Vendredi 18 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi Angela Merkel a tout fait pour essayer d’étouffer en Allemagne le scandale de l’espionnage des Européens par les Américains

Le cas Snowden et les révélations sur l'espionnage de l'Allemagne par les services américains peuvent mettre en danger politiquement Angela Merkel. L'opposition allemande la soupçonne d'avoir été au courant des écoutes et d'avoir laissé faire.

La technique de l'autruche

Publié le 7 juillet 2013
 
L'affaire des écoutes américaines est le cadet des soucis de la chancelière allemande.

L'affaire des écoutes américaines est le cadet des soucis de la chancelière allemande.  Crédit Reuters

La victoire aux élections du 22 septembre prochain semble déjà acquise pour la chancelière allemande Angela Merkel et sa coalition –  à moins qu’une débâcle majeure ne vienne entachée cette prédiction. Tous les dossiers épineux ont été repoussés au-delà des élections. La crise de la dette dans la zone euro, la Grèce et Chypre, les faillites bancaires, les craintes au sujet de ce qui pourrait se produire en Italie ou en Espagne, les magouilles de la BCE– aucun fiasco n’est permis jusqu’aux élections. Mais ce week-end, un drame est survenu.

Der Spiegel, le plus important magazine allemand, a pu “voir et analyser” certains des documents qu’Edward Snowden a dérobé à la NSA. Et maintenant, le monde entier sait que les services secrets américains considèrent encore l’Allemagne, ainsi que l’Union européenne, la France et d’autres pays, comme des opposants du temps de la Guerre froide.

Même le président français a tenté de taper du poing sur la table en affirmant, délicatement comme à son habitude, au milieu des protestations de la gauche et de la droite : “Nous demandons à ce que cela cesse immédiatement”.

Mais pas Merkel. Elle s’évertue furieusement à repousser le traitement de cette affaire au-delà des élections de septembre prochain. Au moment de la visite du président Obama à Berlin, elle a emboîté le pas aux propos du président américain selon lesquels les révélations relatives aux programmes d’espionnage ont permis de démanteler un certain nombre d’attaques terroristes dans des localités allemandes tenues secrètes. Ces programmes de renseignement ont paru nécessaires afin de défendre les Américains, mais également les Allemands, contre le terrorisme. Hélas, les nouvelles révélations montrent que l’argument terroriste ne représente qu’une composante de ces programmes – qui, en réalité, ciblaient tout et tout le monde, que se soient les entreprises, les fonctionnaires, les diplomates et les élus politiques.

La NSA a collecté des données provenant de près de 500 millions d’appels téléphoniques, d’emails et de sms émis chaque mois rien qu’en Allemagne, révèle Der Spiegel – de loin le pays le plus surveillé du continent européen. En France, ce sont près de 60 millions de communications qui étaient écoutées chaque mois, un chiffre dérisoire en comparaison.

Les craintes exprimées par Berlin depuis longtemps se sont confirmées: avec la bénédiction de la Maison Blanche, les services de renseignements américains ont consciencieusement espionné les Allemands, les entreprises allemandes et le gouvernement fédéral allemand, et ce jusqu’aux plus hautes sphères. La nouveauté réside dans l’étendue de ces programmes de renseignements – et la probabilité, comme l’exprime Der Spiegel, d’une "surveillance totale".

Dans les pays occidentaux, la plupart des services de renseignements ne sont pas autorisés à espionner leurs citoyens sans autorisation judiciaire préalable. Sont ainsi concernés la NSA aux États-Unis, le Bundesnachrichtendienst (BND) en Allemagne et  le Government Communications Headquarters (GCHQ) en Grande-Bretagne. Or, le BND et le GCHQ peuvent surveiller les citoyens américains, comme la NSA peut mettre sur écoute les citoyens allemands et américains. Quelle sera la prochaine étape ?

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 09/07/2013 - 00:53 - Signaler un abus La palme de la technique de l'autruche revient : AUX MEDIAS

    pour protéger "leur poulain" car on peut remarquer que l' article
    sur le CABINET NOIR d'HOLLANDE à l'ELYSEE n'est déjà plus visible.
    De +, à part VALEURS ACTUELLES qui a dénoncé les manigances de
    Pépère en titrant sur son dernier n° 3997 : "la CHASSE à l'HOMME et révélations sur le cabinet noir d'Hollande....les Juges...les médias....les politiques qui veulent "tuer" Sarko....afin qu'il ne revienne pas!!!
    et rien sur le Nle Obs....libération....le Point etc
    aucun commentaire sur BFMTV avec une Elkrief qui défend "bec et ongles" le copain de sa copine Trier Vieiller

  • Par chmolls - 08/07/2013 - 10:17 - Signaler un abus pfff

    d'toute façon l'europe d'angela se limite aux chinois et amerloques
    fin tout ceux avec qui sont pays fait des affaires
    pis elle a perdu son majordome frenchie

  • Par DEL - 07/07/2013 - 17:19 - Signaler un abus Sécurité

    Nos dirigeants nous ont matraqué sur le thème de la sécurité et ils ont laissé faire cela??? les américains nous mettent en danger, mettent notre liberté en danger. C'est l'Amérique ou c'est le Stalinisme repris par les américains?
    A se demander si nos dirigeants ne s'entendent pas entre eux pour nous faire la guerre, à nous le peuple

  • Par Jean-Pierre - 07/07/2013 - 14:46 - Signaler un abus C'est merveilleux, ce doit être de la novlangue !

    .
    " ces programmes – qui, en réalité, ciblaient tout et tout le monde..."
    .
    Oui,il faut que ça cesse...
    .
    .

  • Par Ravidelacreche - 07/07/2013 - 11:43 - Signaler un abus La technique de l'autruche

    "N'importe quel imbécile peut fermer l'oeil, mais qui sait ce que voit l'autruche dans le sable."
    Samuel Beckett

  • Par raimane - 07/07/2013 - 10:30 - Signaler un abus autre nom : la servitude bien volontaire ...

    http://www.desobeissancecivile.org/servitude.pdf
    https://raimanet.wordpress.com/

Wolf Richter

Wolf Richter a dirigé pendant une décennie un grand concessionnaire Ford et ses filiales, expérience qui lui a inspiré son roman Testosterone Pit, une fiction humoristique sur le monde des commerciaux et de leurs managers. Après 20 ans d'expérience dans la finance à des postes de direction, il a tout quitté pour faire le tour du monde. Il tient le blog Testosterone Pit.

Voir la bio en entier

Fermer