Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 29 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pour gagner en 2017 il faudra être Terminator et Robin des Bois

La majorité des peuples, actuellement, cherche un leader fort, qui sache décider, qui réveille la gloire nationale, mette l’individu devant, et de préférence l’individu "de souche".

Les entrepreneurs parlent aux Français

Publié le

Mais, et c’est là le point amusant, il faudra que le riche, allégé fiscalement, ait un rôle de création d’emploi et de richesse pour son pays. Ce qui permet à ces leaders de faire ce fameux grand écart entre le vote des classes populaires et celles des plus favorisés. Il ne s’agit plus de répartir la richesse mais de créer une valeur partagée, de faire des gagnants sur toute la ligne sociale. Et cela, c’est nouveau même si l’idée n’est pas neuve. 

Pour nous qui réfléchissons à un pays qui invente un nouveau capitalisme, porteur de partage de la valeur, qui valorise la réussite, mais s’assure que tout le monde y trouve une juste rémunération, ce modèle que les élections récentes fait apparaître, nous intéresse. Un monde dans lequel l’homme doit être l’obsession, dans lequel l’élévation doit être la quête perpétuelle, qui sache redonner l’espoir et la récompense du travail fait. Un monde dont la richesse ne soit plus captée par un nombre trop réduit de personnes et de fonds.

Un monde qui soit fier de faire fructifier 3 million d’années d’évolution, et qui ne s‘acharne pas à nous ramener en arrière, vers la marche quadripède et la survie précaire. Nous avons le devoir d’améliorer le sort de l’humanité, pas de nous en débarrasser faute de pouvoir l’améliorer. Raison pour laquelle il faudra très vite parler Intelligence Artificielle et Robotisation, avec enthousiasme pour une part, et terreur pour l’autre. Aveugle, on se prend les murs, jamais le bon chemin.

Alors pour 2017, il nous faudrait un riche assumé, entrepreneur pourquoi pas, obsédé par renforcer son pays pour lui permettre d’affronter sereinement la mondialisation, décideur rapide et clair, qui préfère une mauvaise décision à l’inaction, hors système de préférence, capable de penser au passé sans cracher l’avenir et inversement, qui pense à enrichir chacun plutôt que partager la misère, et mette l’homme comme outil de mesure ultime de sa politique. Il y a un peu de cela dans certains candidats, mais aucun qui n’ait tout cela. Cherchons encore ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anouman - 11/01/2017 - 09:05 - Signaler un abus Terminator et Robin des bois?

    La tendance chez les candidats serait plutôt aliens à la "Mars attaque".

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Denis Jacquet

Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€