Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 28 Juillet 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Porno : de nouvelles études confirment un effet calamiteux sur la sexualité des hommes

L'abus de pornographie aurait un impact sur la santé sexuelle des hommes ; elle entraînerai une perte d'appétit pour les partenaires réels, et des troubles de l'érection.

La panne

Publié le - Mis à jour le 19 Mai 2017

Les résultats de ces travaux émettent l'hypothèse que la pornographie pourrait être une des explications quant aux troubles de l'érection chez les hommes. Quel danger cela représente-t-il pour les partenaires réels?

Alexis Rapin :Les troubles érectiles des consommateurs de porno sont de plusieurs ordres : des codes d’attractions sexuels incongrues entre l’imaginaire sexuel et la réalité, généralement à registre plutôt exclusif (=mon excitation n’est pas stimulée dans la réalité par rapport à ce que je vais chercher dans mes fantasme). Egalement les troubles érectiles peuvent être liés à des modes d’excitation limitatifs non reproductibles avec partenaire ainsi qu’à une anxiété de performance. Imaginez la pression qu’a un jeune homme face à sa/son partenaire en se comparant avec les performers qu’il visualise dans les vidéos.

Cela crée des distorsions cognitives et sexuelles très importantes !

Le danger est qu’on arrive à des pratiques extrêmes, en oubliant le respect de soi et de l’autre, voir aller même jusqu’à des situations de prise de risques ou d’abus sexuels. A l’inverse, trouble du désir sexuel et dysfonctions érectiles qui vont impacter le couple et pouvant aller à terme jusqu’à une séparation.

Est-il possible de soigner une addiction à la pornographie?

Alexis Rapin : Oui, il existe des prises en charge spécifiques autour de l’addiction à la pornographie. Il faut savoir qu’une addiction sexuelle en générale, et tout sauf d’ordre sexuel ! Ce qui rend ce trouble accessible à toute prise en charge psychothérapique voire très rare-ment, médicamenteuse. Il s’agit d’une addiction comportementale qui relève d’une prise en charge psychiatrique spécifique.

Enfin, pour donner un aperçu de la prise en charge de ces troubles, et selon leur gravité, Il existe des outils spécifiques issus des thérapies cognitivo-comportementales, ou des tech-niques plus modernes que sont les nouvelles formes de psychothérapies (EMDR ou Brainspot-ting).  

 

 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 17/05/2017 - 15:26 - Signaler un abus oh oui mais

    C'est pas compliqué ! il suffit de faire tourner par Ovidie (la pécheresse convertie ) un porno avec Eva Joly en gang bang et Flamby Hollande arborant son mandrin!! Ca les calmera En 1958 il y a eu un certain Rapin (Georges) mais il a fini raccourci sur le grand rasoir national !!! De la à avoir de la famille qui veut raccourcir les extrémités honteuses des pénitents...faut demander à Christine Boutin Ah ça ne s'arrange pas!!!

  • Par Alain Proviste - 18/05/2017 - 09:31 - Signaler un abus Est-il bien raisonnnable de mettre...

    ...une belette aussi craquante en illustration d'un article de mise en garde ?

  • Par evinrude - 19/05/2017 - 08:40 - Signaler un abus publicite systématique

    Publicité systématique de atlantico pour les thérapies cognitivo-comportementales, TTC, etc de la même mouvance où on élude la dynamique psychique, voir aussi leur article sur la phobie de madame Macron.

  • Par evinrude - 19/05/2017 - 08:42 - Signaler un abus Addiction comportementale

    Comme si le comportement était indépendant du fonctionnement psychologique: il s'agit ni plus ni moins de scénario pervers-fétichiste et ce que mettent en scène les films porno: fixer le rapport à l'autre pour y atteindre un absolu (du sexe, de l'image, etc)

  • Par evinrude - 19/05/2017 - 08:43 - Signaler un abus Une idéologie à part entière

    Cet article et celui sur la phobie de madame Macron fait une pub pour une orientation idéologique sous des aspects de simples thérapeutiques

  • Par evinrude - 19/05/2017 - 08:45 - Signaler un abus Le problème de la pornographie n’est pas le support

    Le problème de la pornographie n’est pas le support en tant que tel, et si le support est un problème en tant que tel car il montre, comme vous le dites par ailleurs, une sexualité selon des codes rigides c'est ce qu'on appelle des scénarios pervers fétichistes et cela est un grave problème car une perversion.

  • Par evinrude - 19/05/2017 - 08:47 - Signaler un abus Le sens et les thérapies issue de la cognitivo-comportementale

    Dans ces thérapies issues de la cognitivo-comportementale, réside une idéologie dont le principe est d'éluder le sens de qui meut un être humain, ce par quoi il désire, il existe et est en relation avec l'autre.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alexis Rapin

Alexis Rapin est psychiatre et sexologue.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€