Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 11 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi Donald Trump ne devrait pas avoir trop peur du nucléaire nord-coréen

Kim Jong-un, le « génie des génies en science militaire » comme l’appelait son défunt père, le « cher dirigeant » Kim Jong-il, aurait rédigé sa thèse en stratégie militaire dès l'âge de 16 ans ! Mais le fait de faire joujou avec ses bombinettes commence sérieusement à agacer.

Tensions

Publié le

1.        La première bombe H française expérimentale (Canopus) qui a explosé le 24 août 1968 sur l’atoll de Fangataufa avait une puissance de 2,6 mégatonnes. Les essais les plus puissants sont américain avec 15 mégatonnes (Castel Bravo) et russe avec 57 mégatonnes (Tsar Bomba).

2.        qui, contrairement à la légende, sait maintenant ce qui se passe à l’étranger.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 04/09/2017 - 10:20 - Signaler un abus Il n'a aucune raison d'en

    Il n'a aucune raison d'en avoir peur il en est même très satisfait, ça lui permet de vendre des armes aux japonais et coréens du sud... Les chinois que ça arrange aussi vont en retirer des avantages en mer de Chine, Après, Il ne restera qu'à calmer le petit merdeux...les chinois lui mettront un grand coup sur la tête et on n'entendra plus parler de lui..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Rodier

Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la criminalité organisée.

Il est l’auteur, en 2017 de Grand angle sur l'espionnage russe chez Uppr et de Proche-Orient : coup de projecteur pour comprendre chez Balland, en 2015, de Grand angle sur les mafias et de Grand angle sur le terrorisme aux éditions Uppr ; en 2013 du livre Le crime organisé du Canada à la Terre de feuen 2012 de l'ouvrage Les triades, la menace occultée (éditions du Rocher); en 2007 de Iran : la prochaine guerre ?; et en 2006 de Al-Qaida. Les connexions mondiales du terrorisme (éditions Ellipse). Il a également participé à la rédaction de nombreux ouvrages collectifs dont le dernier, La face cachée des révolutions arabesest paru chez Ellipses en 2012. Il collabore depuis plus de dix ans à la revue RAIDS. 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€