Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 27 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Présidentielle : au secours les trotskistes reviennent, 5 candidats sur 11, mais pour quoi faire ?

Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade... 5 candidats à la présidentielle sur 11 plongent leurs racines dans le trotskisme pour leurs discours et leurs programmes.

Atlantico Business

Publié le
Présidentielle : au secours les trotskistes reviennent, 5 candidats sur 11, mais pour quoi faire ?

Pour les observateurs étrangers, cette situation est absolument incompréhensible. Entre Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade, la France moderne du XXIème siècle est donc capable d’aligner cinq candidats trotskistes à la présidentielle sur 11. Cette situation paraît déjà complètement ubuesque, incroyable.

Mais que l’un d’eux, Jean-Luc Mélenchon, soit désormais dans le groupe des "super favoris", ils n’en reviennent pas.

Pour beaucoup d’étrangers, cette situation est intrigante… et quand ils s’aperçoivent que des trotskistes pourraient accéder au pouvoir, ils paniquent.

Parce que le modèle de Trotski est tellement incongru, invraisemblable, que son application même partielle porterait de tels ferments de désordre et d’instabilité que le système deviendrait rapidement ingérable et contagieux.

Pour beaucoup, le trotskisme appartient au conservatoire des reliques historiques et politiques. Un objet d’étude pour les agrégatifs de la révolution.

Le trotskisme a été inspiré par l’œuvre et l’action de Léon Trotski. Un homme politique russe, né en 1879 et mort assassiné en 1940. Il fut le principal collaborateur de Lénine, architecte en chef de la révolution bolchévique de 1917. Léon Trotski est un peu l’intellectuel de la gauche révolutionnaire. C’est lui qui fonda l‘Armée rouge, mais à la mort de Lénine, il fut évincé du pouvoir par Staline, exclu du parti communisme russe en 1927 et expulsé de l’URSS en 1929... Il voyagea beaucoup, il séjourna même à Paris quelques temps (rue d’Assas dans le 6e) et fut assassiné à Mexico City en 1940 par un agent de Staline, avec (a-t-on dit) un pic à glace.

Le trotskisme a été défini lors de la IVème Internationale de 1938 issue d’une scission de la IIIème Internationale. Le motif de la scission est simple. Alors que Staline et Boukharine sont partisans d’instaurer le socialisme dans un seul pays, l’URSS, Trotski défie la révolution permanente et mondiale. Il est alors considéré comme l’aile gauche du parti communiste, critiquant assez violemment la bureaucratisation du parti communiste.

A partir de là, plusieurs générations d’intellectuels formés à gauche, mais dissidents ou étrangers au parti communiste, vont se réclamer du communisme révolutionnaire et vont militer pour mettre un terme au capitalisme mondial, par la lutte des classes.

Sur le plan politique, le trotskisme se réclame donc d’un communisme révolutionnaire pour abattre le système capitaliste, jusqu’à installer le socialisme partout sur la planète.

Voilà le cœur du programme trotskiste.

Alors, Léon Trotski a laissé de nombreux ouvrages sur la façon de lutter pour la révolution. Il a admis la nécessité d’alliances conjoncturelles avec les démocrates (y compris l’entrisme) de façon à améliorer la condition ouvrière, mais tout en créant les conditions d’un renversement du système.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cavalier26 - 11/04/2017 - 07:15 - Signaler un abus et on s'étonne que la France va mal

    Quand il y a tant d'exemples de ratages économiques, sociaux et politiques à travers le monde, on ne peut que s'étonner de voir tant de français qui se réclament de cette doctrine et essaient de pousser des tenants de ces idéologies stupides et catastrophiques au pouvoir en France. Vous avez là une explication de la raison du déclin de la France. Aucun esprit d'analyse et de bon sens.

  • Par Deneziere - 11/04/2017 - 08:02 - Signaler un abus La bête immonde qui... etc...

    Sans compter la complaisance de la presse qui ira glapir chaque fois qu'elle croira déceler l'ombre d'une idée d'extrême droite, mais pour qui le trotskisme est normal. Rappelons que ce sont ces idées là qui amènent la gauche au pouvoir. Méchancon était ministre de Jospin.

  • Par Semper Fi - 11/04/2017 - 08:05 - Signaler un abus Pourquoi est-il si haut ?

    Parce que la plupart des journalistes comme vous M. Sylvestre ont toujours fait preuve d'une certaine indulgence à l'égard des Rouges. Malgré les horreurs commises au nom du marxisme, la grande majorité de vos confrères et vous même n'avez jamais "tapé" sur les communistes comme vous pouvez taper à longueur de temps sur le FN. Résultat des courses : 28 ans après la chute du mur de Berlin, près de 38 ans après le génocide Khmer, 44 ans après la sortie de l'Archipel du Goulag, le communisme (et ses dérivés) sont toujours drapés d'une forme de romantisme malgré les millions de morts. Plutôt que de vous étonner, M. Sylvestre, vous feriez mieux "de faire votre autocritique" (selon la dialectique consacrée), et prendre conscience de vos propres responsabilités. Le trotskisme est aussi en haut en France parce que vos pairs et vous, y compris les plus libéraux, ont toujours couru après les "intellectuels" (forcément de gauche) pour obtenir, sinon leur approbation, au moins l'absence de condamnation trop ferme, pour finalement conclure que le communisme ce n'est pas si mal (mais par contre le FN c'est vraiment méchant).

  • Par john mac lane - 11/04/2017 - 08:21 - Signaler un abus Avec 90% des journalistes qui votent à gauche

    Il y a en France des rues Leon Troski, Staline, des collèges Karl Marx, et aucune Adam Smith ou d'un Nobel d'économie comme Friedman.... La France est perdue...Quand une majorité préfère l'idée de vivre à charge des autres que de de créer sa richesse....

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 11/04/2017 - 09:41 - Signaler un abus J'adore cet étonnement

    J'adore cet étonnement journalistique...... Si la haine du travail, de l'argent, et du patronat n'était pas entretenue de façon récurrente dans les médias nous n'en serions certainement pas la. Mais faut pas s'inquiéter, les premiers visés seront les journaleux ....vous avez vu l'état de la presse à Cuba ou en Corée du Nord.... Comme les profs qui ont tellement milité pour la remise en cause de l'autorité..... et bien aujourd'hui ils prennent des baffes... juste retour des choses.

  • Par vangog - 11/04/2017 - 09:55 - Signaler un abus L'international-socialisme....100 ans déjà!

    c'est, en quelque sorte, la version gauchiste (trotskyste) du national-socialisme. Seul l'aspect immigrationniste, sanfrontieriste et dilutionniste est rajouté au nazisme. Sinon les gauchistes ne changent rien aux mécanismes du national-socialisme: manipulation mentale, dissimulation, colonisation des appareils d'états, des medias, de l'éducation et de la Justice (tiens, tiens!...), propagande éhontée, et mensonge généralisé...la révolution socialiste avait théorisé le trotskysme, il y a cent ans, et le trotskysme est toujours là, cent ans après, grâce à la naïveté d'un peuple trop bon-trop-con...et grâce à la complicité d'une droite archaïque Sarko-Fillon-Estrosi très con-con...eh oh, la droite! Il fallait faire le ménage, avant!

  • Par vangog - 11/04/2017 - 10:05 - Signaler un abus Si un de ces trotskystes passe, je serai emprisonné...

    et le lavage de cerveau (qui a déjà bien commencé) s'amplifiera. L'international-socialisme est la version immigrationniste du national-socialisme...plutôt qu'envahir ses voisins et le monde, les gauchistes laissent le monde nous envahir, ce qui est porteur de la même violence guerrière, mais à contrecoup...le résultat est le même: l'abstraction des frontières par la violence D'une minorité de combat et, toujours, la résistance identitaire et la guerre au bout du compte...merci la gauche-à-tous-les-étages!

  • Par Mingus - 11/04/2017 - 10:07 - Signaler un abus Les Trots

    Les trots kystes c'est comme les témoins de Jéhovah, ils ont toujours réponse a tout, le "discours de la méthode" est rodé au poil !!! des vrais machines idéologiques insensibles au doute, le programme une fois lancé pas moyen de stopper !! Quand on en chasse un, il faut claquer la porte très fort !

  • Par cloette - 11/04/2017 - 10:08 - Signaler un abus Il ( Mélenchon) est haut

    Parce qu'il sait parler . Les gens comprennent ce qu'il dit et ont l'impression d,être plus intelligents . Mais c'est un dangereux démago! Les discours de FIllon sont tres bien écrits et dits aussi, mais il n'y a pas l'émotion , seulement laaison dans ses paroles . Quant â Asselineau ce matin chez Bourdin , il persiste et signe l'Euro explosera , il dit comme Marine Le Pen

  • Par Stargate53 - 11/04/2017 - 10:36 - Signaler un abus La parole fait oublier le danger !

    Le grand tribun qu'est Mélanchon peut séduire les crédules qui n'ont pas été attentifs à l'histoire. Et, ils sont nombreux surtout parmi les jeunes qui se laissent berner par les belles illusions, par l'espoir de lendemains qui chantent et d'un bonimenteur qui prétend vaincre le méchant capitaliste. Aucun pays n'a fait le bonheur de son peuple avec des recettes magiques d'extrêmes gauche (aucun) car elles sont hors du réel, de la manière dont fonctionne l'humanité et du possible tout simplement ! Ce serait une catastrophe pour le pays si Mélanchon était élu !

  • Par l'enclume - 11/04/2017 - 11:18 - Signaler un abus Au secours

    Je vous engage à visiter le site de Mélanchon et, de faire une recherche sur le montant des impôts que vous auriez à payer s'il devenait président de la République. Résultat, plus vous avez d'enfants, plus vous payez, ces gauchistes ont l'ambition inavouée de détruire la famille, seule rempart contre leurs utopies.

  • Par tapio - 11/04/2017 - 12:51 - Signaler un abus C'est quand même le seul homme politique ...

    ... dont le nom est une violente contrepétrie auto-destructrice : "Jean-Luc Mélanchon" !

  • Par Mingus - 11/04/2017 - 19:23 - Signaler un abus Un grand tribun ? Que nenni !

    Ce sont les médias qui s'esbaudissent, sur, AH ! la CULTURE !! de Mélenchon ! Et sur ses soi-disant qualités de tribun, en fait il est médiocre..... Hitler aussi passait pour un grand tribun.... Plus nul que lui tu meurs !

  • Par Mingus - 11/04/2017 - 19:35 - Signaler un abus Mélenchon graine de dictateur !!

    Elu, Mélenchon deviendra un dictateur trotskiste, au pouvoir, il mettra tous les opposants et en taule !!!!

  • Par Winter - 12/04/2017 - 00:29 - Signaler un abus Excellent tribun, oui, car en

    Excellent tribun, oui, car en France c'est une valeur que d'être un beau parleur. Qui explique aux françaiis que la politique concerne l'action plutôt que le discours ? Pourquoi ces appels continuels à l'universalité des valeurs françaises, des valeurs de la révolution ? Pourquoi cette religion irréflechie des droits de l'homme ( mais on ne parle plus du citoyen) ? Il est évident que tous ces bons sentiments, toutes ces théories qui ne tiennent pas compte de la réalité et de leur propre s conséquences nous entraînent bien au delà de ce que nos petits marquis imaginent. Mais c'est à la droite d'y faire face. C'est le rôle de l'opposition.

  • Par toupoilu - 12/04/2017 - 06:43 - Signaler un abus Les états-unis n'ont pas vraiment de médias trotskistes,

    Ils ont pourtant eu Bernie Sanders, c'est donc probablement parce qu'il y a une vrai raison derriere. Une bonne partie des gens s’aperçoivent qu'on leur bourre le mou en les culpabilisant avec la nécessité de s'adapter, etc, alors que les inégalités montent en flèche, ce qui veut dire que ce n'est pas l'austérité pour tous. Juste un plan mondial de développement qui réussi certes en Chine, mais qui les oublie eux au bord du chemin. Et comme ils ont le droit de vote et qu'ils ne font visiblement pas partie du plan, ils se révoltent. C'est logique.

  • Par Anguerrand - 12/04/2017 - 10:46 - Signaler un abus A vangog

    Vous me surprenez car le FN que vous soutenez les yeux fermés est bien national- Socialiste et vous semblez critiquer ceux qui en sont partisans. National-socialisme a été créé par Hitler, si ma mémoire est bonne !

  • Par bd - 12/04/2017 - 11:23 - Signaler un abus Les Le Pen Eurasistes?

    Les Le Pen sont soit devenus Eurasistes, soit sont des marionnettes de Poutine. L'Eurasisme est un NAZISME ultra-nationaliste recyclé façon russophile par le second cerveau de Vladimir Poutine qualifié de "philosophe le plus dangereux au monde". https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Douguine#Liens_avec_l.27extr.C3.AAme-droite_fran.C3.A7aise Voyez-y les connections troubles de Jean-Marie Le Pen et de sa nièce Marion-Maréchal Le Pen, la meilleure pompe à voix du FN. Les Le Pen prétendant défendre la France sont en fait soit des PIONS soit des TRAITRES bafouant les valeurs françaises les plus élémentaires: Liberté, Égalité, Fraternité.

  • Par bd - 12/04/2017 - 11:23 - Signaler un abus Attention, danger !

    Jean-Luc Mélenchon veut quitter l'OTAN et l'UE pour fonder une alliance bolivarienne avec le Venezuela, Cuba, l'Iran et la Russie ! ...Et c'est vraiment dans son programme.

  • Par bd - 12/04/2017 - 11:24 - Signaler un abus Emmanuel Macron: La logique pragmatique (1)

    Parce qu’Emmanuel Macron peut être d'accord avec des gens de droite et de gauche, il n'aurait pas d'idée? Nous souffrons tous depuis des années de voir des lois élaborées sous un gouvernement être détricotées par le suivant. "En Marche!" n'est pas comme les autres. Le rôle d'un Président dans un pays mature est, en effet, de trouver le dénominateur commun entre des personnes et des positions différentes, pour avancer, pour que le pays, en tant que nation, avance. Est-ce que les politiques qui divisent, qui pointent du doigt l'autre, sont plus claires pour l'électorat? Il est temps de comprendre que ceux qui jouent à diviser, à opposer, sont des apprentis sorciers.

  • Par bd - 12/04/2017 - 11:24 - Signaler un abus Emmanuel Macron: La logique pragmatique (2)

    Pantin, sans expérience, disant ce que d'autres puissances l'enjoignent à dire? 
 Dont acte, il a 39 ans, c'est vrai, et sans doute donc moins d'expérience que des hommes et femmes politiques rompus aux joutes électorales. 
 Il suit une ligne cognitiviste, ce qui pour tout pédagogue, est particulièrement parlant. 
Il faut des constats, argumentés, intellectualisés, et de ces constats, découlent des solutions. 
Cela s'appelle du pragmatisme. 
Il ne prétend pas que toutes ces solutions seront un succès. 
Il explique le droit à l'échec (pour lui comme pour tout le monde en promettant le droit au chômage pour tous).
Mais on tente, on essaie, parfois cela marchera, parfois non. Mais, bon sang, qu'est-ce que ça fait du bien justement d'entendre quelqu'un qui peut ne pas être totalement sûr de lui et dire : «on va faire ensemble». Cela permettra à chacun, individuellement, de se sentir meilleur, en ayant le sentiment légitime d'avoir participé à l'élévation de la société dans son ensemble. Là où tous les politiques depuis plus de 40 ans expliquent à longueur de temps sur Les plateaux télé savoir exactement ce qu'il faut faire, et qu'une fois élus, ils semblent d'un coup avoir tout oublié.

  • Par Lapalatine - 12/04/2017 - 11:32 - Signaler un abus Effarant!

    J'avoue que je trouve celà effrayant...

  • Par philippe quilici - 13/04/2017 - 21:32 - Signaler un abus Aphone

    Je suis sans voix devant la situation Melenchon /Le Pen comment pensent les francais? Ils se croient a The Voice?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€