, ce sont les syriens qui vont de toute manière en payer le prix ainsi que toute la région. ce que l'on peut constater que pendant les problèmes de la Syrie, un canal aérien est ouvert pour une offensive sur L'Iran par Israël, mais cette vision à court terme aura un lourd prix à payer. Pour cette fois la voix de la sagesse serait de ne pas être associé à ce qui va se passer dans ce conflit et de ses conséquences. Le fait que nous ayons raté la légitime révolution Tunisienne ne doit pas nous pousser dans n'importe quelle action inconsidérée.

  • Par John88 - 20/08/2012 - 10:06 - Signaler un abus tantinet grotesque

    Le tantinet grotesque des affirmations faite par le Ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius sur la Sirie à été qualifie de style fasciste jamais faite depuis la deuxième guerre mondiale par l'historien et écrivain d'investigation Griffin Tarpley, confirme que la France est sous l'emprise des nouveaux maitres du monde du nouvel ordre mondiale et la démocratie n'est plus que une coquille vide dans l'histoire.

  • Par HdT - 20/08/2012 - 10:13 - Signaler un abus Tournant majeur

    La pire des affaires qui pourrait arriver, et qui d'arrriver en Syrie, c'est que l'actuel gouvernement de Bachar El Assad soit renversé. Après les choses iront très vite dans le reste des pays arabos-islamiques ou prédisposé à le devenir le temps de le dire. Avec un taux d'analphabétisme supérieur à 70% dans nombre de ces pays, surtout en raison de la religion dominante qui contrôle et oriente tout de la vie des citoyens du matin au soir, il sera impossible de penser un jour que les choses se tasseront d'elles-même. Ce serait vrai si la démographie arabo-islamique trouvait un mur mais il n'y en a pas encore de concret. Sa force est construite sur le nombre et non sur l'intelligence et l'ingéniérie déployées par des moyens technologiques compensant cet écart de masse qui tôt ou tard, très tôt en fait, va se jeter à la face du Monde, c'est à dire de tout ce qui n'est pas eux, tout ce qui n'est islam. Jamais une société humaine n'en a fait ch... autant d'autres d'autant de diverses cultures, philosophie etc. Cette société est non seulement léthale mais incompatible avec toute forme de civilisation. Le Monde est au bord d'un tournant majeur qui lui sera soit fatal, soit de grâce.

  • Par arabe libre - 20/08/2012 - 10:21 - Signaler un abus et le regime ??

    pas un mot sur le regime ni sur le role de l'iran !!! ,c'est pas aljazeera qui bombarde les villes avec des avions et des chars . Et pourquoi les sunnites qui representent plus des deux tiers de la population syrienne n'ont pas le droit de gouverner leur pays ?? Derriere cette annalyse on sent la propagande du regime concernant la menace que representerait la chute du pouvoir sur la minorité chritienne .

  • Par Ravidelacreche - 20/08/2012 - 10:54 - Signaler un abus la France doit ouvrir les yeux !

    Loi humanitaire de Kouchner Un enfant estropié pèse moins qu’un emploi dans l’armement. :o(

  • Par Enoch - 20/08/2012 - 11:00 - Signaler un abus @ arabe "libre"

    Car si les sunnites prennent le pouvoir c'est bien toute les minorites qui sont menaces. Car derriere les sunnites se cachent les freres muslmans et leur vision moyen-ageuse de la vie en societe. Votre prise de position prouvent que vous avez deja votre parti pris pro-frere. D'ailleur c'est bien ce qui est inquietant c'est l'endoctrinement d'une parti de notre jeunesse pas les memes qui veulent déstabiliser le pouvoir en Syrie. Donc l'enjeu de ce conflit dépasse largement le cadre de la Syrie. Car derrière l'appuie des pays du golf se joue une vision de la vie en société en général. Et aussi pour nous en France puisque la propagande d'Al Jazhira est venu empoisonner notre jeunesse. Les conflits entres Perse et Arabe ne nous regardent pas. Par contre le grand califat mondial nous n'en voulons pas. Nous ne voulons pas de choc des civilisation version guerre de religion.

  • Par HdT - 20/08/2012 - 18:55 - Signaler un abus @Enoch

    Personnellement, ce choc des civilisations je l'espère avnt que d'autres Breivik ne se trompent de cibles. De toute façon, tôt ou tard, on y sera à cette confrontation.

  • Par kronfi - 20/08/2012 - 19:24 - Signaler un abus soyons realistes

    au lieu de suivre les USA comme des toutous, la FRANCE devrait se poser la question de a qui profite ce crime. De savoir qu'Assad est un tyran, m'importe peu dans cette partie du monde( arabie saoudite wahabite, qatar, bahrein etc etc que des exemples de democraties exemplaires ....) Par contre de savoir que : - le regime est peu ou prou "laic" et respecte ce qu'il reste de chretiens au MO. - le gaz regorge en Syrie ( deuxieme reserve mondiale prouvee) - les barbus dans toutes les revolutions de printemps ont pris le pouvoir - les exactions commises par les opposants au regimes sont au moins sinon plus sanglantes que celles commises par le regime en place. la diplomatie francaise aurait a gagner, avant de suivre fabius dans ses delires verbaux, a attendre au pire , a se positionner en mediateur au mieux. mais apparement il n'y a pas debat en France. Alors qu'en allemagne, la gauche par exemple est extremement critique , face a l'intervention des services secrets au profit des anglais et des americains. l

  • Par kronfi - 20/08/2012 - 19:25 - Signaler un abus suite...

    la droite francaise , une fois de plus perd une occasion REVEE, de contrer le gouvernement sur ce sujet brulant.... s'alignant sur les toutous du regime de notre cher president Hollande. Alors meme que tout indique un fiasco occidental retentissant sur l'affaire syrienne. va t'on s'aligner sur les irresponsables hystériques américains dans cette affaire....?

  • Par kronfi - 20/08/2012 - 19:26 - Signaler un abus peine de mort

    « Le régime syrien doit être abattu et rapidement » et « M. Bachar al-Assad ne mérite pas d'être sur la terre ». laurent fabius, minsitre des affaires etrangeres de la France. En langage peu diplomatique, cela veut dire , un contrat sur la tete de bahsar el assad... Que repond la droite francaise sur les propos peu diplomatiques d'un eminent representant du ps, abolitioniste de la peine de mort. RIEN..... la droite francaise tetanisee par l'echec lybien de son leader , approuve les propos de fabius.... Ou est passe la droite gaullienne? le gaulliste souverainiste roland Hureaux pourra vous en dire plus http://roland.hureaux.over-blog.com/article-certitudes-et-incertitudes-de-la-guerre-mediatique-107863970.html

  • Par kronfi - 20/08/2012 - 19:32 - Signaler un abus @arabe libre

    ls sunnites ont le droit de gouverner ce pays.... a la condition qu'ils arretent de massacrer depuis des siecles les alaouites et les chretiens... pas de probleme..... relisez votre histoire.. cher monsieur... et la façon dont ont ete traite les alaouites sous le JOUG des sunnites.....

  • Par Arny - 20/08/2012 - 21:37 - Signaler un abus Après quoi court-on?

    (Fabius fait du Fabius sans connaitre les tenants et les aboutissants. Il est ridicule ET ministre.) Ce qui n'apparait pas pour le moment ce sont les conséquences directes pour Israël ou les pays limitrophes de l'énorme zone sunnite qui se dessine géographiquement. La politique expansionniste des pays comme le Qatar ou l'Arabie Saoudite et donc de la propagation des branches les plus hostiles de l'Islam dans le monde est en bonne marche. Une fois la Syrie aux mains des sunnites, ne restera plus que l'Iran (qui a le monde entier à dos) et le Liban (dirigé par les chiites & les chrétiens constitutionnellement). Les pétrodollars fournissent armes et munitions à tous mouvements pro-sunnites désirant partir en "croisade" contre les non-sunnites. L'occident ferme les yeux là dessus en lorgnant sur l'or noir et en vendant ses armes mais ne se doute pas que les armes se retourneront un jour ou l'autre contre lui. Étonnamment, l'occident ne voit les choses qu'à court terme dans ses profits et ses contrats en laissant faire et même en nourrissant le monstre. Étrangement, seuls la Russie (dictature post-anarchique) et la Chine (aimant à béni-oui-ouis) comprennent ce qui se joue: la guerre.

  • Par le Gône - 21/08/2012 - 00:15 - Signaler un abus Et Fabius..

    Y sert a quoi ?...il fait quoi deja dans ce gouvernement de branques ?

  • Par Adonis - 21/08/2012 - 07:37 - Signaler un abus Le réveil sera dur

    Effectivement la Syrie est dans une impasse et la violence confessionnelle ne fait qu'augmenter... Aucune puissance n'est prête ou même capable de protéger les Alaouites le jour où le régime tombera, donc il n'est pas étonnant de les voir se battre jusqu'au bout avec violence et détermination, idem pour les rebelles qui savent que le retour en arrière est impossible. Bravo pour un article dissonant qui met la lumière sur le rôle du Qatar qui tout en achetant des immeubles classés sur les Champ-Elysées, finance Ansar el-Din au Mali, les fractions les plus radicales de l'ASL au nom d'une démocratie qu'il n'applique pas a sa propre population ...

  • Par NRV95 - 21/08/2012 - 08:39 - Signaler un abus Question bête

    Et si Qatar et El-Quaida étaient la même chose, sous différentes formes? Imagination débordante?

  • Par Loupdessteppes - 21/08/2012 - 12:04 - Signaler un abus Et derrière le Qatar ?

    Et derrière, omniprésente, la religion des sunnites qui trouve ici une occasion de traquer la region des allaouites et de mettre la pression sur les alévis en Turquie... Et cela personne n'en parle, sujet tabou n'est-ce-pas ?

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 22:26 - Signaler un abus Je repond a : Par NRV95 -

    Je repond a : Par NRV95 - 21/08/2012 - 08:39 - Signaler un abusQuestion bête Et si Qatar et El-Quaida étaient la même chose, sous différentes formes? Imagination débordante? ***************************** Bravo je sais pas si tu est une femme ou homme mais tu as tout compris dommage que les gens sont aveugle car Elquaida existait mais disparu depuis des sicles repris pas jee ne siterais pas le nom du pays et modifier par usa pour arriver a leur but Pour vous dire ce groupe elquaida a été crée en palestine mais ce sont pas les palestiniens ils sont installé en palestine Les quatari et les saoudiens veulent avoir la min sur la syrie lybie, et l iran car leur richesse de petrole est defaillante au risque de se retrouver comme ils etait au premier siccle derniere a manger des grenouille les sahoudiens sont allez denoncer l'iran aupres d'israel pour leur dire que l'iran allais les attaquer avec arme chimique juste pour que israle déclare la guerre a l'iran, helas israel a avaler la soupe au mercure c'est pour cela que usa veulent attaquer la syrie faire le menage des frontiere afin de ne pas etre gener par ses voisins qui derange Les monsonges des journalistes et tv

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 22:33 - Signaler un abus dina75

    raisonner un peu chacun veux sa part de gateau, mais a la fin c'est que les occidentaux a force de lecher le Q des quatari d'ci juste 10 a 15 ans vous allez etre tous voilé de force avec la bourqua et des prriere dans les mosqués par force Si tu vole en coupera la main adultere tu se chatiller par 10 coup de fouet voila ce que l'occident veulent ils restera que l'israel avec les quatari et soudi L'argent on peu acheter la terre entiere mais pas la pensés des gens alors l'argent ou l''integrisme des barbichette

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 22:39 - Signaler un abus Bien contente d'avoir sur ce

    Bien contente d'avoir sur ce site des gens qui comprenent et voyent la réalité des choses Biensur au nom de la democratie soit disant alors qu'ils applique la charia polygamie pedophilie viol la peeine de mort et tu appel cela la démocratie Dieu proteger nous de ses monstre de quatari et saoudien savez vous qu'en arabi soudite ils font des priere dans les mosqué en evoquant la mort a l'occident et en particulier a la france

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 22:47 - Signaler un abus REPO?NSE A Par kronfi -

    REPO?NSE A Par kronfi - 20/08/2012 - 19 Memoire courte la syrie seule pays démocratique qui a fait la payx avec israel aujourd'hui c'est un reglement de compte en le pere de bachar et les souadien quatarien et turk

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 22:48 - Signaler un abus Le fondateur du noséirisme

    Le fondateur du noséirisme est Muhammad Ibn Nusayr al-Namîri al-`Abdi, mort en 884. En 859, au moment où le califat périclite, la propagande chiite est à son apogée, celui-ci se déclara bâb du dixième imam, 'Alî al-Hâdî al-Naqî. D'après la tradition, le onzième imam al-Hasan al-'Askarî (mort en 874) lui confie une révélation nouvelle, qui est le noyau de la doctrine alaouite. Les sources les plus anciennes nomment la secte al-Namîriyya d'après la nisba d'Ibn Nousayr, puis au XIe siècle al-Nouṣayriyya s'impose. Au Xe siècle, la doctrine est transférée en Syrie du Nord, à Alep. Surûr b. al-Qâsim al-Tabarânî, le chef de la communauté nosayrié, quitte la ville en 1032 à cause des guerres incessantes et se rend dans la cité byzantine de Laodicée (Lattaquié). Il est le vrai fondateur des nosayriés syriens. La dynastie locale des Tanûh semble adopter sa doctrine, al-Tabarânî convertit aussi les paysans de la montagne (jabal ou djebel en arabe selon les régions) de l'arrière-pays. Ses œuvres forment le principal de la tradition écrite. Il meurt à Lattaquié en 1034-1035. Son tombeau est vénéré dans la mosquée al-Sa'rânî, non loin du port. 2

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 22:48 - Signaler un abus Au début du XIIe siècle,

    Au début du XIIe siècle, l'ouest de la région est soumis par les croisés. Cependant, la pénétration chrétienne est faible, et on parle peu dans les sources latines des « nossorites ». À partir de 1132-1133, les ismaéliens nizârites prennent plusieurs forteresses dans le Djebel méridional. Les conflits sont déjà nombreux avec les alaouites. Deux « conciles » organisés à 'Âna, sur le moyen Euphrate, et en 1291 à Safita, dans le but de trouver une conciliation avec les ismaéliens sont des échecs. En 1188, Saladin prend Djeblé, Lattaquié et le Sahyoun, le Djebel passe à un sultanat ayyoubide. À la fin des Ayyoubides, vers 1220, un prince arabe alaouite venus du Djebel Sinjâr est apparemment appelé par les alaouites contre les ismaéliens, et envahissent le Djebel. D'eux descendraient quatre [Combien ?] importantes tribus alaouites, qui sont les Haddâdiyya (Haddadines), Matâwira (Mataouiras), Mahâliba (Mehelbés), Darâwisa (Darouissas), Numaylâtiyya (Nmeilatiés) et Banî 'Alî (Béni Ali). Quand le sultan Baybars prend les châteaux du Sud du Djebel, il essaye de convertir au sunnisme les alaouites, en interdisant les initiations et ordonnant la construction de mosquées. Le soulèvement qu

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 22:50 - Signaler un abus Poids des alaouites en

    Poids des alaouites en Syrie[modifier] Après la Première Guerre mondiale, les Français, qui reçoivent le mandat sur la Syrie, créent un Territoire des Alaouites. Se défiant du nationalisme arabe des sunnites, ils encouragent pendant l'entre-deux-guerres un particularisme alaouite qui veut faire de ceux-ci un peuple à part entière, n'ayant rien à voir avec les Arabes et dont l'histoire remonterait aux Phéniciens. Du fait de la présence alaouite au pouvoir, les alaouites forment actuellement une sorte de lobby au sein de la société. Une certaine atmosphère de peur et de mystère règne autour d'eux et parler de cela peut mener à une arrestation immédiate arbitraire4. Doctrine alaouite[modifier] La doctrine alaouite professe : Ils professent la croyance de la bénédiction de l'Esprit saint dans la succession des imams chiites: Leur livre saint est le Coran. La cosmogonie alaouite est dialectique : au début des temps, les âmes des croyants sont des lumières autour de Dieu et le louent, puis se révoltent en doutant de Sa divinité. Elles sont alors précipitées sur terre où elles sont enfermées dans des corps

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 23:15 - Signaler un abus La doctrine mystique alaouite

    La doctrine mystique alaouite est fondée sur le sens caché (bâtin), la masse des fidèles ignorant le sens profond du message divin, réservé aux seuls initiés. Ici, les interprétations divergent. Selon René Dussaud, on trouve quatre points de vue différents, qui sont autant de sectes : les Haidariés, qui identifient Mahomet au soleil, les Chamaliés, qui identifient Ali au ciel, il a pour demeure le soleil que représente Mahomet, les Ghaibiés, qui pensent que les hypostases, s'étant manifestées, sont maintenant invisibles dans l'atmosphère, et les Kalaziés, qui identifient Mahomet au soleil et Ali à la lune. En revanche, l'anthropologue anglais Sir Edward Evan Evans-Pritchard fait, comme le père Henri Lammens en 1915, disparaître les Chamaliés, confondus avec les Haidariés. Le ramadan est pratiqué, on célèbre le Aid al-saghîr. De plus comme les autres chiites, ils célèbrent l'Achoura, qui commémore le martyr de Hussein à Karbala et ils célèbrent le Ghadir Khumm. Le culte des saints, comme souvent, est une autre trace de piété, commune aux deux sexes.

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 23:17 - Signaler un abus en reponse a Par kronfi -

    en reponse a Par kronfi - 20/08/2012 - 19 Le gaulisme l'ump la fait disparaitre en baguettee magique c la raison pour laquelle ils ont crée ce parti anti gaulisme ce degaule qui a promis au juif qu'ils leur ddonnera une partie de l'algerie francaise que reste te t'ils des goulisme a part chiraque

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 23:25 - Signaler un abus Par Enoch reveiller vous

    Par Enoch reveiller vous bordel les empecher la guerre ce qui se passe ailleur sa nous regarde pas si les quatari achete la france vous allez regrerter de critiquer les musulmans car les vrai musulmans ne sont surment pas en arabi ou au quatard ce son cetr des arabes mais un arabe n est pas spécialement musulmans vous confonder tout hollande va finir les travaux negocier avec sarko sur la syrie hollande ou sarko c du pareil au meme

  • Par dina75 - 23/08/2012 - 23:35 - Signaler un abus Tournant majeur ta rien

    Tournant majeur ta rien compris tu est aveuglé par ta haine aujourd hui ont fait tout pour que tu avale la pelule on te dira tout ce qu'en veux tu sera toujours d accord comme un mouton qui sui son berger le monsonge des media presse tv autres actualle c est les rebelles qui tue et non mr bachar il se passe pas grand chose c est une defaite pour certain pays qui voulais reproduit le meme snenario qu 'en lybie la l dans le Q a force de dire tjr l islman parmis 80 attentats commis 1 seul attribué a islam vous me faite de la peine je comprend pourquoi le bretisch se moque des francais

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Frédéric Pichon

Frédéric Pichon est diplômé d’arabe et de sciences-politiques. Docteur en histoire contemporaine,  spécialiste de la Syrie et des minorités, il est chercheur associé au sein de l'équipe EMAM de l'Université François Rabelais (Tours).

 Il est également l'auteur de "Syrie : pourquoi l'Occident s'est trompé" aux éditions du Rocher,  "Voyage chez les Chrétiens d'Orient", "Histoire et identité d'un village chrétien en Syrie" ainsi que "Géopolitique du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord".

Il anime en parallèle le site Les yeux sur la Syrie.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€