Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 20 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le petit manège aussi efficace que discret des voleurs à la caisse du supermarché

En quinze années de BAC à Paris, Sébastien Fedeli a passé des heures voire des nuits à les chercher, à les suivre et à les observer : il connaît leurs trucs par cœur et a pu passer les menottes à nombre d’entre eux. Pour la première fois, un policier livre les plus grands secrets de leurs « basses » œuvres. Extrait de "Aux voleurs" de Sébastien Fedeli, publié aux éditions de l'Opportun (2/2)

Bonnes feuilles

Publié le
Le petit manège aussi efficace que discret des voleurs à la caisse du supermarché

Vous ne les voyez pas, pourtant ils sont là. Ils sont trois. Il s’agit de deux hommes et d’une femme, non loin de vous, pendant que vous patientez à la caisse de cet hypermarché, les coudes en appui sur la barre de votre Caddie. Si vous étiez un peu attentif, si vous releviez le nez de votre téléphone nouvelle génération, vous pourriez assister à un joli petit manège. En plus, cela vous permettrait de vous aguerrir. Pour plus tard. Quand vous serez plus vieux. Quand vous ne disposerez plus de votre corps jeune et de votre esprit vif.

Quand vous serez devenu une « proie » facile, comme cette mamie qui règle ses achats juste devant vous.

La caissière vient de lui annoncer le montant total de ses achats. Plusieurs dizaines d’euros. Mamie tire à elle le petit sac à main qu’elle porte toujours en bandoulière, la tête et l’épaule passées au travers de la sangle – et jamais, son fils avait lourdement insisté là-dessus, jamais avec la sangle passée simplement sur l’épaule à cause des vols à l’arraché.

De son sac, elle extrait son portefeuille qu’elle ouvre en deux. Apparaissent alors quelques photos de sa famille – le fameux fils notamment, tout sourire –, ainsi que sa carte bleue, aujourd’hui l’objet de sérieuses convoitises.

Nous y sommes. Voici venir « le moment magique », cet instant où un code secret à quatre chiffres rejoint une carte bancaire, cet instant où ces deux clés enfin réunies permettent l’accès à un compte, quelque part dans une banque, et autorisent la sortie du cash. Attention, Mamie arrive dans cet instant. Les voleurs le savent; ils se rapprochent.

Sous le pavé numérique, une phrase est inscrite: « Taper votre code à l’abri des regards indiscrets. » Une mise en garde. Mais comment faire? Comment taper correctement son code en s’assurant dans le même temps que personne ne vous observe?

Il s’agit là d’un tour de force quasi impossible. Tentez de composer votre code en regardant ailleurs et trois tentatives plus tard, il y a fort à parier que votre carte sera bloquée. Et alors, point de moment magique. On devine alors que la solution efficace consiste à placer sa seconde main en écran sur la première qui tape le code. Mais voilà, il s’avère que l’on rechigne à agir de la sorte. Placer sa main pour masquer son code secret signifie à nos voisins que l’on se méfie d’eux, que l’on se sent en insécurité, pire, qu’on les soupçonne d’être malhonnêtes. Il s’agit d’une attitude hostile que l’on se refuse à adopter.

Heureusement, la majorité d’entre nous est bienveillante et ne veut pas de mal à son prochain. Aussi, chacun ayant connu ce malaise au moment de taper son code sait comment il doit agir pour aider la personne qui entre dans son moment magique : il suffit de se détourner. C’est simple, ça met tout le monde à l’aise, et cette attitude clame votre absolue honnêteté. Regarder ce que l’on veut, le sol, le plafond, la caissière ou son téléphone, mais surtout, surtout pas, en direction du secret. Un code, c’est personnel. À chacun son moment magique.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jerome69 - 20/02/2018 - 08:56 - Signaler un abus Des heures de filatures ..

    Nos pauvres policiers vont passer des heures de filatures à suivre ces racailles qui s'attaquent au plus faible d'entre nous, attendre le flagrand délit pour les envoyer devant un juge des mois plus tard , si tenté que les racailles en question n'aient pas disparu dans la nature. EN roumanie ou ailleurs. mais peu importe, ce bon juge, grand écrivain sur le mur des cons, se fera un plaisir d'appliquer les consignes Taubira , la mamie n'est pas si victime que ça après tout elle est coupable de 2 fautes graves, d'être francaise de soucche et d'avoir travaillée toute sa vie. Alors bien sur pour notre grand écrivain mural, les coupables ne sont pas ceux qu'on accuse et il s'empressera de metre une peine minimaliste qui dans tous les cas ne sera pas appliquée, Taubira a bien raison la prison c 'est dangeureux pour les petits malfrats, c 'est vrai que l'impunité totale c'est bien mieux. Nos pauvres Policiers n'ont plus qu' a reprendre la même filature des mêmes individus en espérant que lors du dixième passage au tribunal ils auront enfin un juge un peu moins cons que les autres, grand optimisme de leur part car visiblement c'est le critère de sélection.

  • Par spiritucorsu - 20/02/2018 - 14:50 - Signaler un abus Les marionnettes du régime!

    En France,la justice et ses représentants qui pensent pour la plupart en priorité à leur déroulement de carrière sont tenus"en laisse" par le pouvoir(parquet).Ces marionnettes sont là pour appliquer les consignes de nos chers gouvernants dont les aspirations sont souvent très éloignés des proccupations du bon peuple.En macronie encore plus que dans les régimes précédents,les citoyens sont là pour supporter toutes les avanies,passer à la caisse,et sont en plus priés de dire merci.Pendant ce temps la racaille interlope,les trafiquants des cités,les islamistes fanatisés prospèrent sous l'oeil bienveillant du grand gourou et de sa clique et de leurs marionnettes.Dernièr jugement en date ,le logeur de daesh(trafiquant de drogue notoire et revendiqué et logeur d'assassins de la pire espèce rendu libre de recommencer ses exploits).Si ce n'est pas là de la complicité objective,alors qu'est ce que c'est!

  • Par Paul Emiste - 21/02/2018 - 07:44 - Signaler un abus Merci sarko!

    Vous n´aurez jamais de tels problèmes en Roumanie, merci Sarko ils sont tous venus chez nous. S´ils se font piquer les prisons sont pleines ...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Sébastien Fedeli

Sébastien Fedeli est policier de terrain

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€