Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

« Pourquoi nous vous haïssons, pourquoi nous vous combattons » : ce manifeste de l’Etat islamique qui éclaire ce que nous avons tant de peine à comprendre sur les motivations réelles des djihadistes

Les islamologues préfèrent généralement l'explication d'un terrorisme défensif quand les islamistes eux-mêmes revendiquent un islamisme hégémonique.

Fanatisme

Publié le
« Pourquoi nous vous haïssons, pourquoi nous vous combattons » : ce manifeste de l’Etat islamique qui éclaire ce que nous avons tant de peine à comprendre sur les motivations réelles des djihadistes

Atlantico : Un article publié par le Monde, relatif aux motivations des djihadistes européens,  le journal du soir cite Dabiq, la revue de l'état islamique, qui déclarait dans un article publié en 2016 et intitulé "Pourquoi nous vous haïssons"  : "même si vous cessez de nous bombarder, de nous emprisonner, de nous torturer, de nous diffamer, de prendre nos terres, nous continuerons à vous détester parce que la cause principale de cette haine ne cessera pas tant que vous n’aurez pas embrassé l’islam".

En quoi un tel texte peut-il révéler la motivation religieuse des terroristes, contrairement à ce qui peut être parfois avancé ?

Alexandre Del Valle : Ce que dit cette revue très connue - qui a un pendant en français qui s'appelle Dar al Islam - on le retrouve dans toutes les revendications et matériaux fournis par Da’ech ou d’autres organisations salafistes-jihadistes. Il y a ici hélas une très grande cohérence religieuse si l’on se réfère à la Tradition islamique sunnite et à la geste des Califats arabes et ottomans, ainsi que je l’ai démontré dans mes ouvrages depuis 1997-2001, notamment Le totalitarisme islamiste à l’assaut des démocraties dans lequel j’expliquais la nature « orthodoxe » de ce totalitarisme théocratique dont l’espace vital et donc de conquête est le monde entier et les moyens d’extension la violence, le prosélytisme, la soumission, la ruse et le mensonge. Certes il y a parmi les adeptes de la minorité terroriste de ce totalitarisme des personnes qui ne sont pas de « bons pratiquants », voire d'anciens voyous ou autres égarés sociaux, ce qu’affirme entre autres Olivier Roy, qui minimise la dimension islamique-orthodoxe originelle de ce radicalisme qu’il estime antérieur à l’islamisme. Cependant, affirmer qu’il s’agit plus d’une islamisation de la radicalité qu’une radicalisation de l’islam revient à empêcher de combattre la légitimation religieuse de cette violence, qui se trouve hélas non pas seulement dans un terrorisme islamiste qui serait marginal ou « hérétique » mais dans l’islam orthodoxe tout court qui ne s’est jamais réformé depuis le 10 ème siècle et est fondé sur la mise hors la loi des modérés et rationalistes puis sur la glorification de la conquête et de la soumission des sociétés mécréantes diabolisées et inférieures à la Oumma islamique qualifiée dans le Coran de « Meilleure communauté suscitée parmi les hommes ». Je sais qu’il s’agit là d’un sujet tabou, et nombre d’analyses, y compris des personnes nées musulmanes, ont été qualifiées d’islamophobes pour avoir osé rappeler que dans le corpus doctrinal et théologico-juridique de l'Islam orthodoxe, c'est-à-dire sunnite-officiel enseigné dans les mosquées et grands centres du sunnisme (Arabie saoudite, Lieux Saints et Al-Azhar au Caire, par exemple), on constate comme l’affirme hélas à juste titre Da‘esh, une omniprésence de cette idée totalitaire de supériorité de l’islam en tant peuple, une affirmation constante de l’infériorité des non-musulmans (tantôt humiliés-soumis : Dhimis ; tantôt tués et cimbattus), des femmes (soumises), des esclaves (qui peuvent être capturés et vendus), puis des « apostats » et « blasphémateurs », qui méritent la pire mort. Cette idée qui découle du fait que l’islam n’est pas qu’une foi mais un système de pouvoir absolu détenant l’ultime varité et devant dicter sa conduite à l’Univers, n’a pas été inventée par Da’esh, Al-Qaîda ou par les Frères musulmans. Elle est enseignée dans le monde islamique sunnite dans son ensemble de sorte que les hérétiques sont plus les musulmans soufis, marabouts, rationalistes et libéraux que les adeptes de la Sharià totalitaire. Comme l’expliquent en permanence et comme je le démontre preuve à l’appui dans « Le totalitarisme islamiste » et dans mon dernier livre « Les vrais ennemis de l’Occident », la base de cet islam « orthodoxe », très proche et source des islamistes radicaux et terroristes, repose sur l’idée que la terre entière doit soit se soumettre soit se convertir à la « vraie foi ». 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 08/06/2017 - 09:22 - Signaler un abus Solutions Réalistes

    Neuf pages ! Mais il faut reconnaître que l'ensemble des idées exposées dans cet article correspondent à la réalité. Ce qui me fait ''doucement rigoler'', c'est qu'il y a, en bas de la page 3, un passage qui rappelle le combat initié en 1789 contre l'autre ''pourriture monothéiste'' : le Christianisme ! Par expérience, je sais que cela énerve beaucoup les ancêtres qui constituent la majorité des lecteurs d'Antlantico... En pratique, cela signifie que la lutte contre l'Islam en France risque d'être, elle aussi très longue : 1789-1905, et effondrement final en 1968. La solution n'est donc certainement pas de ''rechristianiser'' notre pays. Elle ne consistait pas non plus dans le choix d'élire le ''traître d'opérette'', le Cahuzac à la puissance cent, le châtelain de la Sarthe ! En pratique, la voie vers la Victoire nécessitait en premier, de ne pas élire un président choisi par Mr. Gattaz et Rothchild... Mais, en dehors de ce faux pas, la seule option réaliste reste de dissoudre les communautés, de démanteler les banlieues rebelles, d'intégrer en proposant du travail en province pour tous les jeunes. Et, bien sûr, de construire en urgence des prisons pour y enfermer les fichés S !

  • Par cloette - 08/06/2017 - 09:32 - Signaler un abus N'avez vous pas honte Ganesha ?

    De dire autant de stupidités .

  • Par LoloDesBois06 - 08/06/2017 - 09:40 - Signaler un abus ATLANTICO, PAR PITIE

    Cet article est passionnant mais par pitié changez votre site et votre application, ils sont illisibles ! Et ce changement de taille de texte dès qu'on change de page est insupportable. Retour 10 ans en arrière...Faites un effort, au moins pour vos abonnés...Merci

  • Par Frangipanier123Paris - 08/06/2017 - 09:41 - Signaler un abus Ganesha

    @ "cloette": oui, j'ai déjà demande a plusieurs reprises au cmite de moderation de virer ce pauvre "ganesha" mais il doit faire partie des "pistonnes de la redaction" (dsl: ecrit de l'etranger avec clavier demuni d'accents !)

  • Par cloette - 08/06/2017 - 09:43 - Signaler un abus Concernant "donner du travail "

    Non c'est à côté du vrai problème qui est celui ci : l'Islam veut s'étendre par la persuasion ou la force â la planète entière . Et il y arrivera car le Christianisme a renoncé à faire part de ses convictions . L'Islam va y arriver , la preuve , la France va voter Macron qui va faire tout ce qu'il peut pour favoriser le communautarisme c'est à dire son épanouissement, sans savoir que son but est bien l'extension , lieu par lieû région par règion, pays par pays .

  • Par Olivier62 - 08/06/2017 - 09:49 - Signaler un abus Et quelle solution ?

    Le discours de M. Del Valle est un peu plus lucide et courageux que ceux des médias du système (qui ont sombré il est vrai dans une complaisance qui frise la complicité avec l'islam). Il dit notamment : "tant que l’islam ne réformera pas cette théologie de la guerre, les islamistes y trouveront une légitimité implacable, " mais c'est le Coran qu'il faudrait réécrire, où on trouve constamment des appels explicites à la violence ! Maintenant on se garde bien d'aborder le vrai problème, la présence massive de musulmans que la classe politique a fait venir délibérément, et la solution, car il est évident que ces gens n'ont pas leur place dans notre société.

  • Par ISABLEUE - 08/06/2017 - 09:52 - Signaler un abus Etant donné l'état dans lequel sont les pays où cette religion

    existe, il ne faut pas rêver.. on arrivera à s'en débarrasser tôt ou tard. Depuis des siècles, ils essaient de s'infiltrer, sont restés en Espagne quelques centaines, mais finissent toujours par être expulsés. Les tarés consanguins veulent avant tout le pouvoir, le fric facile, les nanas, les belles voitures.. ce sont des frimeurs et des pauvres types. Soyons positifs nous sommes plus forts et plus intelligents que ces sous hommes.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 10:19 - Signaler un abus Bach, Luther

    L'intégrisme et la régression persverse n'est-pas propre à l'Islam. Notre société judéo-chrétienne a aussi "dérapé" (euphémisme) à un certain moment. Pourquoi un jour l'Or se transforme-t-il en vil plomb. Faut-il pour autant rejeter Bach, Luther et même Nietszche. Comme le soufiisme chez les arabes. Paradoxalement, l'islamisme est la religion qui fut le proche de la femme et de l'érotisme.... L'intégrisme, le radicalisme résultent toujours d'une forme de perversion de ce qui a un moment déborde (l'hubris, l'hybris).

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 10:27 - Signaler un abus Jeter l'enfant avec l'eau du bain.

    Me vient un parallèle. Une femme rencontre un manipulateur-pervers qui la dégôute définitivement des contes des de fée, du Prince charmant et de toutes ces apparentes mievreries... Erreur. Les pervers sont très doués pour atteindre les personnes dans ce à quoi elle ont cru. Mais faut-il pour autant ne plus lire de contes aux enfants parce que la réalité est éloignée des histoires. (un grand réalisateur de film plutôt désabusé a illustré ce thème dans: Le labyrinthe de Pan). Raison pour laquelle, je continuerai à aimer la musique arabe,....et un peu Wagner.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 10:31 - Signaler un abus Le nazisme

    Le nazisme fut un judéo-christiannisme dévoyé. Même Freud et Jung y ont tâté,... pour vite comprendre que le diamant était en toc.... et l'idéal, une monstruosité.

  • Par huevos_fritos - 08/06/2017 - 10:32 - Signaler un abus N' attendons rien de l' état.

    Les politiques auront besoin de plus en plus du vote musulman pour se faire élire donc rien à attendre de ce coté là. La solution viendra peut être de la population et surtout des familles ou des proches des victimes mais c' est pas gagné vu que le cris de guerre actuel c' est "ils n' auront pas ma haine". A force de prendre des coups quelqu' un va bien hurler sa haine et agir.

  • Par Ganesha - 08/06/2017 - 10:43 - Signaler un abus Gentils lecteurs

    Je remarque simplement qu'Atlantico publie des articles écrits par des intellectuels de ''haut niveau'', comme mr. Del Valle ou mme Tribalat, et que ces textes incluent fréquemment un paragraphe où ils rappellent que le Christianisme a, lui-aussi, un lourd passif de ''Crimes contre l'Humanité'', qui ont perduré pendant des siècles et qui ont fait des millions de victimes, bien plus que l'Islam. Ceci dit, comme je l'écris plus haut, je conçois très bien que cela pertube quelques ''gentils lecteurs'', qui ont dépassé l'âge où l'on a encore la vigueur mentale nécessaire pour mettre en question des croyances qui les ont accompagnés tout au long de leur vie.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 10:43 - Signaler un abus Ancien testament.

    L'ancien testament était tout aussi clair. Il fallait convertir le monde à la judaïcité. suis-je pour autant anti-sémite: non. Le prosélytisme est la maladie de ceux qui n'ont pas intégré en eux-même les valeurs qu'ils défendent. C'est le propre de la psychose et de la perversion. Rendre l'autre: FOU ou le pervertir (ce qui est la porte d'entre à la psychose). Convertir un pervers ou un psychotique ne sert à rien (c'est leur structure mentale définitive). En pérode de guerre et d'envahissement, nous sommes justifés de les tuer. Mais face à ce genre de "zozos", il y a une autre possibilité: réintégrér les valeurs que nous défendons qui suppose: fermeté et défense du sacré. Désolé, mais le mariage homosexuel fut la porte grande ouverte au djihad comme l'était la décadence en 1930 (Gastby le Magnifique,...). Maintenent faites ce que vous voulez. Je vais écouter: the Klezmatics et ARABANDI. Bye.

  • Par spinoztef - 08/06/2017 - 10:43 - Signaler un abus Excellent article

    Excellent article d'Alexandre Del Valle. Cela étant, je ne crois pas les musulmans d'Europe capables de se réformer. A mon sens, il faut commencer par "délégitimer" l'Islam. Cela passe par une information plus diffuse de sa nature violente (les exactions de Mahomet par ex) et du puissant modèle d'endoctrinement qu'il represente (les nazis ne s'en sont-il pas inspirés?). Cela passe également par une pénalisation de la pratique du ramadan en milieu professionnel ou durant la conduite routière (si l'alcool au volant est régulé, rien n'est dit ni fait de la conduite a jeûn et en état potentiel de déshydratation). Ces mesures ne changeront rien quant à la relation avec les croyants du mythe mahommétant, puisqu'en dépit des libertés et de la tolérance dont ils jouissent actuellement, ceux-ci se sentent déjà stigmatisés... Aussi, et surtout, il faut permettre à la société de donner des mots aux maux. Le monopole de la question de l'Islam par le FN, étant donnée sa dimension raciste, a privé la France d'un véritable débat.

  • Par Ganesha - 08/06/2017 - 10:45 - Signaler un abus Atlantico juridiquement en danger

    Je remarque aussi qu'il y a quelques participants qui mettent Atlantico juridiquement en danger, en publiant des commentaires qui appellent à la violence, au meurtre, à la haine raciale ! Il y a, en France, des lois qui interdisent clairement ces dérives et ces débordements ! Cela plonge certains d'entre vous dans la fureur, mais il est d'une évidence incontestable que la seule solution vis-à-vis des français musulmans est de les intégrer. Tout en appliquant, comme le prévoit la loi, la prudence élémentaire d'enfermer ceux qui constituent une menace pour notre société.

  • Par assougoudrel - 08/06/2017 - 10:51 - Signaler un abus Les votes musulmans

    Dans peu de temps nos politiciens de Gauche se feront mettre profond, car leur électorat basé en partie sur l'immigration de masse fondra comme neige au soleil. Les musulmans devront voter uniquement pour des candidats musulmans et, paniqués, nos politiciens de tous bords interdiront le "Droit du Sol" et seront obligés de virer dans un premier temps les clandestins afin de voir plus clair et de faire le point. Ils les comptabiliseront et essaieront d'éteindre l'incendie qu'ils auront eux-même allumé. Les premiers candidats musulmans ont fait leur apparition.

  • Par pale rider - 08/06/2017 - 10:54 - Signaler un abus Comme tous les totalitarismes , l'islamisme disparaîtra

    entraînant sans doute dans sa chute l'islam tout entier . Comme le dit tres bien Mr Del Valle , l'islam est par essence politique (contrairement au christianisme) et par essence violent (Mahomet est un chef de guerre) . Comme toutes les monstruosités , il tombera tout seul ,les croyants eux mêmes seront atterrés des crimes atroces qui auront été commis en suivant cette idéologie mortifère. Difficile d'être un musulman modéré aujourd'hui, je les plains sincèrement. Je ne sais même pas si une reconstruction sera possible.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 10:56 - Signaler un abus Le mariage homosexuel.

    Je pezux être censurée, mais ceci doit être dit et redit: Qui a poussé au mariage homosexuel: Trois juives: IACUB, Roudinesco, Butler. Ce n'est pas de la délation. Tout le monde devrait le savoir. Maintena

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 11:02 - Signaler un abus Suite

    Maintenant, bizarrement elles se font discrètes. Heureusement, il y a une une femme juive qui a prévenu le danger: Janine Chasseguet-Smirgel) proche de Finkie: Lire: Le corps comme miroir du monde. Oui, j'ai épouvé de la haine envers ces trois parques. Bien plus qu'envers l'Islam. Suis-je devenue antisémité pour autant: Non. Parce que j'ai aussi rencontré beaucoup de juifs opposé au mariage homosexuels (considérés par les juifs de gauche comme le sont les soufis: des conservateurs archaïques-le contraire de mécréants dans l'ISlam).

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 11:04 - Signaler un abus Ce qui me dérange

    L'islamisme sert aussi de paravant à l'horreur du nazisme qui lentement revient aussi sur le terrain de la guerre. Un train peut en cacher un autre,...

  • Par Olivier62 - 08/06/2017 - 11:07 - Signaler un abus @Ganesha

    "la seule solution vis-à-vis des français musulmans est de les intégrer." Encore faut-il qu'il le veuillent -ce n'est pas vraiment gagné de ce côté-là ! Les terroristes islamistes sont considérés par beaucoup au sein de ces populations comme des héros. "des commentaires qui appellent à la violence, au meurtre, à la haine raciale !" Puisque vous jouez à ce petit jeu-là, il faudrait commencer par interdire un certain livre d'une certaine religion dont les fidèles ont commis les actes que nous voyons tous les jours.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 11:10 - Signaler un abus Fillon

    Oui, j'aurais voté fillon. qui me semblait (à l'époque, le seul rempart contre une certaine forme de décadence en revenant sur la filiation). MAis le retour au thatchérisme était une abération, même un oxymore par rapport à la filiation. La GPA étant un pur produit de cet ultra-libéralisme consummériste. Donc, d'une certaine manière: ouf. Nous verrons comment Macron va se dépatoulller dans ce "m...er". Je lui conseille de ne pas trop fermer la porte aux "conservateurs",...

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 11:14 - Signaler un abus Ganesha

    Etes-vous belge. Je pense avoir beaucoup à écrire sur l'intégration des musulmans ayant travaillé aux Etangs-Noirs pendant trois ans. Je pense que c'est possible, mais il faut prendre le problème à la racine, dès deux trois ans et je vous assure qu'intervenir dans une famille musulmane souvent très "fusionnelle" est difficile. Ce n'est d'ailleurs par le propre des musulmans.

  • Par cloette - 08/06/2017 - 11:17 - Signaler un abus Je renchéris

    Sur " il n'y a qu'à les intégrer " 1) il y a très peu de vrais intégrés , il y a beaucoup de personnes qui semblent intégrées y compris socialement et intellectuellement : elles veulent aussi convertir et faire dominer l'Islam, et ceci à tous les niveaux de l'échelle sociale . Il y a le Djihâd, et aussi le Soft Power . Croire que donner du travail suffira est une absurdité . Bien sûr que non !

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 11:22 - Signaler un abus Ganesha pas contente.

    Une femme de gauche anti mariage homo et GPA dans les commentateurs. Caillou dans la chaussure;....

  • Par Ganesha - 08/06/2017 - 11:50 - Signaler un abus Olivier 62 (et Cloette)

    Olivier 62, vous remarquerez que je ne dis pas que ce sera facile et rapide ! Et dans ma phrase suivante, je précise que l'action urgente, c'est l'enferment de tous les fichés S. Reste à établir des critères juriques pour appliquer cette mesure. Éviter les ''erreurs judiciaires''. Que ferons-nous s'il y a des pétitions, des manifestations de voisins, affirmant que tel ou tel est ''un brave garçon sans histoire'' ? Le succès, la victoire, reposeront sur la création d'une majorité ''bien intégrée''. C'est d'ailleurs le principe de base du fonctionnement de toute démocratie... mais avec 9 millions de pauvres, dont 6 millions de chômeurs, nous nous éloignons de plus en plus de cet idéal !

  • Par Ganesha - 08/06/2017 - 12:01 - Signaler un abus Michèle Plahiers

    Michèle Plahiers, au sujet de la GPA, je vous fais un copier-coller d'un message envoyé à Cloette, bien que ce soit, ici aussi, ''hors-sujet''. Je suis toujours perplexe, lorsque certains affirment sur Atlantico qu'un élément essentiel de leur choix politique est leur opposition à la GPA. Il me semble que si on vous demandait quel est vôtre pire cauchemar, la vision d'horreur absolue, vous ne répondriez pas ''un camion terroriste qui a explosé et une une centaine de cadavres qui jonchent le sol'', mais plutôt ''être dans un MacDo, ou un autre lieu public, et voir deux hommes (un couple de tantouzes) qui essaient d'élever de leur mieux un enfant, en lui donnant tout l'amour dont ils disposent''. Il faudrait vous offrir une psychanalyse. Cela ferait-il ressurgir des traumatismes subis dans votre enfance ? Il semble pourtant qu'il n'y ait pas de lien entre homosexualité et pédophilie : lorsqu'ils ne sont pas prêtres, la plupart des pédophiles sont hétérosexuels : il y a d'ailleurs beaucoup d'inceste !

  • Par Liberdom - 08/06/2017 - 12:10 - Signaler un abus Si seulement

    Nous pouvions les haïr autant qu'ils nous haïssent, alors peut-être nous aurions une chance de les éradiquer.

  • Par atlante29 - 08/06/2017 - 13:07 - Signaler un abus Les commentaires

    des lecteurs devraient être limitées à deux interventions. Cette limitation obligerait à aller à l'essentiel et d'éviter des dérives monomaniaques comme on peut le lire ci-dessus.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 13:10 - Signaler un abus Ganesha

    1. un hétérosexuel pédophile est un homosexuel qui s'ignore. Entre un camion qui explose et un couple qui s'embrasse qu'est=ca qui me fait le plus horreur. Les Homos suscitent juste un malaise (trop poussé, peut=être une léger dégoût associé à un refoulement=donc, pas besoin d'un psy pour savoir que nous avons tous des pulsions homosexuelles refoulées=différent du passage à l'acte).. Quant au camion, c'est d'abord la sidération, puis la poudre d'escampette ou au mieux l'héroïsme,...

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 13:12 - Signaler un abus Relu

    Ganesha 1. un hétérosexuel pédophile est un homosexuel qui s'ignore. Entre un camion qui explose et un couple qui s'embrasse qu'est=ce qui me fait le plus horreur. Les Homos suscitent juste un malaise (trop poussé, peut=être une léger dégoût associé à un refoulement=donc, pas besoin d'un psy pour savoir que nous avons tous des pulsions homosexuelles refoulées=différent du passage à l'acte).. Quant au camion, c'est d'abord la sidération, puis la poudre d'escampette ou au mieux l'héroïsme,...

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 13:15 - Signaler un abus atlante29

    Résumé: certains éclaircissements ne vous plaisent pas.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 13:15 - Signaler un abus atlante29

    Résumé: certains éclaircissements ne vous plaisent pas.

  • Par Joly Maurice - 08/06/2017 - 13:40 - Signaler un abus Analyse lucide!

    Tout est vrai et tout est dit! Nous nous sommes ici débarrassé de la tutelle des religieux, les nôtres, qui ont règné par la violence et souvent la cruauté sur nos états, pour voir arriver, surgis du moyen âge des bigôts pires encore! Il faut réagir, et vite!

  • Par moine marie - 08/06/2017 - 13:46 - Signaler un abus pas d'allocations

    Il y a une chose que nous pourrions faire : pas d'alloc pendant 7 ans, jusqu'à ce qu'ils soient intégrés... Ils fuiront comme des lapins! c'est ce qui se passe au Portugal qui n'a pas d'immigrés...

  • Par moine marie - 08/06/2017 - 13:46 - Signaler un abus pas d'allocations

    Il y a une chose que nous pourrions faire : pas d'alloc pendant 7 ans, jusqu'à ce qu'ils soient intégrés... Ils fuiront comme des lapins! c'est ce qui se passe au Portugal qui n'a pas d'immigrés...

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 13:46 - Signaler un abus Joly Maurice

    Les écrits religieux ont leur intérêt. C'est le prosélytisme qui est pervers.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 13:53 - Signaler un abus Le prosélytisme.

    Le prosélytisme est une forme de fétichisme comme l'est la chaussure portée par les femmes. Si la religion ne sert plus qu'à convertir, comme la chaussure à donner la jouissance, sans s'intéresser à l'ensemble alors, nous pouvons clairement par d'intégrisme fétichiste. Mais faut=il pour autant jeter ses Liboutin? Vaste question.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 14:09 - Signaler un abus Sade et certains rites franc=maçons

    Ou la bible inversée. Mais c'est toujours de la religion,....

  • Par Leucate - 08/06/2017 - 14:15 - Signaler un abus @Michel Plahiers

    Le christianisme est une morale qui s'est plaquée sur une vieille civilisation, la greco-latine sans la modifier. C'est pareil avec les envahisseurs germaniques qui ont conquis l'empire romain et qui sont également rentrés dans cette civilisation. Au IX°/X° siècle, le reste des païens du nord ont été à leur tour évangélisés, les scandinaves par les vikings anglais, les missionnaires latins ont converti les polonais, tchèques, magyars tandis que les missionnaires grecs convertissaient les serbes, bulgares et finalement les rous, qui sont rentrés également dans notre civilisation. Le nazisme n'a jamais été "judéo-chrétien" ROTFL ! comme le marxisme, c'est un mouvement foncièrement anti-chrétien qui veut revenir sur la christianisation des germains et qui est sous-tendu par un un ésotérisme "païen" qu'on qualifierait aujourd'hui de "New Age" (faire google "esotérisme nazi"). Le nazisme est une secte millénariste dont les fondamentaux n'ont rien de chrétien. Renseignez vous avant d'écrire des euh .. inexactitudes.

  • Par Leucate - 08/06/2017 - 14:23 - Signaler un abus @Michel Plahiers (suite)

    Dès les origines, le christianisme n'a jamais été une théocratie, le pouvoir 'temporel" est bien séparé du pouvoir "spirituel". A la différence de l'islam, jamais un empereur ou un roi chrétien n'a été "commandeur des croyants". Bien sur, les rapports entre les deux pouvoirs ont parfois été rugueux mais, disposant de la Force, l'empereur ou le roi ont toujours eu le dernier mot et le pape a souvent du se réfugier dans sa forteresse du chateau Saint Ange face à des troupes royales ou impériales qui menaçaient sa ville ou l'occupaient voire même la pillaient; il a même du quitter Rome pour s'installer en Avignon, plus près du roi de France qui le contrôlait.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 14:28 - Signaler un abus Degré de perversion d'une religion.

    Les religions les plus complexes et évoluées sur le plan de la civilisation furent aussi les plus raffinées dans l'horreur. Jusqu'à présent, rien n'a dépassé Auswchitz. Le Bataclan à coté,... C'était d'autant plus horrible que les auteurs sortaient en général de l'université... Rien de tel avec le djihadisme... Excepté qu'il introduise un climat de peur (comme le cancer, plus insidieux que la tuberculose ou la syphilis. Un cancérologue m'a bien dit: nou_s avons tous des cellules cancéreuses. Alors, rien ne sert de tout le temps y penser et de dépenser des mirobolantes (au lieu de les consacrer à la prévention tant psychologique, qu'alimentaire) à des thérapies inefficaces. Penser au cancer peut rendre anxieux et le favoriser. Idem pour le djihad.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 14:33 - Signaler un abus Leucate -

    Merci pour votre commentaire. Je suis effectivement plongée dans deux livres fondamentalement antagonistes. Bela GRunberger: Narcissisme, christianisme et antisémitisme et un autre sur Thulé. Je n'ai pas encore fait la synthèse. Etant plus psy qu'historienne ou anthropologue.

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 14:41 - Signaler un abus Leucate

    Très intéressant mais trop complexe pour développer cette fois sur le site au risque effectivement d'envahir (ou même conquérir) dans mon cas: la lumière sur l'obscurité. Mais j'intervien par petites touches...https://storage.googleapis.com/mulsoundsisig.appspot.com/159/Narcissisme-christianisme-antis%C3%A9mitisme-%C3%89tude-psychanalytique.pdf. Le christianisme est un ancien paganisme,....

  • Par vangog - 08/06/2017 - 14:48 - Signaler un abus Grosse analogie de l'islam avec le national-socialisme

    et avec le socialisme historique! Comme eux, l'islam est une idéologie expansionniste et totalitaire. Qu'il soit chiite ou sunnite, les idéologues sont là: Wahab, Khomeiny, Maududi, Azzam, Abu Muhammad al-Maqdisi qui influencera Al Zarkahoui etc...Comme eux, il possède hiérarchie et dictateurs (Princes wahabites, Erdogan...). Comme eux, il manipule les esprits faibles, les medias et la Justice...

  • Par Eric ADAM CVD - 08/06/2017 - 16:31 - Signaler un abus Quelle est la définition d'une secte?

    "même si vous cessez de nous bombarder, de nous emprisonner, de nous torturer, de nous diffamer, de prendre nos terres, nous continuerons à vous détester parce que la cause principale de cette haine ne cessera pas tant que vous n’aurez pas embrassé l’islam". Quelle est la définition d'une secte? Notre "droit" si souvent bafoué par les racailles et l'Etat complice donne une définition qui permet d'interdire "tout mouvement politico-religieux" incitant à la violence, la discrimination, et bien sur le meurtre... Pourquoi donc devrions nous attendre encore pour que les "sectes" salafistes et islamistes, et les "associations religieuses coranique qui ne présentent pas les garanties de pacifisme, soient déclarées INCOMPATIBLES avec notre DROIT? Qui aura le courage de déclarer "incompatible" toute religion qui ne repose pas sur un texte pacifiste comme "bréviaire", comme "bible", à laquelle les "fidèles" doivent se référer, et qui garantisse une "unité" religieuse avec des responsables identifiés susceptibles de subir les sanctions relatives aux "dérives" des pratiques? Lorsque la rue saignera, il sera trop tard pour s'en préoccuper! Eric Adam, CRD-CVD " Résistance Démocratique "

  • Par Lou Coume - 08/06/2017 - 16:37 - Signaler un abus Karl Marx &Martin Luther King

    En cette période de baccalauréat,on devrait proposer aux candidats une dissertation dont le sujet serait:" des musulmans viennent en masse chez les koufars et se disent discriminés.Qui discrimine qui?. Pour le reste,rappelons nous ce que disait Karl Marx,repris par Martin Luther King:"toute force porte en soi le germe de sa propre destruction"!

  • Par essentimo - 08/06/2017 - 16:39 - Signaler un abus En premier lieu

    suspendre le regroupement familial ! Un isolé va s'intégrer pas une famille !

  • Par Michèle Plahiers - 08/06/2017 - 16:50 - Signaler un abus Apprendre à vivre avec des conflits et un état de guerre.

    Toutes les grandes civilisations étaient guerrières. Les sociétés plus pacifiques horizontales à dominance matriarcales ont disparu. Les Mayas, civilisation par certains aspects plus évoluée que la nôtre avec ses Mc Do et ses cathédrales publicitaires, ont disparu écrasé par les espagnols. D'autres hypothèses sont avancées: sécheresses, guerres internes,...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 08/06/2017 - 16:50 - Signaler un abus y'en a marre..!!!!

    L'islam a aujourd'hui cinq siècles de retard par rapport à toutes les autres grandes religions...le problème, c'est qu'en suivant ces préceptes, les fidèles raisonnent comme il y a cinq siècles...d'où le problème avec les sociétés occidentales...........Mais tout ça n'a pas plus d'importance qu'une piqûre de moustique sur le cul d'un cheval, car les accidents de la route sont la cause de 3000 morts tous les ans, et la société ne s'en émeut pas plus que ça. Par contre, chez eux c'est par centaines de milliers que les musulmans disparaissent, et ça ne va pas diminuer. Problème !.....ça va encore accentuer leur retard par rapport aux autres sociétés et on risque de se retrouver avec 1 milliard d'êtres humains en pleine régression...et il faudra encore qu'on s'en occupe...y en a marre !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alexandre Del Valle

Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France SoirIl Liberal, etc.), il intervient à l'Ipag,  pour le groupe Sup de Co La Rochelle, et des institutions patronales et européennes, et est chercheur associé au Cpfa (Center of Foreign and Political Affairs). Il a publié plusieurs essais en France et en Italie sur la faiblesse des démocraties, les guerres balkaniques, l'islamisme, la Turquie, la persécution des chrétiens, la Syrie et le terrorisme.

Il est notamment l'auteur des livres Comprendre le chaos syrien (avec Randa Kassis, L'Artilleur, 2016), Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ? : La nouvelle christianophobie (éditions Maxima), Le dilemme turc : Ou les vrais enjeux de la candidature d'Ankara (éditions des Syrtes) et Le complexe occidental, petit traité de déculpabilisation (éditions du Toucan). Son dernier ouvrage paraîtra le 26 octobre 2016 : Les vrais ennemis de l'Occident : du rejet de la Russie à l'islamisation de nos sociétés ouvertes (Editions du Toucan). 

 

Voir la bio en entier

Guylain Chevrier

Guylain Chevrier est docteur en histoire, enseignant , formateur et consultant.

Il est membre du groupe de réflexion sur la laïcité auprès du Haut conseil à l’intégration.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€