Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le prix de la lâcheté : ce redoutable effet boomerang qui menace une France prête à brader son héritage chrétien pour de très mauvaises raisons

Le Conseil d'Etat a définitivement jugé que la crèche de Noël installée en 2014 à l'Hôtel de ville de Béziers était bel et bien illégale. Un nouvel exemple, après l'affaire de la croix à Ploërmel, du retour de positions jugées par certains trop "laïcardes".

Retour de baton

Publié le

Un argument dans les discours "laïcards" souvent entendu est de dire que la laïcité est de combattre les religions et les rendre au domaine privé, et qu'en conséquence si on lutte contre l’expansion de l'Islam, il faut aussi lutter contre la présence du christianisme dans la société. Que pensez-vous de cette argumentation ?

Philippe d’Iribarne : Effectivement, combiner la lutte contre l’emprise politique de l’islam et l’exigence de neutralité envers les « religions » conduit à ce type de réactions. On l’a bien vu pour l’interdiction du voile islamique à l’école. Pour rendre cette interdiction juridiquement possible, il a fallu l’habiller en interdiction générale, concernant toutes les « religions », des signes religieux ostentatoires. Personne n’est dupe et, du reste, on parle couramment de « loi sur le voile », mais les apparences sont sauves.

Tant que l’on n’aura pas reconnu qu’il n’est nullement discriminatoire de traiter l’islam de manière différente du christianisme, du fait que l’islam est porteur d’un projet politique de contrôle collectif des populations et des territoires mettant en cause la vie des sociétés démocratiques, on continuera à devoir agir ainsi.

Bertrand Vergely : Cette vision de la laïcité est inepte. En premier lieu, elle est contradictoire. La laïcité ayant comme but de permettre à toutes les religions de s’exprimer au nom de la tolérance et de la liberté d’opinion, on ne peut à la fois se déclarer tolérant et respectueux de l’expression de toutes les religions et vouloir en même temps lutter contre les religions et les prier de se taire en les enfermant dans la sphère privée. Il fait choisir Ou on est laïc ou on ne l’est pas. Quand on est laïc, c’est-à-dire tolérant et pour la liberté de culte, on ne peut pas vouloir lutter contre les religions et les enfermer dans la sphère privée.  Quand on le fait, on n’est pas laïc. On est contre la liberté de culte et contre l’expression religieuse. Par ailleurs, la laïcité étant une religion et devant l’être, comme l’explique Vincent Peillon, notre ex-ministre de l’Éducation Nationale sous la présidence de François Hollande, dans son livre La révolution française n’est pas terminée (Seuil 2008), si la laïcité consiste à lutter contre les religions et à les enfermer dans la sphère privée, il faut qu’immédiatement celle-ci s’applique cette règle à elle-même en luttant contre la laïcité et en l’enfermant dans la sphère privée ! Toutes ces inepties développées par le laïcisme viennent de l’assimilation qui a été faite par Voltaire entre religion et fanatisme. La religion est une chose. Le fanatisme en est une autre. Tous les religieux ne sont pas fanatiques. Et bon nombre de fanatiques ne sont nullement religieux. C’est contre le fanatisme qu’il faut luter et non contre les religions. On lutte contre les fanatiques en montrant à ceux-ci ce qu’est la vraie religion. La vraie religion consiste à être habité par la présence ineffable du mystère divin dans l’existence en vivant avec profondeur chaque instant de sa vie, en étant au service de ce mystère magnifique dans l’humanité. Aussi curieux que cela puisse paraître, le meilleur rempart contre le fanatisme n’est pas l’absence de religion mais la vraie religion elle-même comme religion du cœur dédiée au mystère de la vue et à l’humanité. La France sera laïque quand elle aura retrouvée la vraie religion et non quand elle aura détruit toute religion. Plus elle luttera comme elle le fait contre les religions plus elle verra le fanatisme se déchaîner sur son sol, la violence laïcarde ne pouvant que provoquer ce même fanatisme. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 12/11/2017 - 10:11 - Signaler un abus les oeufs de Pâques

    vont ne vont pas poser problème car en chocolat bons pour le commerce, pourtant c'est le symbole le plus religieux de tous . Chocolatiers, faites des crèches et des petits Jésus en chocolat !

  • Par bern4243 - 12/11/2017 - 10:45 - Signaler un abus la justice sait bien juger et nous prend pour des C...

    La cour d’assises de Seine-et-Marne a estimé que le viol d’une mineure de 11 ans par un homme de 22 ans au moment des faits n’était pas caractérisé. La contrainte, la menace, la violence et la surprise” ne sont pas “établis” ont conclu après deux jours d’audience les jurés de la cour d’assises de Meaux, qui devaient se prononcer sur une affaire de relation sexuelle entre une mineure de 11 ans, qui était tombé enceinte, et un homme de 22 ans, en 2009, l’homme est acquitté. “Ma cliente est traumatisée” et pourtant c'est elle qui a été "violée"

  • Par Bobby Watson - 12/11/2017 - 10:47 - Signaler un abus Le conseil d'Etat

    La question qui se pose: quelle est la légitimité du Conseil d'Etat qui avalise le burkini et interdit la statue de Jean-Paul II ? Comment se font les nominations de cette institution qui se pose en censeur de notre société. Y-a-t-il eu une prise en otage par le lobby islamo-gauchiste ? François Hollande se vantait un jour d'être rétribué à ne rien faire... Les intervenants pourraient-ils nous éclairer ?

  • Par assougoudrel - 12/11/2017 - 11:00 - Signaler un abus Par contre certains peuvent

    bloquer une rue pour prier rien que pour faire chier le monde et c'est accepté. Nous sommes cernés par des élus et des juges cons et qui montent à l'assaut en braillant comme les débiles prosternés, priant dans les rues.

  • Par Citoyen-libre - 12/11/2017 - 11:44 - Signaler un abus Une interrogation

    Pourquoi les français, dans leur grande majorité sont individuellement souvent courageux, volontaires et de bon sens, et pourquoi de manière collective, nous apparaissons souvent comme un peuple de lâches, incapable d''affirmer et défendre ses valeurs ? 1940, la guerre d'Algérie, l'ont hélas prouvé. Il existe un peuple allemand, un peuple anglais, un peuple américain, un peuple russe, etc, mais il n'existe pas un peuple français. Pourquoi ?

  • Par kelenborn - 12/11/2017 - 11:56 - Signaler un abus Oui

    Il ne faut pas oublier que cette question commence avec l'affaire de Creil quand Jospin est ministre de l'EN. On a délibérément placé la question du voile sur le terrain de la laïcité, simplement pour ne pas mettre en cause l'islam (religion de cons selon Houellebecq). Le piège s'est refermé alors qu'il aurait fallu le poser ( comme l'on fait quelques rares-E.Badinter par exemple) sur le terrain des droits de l'homme. On a ainsi banalisé l'Islam en en faisant une religion comme les autres ( voir les élcucubrations des islamo-collabos pour montrer que la Bible est aussi violente que le Coran ! Au surplus, il n'est pas besoin d'aller invoquer ces histoires de racines chrétiennes vites taxées de discriminatoires. Il n'est nul besoin d'être politologue pour savoir que la démocratie, telle qu'elle a été inventée en OcciLent a trois racines: la philosophie greco latine, le christianisme et les lumières et, en aucun cas l'Islam religion de l'obscurantisme,de la décapitation et de la lapidation! Tout cela est dans le socle de la déclaration des droits à laquelle le conseil constitutionnel a reconnu valeur constitutionnelle!

  • Par Jamar - 12/11/2017 - 15:08 - Signaler un abus La Croix...

    Nous vivons le temps d'une crise morale, culturelle et spirituelle sans précédent. Veuille le Ciel nous envoyer un peu de sa Lumière !... Jamar.

  • Par vangog - 12/11/2017 - 16:05 - Signaler un abus L’occident en marche avec les moutons de Panurge?...

    Le choix qui s’offre à l’Occident est simple! Abandonner toutes ses constructions historiques, fondées sur son héritage latino-Chrétien et marcher avec les faux-culs à la De Rugy, vers le gouffre de l'incompétence et de la compromission morbide avec l’islam, ou se révolter avec les patriotes européens! il n’y a plus à tortiller...

  • Par Deudeuche - 12/11/2017 - 17:21 - Signaler un abus Confusion entre laïcité et

    Athéisme d’Etat, un vieux problème français.

  • Par zen-gzr-28 - 12/11/2017 - 17:31 - Signaler un abus Le prix de la lâcheté

    Nous sommes lâches, tous autant que nous sommes et nous paierons le prix fort. Ex : combien de citoyens ont écrit à leur député pour faire part de leur désaccord total avec les prières dans les rues 1 jour par semaine, encadrées qui plus est, par les forces de police ?

  • Par zen-gzr-28 - 12/11/2017 - 17:31 - Signaler un abus Le prix de la lâcheté

    Nous sommes lâches, tous autant que nous sommes et nous paierons le prix fort. Ex : combien de citoyens ont écrit à leur député pour faire part de leur désaccord total avec les prières dans les rues 1 jour par semaine, encadrées qui plus est, par les forces de police ?

  • Par Liberte5 - 12/11/2017 - 18:31 - Signaler un abus Des magistrats qui maintenant décident à la place du peuple.

    C'est ainsi la justice, le conseil d’État, le conseil constitutionnel, la cour de justice européenne etc. disent ce que nous devons faire ou pas. C'est à un véritable coup d'état rampant que toutes ces justices ont peu à peu installées. C'est à dire que les peuples peuvent élire leurs représentants, ceux ci en définitive devront passer sous les fourches caudines de ces différentes institutions judiciaires. Un référendum où une majorité demanderait la fin du regroupement familial, serait retoqué. Cela s'appelle un système totalitaire.

  • Par Pharamond - 12/11/2017 - 19:33 - Signaler un abus Référendum

    Le droit est là pour corriger un désavantage de l'un par rapport à un autre. Qui est lésé par cette crèche? Plus généralement,sur de tels sujet,le référendum s'impose.

  • Par Deudeuche - 12/11/2017 - 21:40 - Signaler un abus Tout le monde le sait

    Justice et franc-maçonnerie, institution anti judéo-chrétienne sont un seul bloc.

  • Par Poussard Gérard - 12/11/2017 - 22:09 - Signaler un abus Supprimons le conseil d'état qui

    Detruit notre histoire, notre civilisation greco romaine, nos racibes judeo chrétiennes en un mot notre culture. ...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe d'Iribarne

Diplômé de l'école X-Mines, Philippe d'Iribarne est directeur de recherche au Cnrs, spécialisé dans la diversité des cultures politiques. Auteur de quatorze ouvrages, dont L'islam devant la démocratie (Gallimard, 2013), il a notamment travaillé pour le Secrétariat général de la présidence de la République.

Voir la bio en entier

Bertrand Vergely

Bertrand Vergely est philosophe et théologien.

Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€