Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 15 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une pétition contre les prières de rue ! Lisez d’abord, avant de crier bravo…

Des prières peuvent en cacher d’autres ! Celles dont il s’agit ne se font pas en direction de La Mecque.

Doux Jésus

Publié le
Une pétition contre les prières de rue ! Lisez d’abord, avant de crier bravo…

 

 

Les prières de rue remplissent les rues et les médias. Ici on les fustige, là on les applaudit. Le sujet, comme on dit assez banalement, fait débat. Les intéressés - c’est-à-dire les fidèles musulmans - protestent : ils font ça dehors car, se plaignent-ils, ils n’ont pas suffisamment de mosquées et de salles de prières. 

D’un point de vue strictement juridique ces prières ne sont pas hors-la-loi. Sauf trouble manifeste à l’ordre public. C’est ainsi, qu’après que des élus franciliens aient chanté la Marseillaise devant les fidèles prosternés, que celles de Clichy-la-Garenne ont été interdites par le ministre de l’Intérieur. Une pétition sur change.org, demande à Gérard Collomb de faire plus et vite. Il doit, le somme-t-on, interdire les prières de rue partout où elles se tiennent ! Mais pas toutes les prières de rue : seulement celles d’un certain type.

La pétition visent les femmes et les hommes qui se mettent à genoux pour implorer le Seigneur. 

La pétition rencontre un succès certain. Les prénoms des signataires ne laissent aucun doutes sur les motifs de leur engagement. Ils sont rejoints par les militants de la Libre Pensée, animée par M. Schiappa dont la notoriété a été éclipsée par celle de sa fille, Marlène. 

De quoi s’agit-il ? Depuis quelques années, une association “SOS Tout-Petits” invite ses sympathisants à s’agenouiller dans la rue. Ils prient pour demander réparation à Dieu de l’offense que représente, selon eux, l’IVG. Un crime contre les enfants, disent-ils. 

Ils ne sont ni très nombreux, ni très encombrants. Beaucoup moins nombreux et beaucoup moins envahissants que les fidèles prosternés. Pas vraiment de quoi troubler l’ordre public. Quelques vieilles dames et quelques vieux messieurs agenouillés, c’est juste pathétique. Pathétique, inutile, et pitoyable, comme la cause qu’ils défendent. Veulent-ils revenir à l’époque où des milliers de femmes mouraient suite à des avortements clandestins ?

“SOS Tout-Petits” est une association intégriste, classée évidemment à l'extrême-droite. Si elle voulait faire oeuvre utile, et rappeler que la France est la fille aînée de l’Église, l’association inviterait ses ouailles à aller prier devant ceux qui prient prosternés. On aurait alors droit à un joli spectacle où des “Je vous salue Marie” répondraient aux “Allahou akbar”. Et Dieu reconnaîtra les siens… 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 29/11/2017 - 10:39 - Signaler un abus Il n'y a qu'à faire comme avec les manifs

    demander la permission . La demande des "SOS tout petite" sera refusée sans problème, on verra bien qui accordera la permission pour les pieux musulmans, car elle sera accordée, cela va sans dire, par A Hidalgo par exemple : Ces gens là sont nombreux et votent ! Donc autre "il n'y a qu'à ": une loi pour l'interdiction pour tous car on enlève la croix d'une statue de pape, et on laisserait des prières publiques tournées vers la mecque ?

  • Par assougoudrel - 29/11/2017 - 11:46 - Signaler un abus On n'a jamais entendu dire

    que Bouddha, Confucius, Jean-Baptiste, Jésus et Mahomet priaient avec leurs disciples et fidèles dans la rue. Toute prière, même individuelle dans la rue et dans les lieux public doit être interdite. On prie chez soi. Qu'un chrétien aille prier dans une rue dans un pays musulman. Il ne recommencera pas, si il ne se fait pas zigouiller sur le champ.

  • Par Ganesha - 29/11/2017 - 12:20 - Signaler un abus Cloette

    Votre Dieu est décidément impitoyable avec ses fidèles ! Il vous impose des épreuves d'une incroyable dureté, pour éprouver la solidité de votre foi ! Pourtant, ces petits embryons avortés bénéficient d'une opportunité extraordinaire : ils vont directement profiter des joies et délices du Paradis, sans avoir à subir au préalable les rigueurs d'une misérable existence terrestre ! Ce serait donc là le blasphème commis par les humains : s'opposer à une Volonté divine ?

  • Par vangog - 29/11/2017 - 13:46 - Signaler un abus D’autres manifs sont interdites: celles des identitaires!

    la dictature macroniste avance à pas de géant, dans la direction des privations de liberté. Mais Rayski se trompe, encore une fois...ce ne sont pas les prières des musulmans qui sont en cause, mais l’occupation illégale de l’espace public entraînant blocage...les quelques chrétiens ou identitaires manifestant leurs convictions sont moins pathétiques que les articles de Rayski, et beaucoup plus courageux. Ils ne bloquent rien, eux, ni les médias, ni les rues... Et c’est pour cela que la dictature macroniste souhaite les interdire, par peur qu’ils ne grandissent et ne s’opposent à la pensée unique!

  • Par atlantique07 - 29/11/2017 - 13:57 - Signaler un abus Désolant

    De voir "sos tout petits" donner du grain à moudre aux interdictions des prières de rue. Ils ont certes le droit d'avoir leurs opinions mais pas de cette manière...Je ne partage d'aucune façons leur point de vue , aussi s'ils veulent prier qu'ils aillent dans les églises il y a de la place...

  • Par kelenborn - 29/11/2017 - 14:02 - Signaler un abus hihihihi

    ".les quelques chrétiens ou identitaires manifestant leurs convictions sont moins pathétiques que les articles de Rayski, et beaucoup plus courageux. Ils ne bloquent rien, eux, ni les médias, ni les rues"...... MAIS COMME C'EST TOI QUI DEBLOQUE ON EST RASSURE !!! Ah il n'en manque pas une!!! A mon avis c'est notre Bruno qui le paie pour se faire mousser!!! Y a pas d'autre explication! Ou alors c'est un "fake" !

  • Par Michel Baubet - 29/11/2017 - 14:54 - Signaler un abus Les prières de rue sont licites

    Charte des droits fondamentaux de l'Union Européenne ayant force de loi : Article 10 Liberté de pensée, de conscience et de religion 1. Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion. Ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l'enseignement, les pratiques et l'accomplissement des rites.

  • Par moneo - 29/11/2017 - 16:22 - Signaler un abus @ Michel Baubet

    un route une rue est faite pour circuler,.. on peut parfaitement et légalement interdire le droit d'y garer son véhicule et donc à fortiori interdire les prières ,professions de foi..... l'affectation du domaine public ressort des autorité administratives et politique ,point barre

  • Par essentimo - 29/11/2017 - 16:35 - Signaler un abus Prières non autorisées

    = stationnement interdit ? donc verbalisation, 10 euros par personne.

  • Par cloette - 29/11/2017 - 16:51 - Signaler un abus Qui défend ou ne dit rien sur ces prières de rue?

    Mélenchon, Besancenot, Lutte ouvrière , les antifa, Edwy Plenel , c'est à dire ce qu'on appelle l'islamo- gauchisme, car ,il faut le savoir il y a des partisans de l'islam radical, oui, ça se passe en France où il y a eu 250 morts par attentats dont des égorgements au couteau sur personnes vivantes .

  • Par Deudeuche - 29/11/2017 - 17:25 - Signaler un abus @Ganesha

    Oui 250000 embryons par an envoyés au paradis, mieux que 14-18. Mais nous comprenons qu’il s’agit de 250000 femmes violees ou abusées qui auraient évidemment toutes eu recours à un cintre pour en finir avec une misère forcément subie. C’est chouette les dogmes post modernes.

  • Par Ganesha - 29/11/2017 - 18:19 - Signaler un abus Deudeuche

    Toutes les femmes qui avortent sont des ''victimes de viol ou d'abus'' ! C'est tellement stupide et absurde que je n'ai même pas envie de plaisanter ! Vous avez perdu tout contact avec la réalité ! La guerre de 14-18 a tué en France 1,4 million de militaires, trois cent mille civils, et causé plus de quatre millions de blessés.

  • Par Deudeuche - 29/11/2017 - 20:22 - Signaler un abus @ganesha

    250 000 x 40 ans = allez vous pouvez arrondir pauvre cynique covoitureur du paradis.

  • Par Sedona - 29/11/2017 - 21:01 - Signaler un abus Prière pathétique,inutile et pitoyable!

    Quand un athé est dépassé il dit des conneries

  • Par vangog - 30/11/2017 - 02:37 - Signaler un abus « Cherche camionneur sachant rouler sur dos d'ânes »...

    mais non! Je rigole...nous ne sommes pas des barbares barbures, nous! Et, de toutes les façons, je n’ai pas le permis camion...

  • Par JLH - 30/11/2017 - 08:51 - Signaler un abus un problème = une solution impossible

    Je suis catholique, très partisan des signes extérieurs de la fonction des prêtres et des religieux, (col romain et croix pour les prêtes, religieuses et religieux en tenue distinctes, même le voile pour les religieuses), et des signes extérieurs de religion comme le chemin de croix dans les rues. Alors on veut interdire la prière de rue, les signes extérieurs de religion que portent les enfants, l'interdiction du voile musulman : attention, une interdiction en république est générale, donc c'est un travail politique (de conversion de la cité) pour revenir aux sources chrétiennes de l'Europe, et d'en imposer les conséquences. Pour des raisons strictement démographiques c'est mal parti. Donc je ne vois pas de solution possible, sauf à prouver le trouble à l'ordre public, restons en là avec "discernement" cher aux bons pères

  • Par edac44 - 30/11/2017 - 09:38 - Signaler un abus Quand la haine s'installe insidieusement ...

    Faudra t-il un camion fou et un grand nombre de victimes pour faire comprendre que le "trouble à l'ordre public" n'est rien d'autre qu'une agression ressentie par beaucoup (dont ma pomme) à nos valeurs républicaines ??? La haine de l'autre s'installe un peu plus chaque jour en France et quand ça pétera, il ne sera pas facile d'arrêter la guerre civile. Pas sûr non plus que les islamo-gauchistes soient prêts à mourir dans la rue pour défendre leurs électeurs patentés, les "moutons" et l'islam. inchallah !...

  • Par cloette - 30/11/2017 - 15:02 - Signaler un abus @JLH

    ma solution, et de les aider à avoir des mosquées avec imams corrects et en même temps couper le flux, car si on ne met pas un barrage, l'Islam s'installera et remplacera la religion catholique qui est de plus en plus malmenée par un grand nombre de citoyens " de souche" .

  • Par lasenorita - 30/11/2017 - 19:29 - Signaler un abus Les gauchos-islamos-collabos!

    Les gauchistes sont islamophiles: ils pardonnent tout aux musulmans mais, sous prétexte de ''laïcité'', les gauchos ne veulent pas que les Cathos, à leur tour, manifestent leur foi religieuse. .Pendant la ''guerre d'Algérie'', les gauchos ''collaboraient'' avec le F.L.N., ils aidaient les fellouzes à tuer nos soldats et ces ''civils innocents'' et maintenant, les gauchos accueillent, dans notre pays, ces terroristes musulmans au lieu de leur dire: ''RESTEZ dans ''votre'' pays ''indépendant''..'' les gauchos, tel le maire de Marseille, Gaston Defferre, voulaient ''jeter à la mer'' les non-musulmans ''Français'' expulsés de leur pays natal par les musulmans!...

  • Par Ganesha - 01/12/2017 - 04:56 - Signaler un abus Marie-Louise Giraud

    Il faut reconnaître que j'ai complètement ridiculisé les chrétiens, en reprenant leur processus de raisonnement ! Le fait est que guillotiner le 30 Juillet 1943 cette ''faiseuse d'ange'', une femme de marin, qui vivait misérablement à Cherbourg, semble un acte d'une barbarie révoltante ! Son crime ? S'accorder un ''privilège divin'' ! Suivant les adeptes de cette secte malfaisante qui a perturbé notre vie en société pendant deux millénaires, le vieux monsieur barbu qui vit seul avec son fils et la colombe du St Esprit, dans son paradis, serait le seul dépositaire du droit de décider du jour et de l'heure du début et de la fin de la vie de chacune de ses créatures ! Si l'on pousse ce raisonnement à son terme, toutes les actions humaines de ''domestication de la nature'', sont des sacrilèges ! La pratique de la médecine devrait être interdite ! Et aussi le glyphosate.... https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Affaire_Marie-Louise_Giraud

  • Par Ganesha - 01/12/2017 - 05:05 - Signaler un abus Bégonias

    Quant au vieux fou, qui pousse l'incohérence, qui ''charrie dans les bégonias'', jusqu'à comparer la chance merveilleuse de ces embryons qui accèdent directement au paradis, avec le martyre du million de jeunes hommes, conscients et dans la force l'âge, qui ont été cruellement assassinés dans les tranchées de 1914, du fait de la folie et de l'arrogance de leurs dirigeants politiques...

  • Par Outre-Vosges - 07/12/2017 - 11:35 - Signaler un abus Heureusement que nous avons un infaillible pour nous conseiller

    En bon protestant j’ai toujours approuvé la contraception et je me rappelle avoir été choqué quand de pieuses pharmaciennes catholiques refusaient de vendre des pilules contraceptives il y a une cinquantaine d’années, mais l’avortement me gêne. Évidemment, quand Simone de Beauvoir s’est vantée d’y avoir eu recours, je me suis dit que, si le petit monstre en préparation avait eu de surcroit Jean-Paul Sartre pour géniteur, c’était incontestablement la meilleure solution. Mais il y a quand même les cas normaux : nous lisons dans les journaux qu’une femme va passer devant les assises et risque la prison tout simplement pour avoir tué dès leur naissance des bébés qu’elle venait de mettre au monde. Mais qu’est-ce que l’infanticide d’un nouveau-né sinon un avortement simplement un peu retardé ? J’aimerais donc savoir à partir de quand un avortement cesse d’être un acte non seulement légal mais encore louable et militant. Heureusement nous avons sur Atlantico l’omniscient @Ganesha dont j’attends la réponse éclairée.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€