Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le pouvoir de la force mentale : comment avoir confiance en soi ?

Comment trouver l'énergie cérébrale nécessaire pour dominer les déceptions, la tristesse et les difficultés de la vie ? L'auteur Jacques H. Paget donne des réponses. Extrait de "Le pouvoir de la force mentale" (1/2).

Bonnes feuilles

Publié le - Mis à jour le 29 Mai 2013
Le pouvoir de la force mentale : comment avoir confiance en soi ?

La confiance en soi vient des autres, jamais de soi-même. Crédit Flickr/IsaacMao

Mais alors comment avoir confiance en soi ? Beaucoup d’entre nous, lorsqu’ils doivent affronter une situation difficile, s’entendent dire par une personne proche de leur entourage : « Aie confiance en toi… » Mais ceux qui prodiguent aimablement ce conseil ne connaissent manifestement pas grand- chose à la psychologie et n’ont visiblement jamais compris ce qu’est la confiance en soi. Car ce n’est pas en se répétant inlassablement « Il faut que j’aie confiance en moi » que l’on finira par avoir confiance en soi.

Ce procédé est stérile car il tourne en boucle. Le secret est en fait très simple, mais beaucoup l’ignorent. Le voici : « La confiance en soi… vient des autres ! » Jamais de soi- même. En effet, personne ne pourra jamais avoir confiance en lui tout seul avec lui- même. Seuls les fous et les déments, par inconscience, ne doutent de rien et peuvent avoir confiance en eux, cette inconscience leur faisant ignorer la peur. Mais pour les gens au cerveau normalement constitué, ce seront toujours les autres qui vous donneront confiance en vous. Pas vous-même. Vous êtes le plus mal placé pour vous juger. Vous ne pouvez pas sortir de vous- même pour vous observer. Chaque fois que vous serez incertain sur vous- même, sur votre potentiel et vos capacités, il faut que vous ayez près de vous une ou plusieurs personnes que vous admirez et dont vous appréciez les qualités et la valeur. Et s’ils sont près de vous, c’est qu’ils ont confiance en vous, et s’ils ont confiance en vous, alors vous- même aurez confiance en vous- même. Vous n’aurez plus de raison de douter. La force sera avec vous. Mais qui sont ces personnes que l’on peut avoir près de soi pour se donner confiance ? Au minimum ce seront des muses, des égéries ou des pygmalions, mais encore une fois l’importance du choix et de la présence à vos côtés d’un mentor est chaudement recommandée. Choisissez cette personne en vertu de la considération, du respect, de l’admiration que vous pouvez avoir pour elle. Cela tenant généralement au fait que vous jugerez cette personne pour bien plus importante que vous- même. Si vous n’avez d’admiration pour personne, votre problème est sérieux. Si vous ne ressentez d’admiration pour personne, vous ne pouvez avoir aucune émulation pour dynamiser votre vie. L’épanouissement d’un individu est lié à l’admiration, parfois teintée d’un peu de jalousie, mais positive, pour une ou plusieurs personnes. Pourquoi admire- t-on les stars ? Parce qu’une star est une personne qui a conservé son sens du merveilleux. Ce sens de l’émerveillement qui existe de manière innée lorsque l’on est enfant et que l’on perd généralement à la puberté, car nos pulsions nous mènent vers d’autres mondes merveilleux. Une star est un être qui a donc dépassé ses pulsions et privilégié ce sens du merveilleux. Et, le ressentant si fort, le public le perçoit, l’admire et attend qu’il lui transmette ce sentiment si agréable. Admirer quelqu’un pour ce qu’il est ou ce qu’il fait, c’est être sensible à l’extraordinaire spectacle de l’humanité. Celui qui est incapable d’avoir cette sensibilité aura toujours du mal à trouver sa place dans la société, n’ayant alors de respect et de considération pour personne. Et cela se perçoit.

Celui qui n’admire personne n’admire en réalité que lui- même et reste focalisé sur son ego. C’est une personne qui est incapable d’observer le monde et les gens autour de lui. Il y a là un handicap sérieux vers l’accession à une vie pleine et heureuse. Nous devons tous avoir de l’admiration sincère et profonde pour au moins une personne autour de nous. C’est la preuve que nous sommes bien ancrés dans la vie et capables de percevoir la beauté du monde dans lequel nous vivons. Abandonnez tout orgueil en pensant qu’admirer quelqu’un pour ce qu’il est serait pour vous- même une reconnaissance de votre propre faiblesse ou de votre infériorité. C’est tout le contraire. On se grandit toujours en respectant ceux qui sont plus grands que soi. Michael Jackson dansait par admiration pour Fred Astaire qui lui a envoyé un télégramme après l’avoir vu exécuter son fameux « Moonwalk » à la télévision, lui disant : « J’attendais la relève, j’ai trouvé en vous mon successeur ! » Que dire de plus ?

Mais, surtout, il existe un autre prodige, tout aussi important que l’admiration, pour avoir autour de soi la ou les personnes qui vous donneront confiance en vous ; et si le mot est banal, son effet ne l’est pas. Ce sortilège s’appelle l’amour.

Nous avons vu, dans le cadre de la tempérance, l’importance de se montrer « aimable » pour être en bonne relation avec son entourage. Mais s’il y a un moyen fabuleux d’avoir confiance en soi, c’est bien le fait de se sentir aimé.

Comme le dit la chanson de Claude François, « Ça vous met des ailes dans le dos ». On se sent porté. L’amour est le meilleur remède contre cette terrible maladie qui s’appelle le doute. Il apporte un élément de réponse à la fameuse question existentielle : « Pourquoi j’existe ? » L’amour vous fait comprendre que vous existez au moins pour une personne, celle qui vous aime. Mais il y a une condition nécessaire pour trouver cette fameuse confiance en soi. Que vous aimiez en retour. Sinon, cela ne fonctionne pas. L’amour sera sans effet si vous ne ressentez rien pour celle, celui ou ceux qui vous aiment. Le principe ne fonctionne pas à sens unique. Si une personne est très aimée mais n’aime personne, sa nature profonde sera triste et sa vie sans joie. On peut être aimé sans retrouver pour autant confiance en soi. Car le seul amour qui vous portera et vous donnera la confiance suffisante pour surmonter tous les obstacles sera d’aimer sincèrement les autres et de ne jamais fermer votre coeur à ceux qui vous aiment. Car l’amour crée l’harmonie. Et l’harmonie, c’est l’équilibre. « Je » n’est plus un, mais deux. La solitude n’existe plus. Ce qui est en nombre pair assure toujours un équilibre. Et l’équilibre amoureux, c’est aimer l’autre autant que soi- même. Aimer quelqu’un, c’est l’aimer comme soimême. Car aimer, c’est ressentir que si l’on avait pu être quelqu’un d’autre, on aurait aimé être celui ou celle que l’on aime. On éprouve toujours de l’amour pour un autre soi- même. L’être aimé est toujours perçu comme un double de soi. Celui qui n’aime personne vit replié sur son ego. Ce manque de générosité le fera souffrir, car il endossera tous les malheurs du monde, comme si cela ne concernait que lui ; et il est véritablement très pénible d’être condamné à porter le monde sur ses épaules, comme le géant Atlas de la mythologie. Mais, surtout, l’amour a cet avantage énorme de vous faire beaucoup moins extrapoler sur l’existence puisque vous n’êtes plus seul. Lorsque vous ressentez de l’amour pour quelqu’un, vous ne vous posez plus de questions du type « A quoi je sers ? », « Est- ce que l’on m’aime ? », « Pourquoi personne ne m’aime ? ». Beaucoup de complexes, de troubles de la personnalité, s’estompent. Beaucoup de doutes s’évanouissent et permettent de se consacrer à des tâches enrichissantes, l’esprit léger, car dégagés d’un certain nombre d’incertitudes sur nous- mêmes. Accessoirement, savez- vous qu’elle est la raison suprême qui pousse tout être humain, quel qu’il soit, à ressentir le besoin de « faire l’amour » à un, une ou plusieurs partenaires au- delà de toute nécessité de se reproduire… ? Pourquoi tout être humain cherche- t -il à ce point tous les moyens pour y parvenir et même recommencer… ? Vous ne voyez pas… Non ce n’est pas cela. En voici la raison ultime : parce qu’il n’existe aucune autre activité humaine qui satisfasse pleinement et en même temps nos cinq sens que sont la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher, pour peu que l’on dispose effectivement de ces cinq sens. Et cela pour aboutir à la révélation de notre sixième sens : l’assouvissement de ce plaisir total par l’orgasme et la jouissance. Ainsi, c’est la seule activité humaine qui nous donne aussi totalement conscience que nous existons. Voilà pourquoi le sexe mène le monde. Et pourquoi l’amour est une préoccupation si importante et essentielle dans nos vies. Et pourquoi un si grand nombre de livres, de romans, de films, de chansons, de magazines et de conversations lui sont consacrés. C’est le plus grand facteur d’équilibre qui favorise l’acquisition de cette fameuse force mentale, dernière arme de protection pour faire face aux diverses pressions de l’existence et aux excès souvent générateurs de démence et de folie.

Personne ne peut vivre et résister aux angoisses de la vie sans amour. Voilà pourquoi tout accusé d’un crime ou d’un assassinat pourra éventuellement bénéficier de « circonstances atténuantes » à sa culpabilité s’il n’a pas été aimé dans son enfance.

Ne soyez pas inquiets si vous n’avez pas encore trouvé l’amour. Le conseil est étrange, mais il est le suivant : ne vous en faites pas. L’amour est une énergie. Mais pas comme le pétrole. Vous n’avez pas besoin de creuser pour le trouver. C’est lui qui va vous trouver. Au moment où vous ne vous y attendrez pas et dans les circonstances où vous n’imaginerez jamais qu’il vous soit possible de le rencontrer. Nous parlons ici bien sûr du véritable Amour, de l’affection et de la tendresse. Pas de l’illusion de l’amour, des plaisirs du sexe qui satisfont précisément nos cinq sens et que l’on trouve, pour pas cher, sur Internet. Ne mélangeons pas les serviettes et les strings. Si vous cherchez l’amour, vous ne le trouverez pas. Mais si vous ne vous en souciez plus, c’est lui qui viendra à vous. Et, à cet instant, ne dites rien, ne faites rien, laissez- le faire. Vous constaterez que tout ira bien. Cherchez à le dominer, à le maîtriser ou à vous l’approprier, et il fuira comme une savonnette entre vos doigts. Voilà pourquoi il est si fragile. Mais il est la preuve et la manifestation évidente de votre destin. Ce n’est pas vous qui dirigez. C’est toujours très difficile à concevoir pour des humains qui veulent tout maîtriser, ramènent tout à eux et veulent imposer leur ego à la face du monde. Mais on ne peut l’admettre et le comprendre qu’en accédant au degré ultime de la force mentale : la sagesse.

 Extrait de "Le pouvoir de la force mentale" (Plon), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Duffy - 26/05/2013 - 14:46 - Signaler un abus Beaucoup de blabla pour rien

    Achetez mon livre eut été plus court. Pour avoir confiance en soi, il faut et il suffit de produire du bon. Le reste importe peu. Si vous produisez du mauvais vous vous jugerez vous-meme comme nul et n'aurez pas tort pour une fois. Emmerdez-vous à bien faire, vous serez heureux.

  • Par Duffy - 26/05/2013 - 14:48 - Signaler un abus Si vous voulez de l'amour

    donnez-en autour de vous, il reviendra multiplié, vous en serez meme gené.

  • Par Quid Novi - 26/05/2013 - 16:21 - Signaler un abus et la masturbation ?

    même mentale hein ! ça compte docteur ?

  • Par lavande - 27/05/2013 - 09:37 - Signaler un abus Un conseil

    Intéressez vous à ce qu'à vraiment écrit et enseigné ( gratuitement ) le pharmacien Coué au lieu de vous arrêter sur l'image ridicule et réductrice qu'on en donne de nos jours.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jacques H. Paget

Avocat de formation, expert en négociations et conférencier international, Jacques H. Paget possède une solide formation sur l’illusionnisme.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€