Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 26 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

PMA : ce que le refus de tout point de vue religieux par le comité d'éthique fait perdre à la démocratie

La décision prise par le Comité d'éthique de valider la PMA a été votée aux deux tiers par les membres du comité, dont sont exclus les membres des différents cultes religieux. L'annonce de cette décision, qui contrevient à celle adoptée en 2005 par ce même comité a provoqué une réaction importante des cultes religieux.

Procréation médicalement assistée

Publié le
PMA : ce que le refus de tout point de vue religieux par le comité d'éthique fait perdre à la démocratie

Atlantico : Qu'est-ce qu'aurait apporté à ce comité le fait d'intégrer dès le départ des membres des religions ?

Damien Le Guay : Pour comprendre cette réaction importante des cultes, il faut bien inscrire cette décision d’aujourd’hui dans une séquence inaugurée en 2013 et qui manifeste, encore plus qu’avant, un déni des religions. A cette date, un changement majeur a eu lieu : les « représentants officiels des religions », instaurés par le président Sarkozy, et qui existaient alors au sein du CCNE, furent supprimés. Aujourd’hui, ils n’existent plus. En 2013, sans ménagement ni considération, le représentant des protestants (le pasteur Louis Schweitzer) et le représentant des juifs (le rabbin Azoulay) firent l’objet d’une expulsion violente, soudaine et non-concertée  - et ce avec la bénédiction de de Jean-Claude Ameisen, le président d’alors du CCNE.En « remplacement » d’un Rabbin le pouvoir nomma Lionel Naccache.

Le grand rabbin de France, Haïm Korsia, s’est étonné, à juste titre, qu’un grand neurologue comme Lionel Naccache ait été nommé membre du CCNE, non pour ses immenses compétences scientifiques mais pour son appartenance au monde juif – alors même que ses connaissances juives sont mille fois moindres que celles relatives à la neurologie. Le pasteur Louis Schweitzer, viré lui aussi, avait indiqué, à l’époque, que « l’absence de tout religieux » signifiait « le retour à une laïcité musclée ». Dans la foulée de cette grande purge des religieux, le pouvoir nomma15 nouveaux membres (sur 39 membres en tout) plus « modernes », plus « ouverts » etd’une sensibilité plus clairement marquée à gauche. Il faut dire, pour comprendre sans justifier, que ce coup de force contre les religions était la conséquence directe de positions jugées « trop conservatrices » et d’avis rendus qui eurent le défaut de déplaire. De déplaire au pouvoir et, d’une manière générale, à cette gauche intellectuelle progressiste qui pour avoir abandonné « le peuple de gauche » au profit des minorités, croyait et croit toujours aux « avancées sociétales » à défaut de pouvoir faire reculer le chômage. Avis sur l’euthanasie (qui la refusait). Quant à l’avis sur la GPA et la PMA, le président Hollande avait indiqué qu’il se conformerait à l’avis du CCNE – qui fut négatif lui aussi. Alors, le contre-pied fut immense et la réaction violente. A l’époque, le sage Jean Leonetti, père des deux lois qui portent son nom, avait dit : « on sort les religieux et on envoie des militants pour conformer les avis du gouvernement à celui du gouvernement. Au lieu de changer d’avis sur ces grands questions éthiques, le gouvernement préfère changer de comité d’éthique ».

Nous sommes donc au bout de cette séquence ouverte en 2013. Un « nouveau » comité, épuré de ses religieux et de ses « grincheux » a repris le dossier de la PMA. Deux objectifs : contredire ce que le CCNE avait indiqué en 2005 et se mettre en ordre de marche derrière une majorité en marche. Il ne faudrait pas que Jupiter puisse se prendre les pieds dans le tapis éthique. Il serait discourtois d’inaugurer sa gouvernance par un couac sociétal. Tant qu’à marcher, il est bon de marcher d’un même pas. Souvenons-nous que de longue date, Emmanuel Macron a indiqué, comme F Hollande avant lui, qu’il s’en remettrait, sur cette question délicate, à l’avis de cette instance. Signalons qu’il y a là, pour le moins, confusion des rôles, confusion des ordres, confusion des prérogatives entre le politique et une instance éthique. Confusion doublement problématique : le CCNE de « consultatif » devient « prescriptif », ce qui rogne sur sa liberté et sa mission ; le politique, en s’abritant sous l’autorité d’un comité, perd de son autorité d’action. Il y a là une sorte de double corruption morale. La morale réflexive est instrumentalisée. La morale gouvernementale s’en remet à une instance d’experts.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Michèle Plahiers - 29/06/2017 - 11:24 - Signaler un abus Transparence.

    Le peuple a le droit de savoir qui a fait partie de comité d'éthique. On a découvert qu'ils sont tous infiltrés par les LGBT. Concernat le religieux et les enfants; c'est délicat. Jésus, fils d'une GPA, n'invitait-il pas ses adeptes à abandonner leur famille et même à la haïr pour le suivre??? ce qui a été interprété de diverses manières. C'est vrai, un jour il faut couper le cordon ombilical et suivre sa propre reoute (interdit de l'inceste). Mais d'autres l'ont compris autrement,....

  • Par Michèle Plahiers - 29/06/2017 - 11:27 - Signaler un abus Jean-Pierre Winter

    faisait-il partie du comité d'éthique? Je suppose que non. Donc, nous avons été floués.

  • Par cloette - 29/06/2017 - 11:58 - Signaler un abus La dictature des minorités

    2% de la population est homo . La moitié de celle ci n'aadhere pas à ces nouvelles procréations donc 1% impose sa loi ! et prétend changer la société ?

  • Par Michèle Plahiers - 29/06/2017 - 13:01 - Signaler un abus La véritable extrême-droite de notre époque

    http://www.liberation.fr/terre/2014/10/31/la-pma-est-avant-tout-un-gigantesque-marche_1133584 Amitiés, Stéphane Duté et toute l’équipe de Citizengo* et comme dans les années trente, les français ne voient pas le vrai périle braqués qu'ils sont sur le Niqab. Relisez La Horla de Maupassanr. Personne ne peut nier que le Niqab fait penser à la mort. Mais si celle-ci n'était que la horla qui est le miroir de ce que prépare notre société: Un golem Monstrueux. Monsieur Rayski, vous vous trompez d'ennemi.

  • Par Deudeuche - 29/06/2017 - 19:20 - Signaler un abus Il n'a pas que les musulmans

    Qui ne veulent pas "faire société" avec une horreur pareille ! Point Commun entre le CCNE et une Gay pride; La "fierté" bien mal placée !

  • Par Anouman - 29/06/2017 - 20:20 - Signaler un abus Comité

    Avec ou sans religieux un comité constitué de membres nommés par le gouvernement (et autres organismes officiels) n'est représentatif que de lui-même. Autant dire que ce genre d'instance ne sert à rien sauf à justifier certaines mesures par un avis (supposé) technique et moral (mais la morale c'est relatif et la technique encore plus). Mais en France on adore ce genre de gadgets.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 29/06/2017 - 20:52 - Signaler un abus Il ne reste plus très longtemps !

    Pierre Berger fait aujourd'hui la loi. soutenu par ses amis très nombreux dans les médias .... Mais demain,....Mohamed de Vénissieux sera démographiquement majoritaire et pourra instaurer une république Islamique de France....la seule question est de savoir si ce sera en 2022 comme le décrit Houellebeq, ou en 2027.....A ce moment là, Pierre Berger et ses copains auront intérêt à courir très.... très vite !

  • Par gerint - 29/06/2017 - 23:18 - Signaler un abus Toute cette hypocrisie gouvernementale

    Qui ne demande avis qu'à une assemblée purgée par ses soins augmente mon envie de résistance et mon agressivité vis-à-vis de LGBT et des gay prides et autres manifestations. L'évidence est qu'un enfant a droit à un père et à une mère et beaucoup d'homosexuels le pensent aussi

  • Par lémire - 30/06/2017 - 00:40 - Signaler un abus sécession ?

    1° La sécession culturelle dont on parle a déjà eu lieu, à cause de gens "de gauche" qui ont encouragé le relativisme, poussé aux concessions et toléré les mensonges (qui sont dans leur tradition, cf. le communisme, le tiers-mondisme...) 2° Un comité national d'éthique ne peut à aucun moment tenir compte d'avis religieux, dont les références sont des compilations de textes rassemblés depuis plus de 1000 ans, pour interdire la PMA ou le mariage à des populations que ces mêmes textes vouent explicitement à l'exécution. Entre "éthique" religieuse et législation laïque, tout compromis serait un abaissement devant la menace. Rien dans une nouvelle loi n'obligerait les chrétiens ou les musulmans à recourir à la PMA, pas plus qu'au mariage homosexuel. S'ils se plaignent que l'autorisation est un manque de respect envers leur croyance, cela démontre qu'ils n'acceptent pas la laïcité et la démocratie. 3° N'en déplaise à certains, qui devraient revoir leurs statistiques, les LGBT pratiquants sont au moins aussi nombreux que les chrétiens pratiquants.

  • Par Ganesha - 30/06/2017 - 07:05 - Signaler un abus Evolution et Progrès

    Le monde occidental évolue ! Nous progressons ! Abolition de l'esclavage, laïcité, vote des femmes, Sécurité Sociale. Avortement, abolition de la peine de mort, et maintenant acceptation de l'homosexualité. À chaque fois, les intégristes religieux et les vieux croûtons rabougris renâclent : ils ou elles racontent des carabistouilles, radotent leurs perpétuelles fadaises ou nous promettent l'Apocalypse ! La France est rarement la première, mais nous sommes souvent dans le peloton de tête !

  • Par Aspirant - 30/06/2017 - 07:42 - Signaler un abus PMA RELIGION ET PHILOSOPHIE

    A trop favoriser les minorités ce ne sont pas seulement les musulmans qui sont susceptibles d'être mécontents mais toutes les religions et aussi bon nombre de convictions non religieuses mais philosophiques et juridiques. La structure même de la société va s'en trouver extrêmement déstabilisée.

  • Par Deudeuche - 30/06/2017 - 07:58 - Signaler un abus @lemire

    L'histoire jugera.

  • Par pale rider - 30/06/2017 - 08:00 - Signaler un abus @lémire "vouent explicitement à l'execution" ah bon ?

    Il va falloir relire la bible . Cherchez bien ;-) Dans le Coran en revanche ...

  • Par cloette - 30/06/2017 - 08:15 - Signaler un abus L'Histoire jugera

    Et c'est un juge incorruptible et sévère

  • Par Ganesha - 30/06/2017 - 08:43 - Signaler un abus Beaucoup de femmes sont des salopes avides de pognon !

    Comme d'habitude, nous passons notre temps à discuter de quelques cas exceptionnels ! La plupart des lesbiennes hyper-masculines qui refusent obstinément toute relation sexuelle avec un homme, s'injectent tout simplement la précieuse semence avec une pipette de Doliprane bébé. J'espère seulement que le ''généreux donateur'' prend la précaution d'obtenir un document signé par la future mère, renonçant à ensuite faire un test ADN et à lui réclamer une pension alimentaire : beaucoup de femmes sont des salopes avides de pognon !

  • Par cloette - 30/06/2017 - 09:11 - Signaler un abus Ganesha

    Les lesbiennes et les "gays" sont les idiots utiles du transhumanisme . Mais les jours de l'homme immortel sont comptés , comme pour le pauvre mortel ! Aujourd'hui , c'est le triomphe des C..S qui est en marche .

  • Par Ganesha - 30/06/2017 - 11:05 - Signaler un abus Cloette

    C..S ? Ces idiots d'allemands viennent de voter le droit à l'adoption ! Cela vous désespère, mais le monde change. Et vous vous ridiculisez en prétendant que c'est un retour à la barbarie ! Juste un autre saleté de tabou chrétien que l'on nettoie...

  • Par cloette - 30/06/2017 - 11:55 - Signaler un abus Mais

    Vous avez bien tort . Il faut écouter ce que disent les églises ( j'ai dit " les " ) Elles en savent plus que vous .

  • Par Michèle Plahiers - 30/06/2017 - 12:45 - Signaler un abus Ganesha

    Le monde progresse tellement....que la gauche progressiste est au tapis,.....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Damien Le Guay

Philosophe et critique littéraire, Damien Le Guay est l'auteur de plusieurs livres, notamment de La mort en cendres (Editions le Cerf) et La face cachée d'Halloween (Editions le Cerf).

Il est maître de conférences à l'École des hautes études commerciales (HEC), à l'IRCOM d'Angers, et président du Comité national d'éthique du funéraire.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€