Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi 8 des 10 vins les plus chers du monde viennent de Bourgogne

Les chiffres annoncés sur la cote des grands vins font souvent référence à des ventes aux enchères ou la fièvre de l’instant remplace la raison. Spectaculaires, ils restent un phénomène à part.

Gouttes de Dieu

Publié le
Pourquoi 8 des 10 vins les plus chers du monde viennent de Bourgogne

Selon Wine Searcher, le vin le plus cher du monde est un Henri Jayer Richebourg Grand Cru (Bourgogne).

Une liste tout à fait passionnante a été publiée ces derniers jours, celle du moteur de recherche Wine-Searcher. Cette étude très sérieuse est le fruit de la comparaison de plus 30 000 sites marchands dans le monde en entier, elle établit une hiérarchie des 50 vins vendus les plus chers sur notre planète.

Le résultat est sans appel… la Bourgogne domine sans partage !

Limitons nous aux 10 premiers vins : 8 viennent de Bourgogne, 1 de Moselle en Allemagne, 1 de Bordeaux.

Autre surprise, ce n’est pas le Domaine de la Romanée-Conti qui arrive en tête mais un domaine nettement moins connu du grand public : un vin d’Henri Jayer qui ravit la première et la troisième place.

Le podium :
1 : Henri Jayer avec un Richebourg, un Grand Cru rouge de la Côte de Nuits en Bourgogne et dont le cépage est le Pinot Noir
2 : Le Domaine de la Romanée-Conti avec un Romanée-Conti, un Grand Cru rouge de la Côte de Nuits en Bourgogne, cépage Pinot Noir aussi
3 : Henri Jayer avec un Vosne-Romanée Cros Parantoux, un premier Cru rouge de la Côte de Nuits en Bourgogne cépage Pinot Noir toujours…

Le prix du Richebourg est évalué en moyenne entre 14 395 US dollars et 22 976 Us dollars.

Vrai, faux ? Plus que vrai, en février dernier une vente aux enchères voyait une bouteille de Richebourg de 1978 partir à 50 913 euros. Le Cros Parantoux, pourtant juste Premier cru (le Grand cru en Bourgogne étant l’échelle de cru la plus haute) s’est échangé à 16 645 euros pour le millésime 1985.

Quelle explication donner à ce phénomène et quels sont les points clés de ces vins à très forte valeur ajoutée ?

Pour rentrer dans ce classement, il vous faut être un vigneron ou une maison emblématique, produire un vin rare, dans une petite appellation élaborée à partir d’un cépage capricieux, et enfin bénéficier d’un accélérateur culturel qui va faire passer votre vin dans la catégorie des vins cultes.
Henri Jayer a marqué la viticulture bourguignonne et fait partie de ses figures emblématiques auxquelles beaucoup se référent. Ses vins plus que d’autres ont su refléter les meilleurs terroirs bourguignons et bénéficiaient d’une aptitude à vieillir de façon harmonieuse. De plus il était un personnage humble attaché à sa terre…le début de la légende.

Ces vins sont devenus rares, Henri Jayer nous a quitté en 2006, ses derniers vins vinifiés en personne datent de 2000. La rareté qui nous est si chère trouve-là sa quintessence avec au fil des ans un vin qui se raréfie là ou certains Grands Crus achètent des parcelles voisines pour agrandir leur production ou se lancent dans le produit dérivé de leur château.

Luxe quand tu nous tiens…

Une "boutique appellation" avec un cépage capricieux ne font que renforcer la valeur du vin. La Romanée, c’est 0,85 hectares, Richebourg juste 8,03 hectares…rien à voir avec des appellations de milliers d’hectares. Le jardin vigne qui caractérise la Bourgogne prend toute sa dimension. Le cépage Pinot Noir, délicat et précieux, sélectionne les meilleurs vignerons.

Enfin, cerise sur le gâteau, le vin devient culte car il fait partie d’une œuvre. Dans le cas de Jayer, son Cros Parantoux devient l’épicentre d’un manga dont le héros est un sommelier à la recherche des Gouttes de Dieu. Manga devenu succès planétaire, ayant contribué à la multiplication des ventes de vins de Bourgogne au Japon et dans toute l’Asie. Soulignons aussi un polar signé Bernard Pivot intitulé La liste d’attente, qui raconte l'histoire d’un meurtrier qui élimine les personnes sur la liste d'attente de Jayer, le but étant d’avoir rapidement accès aux vins de ce vigneron rare.

Mais je sens bien qu’une question reste en suspens : ces vins valent ils leur prix ? Au fond, qui en déjà bu ? Questionnez autour de vous. On peut trouver du Pétrus au verre dans certains bars à vins, mais qui a déjà gouté des vins d’Henri Jayer ? Presque personne, ce qui nourrit la légende. Et je peux m’avancer sans risque en disant que peu le feront. Alors le vin culte, est-ce celui qu’on ne goute pas ?

A méditer.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Olivier Thiénot

Olivier Thiénot est diplômé du Wine and Spirit Education Trust de Londres (WSET).

Il dirige l'Ecole du Vin de France. Animateur de dégustations de vins, de conférences et de séminaires en France et à l'étranger, il cumule 15 années d'expérience dans le domaine du vin.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€