Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi accuser Booba d’apologie du terrorisme équivaut à casser le thermomètre en ignorant la maladie

Après l'interview accordée au Parisien dans laquelle Booba évoque les attentats du mois de janvier, de nombreuses voix se sont élevées pour poursuivre le rappeur en justice pour "apologie de terrorisme". Une réaction qui montre que pour certains, l'indignation vaut mieux que la résolution des problèmes de sociétés.

Quand on joue avec le feu

Publié le - Mis à jour le 17 Avril 2015
Pourquoi accuser Booba d’apologie du terrorisme équivaut à casser le thermomètre en ignorant la maladie

Booba. Crédit wikipédia

Atlantico : Interrogé par Le Parisien sur les attentats de Charlie Hebdo au mois de janvier, Booba a déclaré lundi : "Ils savent à qui ils ont affaire, les mecs. Ils s'attaquent à l'islam, ils savent très bien qu'il y a un courant extrémiste, ils savent très bien comment les mecs fonctionnent, ils ont pris le risque de continuer à les attaquer... Voilà. Quand on joue avec le feu, on se brûle". Suite à ces déclarations, de nombreuses voix de la part de personnalités politiques ont appelées à poursuivre le rappeur pour apologie du terrorisme.

Quels risques y-a-t-il à censurer ce type de constat ?

Emmanuel Pierrat : Il y a une volonté générale par le biais de la répression des propos de camoufler des thèmes sociétaux. C'est moins exemplaire dans le cas de Booba, mais souvenons-nous des adolescents qui en début d'année ont dit des bêtises, comme les deux sœurs nantaises qui ont dit à un chauffeur de bus qu'elles étaient les sœurs Coulibaly. Poursuivies et condamnées, je ne suis pas persuadé que la peine en fasse des citoyennes exemplaires dans 6 mois. En réalité, il aurait peut-être été plus intéressant d'avoir un débat sur la laïcité, sur l'éducation, sur les valeurs du vivre-ensemble… Or tous ces sujets sont évacués au profit d'une condamnation pénale qui donne l'impression d'avoir réglé le problème. Non seulement il ne le règle pas sur le moment, mais il ne le règle pas dans l'avenir. On condamne un rejet de la société française, on en crée un autre donc. Si ces personnes sont déjà sur la mauvaise pente : la non-intégration aux valeurs de la République, à la société française, nous achevons le travail. On occulte le débat qu'on devrait avoir.

Sur les propos négationnistes, c'est un vieux débat que de savoir s'il faut les réprimer plutôt que de les tolérer et faire de la pédagogie. Parce que c'est une forme de censure, qu'il s'agisse de propos infâmes ou pas. En l'occurrence, on répond à une répression de la liberté d'expression de Charlie Hebdo avec le même outil.

Juridiquement, les propos tenus par Booba peuvent-ils être qualifiés d'apologie du terrorisme ?

Démontrer une apologie en droit est de manière générale très compliquée. Cela nécessite de caractériser une provocation à la loi, et la jurisprudence montre qu'il faut que ce soit lié à une action concrète qui en aurait découlé, et surtout que des personnes en suivent les consignes. Pour l'instant, les jurisprudences sont à un stade embryonnaire, mais même en prenant les propos isolés tronqués et repris dans les médias des propos de Booba "Quand on joue avec le feu, on se brûle", ça ne suffit pas à être un appel au crime de terrorisme. Pour que ce soit le cas, il aurait fallu que le rappeur dise que "les terroristes ont eu raison de le faire" par exemple.

Je pense donc que non, que cette situation relève davantage de la surenchère démagogique. D'autant que comme dans tous les délits relevant du pénal, il faut démontrer non seulement l'acte mais aussi l'intention, ce qui est loin d'être aisé vu les nuances apportées dans ses propos. En l'occurrence, la question n'est pas de savoir si Booba est un bon rappeur, un mauvais, ou s'il est bon ou méchant, mais bien de savoir s'il a dit oui ou non des propos répréhensibles selon la loi.

Que sait-on de l'efficacité de la censure ? Que nous disent les statistiques concernant les pays où elle est très limitée, où le débat est ouvert comme aux Etats-Unis par exemple ?

On a vu qu'à chaque fois qu'on poursuivait quelqu'un pour ses propos "border-line" comme avec Dieudonné, on en fait des martyrs qui peuvent compter sur une autopromotion : "nous sommes condamnés parce que nous avons raison".

Contre toute attente, le débat ouvert permet de cantonner ces idées dans un pourcentage infinitésimal. La liberté d'expression quasi absolue telle qu'elle est aux Etats-Unis, où on laisse le Ku Klux Klan défiler dans la rue, des personnes avoir un brassard avec une croix-gammée, est très pénible à regarder. Mais comme les américains sont éduqués à la critique politique et la critique des médias, la chose devient beaucoup plus acceptable. Et on apprend aux Américains que le Ku Klux Klan est une horreur. D'ailleurs, on se rend compte qu'aux Etats-Unis, le néo-nazisme ou le Ku Klux Klan ne prospèrent pas, les idées les plus racistes et révisionnistes sont en perte de vitesse. En France, nous n'avons pas cultivé l'esprit critique de nos enfants. Et en ne le faisant pas, nous masquons une partie des idées qui prolifèrent au sein de la population.

Quels sont les thèmes qui suscitent le plus de répression ?

Les idées autour de la race, le racisme, sous toutes les formes. D'ailleurs, le mot a été supprimé dans la loi française et provoque de nombreuses complications pour évoquer les problèmes liés à l'insertion et à l'immigration car on préfère considérer que tout le monde est républicain. La santé et la mort deviennent aussi des sujets très sensibles.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par trotro75 - 15/04/2015 - 09:15 - Signaler un abus Septique...

    Je reste septique sur l'avis de cet avocat. "Poursuivies et condamnées, je ne suis pas persuadé que la peine en fasse des citoyennes exemplaires dans 6 mois" : La condamnation n'a pas pour but d'éduquer mais de réprimer, d'expliquer à la personne qu'elle a commis un délit et qu'en répression elle est condamnée à XXX, ce qui n'empêche pas la prévention qui existe et les débats par ailleurs contrairement à ce que dit cet avocat. Comparaison avec la société américaine un peu hasardeuse. Nous n'avons pas la même histoire, pas la même façon de réagir. Je ne pense pas que laisser les gens s'exprimer sur le négationnisme ou sur le terrorisme sans sanctionner est vraiment adapté à notre pays et à la mentalité Française (ex : les américains n'ont pas été déportés, donc impact des propos négationnistes limités). Enfin où est le respect des victimes, qui demande quand même que les auteurs de propos infâmes soient condamner ? Par contre je suis d'accord avec lui sur le fait que l’apologie du terrorisme n'est pas constituée et d'après les propos de Booba, je n'ai pas l'impression qu'il soit pour les salafistes. En revanche il est bête.

  • Par 2bout - 15/04/2015 - 09:32 - Signaler un abus "De nombreuses voix se sont élevées pour poursuivre le rappeur"

    Pas n'importe lesquelles : Mr Eric Ciotti, Monsieur Sécurité de l'UMP. Et puisque le projet de l'actuelle direction de l'UMP se scande (et se résume) en un slogan " l'alternance", il faut donc comprendre une chose, la mise en application de ce programme devrait être complète par le remplacement d'hommes et de femmes par d'autres hommes et d'autres femmes. Dans cette perspective, qui deviendrait Ministre de l'Intérieur ? ... ? Et oui, j'en ai peur !

  • Par ISABLEUE - 15/04/2015 - 09:59 - Signaler un abus hélàs , la Bêtise ne se soigne pas.

    Il faudrait des cours de philo en primaire et aussi des psychiatres !! Leur apprendre à réfléchir par eux mêmes....et non par le biais d'une religiosité quelconque ou d'une secte. Vaste Programme !!!!

  • Par Le gorille - 15/04/2015 - 10:02 - Signaler un abus Tatoué et artiste

    Plus un nom qui sonne comme bobard..; Que lui donne-ton tant d'écho ?

  • Par Phlt1 - 15/04/2015 - 10:46 - Signaler un abus Encore et toujours...

    SVP les médias français, pouvez vous intégrer les différentes formes de marketing qui ont pris racines au 21ème siècle, et plus particulièrement celle du buzz.?. Booba n'en a rien à foutre de personne: la seule chose qui l'intéresse est le fric. Il monte des provocs en tous genres exactement comme le font les américains, dans la musique, comme dans d'autres activités industrielles. Les médias français s'offusquent, alors qu'ils ne sont que les outils d'un plan de com. Le jour où les médias français atterriront dans le 21ème siècle, alors ils commenceront à nettoyer leur tas d'informations pour renvoyer à la poubelle ce qui mérite de l'être, ou dénoncer comme de la pure com ce qui pourrait apparaître comme une "pensée profonde". Booba fait de la provoc pour vendre sa "musique": c'est cela qu'il faut dénoncer de façon simple et claire, et jeter ses pensées à la poubelle. Point.

  • Par cloette - 15/04/2015 - 10:59 - Signaler un abus Beaucoup de bruit pour rien

    D'abord ce qu'il a dit exactement ne relève pas de l'apologie du terrorisme je l'ai écouté en entier sur je ne sais quelle chaîne il a employé l'image du surfeur en zone interdite car infestée de requins qui.helas se fait dévorer, en insistant sur le fait qu'il y avait dans l'islam des extrémistes qui menaçaient ( effectivement sinon on se demande pourquoi il y avait protection et gardes du corps nuit et jour ) qu'ils avaient donc pris des risques ....même si évidemment la tuerie est atroce.. Où est l'apologie ? A part cela ce Booba n'est pas mon type de beauté , mais j'en ai un peu assez de ces procédés d'indignation et de pleurnicheries , il n'est pas recommander de crier au loup à tout bout de champ

  • Par cloette - 15/04/2015 - 11:00 - Signaler un abus Pardon

    Recommandé

  • Par Ex abrupto - 15/04/2015 - 11:52 - Signaler un abus Je ne suis pas Booba!

    Et pourtant, je n'ai pas grand chose à redire à:"Ils savent à qui ils ont affaire, les mecs. Ils s'attaquent à l'islam, ils savent très bien qu'il y a un courant extrémiste, ils savent très bien comment les mecs fonctionnent, ils ont pris le risque de continuer à les attaquer... Voilà. Quand on joue avec le feu, on se brûle". De plus, j'ai toujours détesté CH (et avant lui HK) car leur fond de commerce pipi-bite-caca-prout sur le dos (!!) de l'église (je suis mécréant pratiquant) , c.a.d. sans risque(tendre l'autre joue) était assez méprisable. Ils ont commis la bêtise de ne pas se sur-protéger en s'attaquant à l'islam, car leur bien pensance bobo gaucho les voyait d'un oeil bienveillant.

  • Par cloette - 15/04/2015 - 12:24 - Signaler un abus La protection

    Ils ne se sont pas assez protégés car trop bienveillants comme les bobos gauchos Ou par habitude de certains insultés qui tendent l'autre joue ? Ou tout simplement par orgueil de celui qui se croit supérieur et intouchable ?

  • Par stelhou - 15/04/2015 - 12:26 - Signaler un abus plus

    @exabrupto : je suis d'accord avec vous, et même , je suis plus Booba (que je ne connais pas outre ses propos) que Charlie Hebdo (que je ne suis pas du tout). Qui sème le vent récolte la tempête - Il y a des mots qui tuent, il ne faut pas s'amuser avec.

  • Par dav4abe - 15/04/2015 - 15:06 - Signaler un abus Bravo

    Les propos de BOOBA étant ce qu'ils sont, je ne reviendrai pas la dessus, surtt que Cloette a très bien résumé ce que j'en pense, ce n'est que du marketing. Par contre je note une chose. En France, 3mois après la marche des hypocrites qui soit disant se levaient au nom de la liberté d'expression, on condamne des gens pas pour ce qu'ils sont ou auraient pu faire ms pr ce qu'ils auraient pu dire. Dc si je comprends bien, les Coulibalo & autre Kouachi avaient raison avant l'heure, puisqu'on n'a plus le droit de s'exprimer librement par peur d'offenser autrui.

  • Par dav4abe - 15/04/2015 - 16:13 - Signaler un abus Après vous me direz qu'il n'y

    Après vous me direz qu'il n'y a aucune raison d'avoir peur d'une loi de renseignement attribuant tt les pouvoirs à ces chers politiques alors que grâce à cela il pourront vs pister sr une décennie complète, voir plus, de quoi discréditer le plus honnête des hommes.

  • Par 2bout - 15/04/2015 - 17:20 - Signaler un abus "Courage, ... fliquons !"

    ou judiciarisons, c'est de la même veine.

  • Par Kaliste - 15/04/2015 - 17:52 - Signaler un abus Politiquement correct

    La droite essaye aussi de faire la police du politiquement incorrect... c'est aussi minable à son petit niveau que la gauche qui est championne dans ce domaine.

  • Par vangog - 15/04/2015 - 23:40 - Signaler un abus La dictature de la pensée unique!

    Les socialos sont comme leurs grands frères nationo-socialistes qui ne "voulaient voir qu'une seule tête", excepté qu'ils ne "veulent entendre qu'une seule voix", aujourd'hui...la France est en train d'être contaminée par cette idéologie totalitaire! Il faut prendre le maquis de la pensée diverse, qui est aussi celui de la Liberté.

  • Par Texas - 16/04/2015 - 10:06 - Signaler un abus Ce gars là..

    ...ne peut rien chanter d' autre sans mettre en danger son fond de commerce ! . Vous l' imaginez un instant , composer un morceau de Rap , sur le de " Res Publica "de Platon ? . Pas sûr que les " philosophes " des Banlieues et des Baumettes apprécieraient . Il n' y a pas que l' argent dans la vie ....il y a aussi le fric ! .

  • Par hotlips - 16/04/2015 - 10:27 - Signaler un abus 2 poids 2 mesures

    C-H peut tout moquer , pas Dieudo, il est poursuivi etc.... C'est un des arguments les plus souvent dégainés pour clouer le bec à tous les intransigeants défenseurs de la liberté d'expression (c'est mon cas ) ,le fameux "2 poids 2 mesures" ; je serai donc plutôt d'accord avec Mr PIERRAT On voit que les défenseurs de la pensée libre , critique et moqueuse la religion musulmane ont déjà perdu : nous courrons un réel danger à critiquer l'islam (qui osera dire comme M.H.que c'est la plus conne du monde ?) Qui n'a pas peur d'afficher le Charlie Hebdo sur sa voiture ? Mais je ne risque rien si je blasphème le catholiscisme . Le 2 poids 2 mesures , ce sont nous les libres penseurs qui en sommes frappés ; je vous dis , malheureusement , nous avons perdu le combat ; nous sommes oubliés des politiques ...

  • Par Benvoyons - 16/04/2015 - 11:18 - Signaler un abus Avons-nous vue Une première de Charlie sur les profs Pédos???

    Pour Charlie Cela n'existait que pour le christianisme. Charlie est bien Christianophobe et Islamophobe. C'est un fait!! Dans la mesure ou l'humour de Charlie n'est qu'un humour de militants extrêmes.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Emmanuel Pierrat

Emmanuel Pierrat est avocat au barreau de Paris et dirige un cabinet spécialisé dans le droit de la propriété intellectuelle. Chroniqueur, romancier et auteur de nombreux essais et ouvrages juridiques, il est notamment l’auteur de La Justice pour les Nuls (First, 2007).

 
 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€