Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi la perspective d’un taux d’obésité de 21% en France d’ici à 2030 est un enjeu majeur pour le pays

Selon la dernière mise à jour sur l'obésité en 2017 de l'OCDE, le nombre de personnes atteintes de cette pathologie devrait continuer à augmenter ces prochaines années, pour en arriver à atteindre 21% de la population française d'ici 2030.

Nouveau régime

Publié le
Pourquoi la perspective d’un taux d’obésité de 21% en France d’ici à 2030 est un enjeu majeur pour le pays

Atlantico : Selon la dernière mise à jour sur l'obésité en 2017 de l'OCDE, le nombre de personnes atteintes de cette pathologie devrait continuer à augmenter ces prochaines années, pour en arriver à atteindre 21% de la population française d'ici 2030. L'importance de cette question de l'obésité, aussi bien du point de vue de la santé publique que de son coût, est elle sous estimée en France ? Quels en sont les enjeux réels ?

Guy-André Pelouze : Les données de cette dernière livraison de l'OCDE sur l'obésité dans le monde démontrent que les plus grandes différences entre les taux moyens d'obésité des populations sont celles qui existent entre les différents pays. 

Ces différences entre pays sont anciennes et elle persistent dans un contexte d'augmentation générale de l’obésité dans les pays développés.

Dans ce contexte la France a une place singulière en Europe comme l’Italie ou la Suisse: l’obésité est très nettement inférieure à la moyenne de l’OCDE. Les causes ne sont pas identifiées dans ce rapport mais bien évidemment il est totalement aléatoire  d’envisager des “mesures” sans les aborder. En réalité il faut revenir aux différences entre pays. Manifestement s’intriquent des facteurs ethniques et environnementaux. Les japonais avec 3,7% d’obèses et encore moins chez les femmes bénéficient des deux facteurs. Une génétique favorable et un mode de vie très marqué par un modèle ancestral d’alimentation très différent de celui des USA, du Mexique ou des Britanniques, sans parler des pays hors OCDE en transition alimentaire qui voient exploser leur taux d’obésité comme en océanie. En France le modèle alimentaire pour différent qu’il soit entre le sud et le nord, entre les villes et les campagnes, reste marqué par une tradition de préparation des repas, une consommation de graisses saturées et mono-insaturée élevée en particulier d’origine animale, viandes et fromages ainsi qu’une interruption de prise alimentaire entre les repas. 

L’importance de l’obésité en tant qu’enjeu de santé publique est différemment perçue en France selon les institutions. 

L’état poursuit une politique de recommandations générales non ciblées qui se résument à des conseils de consommation de fruits et légumes et à encourager l’activité physique. Récemment un étiquetage couleur a été proposé. En revanche l’obésité est souvent ignorée dans l’entreprise. En effet à l’instar du tabagisme l’entreprise française au sens large (entreprises privées, établissements publics et administrations) se préoccupe peu de la santé de ses salariés qui est bien différente de l’activité de médecine du travail. Les causes en sont multiples et citons en premier lieu l’obsession réglementaire qui fait que les moyens sont dédiés uniquement à ce qui est obligatoire. Les conséquences en sont sérieuses car c’est bien au sein de l’entreprise que des programmes efficaces peuvent être développés en particulier au niveau alimentaire. Enfin l’école ne bénéficie pas de programmes de qualité car souvent les intérêts de l’agro-alimentaire présentés sous la bannière tricolore prédominent. En revanche l’interdiction des distributeurs de boissons sucrées ou de snacks dans les écoles a représenté une étape intéressante dans la protection des enfants, clientèle captive des firmes du sucre et de la junk food pendant le temps scolaire.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 20/08/2017 - 14:43 - Signaler un abus Cher Monsieur, en 2030 nous

    Cher Monsieur, en 2030 nous aurons un président qui s'appelera Ahmed Ben Abes ou Rachid Ben Ali, ...........le parti majoritaire à l'assemblée sera le parti des démocrates musulmans . Alors imaginez ce que l'on aura à foutre de l'obésité des masses laborieuses. Surtout que la moitié se verra à peine sous le voile islamique, et l'autre moitié arborera fièrement son obésité comme signe de réussite sociale....

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 20/08/2017 - 16:38 - Signaler un abus Et puis il suffira de former

    Et puis il suffira de former tous nos psys qui n'ont pas de boulot..... Et les obèses s'accepteront tels qu'ils sont.

  • Par Dr Guy-André Pelouze - 20/08/2017 - 17:35 - Signaler un abus Une leçon de Rugby

    En lisant mon papier vous vous apercevrez que je parle d'aujourd'hui et aussi de rester conscient de nos valeurs en matière d'alimentation. je ne botte pas en touche et si en 2030 le scénario décrit ne se produit pas il aura mieux valu manger des protéines animales, du gras et des légumes frais...

  • Par kelenborn - 20/08/2017 - 20:24 - Signaler un abus Ah bon

    "En revanche sii les adultes sont des personnes libres et responsables, les enfants doivent être absolument protégés par les institutions qui les accueillent du tabagisme, de la drogue, de l’alcool et de la malbouffe. " Ah bon...on pensait que l'on était à minima en liberté surveillée Foutez la paix aux gros!!! Les gros sont moches et déjà assez pénalisés, alors!!!Z'avez pas autre chose à faire que de jouer à "Good Brother" Y en a marre de la garderie qui sert surtout à vous remplir les fouilles!

  • Par Ganesha - 20/08/2017 - 22:11 - Signaler un abus Dr. Pelouze

    La bêtise et le caractère ignare de certains commentaires me fait honte... Personnellement, je trouve cet article courageux. Mais je suis frappé par le caractère soudain et presque généralisé de cette épidémie d'obésité qui a commencé il y a une dizaine d'années. Il me semble vraiment peu plausible que des populations réparties sur plusieurs continents, décident simultanément de changer leurs habitudes alimentaires ! Difficile de ne pas penser à l'apparition de nouvelles substances chimiques dans l'agriculture ou dans les aliments préparés industriellement. Mais ce genre d'informations sera encore plus délicat à obtenir que des enquêtes alimentaires !

  • Par POLITQ - 20/08/2017 - 22:49 - Signaler un abus à Ganesha

    Simplement les conglomérats alimentaires du monde qui ont décidé de promouvoir sournoisement le sucre dans TOUTES leurs préparations…. Facile….. Et nos politiques complices qui se font "grassement graisser la patte"….

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/08/2017 - 00:14 - Signaler un abus Quelques ganeshâneries plus tard.....

    Explication de texte pour Ganeshânebâté... Une étude américaine faite dans les années 70 sur des populations immigrés d'origine Mexicaine démontre clairement que l'obésité concerne la deuxième génération de personnes sédentaires trop bien nourries. En simplifiant, la génération des soixanthuitards comptait peu d'obèses car leurs parents avaient soufferts de carences pendant la guerre. Les enfants de soixanthuitards auront eux beaucoup plus de risques d'être obèses , ce sont les 35/45 d'aujourd'hui..... Et ne parlons même pas de leurs petits enfants. ...............t'as compris Ganesha ? Quand tu sais pas tu demandes !!

  • Par Ganesha - 21/08/2017 - 16:53 - Signaler un abus Heureusement, le ridicule ne tue pas !

    Petit rappel : la seconde guerre mondiale est terminée depuis 72 ans ! Et les USA n'ont pas souffert de la faim pendant ce conflit ! En France, l'obésité a augmenté progressivement à partir des années 1990. C'est la nomination d'Édouard Balladur, ou l'arrivée de Chirac et de sa bière Corona, qui ont tout changé ? Heureusement que le ridicule ne tue pas ! https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ob%C3%A9sit%C3%A9#/media/Fichier%3AObeses.png

  • Par Dr Guy-André Pelouze - 21/08/2017 - 17:52 - Signaler un abus A propos de l'obésité dans le temps (à Ganesha)

    1/ L'augmentation du taux d'obésité date d'avant 1990 2/ les japonais ne sont quasiment pas concernés or ce sont ceux qui ont un modèle alimentaire et culturel très stable 3/ les populations ne changent pas volontairement leurs habitudes c'est la combinaison d el'abondance calorique et de la sédentarité qui les noie... 4/ il y avait plus de pesticides dans les années 1950-2000 mais on ne le savait pas sauf pour quelques substances très toxiques... 5/ les produits industriels contiennent en effet quelque chose de nouveau: des calories en très grande densité avec très peu d e micronutriments... Enfin ne vous inquiétez pas de certains commentaires en réalité il n'y en a qu'un qui est désagréable. C'est très peu quand on sait combien ont lu cet article.

  • Par Dr Guy-André Pelouze - 21/08/2017 - 18:00 - Signaler un abus A propos de l'influence de la grossesse

    Une hypothèse proposée en 1990 par l'épidémiologiste britannique David Barker établit que le retard de croissance intra-utérin, le faible poids à la naissance et la naissance prématurée ont une relation causale avec les origines de l'hypertension, des maladies coronariennes et du diabète non insulino-dépendant,à l'âge adulte. Donc oui il y a des liens entre la gestaion et l'obésité future mais s'agissant des conséquences de la guerre elles sont terminées. Il s'agit bien d'une obésité qui est très liée à l'abondance et donc à la production massive d'alimenst très bon marché.

  • Par Ganesha - 21/08/2017 - 19:01 - Signaler un abus Affaire à suivre

    Je pense malgré tout que l'étude de la chronologie et des différences entre les pays peut être très instructive. J'ai fait un tour des USA en 1972, et y voyait déjà des obésités monstrueuses. Mais, qu'est qui a changé en France en 1990, pour que nous nous joignons à cette tendance ? Dire que les égyptiens se sont mis à grossir parce qu'ils se sont enrichis est grotesque ! Une caractéristique du Japon est qu'ils sont très fermés aux importations alimentaires. Des produits toxiques ont été retirés de la circulation, mais il y a eu une véritable explosion du nombres de molécules nouvelles, encore très peu connues... Affaire à suivre !

  • Par Ganesha - 21/08/2017 - 19:08 - Signaler un abus Prématurité ou retard de croissance intra-utérin

    La prématurité a beaucoup augmenté en France et la plupart des pays du monde, depuis 20 ans : https://www.inserm.fr/thematiques/biologie-cellulaire-developpement-et-evolution/dossiers-d-information/la-prematurite-un-monde-a-explorer Quant au poids et la taille moyenne des bébés à terme, une étude belge (dans sa page 6) montre qu'en 1950, les bébés y mesuraient 50-51 cm à la naissance et pesaient 3,4 - 3,5 kg, et ces chiffres n'ont pas évolué depuis. http://www.persee.fr/doc/bmsap_0037-8984_1991_num_3_3_1784

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/08/2017 - 19:37 - Signaler un abus @ganeshânebâté....

    En dehors de la prématurité et du retard de croissance il y a aussi une troisième cause certainement la plus importante chez ganeshânebâté. Il est prouvé que le fait d'avoir été bercé un peu trop près du mur entraine généralement des pertes de neurones irréversibles.......Le premier à avoir étudié ce problème et en avoir rendu compte lors des entretiens de "bichatte" en 1987 était le pofesseur Michel COLLUCI....

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/08/2017 - 23:22 - Signaler un abus Complément d'information...

    à l'intention de ganeshânebâté.......... Ne pensez vous pas que le réchauffement climatique puisse avoir une influence sur l'obésité.... Comme disait ma grand-mère, ils nous ont tout déréglé avec leurs Spoutnicks et leurs bombes atomiques !!!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Guy-André Pelouze

Guy-André Pelouze est chirurgien à Perpignan.

Passionné par les avancées extraordinaires de sa spécialité depuis un demi siècle, il est resté très attentif aux conditions d'exercice et à l'évolution du système qui conditionnent la qualité des soins.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€