Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 30 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi la répression "disproportionnée" de la Manif pour tous est bien plus qu’un simple accident de parcours de ce gouvernement

Alors que le défenseur des droits Jacques Toubon a de nouveau épinglé le Gouvernement sur son usage disproportionné de la force dans le cadre de la répression du mouvement de la Manif Pour Tous en 2013, l'héritage de défense des libertés qu'a longtemps cultivé la gauche semble aujourd'hui s'éloigner de plus en plus.

Gauche matraque

Publié le

Historiquement, la gauche est souvent associée à la défense des libertés fondamentales telles que la manifestation ou la liberté d’expression. Quand on voit que le Gouvernement est critiqué par le Défenseur des Droits, n’est-ce pas un peu paradoxal ?

Philippe Bilger : Oui, même s’il ne faut pas oublier que le défenseur des droits, c’est Jacques Toubon, qui même à droite avait une position un peu atypique. Le Défenseur des Droits n’est pas pour moi parole d’évangile, mais il n’empêche que pour la Manif Pour Tous, il n’a fait que relever en quelque sorte un constat que le citoyen de base et la communauté nationale avaient déjà pu faire. La gauche du côté des libertés ? En principe, bien sûr. Mais il me semble que depuis quelques années, on ne peut plus faire un partage aussi net entre la gauche qui défendrait les libertés et la droite qui ne défendrait que la sécurité.

Il me semble par exemple que la liberté d’expression aujourd’hui est davantage défendue par des esprits atypiques de droite que par la gauche classique. Au fond, les libertés sont peut-être paradoxalement plus défendues par une vision politique et philosophique de droite et libérale alors que la gauche est plus attentive au souci d’égalité jusqu’à l’absurde. Ces catégories n’ont plus grand sens. Chaque camp se revendique comme dépositaire de ces vertus-là. Mais si on veut bien examiner la pratique sociale et politique, on s’aperçoit que la manière dont la gauche s’estime propriétaire de certaines valeurs et de certaines vertus est très abusive.

Peut-on dire que la gauche, qui se veut dépositaire de la notion de bien et de la défense des libertés, en profite pour se donner moins de limites dans son action répressive ? En se disant qu’au final, on pardonnera toujours plus facilement ce genre d’écarts sécuritaires à la gauche qu’à la droite…

Philippe Bilger : Certainement, mais de toute manière, gauche et droite confondues, on n’a pas une vision philosophique et politique d’un humanisme vigoureux. On n’a jamais connu un pouvoir capable à la fois de mettre en œuvre un humanisme et de le rendre vigoureux et vertébré. Regardez le changement de pied total de François Hollande en matière de lutte antiterroriste, dont je me félicite. Regardez à quel point il est critiqué au sein de son propre camp, et comme la droite semble éviter de lui apporter son soutien… Lorsque la gauche accomplit une révolution brutale sur le plan de la sécurité dont elle découvre les exigences, je crois qu’elle a du mal à faire valider les choses par son propre camp.

Un point intéressant toutefois : on met depuis le 13 novembre des dispositifs en place, uniquement dans la lutte contre le terrorisme, or on s’aperçoit que le projet de loi que le Gouvernement s’apprête à déposer une mesure qui va servir également à la lutte contre la criminalité et la délinquance ordinaire, dont François Hollande se désintéresse habituellement, et Christiane Taubira encore plus que lui. C’est nouveau car dans le rapport très trouble et très équivoque de la gauche avec la sécurité, la seule manière dont elle jugerait légitime d’être vigoureuse, c’est dans des domaines qui ne relèvent pas directement de la criminalité et de la délinquance ordinaire, mais touchent des crises exceptionnelles comme celle qu’a créée le terrorisme.

Juridiquement, il y a plusieurs dossiers de ce genre qui parsèment le mandat de François Hollande (les tensions aux abords de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la mort de Rémi Fraisse au barrage de Sivens, etc.). La gauche est-elle en train de se décomplexer par rapport à certaines pratiques qu’elle dénonçait quand elle était dans l’opposition ?

Philippe Bilger : Sûrement, mais il faut être clair. Demain, la droite revient au pouvoir, c’est tout simplement le poids du réel et le choc des responsabilités. On peut discuter des modalités techniques avec lesquelles la gauche exerce (ou pas) son autorité, mais on ne peut pas tirer de conclusion définitive sur l’incompétence de la gauche au pouvoir sur ce sujet. N’importe quel pouvoir confronté à des crises de cette nature pourrait connaître des tragédies de ce type sans être forcément coupable. La gauche est toutefois sans doute moins à l’aise avec le concept d’autorité. Il est possible qu’elle le gère plus mal que la droite, même si on a connu pendant les cinq ans du mandat de Nicolas Sarkozy des moments où j’ai trouvé l’autorité de l’Etat très faible. Elle est moins à l’aise car l’autorité renvoie à une certaine conception de l’existence aussi bien singulière que collective. Elle donne l’impression d’une hiérarchie qui fait apparaître des "inférieurs" et des "supérieurs" et fait éclater la notion d’égalité. Quand on veut imposer l’autorité de l’Etat, cela impose d’accepter l’idée qu’il y a des victimes, des innocents et des coupables. Il y a des fauteurs de trouble et des gens qui sont victimes de ces troubles-là. C’est une idée qui ne rentre pas volontiers dans le catéchisme de la gauche.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par trotro75 - 06/01/2016 - 09:59 - Signaler un abus Ludovine de la Rochère où l'art de ne pas tout dire...

    Ludovine de la Rochère oublie de dire que certaines personnes lors de ces manifestations sont venues au contact des forces de l'ordre de manière violente (quoi qu'elle en dise) avec des enfants sur les épaules... Des boucliers humains ... quel courage...(Voir les images disponibles sur internet, incontestables)... Il ne faut pas non plus dire qu'il ne peut y avoir aucun voyou parmi les personnes de la manif pour tous, c'est malhonnête...

  • Par zouk - 06/01/2016 - 11:06 - Signaler un abus Liberté

    Réalisons que la version socialiste de la liberté ne va pas jusqu'à la liberté de penser, encore moins d'affirmer ses opinions si elles ont le tort de ne pas se conformer aux stricts canons de la gauche, voire de la gauche de la gauche.

  • Par fasanan - 06/01/2016 - 11:58 - Signaler un abus @trotrop, "venues en contact

    @trotrop, "venues en contact des forces de l'ordre de manière violente" ? Vous n'avez pas dû être le témoin de la plupart de nos belles manif' qui se terminent souvent en émeutes.

  • Par Ganesha - 06/01/2016 - 12:12 - Signaler un abus Variante Naturelle

    L'homosexualité est une variante parfaitement naturelle de l'Amour entre les êtres humains. Fallait-il pour autant imposer le ''Mariage pour tous'' ? Apparemment oui, pour clore une bonne fois pour toutes le bec aux ''Catholiques intégristes'' !

  • Par Jean-Benoist - 06/01/2016 - 13:36 - Signaler un abus Deux poids

    deux mesures, car on attend toujours les interpellations de l'autoroute, de Moirans.; Quant au mariage pour tous, il faudrait que certains se souviennent de la revendication des homosexuels qui voulaient afficher et revendiquer leur différence et ont demandé et obtenu le Pacs. Alors il suffisait d'améliorer le Pacs et conserver le mariage pour les hétéros. Chacune était satisfait mais Hollande a préféré cliver le pays. Quel gâchis!

  • Par morsang - 06/01/2016 - 15:25 - Signaler un abus mamans à landeau papis à lodens les fachistes passeront pas

    Ben oui il est plus facile de faire taper sur des mamans à landeau et sur des papis à Lodens que sur des représentants de communautés qui foutent le feu ,coupant un autoroute .Parce que là l'Etat a peur "pas de vagues"c'est comme ça que certaines parties du territoire ne sont plus administrés par la force publique mais par des forces communautaires..

  • Par JG - 06/01/2016 - 15:26 - Signaler un abus Deux mesures....

    Il est bien plus facile et bien plus habile politiquement pour flatter la gauche de sa gauche de s'en prendre aux "cathos intégristes d'extrême droite blancs et Versaillais " qu'aux "pauvres islamo-fascistes des banlieues défavorisés"

  • Par JG - 06/01/2016 - 15:30 - Signaler un abus Et beaucoup moins dangereux

    les "cathos d'extrême droite" ne vont pas vraiment réagir à coup de Kalachnikov, par contre les islamistes de banlieue, eux...demandez aux journalistes de Charlie Hebdo qui titrent maitenant sur la responsabilité d'un Dieu fort semblable au Dieu judéo-chrétien et qui ont perdu le courage d'un type comme Charb.....pour dénoncer l'islamo-fascisme. C'est pas les cathos qui vont aller leur tirer dessus....

  • Par precepte - 06/01/2016 - 16:01 - Signaler un abus Manif pour tous

    Il est facile et tentant d'employer des méthodes dures avec les gens sans défense. De la même manière, le gouvernement, cherchant à faire des économies, impose des restrictions en effectifs et en moyens à l'armée, qui a le devoir de rester muette. S'en prendre a tous ceux-là est plus facile que de lutter contre la gabegie des sous-ordres.

  • Par Paul Emiste - 06/01/2016 - 17:20 - Signaler un abus Bref!

    C´est le socialisme, il n´y a pas une grosse différence entre le socialisme "soft" et le socialisme "hard", regardez ce qu´il va se passer au Nicaragua. De l´international socialisme au national socialisme, le problème majeur c´est le deuxième mot.

  • Par Liberte1776 - 06/01/2016 - 17:37 - Signaler un abus Fort avec les faibles. Faible avec les forts

    Voila l état reel de nos gouvernements successifs. Si des chretiens avaient commis tout ce que les Musulmans ont commis depuis un an en France, on aurait entendu parler de "bebe immonde", d' "intégristes", de "resurgence du vichysme". J aimerais bien que nos journalistes emploient ces memes mots pour les Musulmans. Je suis pour l égalité de traitement, valeur de gauche, non ? On voit bien avec cette Une, toute la faiblesse de notre intelligentsia, face aux Musulmans qui eux n hesitent pas a montrer leur force, dans toute son horreur.

  • Par Liberte1776 - 06/01/2016 - 17:41 - Signaler un abus * "bete immonde", pas "bebe immonde"

    J aimerais aussi que ces forces de l ordre soient déployées dans nos banlieues, nos centre-villes, nos villages, type Evron, 7.121 habitants en Mayenne, ou une septuagénaire est décédée suite a une agression a la matraque... Sans oublier les transports en commun, les autoroutes. Bref, je reve de voir la meme rigueur imposée a la Manif pour Tous, déployée envers ceux qui pourrissent notre "vivre ensemble", dont eux memes s excluent.

  • Par pandore - 06/01/2016 - 19:16 - Signaler un abus Nous nous en souviendrons

    Nous aurons une bonne mémoire en 2017, et nous enverrons Valls er ce scootériste borné et sectaire ainsi que le catalan qui était sinistre de l'intérieur à l'époque et qui faisait gazer les manifestants.

  • Par cloette - 06/01/2016 - 20:03 - Signaler un abus ces manifs

    étaient impressionnantes par leurs effectifs et leur calme . Il n'y avait strictement aucun voyou, le pire étant une fois deux ou trois lycéens ou étudiants 1 ère année chahuteurs , sûrement pas voyous . En revanche il y a eu des groupuscules gauchistes venus provoquer en fin de manifs quand les gens partaient . Remarquer aussi pour certains commentateurs que beaucoup d'homosexuels étaient dans ces manifs . Quant aux catho intégristes , ganesha devrait venir à une manif s'il y en a un jour encore , il verrait cette espèce étrange de près s'il arrive à en trouver car moi je n'ai vu que des gens de tous sexes âge et tendance politique très modernes à tout point de vue

  • Par clint - 06/01/2016 - 21:30 - Signaler un abus Au moins ce furent des manifs du "vivre ensemble" !

    Il y avait côte à côte des catholiques et des musulmans ! Comme quoi les modèles de société reposant sur les religions et leurs "droits canon" ont des points en commun.

  • Par Deudeuche - 07/01/2016 - 06:28 - Signaler un abus @clint

    et des protestants et des juifs.

  • Par Deudeuche - 07/01/2016 - 06:31 - Signaler un abus @Ganesha

    en langue vernaculaire de gauchiste, 'catho intégristes" signifie "chrétiens" alors désolé mais les becs ne sont pas cloués.

  • Par Ganesha - 07/01/2016 - 08:22 - Signaler un abus Dedeuche, Cheveux Roux

    Je constate qu'un forum internet est un lieu où chacun exprime ses opinions, mais il ne faut surtout pas entretenir le moindre espoir d'influencer, de convaincre, un autre intervenant. Il y a ci-dessus un commentateur (connu pour son raffinement) qui considère que l'homosexualité est une ''variante hideuse'' et une ''infamie'' ! Ce que la communauté humaine commence à largement accepter, c'est que les homos ''naissent comme cela'', qu'ils n'y peuvent rien, et qu'il leur est impossible de changer. Et ce ne sont ni des ''handicapés'', ni des ''anormaux'' ! Cette question fait penser au tabou qui a cours depuis des siècles contre les gens qui naissent avec des cheveux roux. La tradition populaire veut que ce soient des ''créatures du diable''. Cet internaute mourra probablement avec ses certitudes et ses ''croyances moyenâgeuses'', mais son fils, ou son petit-fils, partagera certainement la révolution intellectuelle en cours ! Et l'humanité aura fait un progrès...

  • Par Deudeuche - 08/01/2016 - 08:17 - Signaler un abus @Ganesha

    qui affirme ses certitudes afin de clouer les becs (citation de l'auteur)?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Ludovine de La Rochère

Ludovine de La Rochère est présidente de La Manif Pour Tous.

Voir la bio en entier

Philippe Bilger

Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il est l'auteur de " la France en miettes" aux éditions Fayard. Il est également l'auteur de "Ordre et Désordre" (Editions Le Passeur, avril 2015).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€