Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi la Fondation du Qatar dirigée par Sheikha Mozah n’a pas grand-chose à envier aux préceptes défendus par l’Etat islamique

Créée en 1995 par l'émir qatari, la "Fondation du Qatar" est une organisation immensément riche qui assure au pays un puissant soft-power dans le monde. Centrée sur les problématiques d'éducation et de sciences, la Fondation est dirigée par la femme de l'émir, Sheikha Mozah. En sous-main, cela n'empêche pas l'organisme de promouvoir des thèses proches de l'islamisme radical tel qu'il est appliqué au Qatar.

Double jeu à Education City

Publié le
Pourquoi la Fondation du Qatar dirigée par Sheikha Mozah n’a pas grand-chose à envier aux préceptes défendus par l’Etat islamique

Sheikha Mozah, la dirigeante de la "Fondation du Qatar" et femme de l'Emir.  Crédit Reuters

Atlantico : Cette fondation a officiellement la responsabilité de promouvoir la connaissance, l'éducation, la paix et le savoir dans le monde. Que fait-elle réellement, de manière plus discrète ? Et comment s'y prend t-elle ?

Haoues Seniguer : Très officiellement, sur le site de la Fondation du Qatar, plusieurs activités sont mises en avant. Il y a plusieurs champs d’investissement ou d’intervention de la Fondation, parmi lesquels : l’environnement, l’éducation, la technologie, la santé, etc. Il est également question d’améliorer la condition des ouvriers travaillant sur les différents chantiers du pays, très souvent au péril de leur vie.

L’image extrêmement négative de leurs conditions de vie, vue de l’étranger gêne considérablement la communication feutrée du Qatar à l’adresse de ses partenaires occidentaux, d’où cette politique d’affichage.

Néanmoins, loin de se cantonner strictement au registre profane, le domaine religieux fait l’objet d’une attention toute particulière des autorités qatariennes. En particulier durant le mois de Ramadan, où des manifestations sont organisées avec la présence de différents prêcheurs, y compris rigoristes, tel que Aidh al-Qarni, connu pour des prises de position explicitement antijuives et des appels au djihad en Syrie. À ce propos, comme il apparaît dans une tribune du Daily Beast rédigée par Jamie Dettmer[1], le profil de certains hommes de religion qui interviennent, ou interviendront, dans une mosquée, inaugurée en mars dernier, à l’intérieur des murs de la Fondation du Qatar interroge clairement. En effet, certains d’entre eux, à l’instar du clerc saoudien littéraliste Saleh al-Moghamsy, qui a célébré la prière à l’occasion de l’inauguration de la mosquée en présence de Sheikha Moza, aurait déclaré (tel que le propos est rapporté dans la tribune précitée), a priori par le passé, que le fondateur d’al-Qaïda, Oussama ben Laden, "est mort avec plus d’honneur aux yeux de Dieu que n’importe quel juif, chrétien, zoroastrien, athée ou musulman apostat, simplement parce qu’il est mort en musulman". Il y a également Abdelaziz al-Fawzan, qui serait intervenu dans la mosquée de la cité de l’éducation, lequel aurait tenu un discours violemment anti-chiite quelques semaines à peine avant l’attentat suicide perpétré en mai 2015 par l’État islamique en Arabie Saoudite, à l’est du royaume, faisant 21 victimes et 100 blessés. Comment, en la circonstance, prétendre faire montre d’ouverture au monde quand de telles personnalités sont invitées à s’exprimer dans une fondation censée promouvoir l’éducation, la culture, etc. Toute l’ambiguïté de l’émirat est ici parfaitement représentée.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 30/06/2015 - 16:17 - Signaler un abus Encouragement du communautarisme!

    Toutes ces fondations et pseudo-associations caritatives échangent de l'aide en échange de soumission. Elles seront interdites de France, lorsque le Front National aura rendu son pouvoir au peuple! Simple, non?

  • Par Gré - 30/06/2015 - 17:23 - Signaler un abus Donner une façade respectable

    Donner une façade respectable à un pays islamique, cela s'appelle de la taqqya. Cela ne marche que lorsqu'on veut y croire. Ce que font des gens comme Hollande et Juppé, complètement ignares en ce qui concerne l'islam

  • Par Texas - 30/06/2015 - 18:00 - Signaler un abus @ vangog

    Il faudra en même temps annuler les contrats sur Airbus , racheter les actions qataries de Veolia , Vinci et Lagardère et le maroquinier le Tanneur . Ceci fait , se rendre acquéreur d' au moins 3 hotels de Luxe entre Cannes et Paris et annuler tous les contrats qui nous lient au Qatar pour la Coupe du Monde de Football 2022 , P.S.G inclus .

  • Par vangog - 30/06/2015 - 18:38 - Signaler un abus @Texas la France doit savoir ce qu'elle veut!

    l'explosion du communautarisme sous l'effet de multiple facteurs encouragés par les gouvernements passés, ou la Liberté! la Liberté implique des sacrifices, mais je ne crois pas le Qatar prêt à abandonner sa coupe du monde et ses hôtels de luxe pour une association fumeuse? En tout état de cause, si le Qatar souhaite vendre ses avoirs en France, ils seront simplement remis sur le marché...rien de gravissime, non?

  • Par Texas - 30/06/2015 - 18:53 - Signaler un abus @ vangog

    Pas sûr que le personnel des usines de montage d' E.A.D.S partagent votre enthousiame ! ( cf suspension des commandes après le buzz Socialiste sur la Coupe du Monde 2022 ) .

  • Par vangog - 30/06/2015 - 19:57 - Signaler un abus Qatar: 4,7 millions d'euros pour les boeings américains

    Qatar Airways a commandé 14 long-courriers Boeing 777, dont 10 777X de nouvelle génération et 4 versions cargo, a annoncé lundi le PDG de la compagnie qatariote, Akbar Al-Baker, au Salon du Bourget...en forme de coup-bas à la France... Le Qatar ne mérite certainement pas les prosternations de Sarkozy, de Flamby, ni de Fabius. Si la France se soumet à ce type de chantage économique d'une dictature moyen-ageuse, elle est morte ( après avoir été étouffée par le socialisme? il ne lui manque plus grand-chose...) . Encore une fois, la Liberté réclame des sacrifices qui peuvent l'impacter à court terme, mais elle est le meilleur choix sur le long terme, le seul qui vaille!

  • Par Texas - 30/06/2015 - 20:44 - Signaler un abus Petits bras chez Boeing...

    .... avec Qatar Airways . Nous en sommes à 43 A350-900 , 37 A350-1000 et 24 Rafales pour la Defense . Le Tramway de Lusail , le metro de Doha , un deuxième satellite Qatari à lancer pour Arianespace , une centrale Thermique et une unité de déssalement , et quelques menus services en politique étrangère . J' occulte les 9000 chambres d' hotels pour la Coupe du Monde ..etc . Pour la Liberté , nous pouvons aussi démarcher la Lettonie ....et vendre des graines de Lin !

  • Par vangog - 30/06/2015 - 21:06 - Signaler un abus @Texas je ne comprends pas votre fascination pour ce pays!

    Les derniers attentats mettent la France à l'heure de choix cruciaux et sans ambiguïté. C'est un choc de globalisation qui voit s'affronter des dictatures archaïsantes et moyen-ageuses et l'Occident démocratique ( Europe de l'Ouest plus anglo-saxons). Le Qatar, la Turquie et l'Arabie saoudite sont les instigateurs d'un terrorisme larvé, qui pousse ses ailes dans les pays les plus faibles comme la France. Mosquées, centres culturels, associations caritatives, sont les instruments de la domination future et Il faudra bientôt choisir son camp, avec ou contre ces dictatures archaïques!

  • Par jurgio - 30/06/2015 - 21:42 - Signaler un abus L'Islam veut paraître sous des aspects christianisés

    pour ne pas effarouché. Une hypocrisie satanique. Le Qatar est en train d'acheter Paris et son objectif est visiblement le pays en son entier (un pays désormais sans âme). Ce qui sera facile avec la complicité des bobos, des politicards parisiens. Du moment que le travailleur bien payé conserve son job... Ce sera une première planétaire.

  • Par Texas - 30/06/2015 - 22:37 - Signaler un abus Pragmatisme

    vangog , pragmatisme ! . Celui bien compris des interêts d' Etat ( qui ne sont pas exclusivement domestiques ) . Et au delà des relations commerciales , hydrocarbures inclus , celui de la Geopolitique ( ces fameux " menus services " qui consistent à se premunir d' un Iran doté du Nucleaire militaire ) entre autres . Les mosquées , barbus et voilées sur le territoire ne sont pas non plus ma tasse de thé ( à la menthe ) . Un peu de cynisme politique devrait vous faire considerer cela comme anecdotique ( même si cela ne l' est pas )face à un risque de vitrification dans le Golfe Persique ( et ses conséquences sur vos bibelots en plastique et votre vehicule ) . Le pragmatisme des priorités en quelque sorte .

  • Par vangog - 30/06/2015 - 23:42 - Signaler un abus @Texas faudrait savoir? Anecdotique ou pas...

    ces voilées qui pullulent à chaque attentat islamiste d'envergure, comme habitées d'une frénésie soudaine? Anecdotiques ces soumissions de plus en plus fréquentes de l'état PS aux revendications communautaristes? Anecdotique ou pas ces mosquées qui sortent de terre aussi vite qu'y rentrent les églises? Certes, "l'état de droit" français, avec lequel se gargarisent les UMPS à longueur de palabres, ne prouvera jamais la responsabilité des Qataris et des Arabes du golfe dans les attentats qui se multiplient dans les pays les plus faible ( l'Allemagne qui connaît une immmigration musulmane bien plus conséquente y échappe, miraculeusement...), mais nous approchons de "l'etat de guerre". Certains (NDA) parlent même d'état d'urgence cible dans certains quartiers. regardez l'évolution des indignations bien-pensantes gauchistes par rapport à quelques mois à peine, et vous y verrez naître une sourde inquiétude. Cette situation nouvelle réclame des mesures exceptionnelles, et de cibler ses adversaires, même diffus. Et cela n'interdit pas le commerce. Quoique si nous acquérons notre indépendance énergétique en redynamisant le nucléaire, comme le souhaite MLP, la source de pétrole sera tarie...

  • Par Texas - 01/07/2015 - 10:10 - Signaler un abus Monofocal

    vangog , achetez-vous un grand angle. D' un point de vue financier , économique et géopolitique , nos relations avec les Petromonarchies ( en particulier avec le Qatar depuis J-L Lagardère ) rendent l' entrisme musulman anecdotique . D' un point de vue Culturel , c' est une toute autre affaire . Que les politiciens n' aient pas trouver un juste équilibre des migrations ne concernent pas plus un Qatar Francophile , que l' Algerie , le Maroc , la Tunisie et tous les autres.. ! Concernant l' Allemagne , rappelez-moi , quel est le niveau de leurs interventions exterieures ou leur passé colonial . Votre pretendue independance aux ressources d' hydrocarbures ,ne merite quant à elle , qu' un sourire de compassion.

  • Par ISABLEUE - 01/07/2015 - 10:29 - Signaler un abus Il faut surtout arrêter de leur faire de la pub

    à ce petit pays qui est en fait comme ses voisins : sectaire, raciste : on ne peut pas travailler sans une personne accrochée à vos basques; pour les ouvriers c'est pire que le Moyen Age, alors pas la peine de nous faire croire que ce sont des modernes !! Ils ont du gaz, ok, du fric plein les poches, ne bossent pas (ils saliraient leurs robes blanches) alors pourquoi nous en parler..... Qu'ils achètent le Printemps, des immeubles à Paris et dans le Sud, pourquoi pas, les cousinades sont énormes;.. mais c'est tout. Basta

  • Par C3H5.NO3.3 - 01/07/2015 - 20:54 - Signaler un abus 50 ans à tenir

    Encore 50 ans à attendre que les revenus du pétrole s'épuise. Ensuite, le monde entier va leur tomber dessus. Le choc en retour va être terrible.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Haoues Seniguer

Haoues Seniguer est maître de conférences en science politique à l'Institut d'Études Politiques de Lyon (IEP)

Il est aussi chercheur au Triangle, UMR 5206, Action, Discours, Pensée politique et économique à Lyon et chercheur associé à l'Observatoire des Radicalismes et des Conflits Religieux en Afrique (ORCRA), Centre d'Études des Religions (CER), UFR des Civilisations,Religions, Arts et Communication (CRAC), Université Gaston-Berger, Saint-Louis du Sénégal.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€