Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 26 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

PMA : est-il illusoire de penser que l’ouverture s’arrêtera aux femmes seules ou en couple ?

La décision du comité d'éthique sur la question de la légalisation de la PMA pour les femmes seules sans problèmes médicaux opère un virage à 360° par rapport au rapport précédent sur le sujet datant de 2005.

Sociétal, épisode 2

Publié le
PMA : est-il illusoire de penser que l’ouverture s’arrêtera aux femmes seules ou en couple ?

Atlantico : Le comité d'éthique a rendu un avis favorable à l'ouverture de la PMA aux couples lesbiens et célibataires. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? 

Aude Mirkovic : Parler de procréation médicalement assistée pour les couples lesbiens et les femmes célibataires est quelque peu un abus de langage : il s’agit plus précisément de l’insémination artificielle de ces femmes par des donneurs anonymes car, y compris avec l’assistance de la médecine, une femme ne procrée jamais seule ni avec une autre femme. Cette pratique organise donc la mise à l’écart, l’effacement du père car les femmes ont un projet d’enfant qui n’inclut aucun homme. Il y a certes des enfants privés de père par les malheurs de la vie et parfois l’irresponsabilité des adultes : est-ce une raison pour que la loi autorise et organise elle-même une telle privation ? 

Sur quels principes se sont fondés les spécialistes de ce comité pour ouvrir le champ d'application ?

Faut il y voir des principes strictes qui ont vocation à perdurer dans le temps, ou s'agit il d'arguments "temporaires" pouvant ouvrir la voie à de nouveaux élargissements ? 

Le comité s’est fondé sur une idée erronée de l’égalité : ces femmes auraient comme les autres le droit d’avoir un enfant. Mais personne n’a le droit d’avoir un enfant, et concrètement de priver délibérément un enfant de père pour satisfaire son désir. L’orientation sexuelle des intéressés n’est pas en cause et importe peu : une femme célibataire n’est pas nécessairement homosexuelle. Deux femmes hétérosexuelles pourraient d’ailleurs fort bien penser à un projet d’enfant, parce qu’à deux cela semble plus raisonnable que seule et qu’elles n’ont pas dans leur entourage d’homme susceptible d’être le père. La réponse du droit ne peut qu’être la même pour tous : la réalisation des désirs, quels qu’ils  soient, trouve sa limite dans le respect des droits d’autrui, en l’occurrence de  l’enfant. Or, une conception qui écarte délibérément et définitivement le père de l’enfant porte atteinte aux droits de ce dernier, tels que garantis notamment par  la Convention internationale des  droits de  l’enfant. Au-delà de  l’aspect juridique,  on comprend facilement qu’effacer le père de l’enfant est injuste, car l’amour qui lui est destiné (plutôt ambigu car il commence par le priver  de père) ne remplacera ce manque objectif de lignée paternelle. C’est donc une fausse égalité qui est invoquée comme prétexte pour instaurer une inégalité, bien réelle cette fois, entre les enfants puisque la loi organiserait tout simplement de priver certains de père.  

Sur la base des arguments développés, quelles pourraient être les prochaines étapes d'un éventuel élargissement législatif sur ces questions ? 

Le CCNE se prononce pour l’instant contre la GPA. Mais rappelons que ce même CCNE se prononçait contre la PMA sans père en 2005, et qu’il change d’avis aujourd’hui. Passons sur le manque de crédibilité qui en résulte car cette éthique évolutive est assez gênante mais il est clair que le refus ce jour de la GPA n’est pas une garantie pour les enfants pour l’avenir. A partir du moment où on accepte de mettre de côté les droits de l’enfant, concrètement d’effacer une branche de sa filiation, la branche paternelle, pour réaliser le désir d’autrui, il n’y a plus de limite. La limite aux désirs, ce sont les droits de l’enfant. Si ces derniers sont bafoués une fois, pourquoi pas une seconde ? L’égalité mal comprise peut produire encore des dégâts : on va invoquer la discrimination dont seraient victimes les couples d’hommes et les hommes célibataires qui ne peuvent avoir d’enfant pour justifier la GPA. Mais ceci n’est pas obligatoire, il n’y a pas de fatalité : le CCNE rend un avis, qui n’oblige personne, et le législateur peut encore faire son travail de protecteur des droits de tous et, en particulier, des enfants, pour poser des limites aux désirs dont ces enfants sont l’objet. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 28/06/2017 - 12:56 - Signaler un abus Comparaisons historiques

    J'attendais, bien évidemment, cet article avec impatience et curiosité ! Dans l'histoire de l'humanité, il y a toujours eu des groupes d'hommes et de femmes qui ont estimé pouvoir imposer leurs opinions à leur concitoyens. Au moyen-âge, ils s'arrogeaient le droit d'assassiner ou de brûler vifs ceux qui ne partageaient pas leurs croyances religieuses. Au 19ème siècle, ils estimaient que les femmes n'avaient pas le droit de voter. Et au 20ème, ils ont considéré comme indispensable d'exterminer tous les juifs...

  • Par Deudeuche - 28/06/2017 - 13:09 - Signaler un abus @ganesha

    Les post modernes dont vous faites partie imposent aux enfants leur manque de repères elementaires. Ils sont au pouvoir de nos jours.

  • Par Michèle Plahiers - 28/06/2017 - 13:25 - Signaler un abus AH ENFIN,........

    Ma réponse à Joffrin,....( poujadisme). La Monsieur Joffrinj je vous donne un point dans le match contre Haro sur la Figue. Le droit d'avaoir un PAPA pouir tous. https://www.google.be/imgres?imgurl=http://fr.web.img5.acsta.net/pictures/15/06/25/16/59/496116.jpg&imgrefurl=http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=704.html&h=1600&w=1200&tbnid=ninEsA45MK1lDM:&tbnh=160&tbnw=119&usg=__PuUuNjXjx3SGEjqFZihbso-DMbc=&vet=10ahUKEwiK4JvdtODUAhVJshQKHX_kDs4Q9QEIKzAA..i&docid=IzoGCxgpF5YrjM&sa=X&ved=0ahUKEwiK4JvdtODUAhVJshQKHX_kDs4Q9QEIKzAA. Affiche de: ZAZIE DANS LE METRO. J'ai vomi toutes mes tripe quand j'ai su qu'un "e"enfant allait pouvoir être adopté par des homos (surtout des femmes,...moi qui ai dû les supporter quand mon père s'st barré,...je les aimais,...moins point trop). LA FILIATION; Enfant un peu martyr chez folcoche, j'ai malgré tout fait la psycho et une psychanalyse parce que je n'aétais pas psychotique mais hystérisue (on ne m'avait JAMAIS menti sur ma filiation: un socle,....). LA CROIX n'a pas passé mes commentaires sur l'échange entre LA Rochère et un LGBT (étrange,...) POURQUOI????? Crainte que comme Trump et la CIA on sorte des documents sur la pédophilie. Donnant,

  • Par Michèle Plahiers - 28/06/2017 - 13:47 - Signaler un abus Roudinesco, Butler; et Iacub feraient bien de rectifier le tir

    Depuis la nuit des temps, les juifs ont été accusés de meurtres d'enfants pour assurer leur pouvoir (Chronos-saturne mageaient tous ses enfant (tiens excepté Jupiter remplacé par une caillou dans un lange,... D'apès mes commentaires vous avez largement compris que je n'étais pas anti-sémite contrairement à Laurent Louis en Belgique. Saturne, c'est le samedi, le jour du Shabbat,... Je suis née aussi un samedi et à part peut-être mon jumeau dans la matrice de ma mère (une légende tenace, nous aurions tous un jumeau: Abel et Caïn), je n'ai jamais tué d'enfants...Mais qui sait,....,... Petit, je disais toujours à mes parents: où est mon frère,....???????

  • Par Michèle Plahiers - 28/06/2017 - 13:53 - Signaler un abus Diamant Brut

    Et comme Yvette Un diamant brut. Vézelay-Paris 1938-1950 est une autobiographie d'Yvette Szczupak-Thomas. Picasso répond à l'héroïne: ASSASSIN,...... parce qu'elle vait tordu le cou à un oiseau,.... Moi je dis ASSASSIN DE FILIATION A tous ceus qui donne leur ACCORD A LA PMA.. Bon, je ne reço"is plus de ccoups de poignards quand on prononce ce" mot de Pet aime A" . Il faut bien se taper les barque d'agricains qui se renverse dans l'ATLANTIQUR. Nous sommes TOUS DES ASSASSINS. Et dans la majorité des cas, nous sommes: innocents ou innocentés (circonstances atténuates,...).

  • Par Poussard Gérard - 28/06/2017 - 14:43 - Signaler un abus Le desir denfant et plus important plus fort

    Que les droits des enfants...Par égoïsme, les femmes decident d'être inseminées sans anticiper sur l'avenir car un enfant pour se construire a besoin dun pere ou a défaut, de connaitre ses origines, ses racines, voire ses antecedents familiaux (gènes ) surtout lorsqu'il voudra devenir parent.. Scandaleux que ces adultes se comportent comme des consommateurs, exigeant des droits de parentalité, par égoïsme et qui mettent en danger psychologiquement les générations futures..quils prennent un chien

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 28/06/2017 - 14:59 - Signaler un abus @ ganeshânebâté...le retour

    Quelques ganeshâneries pour nous rassurer sur sa santé mentale...... "Stable.....Encéphalogramme toujours aussi plat....Le parasite ne se rend toujours pas compte que tout ça n'est que du "business" et que la PMA débouchera automatiquement sur la GPA qui évidemment devra s'imposer à tous......Grace à ça les prix ont été divisés par deux en 2 ans, et ce n'est q'un début car en Moldavie et en Albanie les mafias commencent l'élevage de mères porteuses en batterie....ce qui devrait encore réduire les coûts ! .........Bientôt le ventre et l'enfant à 1000,00€............le prix d'un chiot de race. Et pour justifier ses choix ganeshânebâté nous parle d'amour ! SORDIDE !!!!!!!!

  • Par borissm - 28/06/2017 - 15:19 - Signaler un abus ...opère un virage à 360° ?

    A 180°, ça serait déjà pas mal.

  • Par thymthym711 - 28/06/2017 - 16:14 - Signaler un abus Le législateur a le droit d'être éclairé.

    1/2- Le législateur n'est pas forcé de suivre les yeux fermés l'avis d'un CCNE ou de qui que ce soit d'ailleurs. Reconnaissons à chacun de nos députés le droit d'être intelligent et d'avoir son propre avis, quel que soit le sujet, après recherche de la vérité et de la justice. Notamment la justice due à l'enfant, y compris l'enfant à naître. Le CCNE préconise l’élargissement de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires «pour pallier une souffrance induite par une infécondité résultant d'orientations personnelles». Tout est dit : c'est un choix personnel. Ce n'est ni à l'enfant à venir ni à la société de payer les conséquences de ce choix personnel. Par contre la phrase dans laquelle le CCNE invoque «la reconnaissance de l'autonomie des femmes et la relation de l'enfant dans les nouvelles structures familiales» peut paraître sibylline. Veut-on dire que dans la décision de faire venir au monde un enfant d'humain la femme seule doit décider ? L'homme n'est plus à égalité avec la femme. Dans les milliards de cellules qui composent un homme il n'en est plus qu'une seule digne d'intérêt : celle qui va permettre l'épanouissement d'un ovule ;

  • Par thymthym711 - 28/06/2017 - 16:16 - Signaler un abus Le législateur a le droit d'être éclairé (suite)

    2/2- épanouissement qui comblera le désir de la femme d'enfanter en toute "autonomie" en réduisant l'homme à cette chose qui déclenchera l'embryogenèse et en niant sa personne, notamment aux yeux de l'enfant à naître. L'enfant n'est plus le fruit de l'amour qui rapproche deux êtres, homme et femme, mais le fruit d'une femme et d'un vide, d'une absence. On n'est pas loin du "vouloir faire surgir la vie à partir du néant". Quant à "la relation de l'enfant dans les nouvelles structures familiales" que dire ? Est-ce la reconnaissance du handicap pour l'enfant que constituent certaines "familles" issues des "accidents de la vie" ? Perdre son père dans un accident de la route, c'est terrible, ou dans une séparation "compliquée". Le perdre par décision de sa mère avant même d'avoir été conçu, c'est innommable !

  • Par Deudeuche - 28/06/2017 - 16:54 - Signaler un abus @tintin711

    Oui c'est innommable et le comité "d'avancée sociétale" alias "éthique déconstruite" est une vaste farce créée pour le lobby LGBT. Le reste viendra; GPA puis plus tard polygamie (appelée triolisme) et ...whatever!

  • Par thymthym711 - 28/06/2017 - 16:57 - Signaler un abus Doutons du libre arbitre des députés...

    Le porte-parole du gouvernement M. Christophe Castaner a annoncé que l'objectif du gouvernement est bien de traduire du point de vue législatif l'avis du CCNE (Comité Consultatif National d'Ethique), qui s'est prononcé mardi pour l'ouverture de la PMA (Procréation Médicalement Assistée), aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Autrement dit il est vain d'espérer que les députés seront libres de voter en conscience un texte sur le sujet si celui qui les a fait "miraculeusement" élire a déjà décidé à leur place !

  • Par cauchoise - 28/06/2017 - 17:01 - Signaler un abus Tout simplement, non !

    C'est en effet innommable, de créer un orphelin de père pour satisfaire un besoin égoiste d'enfant. Surtout que les femmes, lesbiennes ou célibataires qui sont vraiment en manque d'enfant ont quand même à leur disposition des moyens naturels de les concevoir. Demandez à Rachida Dati comment elle a fait pour avoir sa fille ! La FIV, c'est beaucoup d'argent, et payé par la collectivité. , c'est légitime pour les cas de stérilité biologique, pas pour la stérilité sociale ! Et puis, les donneurs sont-ils d'accord pour que leur sperme serve à fabriquer des enfants en rayant la notion de père de leur existence ? Leur laissera t-on le choix ? Au risque de voir leur nombre diminuer, au détriment des couples biologiquement stériles.

  • Par Septentrionale - 28/06/2017 - 19:00 - Signaler un abus Les enfants vulnérés par une filiation dénaturée, sans visage

    L'énigme de la Vie vient d'un Néant, une absence d'existence telle que nous la connaissons ici-bas. Mais la vie humaine n'existe pas d'une négation. Et souscrire pour l'enfant par un égoïsme désinvolte une négation existentielle, une réalité d'origine non vécue, c'est lui imposer une structure incertaine, sans le racinal du père et de la mère porteurs de cette dualité paradoxalement équilibrante. Cela pourra, si tel est le chemin, relever plus tard pour ces enfants de l'imposture délictuelle.

  • Par Michèle Plahiers - 28/06/2017 - 19:43 - Signaler un abus Relu

    Diamant Brut Et comme Yvette: Un diamant brut. Vézelay-Paris 1938-1950 est une autobiographie d'Yvette Szczupak-Thomas. Picasso répond à l'héroïne: ASSASSIN,...... parce qu'elle avait tordu le cou à un oiseau,.... Moi je dis ASSASSIN DE FILIATION A tous ceuw qui donnent leur ACCORD A LA PMA.. Bon, je ne reçois plus de coups de poignards quand on prononce ce" mot de Pet aime A" . Il faut bien se taper les barques d'africains qui se renversent dans l'ATLANTIQUeE. A ce propose, je ne peux m'empêcher de faire le lien avec les spermatozïdes qui n'arrive pas jusqu'à l'ovile (la terre, l'exode,...). Nous sommes TOUS DES ASSASSINS. Et dans la majorité des cas, nous sommes: innocents ou innocentés (circonstances atténuantes,...).

  • Par Michèle Plahiers - 28/06/2017 - 19:46 - Signaler un abus Je remercie tous ceux qui s'expriment sur ce site

    Ils diminuent mes crises de panique qui me prennent parfois dans la rue quand je vois ce que le monde est devenu..... Robin William(s) en est mort. Mais je suis solide paraît-il,...

  • Par Michèle Plahiers - 28/06/2017 - 19:51 - Signaler un abus Ganesh(a)

    Puisque vous êtes associé à l'éléphant, symbole du savoir et de la vertu: Expliquez-moi que répondre à un enfant qui vient voir un psychanalyste (du vécu): je suis qui moi,........? Pensez-vous vous que la réponse: tu es toi et cela devrait être largement suffisant justiferons, l'argent que vous êtes sensé lui réclamer à la fin. Ou alors vous luis proposerai de pratiquer le chemsex pour s'éclater: toujours mieux que de se poser des questions stupides,....

  • Par cloette - 28/06/2017 - 22:39 - Signaler un abus Naïfs que sont les gens

    Macron a été mis en place par le plus puissant lobby actuel ( un lobby américain - californien) pour mettre en place PMA puis GPA pour entrer dans le nouveau monde en attendant l'Uterus Artificiel pour libérer les femmes , et pour que l'Etat puisse gérer lui même la reproduction de l'humanité .

  • Par Ganesha - 29/06/2017 - 00:45 - Signaler un abus Réfléchissez !

    Affirmer : ''toutes les femmes lesbiennes sont totalement incapables d'élever correctement des enfants, il faut le leur interdire''. Vous rendez vous compte à que point cette opinion est absurde, répugnante et grotesque ? De l'obscurantisme et du pur racisme !

  • Par thymthym711 - 29/06/2017 - 10:59 - Signaler un abus La sottise ne change rien à la vérité.

    @Ganesha Ce n'est pas parce que certaines personnes disent d'énormes sottises qu'il n'est plus vrai que ce qu'il y a de mieux pour l'enfant est d'avoir près de lui son papa et sa maman qui l'aiment et l'élèvent de façon optimale. Une loi qui "fabriquerait" des orphelins de père avant même leur naissance est à l'opposé de l'idéal humain. Ne devons-nous pas nous efforcer d'éviter tous les actes des adultes qui conduisent à priver les enfants de leur mère, de leur père, de l'amour de leur mère, de l'amour de leur père ?

  • Par Ganesha - 29/06/2017 - 11:22 - Signaler un abus Les Cathos intégristes français sont une secte grotesque !

    De quoi vous mêlez-vous ? Allez-vous sièger dans des ''tribunaux révolutionnaires'', où vous déciderez de quelles sont les femmes qui sont ''dignes d'enfanter'' ? Toute mère de famille devra régulièrement prouver ''qu'il y a bien un homme à la maison'' ? En cas de veuvage ou de divorce, disposera-t-elle d'un délai maximum pour trouver un remplaçant ? Les tests ADN existent depuis 1985 : ni Jésus-Christ, ni même Sigmund Freud ne se sont prononcés à leur sujet ! Arrêtez vos délires et vos simagrées ! Les Cathos intégristes français sont une secte grotesque !

  • Par Septentrionale - 29/06/2017 - 11:42 - Signaler un abus Ganesha, confusion &co d'un autre âge

    Le problème n'est pas la capacité ou non d'élever un enfant.§§§ Le Problème est de permettre de pouvoir égarer sciemment les racines humaines en annexant le réel pour une identité pipée. §§§ cloette fait l'analyse logique d'un futur humain à 2 vitesses avec des sous-hommes ajustés à la demande.

  • Par Ganesha - 29/06/2017 - 11:55 - Signaler un abus Septentrionale,

    Septentrionale, comme je vous le dis ci-dessus, vous êtes obnubilée par les tests ADN ! Depuis l'origine des temps, en dehors de la fiction officielle du mariage, les femmes ont disposé du droit de désigner le père de leur enfant à leur convenance ! En cas de veuvage ou de divorce, elles pouvaient même parfois enfin épouser le père biologique de l'un de leurs enfants !

  • Par Septentrionale - 29/06/2017 - 13:20 - Signaler un abus Ganesha,

    Oui, et alors ? Sortez de votre obsession. Nous ne sommes pas dans un combat d'arrière garde. Elle n'enfantaient pas pour un futur de tous les dangers qui peut arriver avec des êtres de seconde zone formatés par Le Pouvoir. On est au XXIe siècle et une fiction est en train de nous rattraper tranquillement. Lisez cloette du 28/6 22:39. Nous sommes arrivés dans un questionnement philosophique de premier ordre, quel principe inaliénable voulons-nous pour protéger l'Humanité de la dérive de convenances préjudiciables pour l'être humain par son potentiel adapté et dévastateur.

  • Par Michèle Plahiers - 29/06/2017 - 17:19 - Signaler un abus Vous remarquerez

    que Ganesha à sauter mon commentaire. Donc quand les enfants de lesbiennes poseront les habituelles questions qu'un enfant se posent elles risquent bien d'y voir une inquisition ou même persécution. Comme ce couples de lesbiennes en afrique du sud qui a tué leur enfant parce qu'il voulait dire: papa. Qui sera l'inquisiteur.

  • Par Michèle Plahiers - 29/06/2017 - 17:27 - Signaler un abus Image de l'homme

    Les lesbiennes ont toujours une image négative des hommes, sinon, elles seraient pas lesbiennes. Celle-ci sera inévitablement transmise à leur enfant. Dit maman qui est mon papa: un connard qui a donné son sperme pour aller au putes,... Même si elle ne le diront pas aussi franchement, une part d'elles-même le pense et comme le disent les psychologues: les enfants perçoivent tout,....et surtout les non-dits,...

  • Par Ganesha - 29/06/2017 - 17:49 - Signaler un abus Michèle Plahiers

    J'avais effectivement remarqué, qu'au milieu de vos habituels délires, vous répondiez enfin à ma question : vous avez bien été élevée par un couple de lesbiennes. Même si vous ne le dites pas, je ne pense pas que vous ayez plus de pulsions lesbiennes que la moyenne des femmes ! Cette orientation sexuelle ne se transmet pas d'une génération à la suivante. Auriez-vous préféré cette autre situation, encore plus fréquente : être élevée par une femme vivant dans la plus grande solitude, incapable d'établir une relation intime durable avec un autre être humain ? (que ce soit un homme ou une femme...)

  • Par Michèle Plahiers - 29/06/2017 - 18:57 - Signaler un abus Ganesha

    Vos supposition me concernant sont évidemment toujours à côté de la plaque. "Auriez-vous préféré cette autre situation, encore plus fréquente : être élevée par une femme vivant dans la plus grande solitude, incapable d'établir une relation intime durable avec un autre être humain ? (que ce soit un homme ou une femme...)". Quelle que soit la situation de la personne. Et j'en ai rencontré des personnes en détresse dans ma vie que j'ai aidé tant que j'ai pu. Mais, jamais, rien jamais ne justifie d'impliquer un autre être et de surcroît un enfant qui n'a rien demandé, à notre propre malheur.

  • Par cloette - 29/06/2017 - 19:06 - Signaler un abus On prend l'enfant pour un objet

    J'ai vu une fois, deux " papas " dont l'un poussait une poussette . L'image faisait penser à quelqu'un qui pousse un caddy dans un supermarché .

  • Par Michèle Plahiers - 29/06/2017 - 19:09 - Signaler un abus On est

    simplement en passe de légaliser l'enfant médicament. Voilà surtout le signe d'une société en désarroi qui dit "ou"i à chaqu emanque revendiqué, plutôt que d'aider les personnes à intégrer la souffrance qui est notre lot à chacun. C'est le propre des personnes qui ont la chance d'être au pouvoir et craignent un jour d'être évincées, Alors, ils disent "oui" à tout,...sans réflechir plus loin.....jusqu'à la catastrophe.

  • Par Michèle Plahiers - 29/06/2017 - 19:11 - Signaler un abus Le manque est ce qui caractérise notre humanité

    On est simplement en passe de légaliser l'enfant médicament. Voilà surtout le signe d'une société en désarroi qui dit "oui" à chaque manque revendiqué, plutôt que d'aider les personnes à intégrer la souffrance qui est notre lot à chacun. C'est le propre des personnes qui ont la chance d'être au pouvoir et craignent un jour d'être évincées, Alors, ils disent "oui" à tout,...sans réflechir plus loin.....jusqu'à la catastrophe.

  • Par Ganesha - 29/06/2017 - 22:54 - Signaler un abus Michèle Plahiers, Citation 28/6 13h25

    J'ai vomi toutes mes tripe quand j'ai su qu'un "e"enfant allait pouvoir être adopté par des homos (surtout des femmes,...moi qui ai dû les supporter quand mon père s'st barré,...je les aimais,...moins point trop

  • Par Deudeuche - 30/06/2017 - 00:08 - Signaler un abus Traumatisé par leur divorce ou celui de leurs parents

    Les partisans du mariage homo de la PMA et de la GPA justifient leur haine irrépressible de la filiation naturelle, par leur échec ou leur traumatisme, n'est ce pas Ganesha? Ce que je n'ai pas eu doit être cassé pour le reste de la société.

  • Par Ganesha - 30/06/2017 - 07:02 - Signaler un abus Nous progressions !

    Le monde occidental évolue ! Nous progressons ! Abolition de l'esclavage, laïcité, vote des femmes, Sécurité Sociale. Avortement, abolition de la peine de mort, et maintenant acceptation de l'homosexualité. À chaque fois, les intégristes religieux et les vieux croûtons rabougris renâclent : ils ou elles racontent des carabistouilles, radotent leurs perpétuelles fadaises ou nous promettent l'Apocalypse ! La France est rarement la première, mais nous sommes souvent dans le peloton de tête !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Aude Mirkovic

Aude Mirkovic est maître de conférences en droit privé, porte-parole de l'association Juristes pour l'enfance et auteur de PMA, GPA, quel respect pour les droits de l’enfant ?, ed. Téqui, 2016

 
 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€