Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 25 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Projet de loi El-Khomri : la gauche a-t-elle trouvé son iceberg ?

Une réforme de plus à droite, cela commence à peser sur l'identité du premier parti de gauche. La question des 35h est un jalon supplémentaire qui risque de provoquer de grands remous au Parti Socialiste, et selon les avis, pourrait avoir un rôle déterminant pour la présidentielle.

Navigation à vue

Publié le
Projet de loi El-Khomri : la gauche a-t-elle trouvé son iceberg ?

Atlantico : François Hollande et Manuel Valls viennent, à nouveau, de se lancer dans une bataille difficile. Après la loi Macron, après la déchéance de nationalité, en décidant de détricoter les 35h, ils s'attaquent  à un nouveau totem de la gauche. Pourquoi?

Denis Sieffert : Cette loi ne s'inscrit pas dans une logique politique mais dans une logique économique libérale que suit le gouvernement de Manuel Valls depuis le début du quinquennat.

Cet alignement vise à renforcer la compétitivité des entreprises françaises. Cette loi se positionne donc sur une ligne très libérale qui heurte violemment les idéaux et les traditions de la gauche. 

Je pense que nous sommes au cœur de la politique du gouvernement qui n'est plus du tout de gauche et vise à satisfaire les appétits du Medef.

Claude Askolovitch : La gauche au pouvoir sort encore une fois la panoplie d'un social libéralisme. C'est une gauche qui décide que pour être de gauche il faut faire, globalement, ce que demande le représentant des entreprises. Rien de nouveau… Ils font cela depuis le début du quinquennat. Comme, en parallèle, la question des primaires pour 2017 n'a pas encore été tranché au sein du PS, les élus de la gauche de la gauche se sentent lésés. Les socialistes reliquats qui croyaient en ce qu'ils disaient auparavant (défense des acquis sociaux notamment) sont en porte à faux avec leur gouvernement.

Le gouvernement menace d'ores et déjà d'utiliser le 49.3 en cas de difficultés. Peuvent-ils espérer emporter cette bataille sans 49.3? Le 49.3, s'il est utilisé, peut-il être voté par la droite?

Denis Sieffert : Nous ne pouvons pas faire de pronostics hasardeux. Ce qui est certain, c'est que le gouvernement aura vent debout le PS,  front de gauche, les communistes et probablement les verts.

Cette histoire des 35 heures s'inscrit dans l'histoire de la gauche, qui a réellement milité pour la réduction du temps de travail depuis 150 ans. Le libéralisme heurte une logique du progrès humain.

La droite pourrait et devrait  d'ailleurs voter cette mesure. Elle s'est toujours revendiquée contre les 35 heures. Cependant, les politiques de droite considèreront peut-être que le gouvernement ne va pas assez loin et qu'il faudrait réellement acter que les 35 heures n'existent plus. Or, ce n'est pas tout à fait le cas -quand bien même le résultat n'en est pas trop éloigné, puisque les tarifs des heures supplémentaires seront drastiquement revus à la baisse. De fait, nous allons vers une suppression des 35 heures. La droite peut malgré tout s'y opposer, sous prétexte que ce n'est pas suffisant mais un certain nombre de parlementaires peuvent néanmoins considérer qu'il s'agit d'un premier pas intéressant.

 

Cette menace du 49.3 est-elle un nouveau moyen de piéger la droite? De la forcer à se rallier à la gauche comme ce fut le cas lors du vote sur la déchéance? Est-ce une manière de déposséder la droite de son corpus idéologique ?

Denis Sieffert : Ce qui peut être un piège pour la droite, c'est que la gauche du gouvernement fait la politique de la droite et lui vole ainsi ses sujets. Il y a un rapprochement spectaculaire de la politique de cette gauche avec la doctrine économique de la droite traditionnelle et le paysage politique continue à être concurrentiel avec une droite réelle et une gauche fictive. Du point de vue idéologique nous pouvons ainsi parler d'une superposition. Le voilà le piège. Le résultat est donc la conséquence de la droitisation de la politique économique de la gauche au pouvoir.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Yves3531 - 19/02/2016 - 08:18 - Signaler un abus Je me suis abonné à Atlantico pour avoir un autre son de cloche

    ... que dans la presse Pravda officielle du service dit "public" ou la presse subventionnée. Et qu'elle n'est pas ma surprise depuis quelque temps: même dans le petit espace d'air pur que je pensais m'être reservé en m'abonnant s'introduisent des émetteurs de gaz toxiques. Payer pour ne plus entendre des Askolovitch ou autres "gauche bornée" inondant les médias, et se retrouver malgré tout avec les mêmes s'introduisant par la fenêtre ou par la porte de service, ras le bol...

  • Par essentimo - 19/02/2016 - 09:26 - Signaler un abus le PS

    n'a pas besoin d'iceberg, il a un capitaine qui a pris des leçons de pilotage chez Costa en compagnie d'un autre qui s'est planté sur les écueils.

  • Par jurgio - 19/02/2016 - 10:02 - Signaler un abus Holland a commencé par singer Mitterrand

    et s'efforce de finir en pastichant les réformes de Sarkozy.

  • Par Philippine - 19/02/2016 - 11:15 - Signaler un abus Mr Askolovitch, vous les avez

    Mr Askolovitch, vous les avez voulu, vous les avez et comme ce sont des gens qui, lorsque on les pousse par la porte, ils rentrent par les fenêtres, vous n'avez pas fini d'avaler, non pas des couleuvres ,mais des boas constrictor . Bien à vous tout de même .

  • Par Ganesha - 19/02/2016 - 15:06 - Signaler un abus Hypothèse Optimiste

    Une hypothèse qui, finalement, me semble probable : venant après sa ''Révision de la Constitution'', qui attend de passer devant le Congrès, cette loi pourrait même faire l'objet d'un ''49-3''. Et si le but réel de Hollande était, d'une façon ou d'une autre, de se faire désavouer par sa majorité, conduisant ainsi à une dissolution du Parlement, qui précéderait alors la Présidentielle ? Formidable poussée du FN garantie !

  • Par Yves3531 - 19/02/2016 - 15:33 - Signaler un abus @ Ganesha

    Pour une fois, en grande partie d'accord sur votre éventualité. Soit Flamby cherche à dévitaliser les mesures proposées par la droite en faisant semblant de les appliquer et tenter de démontrer ainsi qu'elles ne marchent pas; soit il cherche à provoquer sa gauche pour se retrouver désavoué et anticiper des elections législatives ou présidentielles à un moment où la droite est encore dispersée et n'a pas encore choisi son candidat... tout bon alors pour Flamby contre MLPS. Attaque possible suite à la préparation d'artillerie des juges rouges aux ordres contre Sarkozy et la petite entreprise Le Pen. Il n'est bon que dans le tripatouillage, et ce scénario est sa seule chance...

  • Par langue de pivert - 19/02/2016 - 18:06 - Signaler un abus Les petits tas font le gros tas ! ☺

    Contrairement à l'intox à la mode dans les merdias le candidat de droite idéal pour Hollande n'est pas Sarkozy mais Juppé ! Si le plouc passe le premier tour il est gagnant contre Juppé ou Le Pen les doigts dans le nez ! Le plouc tourne le dos au P.S. pour s'affranchir de participer aux primaires socialistes et compte sur la multiplicité des candidats de gauche pour passer le premier tour ! (Mélanchon, Montebourg ?, candidat sortant des primaires, Taubira ? candidat du PC, du F-de-G, EELV, Tapie ? et autres groupuscules.

  • Par OLYTTEUS - 19/02/2016 - 19:46 - Signaler un abus Les intellos de gauche

    Ils sont trës drôles car enfin,Sarkozy était le Diable en personne en 2007 er en 2012,et leur Hollande formidable, sauf pour queles vieux routiers du PS comme Aubry par eex. Qu'ils s'en prennent à eux-mêmes!

  • Par Borgowrio - 19/02/2016 - 22:15 - Signaler un abus Les limaces sont parmi nous

    Asko , de :... I télé , Marianne , le nouvel obs . La sphère gauchiste gangrènerait elle Atlantico ...... Je hais ce type ... Si c'est pour le retrouver ici , alors qu'il est omniprésent dans les médias bobos .... Merci

  • Par vangog - 20/02/2016 - 00:04 - Signaler un abus Une larve gauchiste, cet Askolo...

    Les gauchistes se sont rendu compte qu'Atlantico était un des derniers médias impartiaux ( malgré quelques contributeurs qui perdent leurs nerfs contre les patriotes...coucou Rayski!) et ils cherchent à le coloniser, comme ils ont colonisé et détruit de l'intérieur la plupart des médias, dorénavant sous assistance respiratoire gouvernementale. Atlantico est à la croisée des chemins: soit il continue à se battre pour sa liberté...soit il succombe aux gauchistes, sciences pipologues, politologues, sociologuee et pédagogues du pouvoir gauchiste...

  • Par Ganesha - 20/02/2016 - 06:14 - Signaler un abus Dernière Tentative de Libéralisme frénétique

    Réaction bizarre des commentateurs de droite ! Ce petit article est vraiment objectif et décrit simplement l'action de Valls-Hollande, les caniches de Gattaz ! On sent surtout une panique à l'idée que votre candidat favori (Sarko, Juppé, Fillon ou autres guignols accessoires, comme Le Maire ou Bayrou) soit soudainement mis en situation de montrer immédiatement ce qu'il faut faire dans la situation actuelle ! Écrire des livres (les faire écrire) c'est facile ! Les mettre en pratique et constater l'évolution de la courbe du chômage, cela demande plus de courage ! Faudra-t-il que la France subisse encore une ''dernière tentative de Libéralisme frénétique'' ? Ce projet contient, semble-t-il des journées de travail de 12 heures, et 60 heures par semaine ! Espérons que pour le travail des enfants, une limite de 8 heures/jour sera tout de même respectée... Avant d'admettre définitivement que cette politique ne mène qu'à la misère et l'échec ? Et pouvoir enfin passer à un autre système plus juste et plus humain…

  • Par Ganesha - 20/02/2016 - 06:24 - Signaler un abus Vieillesse Ennemie, l'Imagination au Pouvoir !

    Toujours ma petite mise en garde : gagnons du temps : contrairement au radotage de la plupart d'entre vous, il y a d'autres alternatives que le ''Couple infernal Capitalisme-Communisme'' ! Pas la peine de me ressortir votre minable chansonnette ''Cuba, Corée du Nord''. Ne ressassez pas éternellement le passé révolu, un autre avenir est possible ! Si, si, même à votre âge, on peut encore faire preuve d'imagination ! Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir....

  • Par bergé - 20/02/2016 - 09:56 - Signaler un abus je suis d'accord avec ives

    je suis d'accord avec ives

  • Par bern4243 - 20/02/2016 - 10:54 - Signaler un abus mais lisez donc le projet de loi ils vous enfument tous!!

    El Khomri octroie de nouveaux pouvoirs aux organisations de salariés : chaque fois il faudra l'accord des syndicats soit pour les heures supplémentaires, soit pour l'organisation d'un referendum ; exemple en cas de blocage, un référendum serait possible à la demande des syndicats (s'ils représentent au moins 30% des salariés), et non pas à l’initiative de l’employeur. CQFD pas de referendum type SMART Et vous croyez qu'à la FNAC les syndicats minoritaires vont demander un référendum pour travailler le dimanche? De plus il y aurait des dispositifs pour favoriser l'exercice de sa religion dans l'entreprise

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Claude Askolovitch

Claude Askolovitch est journaliste à iTélé.

Voir la bio en entier

Denis Sieffert

Denis Sieffert est Président, directeur de la publication et directeur de la rédaction de l'hebdomadaire Politis.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€