Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 03 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi Nicolas Sarkozy fait le choix de tarder à entrer en campagne malgré sa chute sévère dans les sondages

Nicolas Sarkozy s'inquiète de sa chute dans les sondages car il craint l'effet Ségolène Royal mais il n'entend pas, pour autant, entrer en campagne avant septembre. En revanche, il veut soigner son image d'ancien président et de leader international

Partir à point

Publié le
Pourquoi Nicolas Sarkozy fait le choix de tarder à entrer en campagne malgré sa chute sévère dans les sondages

Prendre de la hauteur. Physiquement mais aussi statutairement. S'éloigner de la politique qui salit. Et se glisser à nouveau dans son costume d'ancien chef d'Etat, leader de la guerre en Libye et ami des grands de ce monde. Hier midi, Nicolas Sarkozy s'est ainsi envolé pour Abidjan. Quelques jours après le terrible attentat qui a couté la vie à 19 personnes, le président des LR a renoué avec ses anciennes amours comme on tourne le dos à une histoire qui dérape. En effet, depuis la sortie de son livre "La France pour la vie" qui était supposé lui apporter un peu d'air, rien ne va plus.

Certes l'ouvrage est un succès de librairie et l'ancien Chef de l'Etat enchaine les séances de dédicaces. Des files d'attente impressionnantes l'accueillent dans toutes les grandes villes de France mais les intentions de vote ne suivent pas. Hier matin encore, un sondage Elabe pour BFM et l'Opinion indiquait un écart de plus en plus important entre le maire de Bordeaux et le président des LR. Alain Juppé y était crédité de 42% d'intention de vote de la part des sympathisants de la droite et du centre et Nicolas Sarkozy de 26.5%. Pire, dans l’hypothèse d’un second tour opposant Alain Juppé à Nicolas Sarkozy, les électeurs de la droite et du centre expriment à 63% leur préférence pour le Maire de Bordeaux contre 37% pour l’ancien chef de l’Etat. "Il continue à déplacer les foules mais c'est la rock star que les gens viennent voir pas le futur président", analysait récemment un observateur.

"Il est très agacé, confirme un cadre LR qui croise l'ancien président plusieurs fois par semaine. Tous ses tics sont de retour, en bureau politique il est très nerveux. Mais ce ne sont pas tant les intentions de vote à la primaire qui le préoccupent car il est persuadé de pouvoir inverser la tendance et d'être capable d'écraser Juppé quand il veut. Non, ce qui l'inquiète ce sont les sondages qui le donnent battu au premier tour de la présidentielle". Ceux-ci ont un effet mécanique sur sa popularité, l'effet Ségolène Royal, les gens votant à la primaire pour celui qui est le mieux placé pour faire gagner leur camp peu importe qu'il soit celui qui incarne le mieux leurs idées. Or, comme Nicolas Sarkozy est celui qui offre le plus de chance à François Hollande de faire un second mandat, les électeurs de droite se reportent mécaniquement sur Alain Juppé.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par mymi - 18/03/2016 - 08:10 - Signaler un abus C Bertrand ne cache plus ses envies

    Comme d'habitude, c Bertrand écrit ses articles avec l'espoir d'en faire des prophéties autoréalisatrices. Sa haine de Sarkozy est sans limite et surtout sans le minimum d'éthique que l'on pourrait attendre des journalistes

  • Par AvecNS - 18/03/2016 - 08:28 - Signaler un abus Ls électeurs de droite avec Juppé

    Bien sûr, on y croit ! Mme Bertrand, si Sarkozy n'existait pas, de quoi pourriez-vous bien parler ? Toujours des off ou votre propre imagination pour meubler ?

  • Par OLYTTEUS - 18/03/2016 - 08:47 - Signaler un abus Désamour de NS

    Je suis frappée depuis deux ans déjà d'entendre autant de gens de droite ne plus vouloir de NS qui fût pourtant adoré.Il aurait dû écouter son premier ministre (la France est en faillite, il faut une politique d'austérité).... Je ne comprends pas les commentaires de mymi et AvecNS: attaquer le journaliste ne fera pas remonter les sondages pour NS et est indigne.Enfin, rien ne vous oblige à lire Mme Bertand....

  • Par MDUF - 18/03/2016 - 09:30 - Signaler un abus oh la la.....

    ... et en plus d'absence d'objectivité de la rédactrice, que de fautes de conjugaison dans cet article!!

  • Par raslacoiffe - 18/03/2016 - 09:42 - Signaler un abus Alors Me BERTRAND

    Toujours le même informateur off très proche de Juppé. Vos articles sont insignifiants car partisans. Vous n'honorez pas la profession de journalistes mais vous êtes tellement nombreux dans cette situation...

  • Par J'accuse - 18/03/2016 - 10:09 - Signaler un abus Je ne suis plus sarkozyste, et voici pourquoi

    Il a commis trop d'erreurs depuis son retour. En particulier celui de revenir en chef de parti sans en être le leader incontesté. Il est devenu un parmi d'autres, alors que son statut antérieur le plaçait en recours. Il est davantage l'otage de son parti qu'il en est le président; il s'est transformé en apparatchik, et est plus préoccupé par des combinaisons politiciennes et des postures de circonstances pour arriver au sommet que par l'intérêt de la France et des Français : la preuve en est qu'il n'a toujours pas de programme. Il a aussi préféré parler de lui et de son passé dans un livre, alors que les électeurs attendent qu'on parle d'eux et de l'avenir. Il ne se voit donc plus lui-même en président : ce n'est désormais qu'un pré-retraité frustré, qui n'a pas encore compris qu'il doit se retirer et soutenir un jeune prometteur. Ses fans ne l'ont pas encore accepté non plus; c'est compréhensible : les alternatives ne suscitent pas l'enthousiasme; mais il faut être réaliste. Adieu Sarko, je t'aimais bien, mais c'est fini.

  • Par cloette - 18/03/2016 - 11:27 - Signaler un abus Adieu Sarko je t'aimais bien?

    " Il est des terres brûlées qui donnent plus de blé qu'un meilleur Avril " se disent ses partisans . Juppé en lieu et place de Sarko ? C'est une erreur à mon humble avis il vaudra mieux MLP si on veut du changement !!!!

  • Par jurgio - 18/03/2016 - 12:00 - Signaler un abus Sarkozy a un jeu subtil à conduire

    Bien sûr, il s'est fait élire à la tête du parti. Mais sans lui que serait devenu ce parti ? Pour l'instrant ce parti tient la route... Voit-on un autre chef possible au milieu de tant de chefs potentiels ? Sarkozy fera tarder son éventuelle candidature le plus longtemps possible. Comme Graduc, d'ailleurs. Plus vous sortez tôt du fourré pour courir à travers champ, plus vous pourrez craindre une meute de chiens vous poursuivre et hurler derrière.

  • Par Rollonrolloff - 18/03/2016 - 13:15 - Signaler un abus Dehors le nabot!!! Cet

    Dehors le nabot!!! Cet incapable n'a jamais rien fait de correct et nous payons tous les jours ses incohérentes décisions. Je ne comprends même pas comment certaines personnes peuvent encore y faire référence. Pour moi il a été grillé dès 2005 quand ministre de l'intérieur, il a été incapable de faire face au problème des banlieues. J'étais en Libye a ce moment et tout le monde se moquait de nous. Je ne lui pardonne pasl la honte ressentie!!! Allez à l'étranger, évoquez son nom et vous verrez vos interlocuteurs entrer dans une franche rigolade!!!

  • Par raslacoiffe - 18/03/2016 - 13:32 - Signaler un abus Très élégant Rollonrolloff

    Apparemment nouveau venu sur ce site, vous avez le vocabulaire distingué des intervenants sur Yahoo (vulgarité garantie). Quant à votre argumentaire sur "on se moque de Sarko à l'étranger", je pouffe de rire aussi car vous croyez qu'on fait quoi à l'étranger quand Gras du bide fait sa roue de paon devant les caméras.

  • Par AvecNS - 18/03/2016 - 13:48 - Signaler un abus @ Rollonrolloff

    "Nous payons tous les jours ses incohérentes décisions".... Ah bon ? Moi, j'avais un bonus chaque mois avec des heures supplémentaires. Aujourd'hui, peanuts !... On écoutait la voix de la France dans le monde entier. Aujourd'hui, quand son représentant arrive, tout est déjà plié.... Plus personne pour nous représenter à la Commission Européenne.... Une diplomatie muette et incapable, inexistante au Vatican, là où il faut être absolument.... C'est sûr, avec Sarkozy, c'était l'enfer...

  • Par langue de pivert - 18/03/2016 - 16:20 - Signaler un abus

    Les seules questions à se poser : Sarko I était-il meilleur que Hollande I ? ; Sarko II serait-il meilleur que Hollande II ? Quant à savoir si l'un ou l'autre ou les 2 seront en demi-finale ou en finale et qui sera président en 2017 je n'en ai aucune idée. Mme Bertrand n'en sait pas plus mais il faut bien qu'elle gagne sa vie et qu'elle fourgue ses piges ! Pas sur qu'Atlantico en ait pour ses 150 €.

  • Par langue de pivert - 18/03/2016 - 16:21 - Signaler un abus

    Les seules questions à se poser : Sarko I était-il meilleur que Hollande I ? ; Sarko II serait-il meilleur que Hollande II ? Quant à savoir si l'un ou l'autre ou les 2 seront en demi-finale ou en finale et qui sera président en 2017 je n'en ai aucune idée. Mme Bertrand n'en sait pas plus mais il faut bien qu'elle gagne sa vie et qu'elle fourgue ses piges ! Pas sur qu'Atlantico en ait pour ses 150 €.

  • Par langue de pivert - 18/03/2016 - 16:25 - Signaler un abus Oups ! Fausse manip' !

    ☺désolé ! Pas de réduction "au signe" pour les oiseaux venimeux ? dommage ! ☺

  • Par Vincennes - 18/03/2016 - 19:43 - Signaler un abus "Pour enrayer la chute, l'ancien président a donc décidé de

    changer de braquet" a décidé C.BERTRAND qui A TOUT FAUX !! car cette invitation du Président IVOIRIEN à N.SARKOZY était prévue depuis un bon moment, en remerciement de ce qu'avait fait Sarko. Que BERTRAND cesse de prendre des DESIRS pour des réalités et qu'ATLANTICO s'entoure de VERITABLES JOURNALISTES qui nous INFORMENT plutôt que de nous DESINFORMER. Pour ceux que ça intéresse, l'interview de SARKO, su i TV, est reporté à demain soir à 18 h (Hollande monopolisant cette chaine ce soir en retardant son passage sur i TV) !!! comme d'habitude Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-nicolas-sarkozy-fait-choix-tarder-entrer-en-campagne-malgre-chute-severe-dans-sondages-christelle-bertrand-2629509.html#Oe1O9vsH9SILrHgV.99

  • Par clint - 18/03/2016 - 21:12 - Signaler un abus Qu'il se rappelle de Ségolène en larmes !

    Ségolène Royal avait aussi revenir et s'était présentée à la primaire socialiste. Elle a été complètement laminée ce qui a déclenché ses larmes ! C'est ce que veut Sarkozy ? Moi je l'apprécie assez, mais peut-être pas les Français. De toute façon on ne peut pas se permettre d'avoir un candidat LR, un centriste, Dupont-Aignan et peut-être d'autres !! ça veut dire une (mal)chance de n'avoir que 2 candidats de gauche au 2nd tour de la présidentielle : une gauche plus ou moins sociale/libérale et une gauche étatiste souverainiste !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Christelle Bertrand

Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, elle suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien "France-Soir" puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande, François Bayrou ou encore Ségolène Royal.

Son dernier livre, "Chronique d'une revanche annoncée" raconte de quelle manière Nicolas Sarkozy prépare son retour depuis 2012 (Editions Du Moment, 2014).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€