Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 27 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Primaire de la droite et du centre : 87% des sympathisants de droite considèrent que le vainqueur verra maximisées ses chances d’être présent au second tour en 2017

Dans un sondage exclusif Harris Interactive pour Atlantico, une très grande majorité de Français (79%) et de sympathisants de droite (87%) se déclarent favorables à la primaire de la droite et du centre, estimant que cela donnera une grande légitimité au vainqueur. Un plébiscite qui fait écho à celui de la primaire à gauche en 2011, mais gare au résultat final et à la participation, qui pourrait bien tout chambouler.

Info Atlantico

Publié le - Mis à jour le 22 Janvier 2016
Info Atlantico
Primaire de la droite et du centre : 87% des sympathisants de droite considèrent que le vainqueur verra maximisées ses chances d’être présent au second tour en 2017

Invité de France Info le vendredi 15 janvier 2016, Thierry Solère, responsable de l’organisation de la primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle de 2017, a confirmé les dates de ce scrutin à deux tours : les 20 et 27 novembre 2016. Alors que des interrogations subsistaient jusqu’alors sur ce calendrier, tout comme sur le degré d’ouverture de ce scrutin (aux proches de la formation "Les Républicains" ? Au centre ?), le député des Hauts-de-Seine a confirmé la tenue d’un dispositif ouvert à toutes les personnes "qui partagent les valeurs de la Droite et du Centre".

Dans ce contexte de mise en place d’un processus de primaire ouverte, nouveau pour la droite et le centre, quelle appétence les Français affichent-ils pour cette démarche ? Qui souhaiteraient-ils voir sortir vainqueur ? Quelles conséquences éventuelles perçoivent-ils pour la campagne de l’élection présidentielle ?

>>> Lire également - Pourquoi il est urgent de réparer les institutions de la Ve République avant de miser sur les gadgets démocratiques comme les primaires

Les principaux enseignements de cette enquête

Les Français, et tout particulièrement les sympathisants de droite et du centre se montrent largement favorables (79% et 87%) à l’organisation d’une primaire à droite et au centre pour déterminer leur candidat à l’élection présidentielle de 2017. Cette attitude favorable à la primaire, également valable à l’organisation d’un tel scrutin à gauche, est sans doute en partie due à l’efficacité perçue de ce dispositif pour créer une dynamique de campagne et pour maximiser les chances d’atteindre le 2nd tour de la présidentielle. A l’heure de choisir la personnalité politique qu’ils souhaiteraient le plus voir représenter la droite et le centre à l’élection majeure, les sympathisants partageant ces convictions politiques donnent leurs faveurs à Alain Juppé (45%), avant Nicolas Sarkozy (21%), Bruno Le Maire (12%) et François Fillon (6%). Notons qu’auprès des seuls sympathisants "Les Républicains", Alain Juppé apparaît également comme la personnalité préférée, ici encore devant Nicolas Sarkozy (40% contre 35%).

Dans le détail

- Alors que les modalités d’organisation de la primaire ouverte aux sympathisants de droite et du centre étaient en cours de précision, plus des trois quarts des Français se sont déclarés favorables à ce processus (79%), 40% y étant même "tout à fait favorables", contre 16% opposés (8% "tout à fait opposés"). Cette tendance, observée auprès de l’ensemble des Français, s’avère encore plus nette parmi les sympathisants de droite et du centre, dont 87% expriment une position favorable à une primaire avant l’élection présidentielle de 2017, et même plus de la moitié "tout à fait favorable" (54%). Les sympathisants "Les Républicains", quant à eux, sont même 89% à se prononcer favorablement vis-à-vis de ce dispositif nouveau. Notons que ces chiffres sont proches de ceux observés chez les sympathisants de gauche : dans une étude Harris Interactive pour Marianne, 85% d’entre eux se sont affichés favorables à une primaire à gauche. Cette opinion positive s’explique à la fois par le contexte politique de ces deux "camps", mais probablement également par une attitude générale favorable à l’organisation de ce type de dispositif : 73% des Français perçoivent favorablement les deux primaires.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 16/01/2016 - 10:30 - Signaler un abus Détournement du pouvoir populaire

    Une légitimité populaire ne peut pas être issue d'une consultation privée, sectaire, réunissant 10% du corps électoral ou même moins, et privant des candidats d'en appeler au suffrage universel pour trancher. Nous revenons au régime des partis, à l'impuissance de l’État et à l'usurpation du pouvoir qui en découlent. Le peuple ne peut plus saisir que l'ombre du pouvoir, ce dernier étant accaparé par des ambitieux et des démagogues. Les sondages, aux questions pré-remplies, ne sont qu'un moyen supplémentaire pour nous imposer un recul de la démocratie, en nous faisant croire le contraire. La démocratie meure toujours sous les vivats et les applaudissements, parce que les peuples sont toujours dupés par leurs futurs tyrans. Les primaires de la gauche ont élu Royal puis Hollande, que nous devons subir pendant 5 ans. La Constitution de la Ve devrait explicitement interdire les primaires, qui privatisent les élections et divise artificiellement le peuple un et souverain.

  • Par vangog - 16/01/2016 - 12:40 - Signaler un abus Sondage inutile...encore une fois!

    Car la primaire sert à kidnapper la démocratie au profit du candidat désigné par les militants des partis, qui se substituent ainsi au peuple français. Le prochain Président de la France sera donc élu par les militants gauchistes, ou UMPUDIMODEM, et, au final (2d tour) par la coalition de ces deux clans...pour que rien ne change! Les Français ont l'habitude de se faire fouetter, et ils finissent par aimer ça, les cochons...

  • Par cloette - 16/01/2016 - 20:50 - Signaler un abus D'accord avec les commentaires

    avec ces primaires les groupes de pression s'introduisent dans un parti et adoubent un mouton noir qui leur convient et qui flirte avec l'autre parti ! et donc sera ainsi élu plus facilement , La manipulation de l'opinion est au zénith de sa technique à présent !

  • Par Texas - 16/01/2016 - 21:33 - Signaler un abus Et comment...

    ....distingue t-on un électeur qui " partage les valeurs de la Droite et du Centre " , en dehors des militants encartés ? .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Daniel Lévy

Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€