Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi la France ne pourra pas se redresser avant septembre... 2014

Face à la multiplication des plans sociaux et au chômage grandissant que connaît la France, des solutions rapides s'imposent. Pas sûr pourtant qu'elles soient mises en œuvre prochainement.

Mauvais élève

Publié le

Dans ce contexte particulièrement dramatique, aggravé, qui plus est, par un climat catastrophique depuis trois mois, en particulier au nord de la Loire, il pourrait être tentant, voire salutaire, de tout débrancher. Eteindre son téléphone portable, ne plus écouter la radio, ni regarder la télé, ni même lire les journaux. Pour tout vous dire, c’est exactement ce que j’ai fait (à quelques connexions à Internet et quelques tweets près) depuis une semaine. Et cela fait un bien fou.

Seulement voilà, jouer à l’autruche et s’enterrer la tête dans le sable ne sert strictement à rien. Certes, après avoir passé des années à demander à nos dirigeants politiques et monétaires de réduire leur dogmatisme destructeur, en vain, nous pourrions également être tentés de baisser les bras et de prendre un billet sans retour pour un pays où la liberté d’entreprendre est valorisée et où la pression fiscale est raisonnable. Si, si, cela existe toujours. Mais, là encore, quitter le navire serait futile et pourrait même donner des arguments à ceux qui veulent faire de la France un pays « d’égalisation vers le bas ».

En voulant exclure de l’Hexagone tous ceux qui gagnent plus de 4 000 euros par mois, ces idéologues d’un autre temps oublient que ce n’est pas en chassant les « riches » qu’on lutte efficacement contre la pauvreté.

Bien sûr, certains salaires mirobolants ont de quoi choquer. Cependant, face à de tels excès, il faut simplement se souvenir de trois réalités déterminantes. Primo, si un employeur est assez fou pour payer des salaires démentiels, il n’est pas possible de le lui interdire, sauf à créer une dictature. Secundo, la richesse créée par le « gros salarié » est généralement supérieure à son coût. Et ce, tout d’abord pour l’employeur, au travers des réalisations du salarié. Sinon, il est alors clair que le salarié sera licencié ou que son salaire sera fortement abaissé. Malheureusement, il arrive parfois, notamment en France, que, dans certains cas et pour des raisons obscures (telles que l’appartenance à une caste ou toute autre connivence malsaine), un salarié, voire un patron, complètement inefficace, continue de toucher un salaire excessif. On pourra alors se consoler en pensant que ce « gros salarié » dépensera fortement en France et alimentera par là même le « business » dans l’Hexagone. Tertio, ce salarié, méritant on non, contribuera à augmenter les recettes fiscales et, normalement, permettra par là même à l’Etat Providence de faire son boulot.

En résumé, il ne sert à rien de s’offusquer de tel ou tel salaire, car, sauf dans certains cas très spéciaux (banditisme, fraude, castes…), les gains récupérés par la collectivité seront conséquents. C’est d’ailleurs ce qu’a bien compris David Cameron lorsqu’il a appelé les Français et les chefs d’entreprise plus ou moins fortunés à émigrer vers le Royaume-Uni. De la sorte, ces derniers viendront augmenter la consommation et les recettes fiscales outre-Manche, tout en produisant l’effet inverse dans l’Hexagone. Or, s’il y a moins d’activité et moins de rentrées fiscales en France, le déficit public, la dette et le chômage s’accroîtront de nouveau, jusqu’à l’avènement d’une crise sociale sans précédent. Les annonces d’augmentation massive des impôts par l’actuel gouvernement, ainsi que les nombreux plans de licenciements, et notamment celui de PSA, montrent que ces dangers ne sont pas seulement dans la tête de votre serviteur. Ils sont devenus réalités. A ce rythme, MM. Hollande et Ayrault n’auront bientôt plus rien à envier à M. Papandréou.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par flogo - 30/07/2012 - 08:54 - Signaler un abus COMME IL PARAIT QUE ...

    certains parlent à l'oreille du "Moi Président", qu'attendez-vous pour demander publiquement et médiatiquement un rendez-vous avec lui pour lui HURLER cela aux oreilles ? Et ensuite, tout aussi médiatiquement et à grand tapage de tambours, vous ne pouvez pas imaginer ce que cela nous ferait plaisir de savoir ce qu'il vous aura murmuré à l'oreille !

  • Par Ravidelacreche - 30/07/2012 - 09:30 - Signaler un abus septembre... 2014

    Le matin ou l'après-midi ?

  • Par ZOEDUBATO - 30/07/2012 - 09:42 - Signaler un abus Détruire la France pour l'asservir ?

    Par vengeance et envie vis-à-vis de son ennemi politique, Le Président Sarkozy, qui a un bilan flatteur les classes laborieuses ; le clan à casser tous les acquis culturel, sociaux, humains, citoyens, solidaire, économiques et à transformer la France en champ de ruines ou les gens se renferment sur lui-même et rejette dans un même sac les politiques, les agents Publics et ceux qui exploite le système sans apporter d’améliorations. Le clan a tout cassé mais n’a rien construit ni mis en place de projet d’avenir ni de plan de croissance pour les entreprises créatrices de richesse, ni montré une volonté de revenir à une saine gouvernance et à l’intérêt général Alors que fait-le clan? Il part en vacances pour bien profiter des somptueuses sommes que ces nantis prennent en final de la poche et le pouvoir d’achat des classes populaires

  • Par laïcité - 30/07/2012 - 10:11 - Signaler un abus Mr Touati!

    l'homme qui avait prévu le CAC40 à 4500 points fin 2011 !!!

  • Par Vinas Veritas - 30/07/2012 - 10:25 - Signaler un abus crise

    Mai 2007 election présidentielle Septembre 2007 crise mondiale déclarée Bien sur bon nombre de promesses établies sur un état de continuité n'ont pu voir le jour et ce quel que soit le résultat de mai. il s'en suit 4 années de gestion de crise parfois au coup par coup avec des erreurs car nul n'est parfait mais aussi des réussite dans un domaine où le président n'a pas toute la puissance qu'on veut lui accorder. et l'europe aussi, qui en encore en gesstation puisqu'il n'existe pas de gouvernance forte puissante décisive rapide. la notion de consensus ne peux durer indéfiniment. Septembre 14 pourquoi? Tien ça me rapelle quelque chose septembre 14. il y avait quoi avant septembre 14 au fait et après septembre 14 que s'est-il passé ?

  • Par johnmccain - 30/07/2012 - 10:45 - Signaler un abus oui mais

    L'article reproche à la classe politique d'une part de monter les impôts et d'autre part d'augmenter les dépenses publiques. On revient toujours au même argument qui consiste à dire que le poids de l'état est devenu trop fort. Sauf que... ... la crise actuelle est venu du secteur bancaire et que les états des pays industrialisés sont intervenus pour soutenir le secteur privé en prenant le relai de l'endettement. Le système bancaire a dirigé des flux financiers de façon hasardeuse, alors que l'industrie par exemple a besoin de financement. Au fond l'argent perdu par les banques (que les banques récupèrent sur le dos des entreprises qu'elles financent) n'est-il pas une forme d’impôt? Au vu des inégalités qui se sont creusées ces dernières années et considérant que ceux qui innovent technologiquement ou dans la médecine gagnent rarement autant d'argent que des commerciaux, j'ai l'impression que l'économie n'est plus au service de l'homme mais au service de la cupidité. Donc l'augmentation des impôts pour ceux qui trouve normal de gagner des millions ne me choque pas. Par ailleurs je n'ai rien contre les riches mais l'amalgame "riche= créateur d'emploi" est majoritairement faux.

  • Par François78 - 30/07/2012 - 10:59 - Signaler un abus De l'intox

    Présenter comme tardif une début de redressement en 2014 quand on sait très bien qu'au plus tôt ce sera 2024, c'est vraiment de l'Iintox. Bon, on sait bien que c'est pour tenter d'exister auprès des médias, comme une starlette sans talent ...

  • Par Gilles - 30/07/2012 - 11:54 - Signaler un abus Mal parti

    Hollande est allé demandé conseil à Chirac dont la devise a été pendant 40 ans : ne rien faire et tout laisser en l'état. D'où la dette abyssale du pays. Le Corrézien fut le champion des grands messes, comités Théodule et autres organismes du même genre.

  • Par BlackWanderer - 30/07/2012 - 12:06 - Signaler un abus Castes et sectes

    Voilà c'est dit et en gras. Retour au centre du problème dénoncé depuis des décennies sans résultat. La domination des sectes ( franc-maçons) des castes (Xmines, ENA etc) dont le pantouflage allez-retour sans risque entre la haute fonction publique et CA des grandes entreprises est ravageur et source d'une corruption masquée énorme

  • Par Fidelio - 30/07/2012 - 12:21 - Signaler un abus Il est facile de critiquer mr

    Il est facile de critiquer mr Touati, tout comme se gausse de ses prévisions de CAC 40. Sauf que ce que mr Touati annonce, voilà près de trente ans que quelques voix bien seules le rabâchent dans l'indifférence générale. Et maintenant que nous sommes face au mur, et toujours incapables de faire les choix qui s'imposent, à savoir réduire vraiment les phénoménales dépenses publiques. Tel que c'est parti, ce n'est pas encore pour demain. La génération du babyboom, devenue celle des nantis du papyboom, n'est pas prête à revenir sur ses "avantages acquis", et comme c'est elle qui détient les clefs du pouvoir... Il faut donc continuer à laisser s'exprimer tous ceux qui s'obstinent à dénoncer cette folie suicidaire, quand bien même ils se plantent dans certaines de leur prévisions !

  • Par Lydie - 30/07/2012 - 12:59 - Signaler un abus Faut pas rêver!

    Il n'y aura pas de redressement au delà de 2014 tant que le gouvernement conduira une politique budgétaire irresponsable et absurde. Les caisses sont vides, mais pour les subventions c'est en veux-tu en voilà, des exonérations de frais de santé par ci et des annulations de dettes par là. On taxe les riches, mais les pauvres ne voient pas changement. J'aimerais savoir si les coups de gueules poussés dans les forum arrivent aux oreilles des dirigeant et, par quel biais. On nous drague pendant les élections et une fois élus, ces messieurs et dames nous oublient et mettent des oeuillères. Alors le redressement passera par une gestion intelligente et rationnée des dépenses publiques. Des pistes pour économiser, il y en a, mais seuls les citoyens les voient. Les économistes sont tellement dans la technocratie au point qu'ils n'arrivent pas à proposer les solutions les plus simples par crainte d'être traités de simplistes.

  • Par sheldon - 30/07/2012 - 13:18 - Signaler un abus Vous avez parfaitement raison, mais ça ne sert à rien !

    Hollande, son gouvernement, ses économistes, sa majorité, ne vous croient pas. Tant pis, que l'on ait une bonne foi pour toute une vraie crise, bien pire qu'en 83 : au moins nos enfants seront débarrassés de cette gauche complètement dépassée.

  • Par laraboisse - 30/07/2012 - 14:26 - Signaler un abus Économiste en peau de lapin

    Oh grand touati avec tes prévisions de cac40 à 4500 points fin 2011, va te trouver un vrai travail au lieu de spéculer sur le boulot des autres.

  • Par MEPHISTO - 30/07/2012 - 14:59 - Signaler un abus Stratégie Electoral

    FRANCOIS HOLLANDE espère que " les barons locaux socialistes et de gauche " remporteront majoritairement les prochaines élections intermédiaires ? ( EUROPEENNES, Régionales, Municipales et Cantonales ) pour conforter sa position jusqu' en 2017 et au delà ,le souhaite t- il sans doute ( installer durablement la gauche au pouvoir ) c'est à dire : repousser les réformes aux calanques GRECQUES et cacher a l' opnion publique tout ce qui pourrait apparaître comme défavorable à sa majorité ( c' est déjà fait , on ne connaît toujours pas le coût du retour de l' âge légal à 60ans et bien d' autres mauvaises surprises à venir... ) on aurait sans quelques mesurettes sans grand interêt pour le redressement des comptes publics dès 2014 ( après les Sénatoriales, quelle coïncidence ! ) la politique d' autrefois tant détestée. mais les évènements du monde actuel changent la donne et le président de la république sera dans " la tourmente médiatique " tout comme son prédécesseur et contrairement à lui parce que il n' aura pas eu le courage d' affronter en face la réalité économique de notre pays

  • Par Vincennes - 30/07/2012 - 15:18 - Signaler un abus Où avez-vous vu Marc Touatti, les propositions du Gvt "de nazes"

    en reprenant l'expression de Martine Aubry, faites pour restaurer la croissance?? perso, je les chercher même sous mon lit. Par contre lorsque vous écrivez que ce nouveau Gouvernement fait "froid dans le dos", j'applaudis des deux mains et il serait bien, de faire passer le message lorsque vous êtes invité chez Calvi (s'il reste, car ras le bol de ce genre de Journaliste à gauche toute qui n'est, ni objectif, ni impartial avec des Invités bien trop récurrent comme son pote Cohen, également économiste qui, lui aussi, nous fait prendre "des vessies pour des lanternes sans oublier Cayrol avec ses sondages à la noix).

  • Par Charles25 - 30/07/2012 - 15:34 - Signaler un abus Marc Touati, l'homme à qui

    Marc Touati, l'homme à qui Mélenchon a rabattu le caquet dans un mémorable débat chez Schneidermann. Ce n'est pas avec ses copains journalistes de droite (comme Calvi) qu'il risque d'être contredit !

  • Par Vincennes - 30/07/2012 - 16:09 - Signaler un abus Ou avez vous vu, Charles, que Calvi était de droite?

    l'avez vous écouté dans son dernier "mots croisés" défendre bec et ongles N.Ben Kacem (aidé par Joffrin du Nel Obs) lorsqu'elle prétendait, en s'adressant à V.Pecresse que le Gvt Fillon avait laissé plein de "cadavres dans le placard"!!.....heureusement remise à sa place par Sylvie Brosselette et démentie qq jours plus tard par D.MIGAUD qui avait précisé (dans son rapport de la Cour des comptes), que le Gvt FILLON n'avait pas démérité et qu'il mettait en garde celui d'Ayroutl/Hollande quant aux réformes courageuses faites par les précédents.... qu'ils fallaient continuer!!! ce qui ne semble pas du tout être le cas car ils sont même en train de "piquer" dans la caisse du grand emprunt pour renflouer par ailleurs!!! On est mal barré

  • Par flogo - 30/07/2012 - 16:21 - Signaler un abus J'ADORE ...

    repousser les réformes aux calanques GRECQUES

  • Par Charles25 - 30/07/2012 - 16:46 - Signaler un abus Vincennes, quelles sont donc

    Vincennes, quelles sont donc les idées de gauche défendues par Calvi et ses invités récurrents ? J'aimerais savoir...

  • Par Vinas Veritas - 30/07/2012 - 18:44 - Signaler un abus idées de goche

    Quelles idées de goche peut il défendre ? Oui lesquelles lorsqu'il n'y en a pas une !

  • Par Gégé Foufou - 30/07/2012 - 18:49 - Signaler un abus LA SEULE SOLUTION

    Prenez votre carte au F.N., militez, mettez des tracts dans les boites aux lettres de votre quartier, coller des affiches (très jolies stylisées flamme et visage de Marine), lisez le programme du F.N. et expiquez le à votre entourage, allez sur les marchés, les réunions publiques, les manifestations de tous genres ET SEULEMENT COMME CELA VOUS POURREZ FAIRE QUELQUE CHOSE POUR VOTRE PAYS au lieu de bavasser sur ce forum.

  • Par CN13 - 30/07/2012 - 18:52 - Signaler un abus Cher Marc Touati,

    Comme vous dites, les solutions ce n'est pas pour tout de suite. Comme dit la chanson "aujourd'hui peut-être ou alors demain..." surtout avec Hollande et ces socialistes qui bombent leur torse et nous regardent "de haut" avec mépris tout en souriant bêtement devant ces journalistes béat d'admiration sans savoir poser de bonnes questions. Hollande "moi, président, je..." me la coule douce depuis que je suis élu. Regardez-moi, je me balade partout. Je suis même allé féliciter les sportifs français qui ont eu la médaille d'or. Ce qu'ils ne savent pas, les pauvres, c'est que leur OR m'intéresse, çà vaut le déplacement pour "justement" les leur piquer lorsqu'ils vont payer les impôts. LOL. En attendant, nous nous apercevons que ces socialistes élu(e)s se baladent, dépensent... sans compter...

  • Par CN13 - 30/07/2012 - 19:12 - Signaler un abus à flogo :

    Vous savez bien que les commentaires sont lus par vous, par moi, par ceux et celles qui écrivent ici et là. Je doute fort que ces élu(e)s socialistes les lisent, sinon çà se saurait ! Ne comptons pas sur les débâts médiocres où chacun coupe la parole à l'autre uniquement pour qu'on n'y comprenne rien. Quant à demander publiquement et médiatiquement un RV avec Hollande et Ayrault, c'est mission impossible. Ils sont protégés. Rappelez-vous, Hollande (en plus des gardes du corps nombreux) a choisi une vingtaine de gendarmes rien que pour sa petite personne et sa maîtresse. Il ne faut pas compter sur ces journalistes nombreux "béat d'admiration" qui suivent bêtement les déplacements de Hollande sans oser lui poser les questions qui dérangent. VOILA LA VERITE. Hollande "moi, président, je..." me la coule douce ! maintenant que ces crétins m'ont élu pour 5 ans.

  • Par Vincennes - 30/07/2012 - 19:13 - Signaler un abus @Je vous retourne votre question Charles : puisque vous affirmez

    que Calvi est de droite, quelles sont les idées de droite qu'il a défendues? Encore ce soir dans l'émission "c' dans l'air' (que j'enregistre pour ne plus lui donner d'audimat), seul Romain GUBERT a analysé avec objectivité, franchise, impartialité les 86 jours d'

  • Par Vincennes - 30/07/2012 - 19:25 - Signaler un abus Suite....j'ai fait une mauvaise manipulation

    Hollande qui n'était pas franchement à son avantage. Les autres : *Claude Weil du Nel Obs qui, comme toujours fait de l'anti sarko primaire. Pour un Directeur, il serait temps qu'il se rappelle que Sarko n'est plus Président. A t'il peur de son retour? Cayrol, le pote et Invité très très voir trop récurrent de Calvi qui ose prétendre que Moi Je avait apaisé la France!!! c'est ignorer totalement les accusations permanentes/ le détricotage automatique que lui dicte sa Sarkophobie notoire. Je pense que vous ne devez pas rencontrer très souvent des personnes qui trouve Calvi de droite. De +, il n'est pas normal qu'il présente "c'dans l'air' sur la 5 mais aussi une émission politique sur la 2. N'y a t'il pas d'autres Journalistes sur les chaines publiques que de toujours nous imposer les mêmes qui nous distillent les mêmes idées et la même bonne parole

  • Par kim yong zéro - 30/07/2012 - 20:48 - Signaler un abus comme l'or?

    ben si ses prévisions sont aussi bonnes que celles sur l'or qu'il distille depuis plus de cinq ans....

  • Par vangog - 30/07/2012 - 21:22 - Signaler un abus "Le changement c'est maintenant!"

    Oui, c'est vrai, mais en pire...

  • Par mainggy - 30/07/2012 - 23:05 - Signaler un abus SUPERCHERIE !!!!

    Un Président NORMAL... Qui prend des décisions totalement ANORMALES... Plutôt que de se pavaner aux JO, il ferait mieux d'être au boulot BOBYLANDE....

  • Par Grain2Sel - 31/07/2012 - 09:16 - Signaler un abus Optimisme

    2014 ? Bigre ! vous êtes d'un optimisme rare Monsieur. En définitive, je n'ajouterais que 4 mots et votre article serait parfait : "Libéralisez moi tout ça !"

  • Par Charles25 - 31/07/2012 - 09:34 - Signaler un abus Quelles idées de droite ? Et

    Quelles idées de droite ? Et bien par exemple qu'il faut se mettre à plat ventre devant les banques, que les nationalisations et les impôts, c'est mal, que l'Europe, c'est bien, .... et aussi en voyant la liste de ses invités.... est-ce qu'il a déjà invité des journalistes de l'Humanité, par exemple, alors qu'il invite régulièrement des journalistes du Point ou du Figaro ?

  • Par Charles25 - 31/07/2012 - 09:37 - Signaler un abus @Vincennes

    Calvi et son parti pris de droite m'énervent tellement que je ne regarde plus son émission. Mais je dois dire que Gubert est un journaliste assez objectif en général, contrairement à ce cireur de pompes de Brézet. NB : on peut être de droite en exécrant Sarkozy et on peut soutenir Hollande sans être de gauche.

  • Par René - 31/07/2012 - 12:24 - Signaler un abus On peut toujours réver.!!

    Vous avez dit 2014....!!!!!!!!!! Moi je dirai.....jamais... Sauf si les Français se réveillent..!!!!

  • Par jeanphilippe06 - 31/07/2012 - 13:46 - Signaler un abus INTOX

    Qhand je lis que Yves Calvi serait un journaliste de droite cela me fait sourire à défaut de pleurer ! d abord aucun journaliste vraiment de droite n'est toléré dans une rédaction télé particulièrement chez France Télé Les syndicats veillent et les confreres ont le couteau dans la poche. Y Calvi ne parle pas comme un journaliste de gauche et il invite des personnalités reconnues pour leur competence professionelle et pas pour leur positionnement politique c'est en cela qu il plus libéral donc de droite pour les intoxités de la propagande de gauche

  • Par Charles25 - 31/07/2012 - 14:47 - Signaler un abus @jeanphilippe06

    Que les journalistes soient majoritairement de gauche, c'est possible. Que le responsable de la rubrique "Le Tricot du mois" de modes et travaux soit de gauche, je m'en tape. Mais c'est un fait que les éditorialistes et directeurs de journaux sont majoritairement de droite, et vu que ce sont eux qui établissent la ligne éditoriale, c'est gênant. Quant aux invités permanents de Calvi, comme Barbier et Cayrol, je ne vois pas comment vous pouvez les qualifier de gauche. Peut-être n'étaient-ils pas des lèche-bottes sarkozystes comme Mougeotte, mais ça ne fait pas d'eux des gens de gauche. Être de gauche ou de droite n'est pas une question d'écurie mais une question d'idées. Et je ne crois pas avoir vu Calvi ou ses invités défendre des idées de gauche (comme les nationalisations, l'augmentation de l'ISF ou la réduction du temps de travail). Calvi invite des gens qui pensent tous la même chose sur tous les sujets ou presque. Ils sont des idéologues comme les autres, des idéologues de la bien-pensance, du non-changement et du "il n'y a pas d'autre solution", mais ils ne veulent pas le reconnaître.

  • Par vangog - 31/07/2012 - 15:11 - Signaler un abus La question n'est pas de savoir si Calvi fait partie des 84%

    de journalistes qui votent à gauche, car son émission est une des seules du PAF qui maintient un semblant de pluralisme, mais pourquoi les journalistes sont 84% à avoir choisi la social-démagogie ! Y verraient-ils quelques avantages insoupçonnés? ...

  • Par Charles25 - 31/07/2012 - 17:22 - Signaler un abus Vangog

    C'est un fait que plus les gens sont éduqués, plus ils votent à gauche. L'explication est donc : les journalistes sont plus éduqués que la moyenne, et également beaucoup plus précaires que la moyenne, ce qui les tient à l'écart de la démagogie de la droite. Les têtes d'affiche comme Calvi qui dînent en ville avec les gens importants et ne connaissent ni la précarité ni les fins de mois difficiles par contre...

  • Par vangog - 31/07/2012 - 19:33 - Signaler un abus @ Charles25 "La démagogie de la droite"? Vous devez confondre!

    De même vous faites une fausse assertion, en croyant que "plus les gens sont éduqués, plus ils votent à gauche", c'est oublier que la moitié du monde a été régie par la gauche pendant plus d'un siècle, grâce à un accès très partial à l'information et à l'éducation... Je ne nie pas qu'il y ait un léger sursaut en faveur de la social-démagogie lorsque les gens accèdent à plus d'éducation, mais lorsque cette éducation est pluraliste et complète, ils s’aperçoivent très vite que cette social-démagogie est une vision à court-terme partiellement adaptée aux pays qui ont bénéficié d'une croissance libérale mais inadaptée aux situations de crise! Ce que nous ne manquerons pas de réaliser avec Flanby dans moins de deux ans!

  • Par Vincennes - 01/08/2012 - 09:43 - Signaler un abus @Charles .comme vous, je ne regarde plus les émissions de Calvi

    que j'enregistre pour ne pas lui donner d'audimat mais afin de voir jusqu'ou il peut aller dans la désinformation.....puis rapport aussi bien auprès de Thuillier, qui ne fait rien pour arranger les choses que R.Phimlin quis serait pour la pluralité des Journalistes droite/gauche car, actuellement, toujours le même son de cloche,la même bonne parole, la Sarkophobie qui continue (pour éviter qu'il revienne, au cas ou!!) ......et toujours sous le même éclairage

  • Par Vincennes - 01/08/2012 - 10:03 - Signaler un abus Suite.comme vous j'ai vraiment apprécié la présence et l'attitu

    de Romain GUBERT (bien trop peu souvent invité dans "C dans l'air" et jamais dans Mots croisés )... très objectif et incisif face à une Claude Weil et L.Cayrol qui ne peuvent s'empêcher de balancer sur Sarko, défendant bec et ongles m.petites blagues. Il est vrai qu'ils sont dans une position délicate car après l'avoir soutenu, comme ils l'ont fait, comment faire marche arrière?. Très décevant de la part d'un Directeur de Journal, que je n'achète plus non plus.....et qui n'en a plus que le nom tout comme le Monde d'ailleurs. Quant à Barbier, il peut être insicif comme dans son numéro "l'hypnotiseur" mais très différent sur le plateau de "c dans l'air" ou Calvi "mène la danse" avec son verbe haut, ses sorties intempestives... sa façon de couper la parole dès qu'il n'entend pas ce qu'il voulait entendre..... de poser une question 'entendue" en début d'émission pour bien donner le ton à ses potes de toujours Cayrol, ou Cohen et d'autres Invités très récurrents comme Dely (Nle Obs) etc. Calvi manque d'intégrité et n'y a t'il pas d'autre Journaliste que de nous l'imposer, également, sur la 2. Vive le service public

  • Par ibiscus61 - 03/08/2012 - 12:47 - Signaler un abus Un Touati ou rien...

    Un Touati ou rien, c'est pareil. L'homme que les faits contredisent régulièrement va être démenti une nouvelle fois. On ne voit pas pourquoi ni comment la France pourrait être sortie d'affaire dans 2 ans alors qu'elle est en faillite comme toute l'Europe, comme presque tous les pays occidentaux... et que nul au plus niveau ne remet en cause l'asservissement des peuples par la dette, ni l'euro-Titanic !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Marc Touati

Marc Touati est économiste et président fondateur du cabinet ACDEFI (aux commandes de l'économie et de la finance). Il s'agit du premier cabinet de conseil économique et financier indépendant au service des entreprises et des professionnels.

Il a lancé en avril 2013 la pétition en ligne Sauvez La France.com pour diminuer "les impôts", les "dépenses publiques superflues" et "retrouver le chemin de la croissance" afin de "sortir par le haut de cette crise".

Il est également l'auteur de Quand la zone euro explosera, paru en mars 2012 aux Editions du Moment. Son dernier livre est Le dictionnaire terrifiant de la dette (Editions du moment, mars 2013).
 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€