Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 15 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Plus mauvais chiffres trimestriels de l’emploi salarié depuis 3 ans : pourquoi le gouvernement devrait se concentrer sur les effets réels du ralentissement de la croissance en France

Avec 31 000 emplois créés au cours de ce deuxième trimestre 2018, l’économie française avance son plus mauvais chiffre depuis le troisième trimestre 2015, soit depuis plus de 3 ans. Ainsi, le rythme de création d’emplois a chuté de plus de 70% comparativement au dernier trimestre 2017.

Aïe !

Publié le
Plus mauvais chiffres trimestriels de l’emploi salarié depuis 3 ans : pourquoi le gouvernement devrait se concentrer sur les effets réels du ralentissement de la croissance en France

 Crédit PHILIPPE HUGUEN / AFP

Atlantico : Si les derniers chiffres de la croissance ont pu inquiéter sur la question budgétaire, ne devrait-on pas plutôt s’alarmer de leur impact sur l'emploi ? Un tel niveau de création d’emplois peut-il suffire à intégrer la croissance de la population active ?

Michel Ruimy : Nous observons un dynamisme qui contraste avec la situation morose du chômage dont le taux est toujours élevé : sur 1 an, environ 240 000 emplois ont été créés dans le secteur privé (+1,3%).
Hors intérim, ce chiffre s’établit à un peu plus de 185 000 alors que le taux de chômage reste à un peu moins de 9% de la population active.

En fait, les liens entre croissance économique, créations d’emplois et baisse du chômage ne sont pas évidents même si, on constate que, dans un environnement où la croissance économique se ralentit, la capacité d’une économie à absorber la population active est moindre.

Par ailleurs, pour savoir s’il y a une amélioration sur le front du chômage, il faut tenir compte, plus spécifiquement, du chiffre de l’emploi salarié marchand - et non du nombre d’emplois total créés qui inclut les créations d’emplois dans le secteur public - car il traduit le nombre d’emplois créés spontanément par les entreprises. C’est pourquoi, il est une donnée importante de la situation macroéconomique d’un pays. Il est, en quelque sorte, le vrai thermomètre de l’activité économique.

Ceci étant dit, le retour de la croissance (+0,7% en 2017 T4, puis +0,2% en 2018 T1 et en 2018 T2) a encouragé un grand nombre de personnes à reprendre des démarches de recherche de travail. Mais, pour que le taux de chômage baisse, il faut que les créations d’emplois dépassent l’augmentation de la population active. Or, en moyenne, il y a, chaque année, environ 800 000 jeunes qui arrivent sur le marché du travail lorsque 650 000 seniors en sortent. L’économie française doit donc créer annuellement 150 000 postes pour que le chômage n’augmente pas, plus si on veut qu’il baisse. 

Ce seuil n’a été franchi progressivement qu’à la fin 2015. Avant cela, la France créait certes des emplois mais insuffisamment. La nette accélération des créations d’emplois salariés observée en 2017 incitait donc à l’optimisme puisque près de 300 000 emplois ont été créés, situation qu’on n’avait plus observée depuis 15 ans.

Cette année, la création nette d’emplois marchands a encore diminué au second trimestre : +31 000 après +46 000 en 2018 T1 contre plus de 112 000 en 2017 T4. Cette baisse du nombre d’emplois créés au premier semestre 2018 (+77 000 contre +190 000 pour les 6 premiers mois de l’année 2017) était attendue compte tenu de la fin de la prime à l’embauche dans les PME et de la diminution du nombre de contrats aidés. Ce sentiment est d’autant plus renforcé qu’aujourd’hui, les créations d’emploi sont toujours tirées par les contrats précaires, à commencer par l’intérim, ce qui explique la faible et lente décrue du chômage. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 11/08/2018 - 13:17 - Signaler un abus Pourquoi le taux de chômage structurel gaucho-macroniste...

    est-il trois à quatre fois supérieur aux pays libres? (entendez: qui pratiquent le libéralisme intelligent!) Ben , la réponse est dans la question...parcequ’ils sont libérés du socialisme, pardi!

  • Par ajm - 11/08/2018 - 14:24 - Signaler un abus Croissance faible et création d'emplois

    Les liens entre croissance et chômage/ emplois ne sont peut-être pas simples ni automatiques, mais sans croissance, il est impossible de créer durablement des emplois marchands, sauf à faire rentrer l'economie dans un état archaïque avec baisse de la productivité, de la mécanisation etc....pour retourner à l'avant révolution industrielle. Avec la politique ecolo, on va peut-être y retourner, sauf que la France avait à l'époque une vingtaine de millions d'habitants à nourrir seulement. En attendant, la croissance Francaise au premier semestre est la plus faible de la zone euro, à égalité avec l'Italie (+ 0.4% sur le semestre). Dans ces conditions, on ne peut s'étonner que les créations d'emplois dans le secteur marchand soient très faibles (5% des chiffres US environ, ou un quart avec le correctif de population).

  • Par lasenorita - 11/08/2018 - 14:29 - Signaler un abus Nous sommes gouvernés par des nullards!

    la France est championne des dépenses publiques voir https://www.capital.fr/economie-politique/la-france-championne-d-europe-de-la-depense-publique-1223580..Nos gouvernants taxent tant qu'ils le peuvent les Français..https://www.capital.fr/entreprises-marche/la-france-reste-championne-sur-la-taxation-des-salaires-selon-l-ocde-1221325...la France est également championne pour les ''aides'' données aux immigrés musulmans, qui n'ont jamais travaillé en France et qui coûtent un ''pognon de dingue''..la politique migratoire de Macron ruine la France:les migrants ne travaillent pas et ne cotisent pas: l'AME c'est 1,45 milliards d'euros,un ''mineur'' coûte 50.000€ par an soit 2 ans de SMIC..La distribution des prestations sociales de la France augmentent ces dépenses publiques,qui ont atteint 1.176 milliards d'euros en 2017.voir http://resistancerepublicaine.eu/2018/08/10/limmigration-nous-coute-plus-de-73-milliards-par-an-plus-que-la-charge-de-la-dette....Toutes ces ''aides'' ont un coût pour la société:les Français ''imposables'' voient leurs impôts augmenter...ainsi que l'insécurité!..

  • Par Ganesha - 11/08/2018 - 15:26 - Signaler un abus Il reste dix mois ! Macron ou Salvini ?

    Les Européennes de Mai 2019 vont proposer aux peuples de notre continent un choix crucial : comparer les résultats obtenus par la politique Souverainiste menée en Italie, Autriche, Hongrie, Belgique flamande et quelques autres pays, avec celle de Macron, qui poursuit sa course folle et aveugle dans le Libéralisme, tel qu'il a été conduit, quelles que soient leurs promesses électorales, par tous les gouvernements français depuis 1983. Le choix pourrait être simple et facile... et nous permettre, enfin, de sortir de la Crise !

  • Par pierre de robion - 11/08/2018 - 15:45 - Signaler un abus Parlez ou écrire pour ne rien dire!

    1. Nous pensions (sacré Rodin) être, en présence d’un secteur industriel en convalescence à la condition que les chefs d’entreprise trouvent du personnel disposant des compétences répondant à leurs besoins. Cette situation restait donc fragile et devait se confirmer. Ah que de circonvolutions pour dire qu'on tirait des plans sur la comète! 2. Le problème est que la compétitivité de nos PME - PMI reste faible en raison, notamment, d’une automatisation insuffisante. Même s'il est plus facile d'noncer de tels truisme que de les concrétiser, l'intention est louable, mais..... 3. Mais, si les industriels investissent de nouveau, ils ont des grandes chances de s’orienter davantage vers l’achat de robots que vers la création d’emplois. Ah que revoilà la quadrature du cercle, et oui tout le monde n'est pas Jupiter pour faire les 2 choses, contradictoires, en même temps! Quant à la solution "la FORMATION", quand on connaît comment fonctionne aussi bien les GRETA que les organismes privés, on peut dire sans se tromper "c'est pas gagné"!

  • Par mapzavenir - 11/08/2018 - 15:58 - Signaler un abus A Ganesha

    Macron est un vrai socialiste et en rien un libéral. Vous employez des mots et vous ne connaissez pas ce qu'Il y a derrière Avec 58% de prélèvement, arrêtez avec votre libéralisme La France est dirigé par un état omnipotent qui est racketteur et voleur qui passe son temps à redistribuer l'argent pour ses fonctionnaires et ses nantis(fainéants et bons à riens).Rien de libéral et tout de socialiste. Pas de reconnaissance de la valeur et de la compétence, mais connivence et magouille comme tout état socialiste qui se respecte. L'individu n'est rien .l’état est tout. Mussolini

  • Par ajm - 11/08/2018 - 16:10 - Signaler un abus Libéral et Libéral.

    Ganesha : les pays auxquels vous faites référence ( Autriche, Hongrie, on pourrait mettre Pologne ou Belgique Flamande) sont bien plus " liberaux " en économie que la France. Salvini est très libéral sur le plan économique ( pas ses alliés ) en tant qu 'élu de l'Italie du Nord, profondément libéral en économie.

  • Par Ganesha - 11/08/2018 - 16:33 - Signaler un abus Réformes en Italie

    https://www.lopinion.fr/edition/international/l-italie-en-marche-vers-reforme-158977

  • Par mapzavenir - 11/08/2018 - 17:02 - Signaler un abus à Ganesha

    .La France est le seul pays de l’OCDE ou la croissance de l’Etat ait été chaque année supérieure à la croissance du secteur privée depuis 1988. Prétendre que le pays ou la croissance de l’Etat a été la plus forte depuis 1973 et qui n’ a pas présentée un seul budget en équilibre depuis lors souffre d’un excès de « libéralisme » est …intéressant. C’est dire que l’alcoolique souffre d’une insuffisante absorption de pinard.

  • Par Ganesha - 11/08/2018 - 18:17 - Signaler un abus Crypto-communistes ?

    Chirac, Balladur, et le clown Sarko étaient des ''crypto-communistes'' ? Et Hollande avec sa ''Loi Travail'' ? Macron, le président des ultra-riches est un socialiste ! Vous vivez sur quelle planète ? En fait, ce site regroupe quelques nostalgiques de François Fillon, qui passent leur temps à élaborer des plans de chambres à gaz pour conduire le génocide d'un demi-million de fonctionnaires ! A moins que votre fantasme érotique ne soit la sublime Marion Maréchal ?

  • Par Citoyen-libre - 11/08/2018 - 19:14 - Signaler un abus Et si on parlait de la réalité !

    Les petites et moyennes entreprises qui représentent 80 à 85 % du tissus économiques, représentent à elles seules, le socle de l'embauche en France. C'est donc d'elles que peut venir la baisse du chômage. Or que se dit un chef d'entreprise d'une dizaine de salariés, qui dispose d'une bonne clientèle au point de devoir refuser beaucoup de clients : s'agrandir, embaucher et donc augmenter son chiffre d'affaire. Mais après calcul, le comptable du dit chef d'entreprise, lui fait comprendre que au final, malgré une forte augmentation du CA, il ne lui en restera pas plus qu'avant l'agrandissement, les embauches, etc, parce que l'Etat grâce à sa gestion, se sera servi au passage, au travers d'impôts, de taxes diverses et variées, cotisations, etc. Voilà la réalité de ce pays. Tout le reste c'est de la littérature pour économistes. Et tous les économistes ne sont pas comptables.....

  • Par mapzavenir - 11/08/2018 - 19:24 - Signaler un abus à Ganesha

    Non de pur étatistes qui n'ont rien avoir avec des libéraux. Je vous l'ai démontré et vos vociférations ne servent à rien Citez des noms n'a aucun intérêt Je vous cite des faits économiques Je garde mes fantasmes érotiques pour ma compagne et moi. Je ne vous insulte pas car l'insulte est la force du faible et de celui qui ne démontre rien. Le libéralisme c'est la loi au dessus de l’état. Et par ce fait vous êtes protégés En France l’état est au dessus des lois et c'est ce qui fait notre malheur Vous confondez capitalisme de connivence et libéralisme. Allez apprendre Quant à Fillon, il est comme les autres que vous me citez; Quant au génocide des fonctionnaires, INQUIÉTEZ vous il va arriver bien plus vite que vous ne le pensez...Et j'ai en effet hâte de le voir.

  • Par Liberte5 - 11/08/2018 - 21:58 - Signaler un abus Rêver l'impossible et en parler

    pour ne pas dire l'essentiel. Un pays qui se désindustrialise depuis 30 ans, un état qui matraque ses entreprises avec taxes, impôts, charges etc, qui par une bureaucratie digne des pays communistes paralyse, entrave la vie des entreprises et du secteur marchand. Ajoutez une école qui n'apprend plus grand chose aux élèves, une formation de moins en moins bonne, et les 35 h .D'autant que les jeunes ne veulent pas donner autant que les générations précédentes pour le travail. Comment voulez vous qu'avec cela le chômage structurel recule? Il ne reculera pas.La balance commerciale n'est pas prête d' être excédentaire. Il suffit d'aller dans les pays qui marchent (Japon, USA, Suisse,etc.) pour comprendre que nous sommes définitivement largués. C'est triste à dire mais c'est ainsi. Aucun pays profondément socialiste comme la France l'est devenue, n'a jamais réussi à créer de la richesse et le plein emploi. Seuls les pays libéraux réussissent à le faire.

  • Par sophiedementhon - 12/08/2018 - 14:21 - Signaler un abus Les chiffres un autre mal français

    Les raisons de bon sens du chômage sont toujours écartés : manque de candidats dans nombreux secteurs, chômage plus confortable pour certains que le reprise d’emploi, on reprend majoritairement un emploi dans les 2 mois qui précèdent la fin des allocs etc. Arrêter de créer des emplois Dans la fonction Publique ... missions régaliennes et c’est tout

  • Par Citoyen-libre - 12/08/2018 - 16:02 - Signaler un abus sophiedementhon

    Quand dans ce pays, on pourra rémunérer au juste un prix un salarié en fonction de ses compétences et de ses qualités, quand un salarié pourra obtenir la juste reconnaissance qui lui est dû, du fait de son travail et de son engagement, alors les chômeurs deviendront des has-been, et ils chercheront à s'élever. Mais dans ce pays, nous sommes dirigés par des incapables (ou des cyniques) qui ne savent faire qu'une seule et unique chose : prélever des taxes. D'ailleurs nous avons là, la plus belle des entreprises au monde. Le fisc devrait être coté au Cac40. Par contre pour la gestion, nos "zélites" devraient peut-être aller faire un tour chez TRUMP. Exemple : 10 000 euros à un barbouze de "quartiouse" et 2500 euros à un manager diplômé responsable de 25 personnes. Cherchez l'erreur. Pour mémoire 2500 euros c'est 1600 francs de 1985. C'est sur à ce tarif, ils ont du mal à recruter. C'est ça qui a fabriqué nos 10 millions de chômeurs. Et quelque part, vous ne vous sentez pas un peu responsable de cette situation ????? La vie c'est un rapport de force, non ?

  • Par zelectron - 12/08/2018 - 16:20 - Signaler un abus il vaut mieux dépenser 40M€ pour le foutchebol (PSG)

    et en plus des réductions d'impôts très généreuses (macron) pour les botteurs !

  • Par moneo - 13/08/2018 - 18:26 - Signaler un abus j ai peur que le pire soit devant nous

    nous assistons à l'offensive verte la plus élevée , depuis très longtemps, . chacun sait ou devrait savoir que tout le développement économique annoncé n'existera que par d es subventions massives cad par des impôts futurs. et par des prix toujours plus élevée pour les consommateurs exemple depuis sa création début 2000 la fameuse contribution pour le sp de l ' électricité que nous payons à EDF pour la fameuse énergie verte a augmenté de........ ;650% il est impossible d'arriver aux objectifs écolos annoncé au plus haut sommet l'Etat sans détruire toute industrie ayant besoin de beaucoup d'électricité il est impossible de se passer du glyphosate avant que la recherche n'aboutisse au niveau Européen je dirai Mondial il est abrutissant d'avoir mis dans la tête des gens que les OGM c'est mauvais pour la santé alors que l'avenir de la vigne passera tôt ou tard par de nouveaux plants OGM et que le monde entier s 'y converti pour toutes sortes de plantes il faut être fou furieux de faire croire que l'on pourra se passer de l'agriculture intensive et la remplacer par une agriculture type u 18 eme siècle si ces folies continuent nous sommes morts

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Michel Ruimy

Michel Ruimy est professeur affilié à l’ESCP, où il enseigne les principes de l’économie monétaire et les caractéristiques fondamentales des marchés de capitaux.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€