Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 20 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Port du voile en école des personnels de santé : le Conseil d’Etat cède une nouvelle fois devant le CCIF

Le Conseil d'Etat a cédé devant le Collectif contre l'islamophobie en France sur les élèves en écoles des personnels de santé. Au regard de l’exigence de neutralité dans la formation des futurs professionnels de soin, le CE n’a en réalité pas tranché le débat. Il est demandé au Ministère des affaire sociale d'abroger dans son arrêté du 21 avril 2007, la partie protégeant le principe de neutralité des élèves. Une nouvelle avancée de l'islam communautariste est à craindre.

Sujet qui dérange

Publié le

Un enseignement laïque de moins en moins bien protégé par la loi contre l’emprise religieuse

On conviendra que de convoquer, dans cette décision, le Code de l’éducation pour citer que « Le service public de l’enseignement supérieur est laïque et indépendant de toute emprise politique, économique, religieuse ou idéologique ; (…) il tend à l’objectivité du savoir », pour justifier la banalisation du port du voile islamique, dans un contexte de montée de la volonté d’emprise sur la société et les enseignements, du religieux, pourrait être cocasse si cela n’était si grave. On devrait commencer à réfléchir à deux fois avant d’avancer à présent de tels arguments, car si l’enseignement est laïque, c’est qu’il entend être protégé contre ce qui est en train de se faire jour dans les lieux d’enseignement, du côté de certains militants religieux qui entendent faire monter la pression sur notre société.

On les voit à l’œuvre, comme à l’Université Paris 8 ou dans d’autres établissements, qui organisent des réunions « non–blanches », parce que les blancs ne seraient pas les victimes mais les responsables de discriminations massives qui soi-disant existeraient dans notre pays, dont fait partie aux yeux de ceux-là l’interdiction des signes religieux ostensibles dans l’école publique (sic !). Il n’est pas une moindre contradiction de constater que les libertés et droits individuels dont on se réclame ici pour juger en faveur de la plaignante, ne tiennent que parce qu’ils constituent un bien commun protégé par la loi, par la laïcité de l’Etat. Laisser aux religions trop de pouvoir pourrait en venir à disputer justement cette laïcité de l’Etat, protectrice. Il faut là, bien voir, où on franchit le Rubicon.

Donner raison à cette plaignante, qu’on le veuille ou non, constitue un pas de plus dans le sens de cette influence que travaillent à développer des militants islamiques. Ceux qui entendent voir leurs règles religieuses s’imposer partout, gagne un peu plus les moyens d’une pression favorable à l’assignation de toute une partie de nos concitoyens de confessions musulmanes, de plus en plus livrés à cette logique. Et ce, au fil des reculs successifs de l’intérêt général face à une « liberté religieuse » à l’anglo-saxonne, qui privilégie le droit à la différence sur le droit commun, la loi commune. Aller dans ce sens, n’est donc pas protéger les musulmans vis-à-vis du libre choix de vivre leur religion, mais contribuer au danger de plus en plus patent qu’ils ne puissent échapper, y compris dans ces formations, à l’influence d’autres musulmans militants du communautarisme, qui pèse sur leur liberté.

Un combat contre la neutralité religieuse des personnels de santé et l’intérêt général

Cette attaque est celle contre une neutralité religieuse des personnels de santé qui est une tradition acquise comme partie intégrante d’une posture professionnelle, qui est un socle de la formation de ceux-ci. Et comme l’exprimait l’AP-HP devant la Cour d’appel « - les élèves infirmiers, même en période de formation théorique, côtoient nécessairement les patients et le personnel de l'AP-HP et des élèves du secondaire soumis au principe d'interdiction de port de signes religieux ostentatoires, une différence de traitement entre les étudiants, les élèves du secondaire et les agents publics serait donc susceptible de nuire au bon fonctionnement du service ; ainsi, l'interdiction du port de signes religieux ostensibles par les élèves infirmiers à l'intérieur des hôpitaux publics est justifiée par des considérations d'intérêt général liées à la nécessité d'assurer le bon fonctionnement de ces établissements et d'éviter la coexistence, dans un même établissement et aux mêmes moments, d'agents publics et d'élèves infirmiers soumis à des règles différentes ; » Ce qui n’a pas été retenu, malgré la pertinence des arguments bien inscrits eux, dans la réalité.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clint - 07/08/2017 - 11:06 - Signaler un abus Une démocratie ne peut hélas pas appliquer toujours ses règles!

    On ne veut pas voir le côté très expansionniste de certaines religions. On réagit en droit démocratique et non face à une opération de conquête religieuse de territoires. L' Europe a choisi, à part dans des pays comme la Pologne très catholiques, de nier l'évidence et de renoncer toujours un peu plus. Le Canada semble pire, l'Australie pour l'instant tient encore bon, et les USA sont "aidés" (eh oui!) par une forte proportion agissante d'évangéliques (les seuls qui en France "osent" encore évangéliser). Français profitez des vacances pour ouvrir vos yeux ! A moins que, dans le fond, vous considérez que c'est un état de fait et qu'il faut faire avec la "nature des choses" !

  • Par Marie-E - 07/08/2017 - 11:22 - Signaler un abus cela va devenir rapidement invivable dans les hôpitaux

    prochaine demande : on met les hommes d'un côté, les femmes de l'autreet on n'accepte qu'un soignant de son sexe. Puis est ce qu'on va travailler avec le personnel infirmier ou médical d'une autre confession par exemple chrétien ou juif ? je viens de passer 5 semaines en clinique et bien s'il avait fallu que j'ai un Belphegor pour me soigner en ne voyant que les yeux et encore, je crois que je me serais enfuie. La France est vraiment "foutue" ...désolée, je n'ai pas d'autre mot pour exprimer ma consternation

  • Par Dorine - 07/08/2017 - 11:35 - Signaler un abus Nous n'aimons plus nos valeurs

    Puisqu'il parait que le voile est un signe religieux ( ce dont je doute fortement) et qu'on l'autorise dans le cadre du travail de formation (stages) et bientôt en CDI, j'afficherai de mon côté ma croix de catholique. Il n'y a pas de raison. D'autre part, bonjour les problèmes d'hygiènes quand on sait que même une alliance doit être enlevée ! Ou sont donc passées les normes si chère à nos gouvernants??????

  • Par Atlante13 - 07/08/2017 - 11:44 - Signaler un abus Allez, encore un peu de patience,

    et bientôt il nous faudra aussi porter le turban. Les minorités font la loi, et quand elles seront majoritaires elles imposeront leur loi. C'est la loi de la vie.

  • Par Poussard Gérard - 07/08/2017 - 14:22 - Signaler un abus face au laxisme, a la soumission des juges,

    Notre pays est foutu puisque ces gens la cautionnent l'invasion musulmane et la destruction de nos valeurs et de la laïcité

  • Par lasenorita - 07/08/2017 - 14:25 - Signaler un abus Il faut respecter la neutralité religieuse

    ...dans les hôpitaux recevant du public et qui sont ''laïcs'' La religion se pratique chez soi, elle ne s'affiche pas, on ne voit pas des Chrétiens s'agenouiller dans les rues et prier...Les pro-islamistes du Conseil d'Etat se sont courbés devant le CCIF, officine des Frères Musulmans! La France macronite est en marche pour la charia! Les gauchistes sont pro-islam pourtant les dogmes de l'islam sont contraires aux ''valeurs'' de ''la gauche'' voir sourate 4.12 ''Dieu vous commande de donner,dans le partage de vos biens entre vos enfants, au fils mâle la portion de 2 filles'' et voir sourate Sr8.29''Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au jour dernier''.. aucune construction de lieu de culte non-musulman n'est autorisé dans de nombreux pays musulmans (en Arabie Saoudite l'importation d'une bible peut nous conduire en prison)...où est la ''tolérance'' chez les musulmans???

  • Par vangog - 07/08/2017 - 14:34 - Signaler un abus Et on se demande pourquoi la justice socialiste est engorgée...

    quand on voit la bêtise et les contradictions qui traversent ses jugements (une étudiante et un "usager des services public" ????), on comprend où se nichent les incompétences...

  • Par Stargate53 - 07/08/2017 - 16:01 - Signaler un abus Le conseil d'état est illégitime !

    Pourquoi conserver un tel organisme, c'est la bonne question ? Cela fait déjà longtemps que tous ces "machins", lieux de recyclage de politiques en mal de poste, ne sert qu'à dénigrer ce que la France devait être et donne raison aux minorités sur tout. Cela dénature nos lois et nos valeurs et il est regrettable que le pouvoir n'y mette pas bonne ordre !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 07/08/2017 - 16:32 - Signaler un abus Le lendemain de l'attentat

    Le lendemain de l'attentat contre Charlie hebdo, notre ministre de l'intérieur nous expliquait que les musulmans étaient......... 1.5 millions en France, Il ne fallait pas faire d'amalgame...... L'après midi sur la même radio, le recteur de la mosquée de Paris, apparemment mieux renseigné parlait de.... 9 millions .En fait probablement plus de 13 millions. ................Mais si les statistiques ethniques n'existent pas, nos hommes politiques savent calculer.. (1962-2012) la population française n'aurait pas dû augmenter avec moins de 2.5 enfant par couple..... ..Elle a pourtant augmenté de 20 millions.... si vous considerez que 70% de cette population vient d'Afrique du Nord... vous y êtes.... Et nos Politiques aussi, tous à la recherche de nouveaux électeurs.

  • Par Anouman - 07/08/2017 - 18:37 - Signaler un abus Conseil d'état

    Si le tribunal administratif et le conseil d'état peuvent donner une suite favorable à ce genre de requêtes c'est qu'il y a un grand ménage à faire dans le droit Français.

  • Par Jasmin84 - 07/08/2017 - 23:06 - Signaler un abus L'état d'avanchissement de

    L'état d'avanchissement de soumission et de renoncement de notre société a essentiellement pour cause les décisions de notre justice qu'il s'agisse des juridictions de l'ordre judiciaire ou administratif. On se demandé quoi pensent les magistrats qui rendent de telles décisions. Leur responsabilité est immense. Leurs décisions façonnent l'avenir de notre société et ont pour conséquence de soumettre la majorité au diktat d'une minorité. Juusqu'à quand la majorité silencieuse acceptera t elle d'être ainsi maltraitée et contrainte d'accepter des situations qui la révulsent ?

  • Par MIMINE 95 - 08/08/2017 - 09:19 - Signaler un abus A PAUL QUI ROULE

    L'INSEE a publié un étude forte intéressante au sujet de l'incidence des prénoms qui confirment les chiffres que vous avancez.

  • Par Geolion - 08/08/2017 - 11:17 - Signaler un abus Il y en a marre ! Marre !

    Oui, je vomis ce Conseil d'Etat présidé par L.Fabius et je vomis aussi le Tribunal Administratif pour avoir rendu un tel jugement ! Ils sont déjà dans la "soumission" à l'islam par cette décision de lâcheté et de peur ! Ils prétextent, en sous entendu, l'absence de troubles à l'ordre public pour avoir pris cette décision innique ? Hé ! Bien, ils vont en avoir des troubles et de plus en plus ! Car de plus en plus de citoyens français en ont par dessus la tête de ce communautarisme rampant islamiste ! Je demande à ce que de plus en plus d'étudiants judéo-chrétiens se présentent en cours avec vêtements et accessoires religieux bien ostentatoire !

  • Par Geolion - 08/08/2017 - 11:18 - Signaler un abus Il y en a marre ! Marre !

    ostentatoires, bien sûr !

  • Par Olivier62 - 08/08/2017 - 13:49 - Signaler un abus Complicité des pouvoirs publics avec l'Islam

    Il est tout à fait inutile de donner des arguments juridiques, lorsque cela l'intéresse, le système s'assoie dessus sans la moindre vergogne et il se trouvera toujours un juge aux ordres pour justifier tout et son contraire. La vérité est que le système politique, judiciaire et médiatique sont totalement complices de l'Islam et de l'immigration, comme arme de "destruction massive" des populations européennes et de la civilisation occidentale.

  • Par Borgowrio - 08/08/2017 - 18:52 - Signaler un abus Au pays des chauves souris

    Ce ne sera pas la planète des singes , mais celle des chauves souris . Quand on pense que des jeunes femmes bravent les mollahs en Iran en refusant de porter le voile et , par là , risquent leur vie .

  • Par Aldel - 08/08/2017 - 20:42 - Signaler un abus Merci pour cet article argumenté et éclairant

    Je souhaite que les membres du Conseil d'Etat le lise, car il donne de la profondeur à la réflexion.

  • Par vangog - 09/08/2017 - 09:22 - Signaler un abus Non, Mr Chevrier, le FN ne "profite pas"

    d'une situation que vous avez contribué à créer! Le FN se satisferait parfaitement que le Conseil d'état du socialiste Fabius n'ait pas pris cette décision! Mais, pour que les institutions que vous partagez avec la gauche prennent de bonnes décisions, il faut y envoyer plus de patriotes FN qui, eux, ne confondront pas les exigences de la laïcité avec la liberte religieuse. Si le FN "profitait" de trente années de laxisme et de montée du communautarisme, il rassemblerait d'avantage de représentants dans les institutions, ce qui constituerait un meilleur frein au communautarisme que vos cinq pages d'arguties qui enfoncent les portes déjà ouvertes (par nous, les FN). Votre problème, M. Chevrier, c'est que vous en êtes au stade des constats que nous avons déjà fait depuis longtemps et il vous manquera toujours notre courage pour prendre certaines décisions que vous pourriez juger "clivantes"...dans trente ans, vous en serez toujours au même stade d'indécision (syndrome Munichois...) et il sera trop tard pour la France!

  • Par phegp - 09/08/2017 - 10:40 - Signaler un abus Soumission...

    Lisez donc (si ce n'est déjà fait) l'excellent "Soumission" de Michel Houllebecq. La macronie nous y entraîne à marche forcée.

  • Par lasenorita - 09/08/2017 - 14:22 - Signaler un abus Nos gouvernants vendent la France aux islamistes!

    Ils la DONNENT plutôt puisque les Qataris qui possèdent de nombreuses propriétés (et le PSG),chez nous,ne paient pas d'impôts! Notre Conseil d'Etat est dans ''la soumission'': ses 300 fonctionnaires(payés par nos impôts) sont des nuisibles, ainsi le Conseil d'Etat a ''obligé'' la municipalité de Calais à recréer des structures d'accueil pour les migrants alors que 90% des Calaisiens y sont opposés.. Les exigences des musulmans sont satisfaites: Martine Aubry a institué des horaires ''spéciaux'' pour les musulmanes dans les piscines publiques.. Les musulmans ne veulent pas qu'un homme médecin touche leur épouse.. on a créé ''la discrimination positive'' pour laisser entrer dans nos grandes écoles des musulmans ignorants...Hollande disait: ''en France, on a des droits'' mais il aurait pu aussi ajouter: ''et on a des devoirs'' dont celui de s'adapter aux coutumes du pays qui nous accueille!...

  • Par Anguerrand - 10/08/2017 - 10:45 - Signaler un abus Encore un recul des politiques

    L'islamisation de la France continue, chaque jour apportant un nouveau recul devant les 13 millions de musulmans. Il faut une interdiction totale des signes religieux d'autant plus qu'ils sont utilisés comme moyen d'étendards de l'islam et provenant d'une ( encore minorité) de 13 millions de musulmans en France. ( sans compter les illégaux) .

  • Par Lou Coume - 10/08/2017 - 12:33 - Signaler un abus De Oratione

    Le Droit appliqué en Europe,donc en France, est d'essence gréco-latine. Est-il outillé pour répondre aux problèmes réels, ou provoqués, par ceux qui se réclament sincèrement, ou par provocation, de l'islam,qui est d'une tout autre inspiration? Les Conseillers d'Etat se laisseraient-ils influencés par la crainte?

  • Par barret - 10/08/2017 - 17:28 - Signaler un abus Lâcheté

    Seule une loi peut reprendre la main Il n'y en aura pas, un président qui prétend que la France a commis des crimes contre l'humanité en Algérie récompense l'électorat qui a voté pour lui Il ne bougera pas devant ses deux piliers électoraux le second étant les bobos parisiens qui soutiennent l'intériorisation de la femme et avec eux les médias des milliardaires qui sont aussi ceux avec qui les musulmans ultras telle l'Arabie saoudite le Quatar et autres monarchies pétrolières font de très bonnes affaires Macaron sera pour les musulmans le Laval des allemands

  • Par barret - 10/08/2017 - 17:29 - Signaler un abus Lâcheté correction

    Infériorisation et non intériorisation et Macron et non macaron

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Guylain Chevrier

Guylain Chevrier est docteur en histoire, enseignant , formateur et consultant.

Il est membre du groupe de réflexion sur la laïcité auprès du Haut conseil à l’intégration.

Dernier ouvrage : LAÏCITÉ, ÉMANCIPATION ET TRAVAIL SOCIAL
 
L’Harmattan, Sous la direction de Guylain Chevrier, Les Ecrits de BUC Ressources SOCIOLOGIE TRAVAIL SOCIAL, juillet 2017, 270 pages.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€