Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Juillet 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Petit guide de survie en cas d'élection de Jean-Luc Mélenchon

Nous sommes le 7 mai au soir. Le nouveau président s’appelle Jean-Luc Mélenchon. Le changement, c’est vraiment maintenant. Celui qui a tant effrayé les marchés financiers malgré ses propres dénégations est enfin au pouvoir. Pour vous, les choses sérieuses ne font que commencer.

Debout les damnés de la Terre

Publié le

Le temps de la rééducation sociale et culturelle approche, le prix d’une intelligence collective entièrement au service de la communauté. Abonnements à l’Humanité et à Alternatives Economiques obligatoires pour être dans l’air du temps, à laisser trainer dans l’entrée. A côté de la télévision, le Best Of des discours de Castro en 50 DVD, les films de Costa-Gavras, des frères Dardenne et, bien entendu, de Robert Guédiguian. Pour la touche étrangère, Michael Moore. A la cuisine, quinoa et café équitable.

Un détail, si vous avez un souvenir du Tibet ou un objet évoquant le Dalaï-lama, cachez-le bien. Le nouveau guide suprême déteste ce « curé de secte ». Et puis mettez en boucle Jacques Higelin ou Bernard Lavilliers. Ca vous semble impossible, vous n’avez pas tort. Mais vous vous y habituerez avec les années. Et les jours de fête, balancez « El Commandante » à fond fenêtres ouvertes, vous remonterez dans le classement citoyen. 

Reste encore un effort à faire, vous débarrasser de vos vieux réflexes capitalistes bourgeois. Vous ne devez plus douter que que l’extrême-marché, aussi dangereux que l’extrême-droite, « transforme la souffrance, l’abandon et la misère en or, en argent » (commencez à apprendre des citations du Lider Maximo, ce sera toujours utile pour vous dépêtrer de situations tendues). Votre assurance-vie ne vous sera pas d’une grande utilité une fois saisie pour être investie de force dans les obligations perpétuelles et solidaires de la république Populaire de France. Vendez et convertissez tout ce que vous pouvez en liquide ou encore plus prudemment en objets utiles pour le troc et le marché noir qui ne tarderont pas à prospérer. Commencez à stocker des denrées de longue conservation, mais en toute discrétion pour ne pas attirer l’attention de vos voisins. N’oubliez pas les bougies, bien utiles après la sortie brutale du nucléaire, et de bonnes chaussures pour les longues queues qui s’annoncent.

L’ère qui s’ouvre repose sur de nouvelles solidarités - les travaux collectifs « volontaires » - mais aussi la délation civique déjà mise à la mode par nos administrations. Chaque camarade citoyen sera un lanceur d’alerte. Un par immeuble. Il surveillera les comportements asociaux, inciviques et gagnera du galon au volume des dénonciations. Vous aussi, soyez en avance sur votre temps, notez dès à présent les noms de tous ceux qui cachent de l’essence, de la nourriture, de l’or, qui font du marché noir ou, pire, qui écoutent encore en cachette Michel Sardou… ou le social-traître Renaud depuis qu’il a soutenu successivement Fillon et Macron. Vos voisins, très bien. Votre famille, encore mieux. L’ampleur du sacrifice révèlera la valeur que vous attribuez au civisme d’Etat et à la construction d’un monde nouveau. Le monde des cents prochaines années au service du peuple.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par perceval - 21/04/2017 - 10:10 - Signaler un abus un article

    à afficher à l'entrée des bureaux de vote! Quoiqu'il serait capable de ravir les "ravis" d'extrème gauche.

  • Par lémire - 21/04/2017 - 14:13 - Signaler un abus Les Grecs

    Décrire la vie actuelle des Grecs serait plus malin, puisque Mélanchon se réclame de Tsipras

  • Par Olivier K. - 22/04/2017 - 08:31 - Signaler un abus Quand même cet article

    est une bouffonerie. Si Mélenchon arrive au pouvoir tout ce qu'il pourra faire c'est salué l'armé au défilé du 14 juillet. Un président sans assemblé est aussi impotent qu'une démocratie dans la machine administrative européenne!

  • Par pale rider - 22/04/2017 - 08:35 - Signaler un abus perceval rien ne peut changer l'opinion d'un Melanchoniste

    c'est ce monde là qu'ils réclament. Avec eux dans le rôle des capos bien sûr.

  • Par huevos_fritos - 22/04/2017 - 09:09 - Signaler un abus La complaisance des journalistes......

    Un récent sondage à montré que presque 50% des étudiants de sciences po votent Mélanchon devant Hamon et Macron, bref presque 80% des étudiants de sciences po sont de gauche. Dans les écoles de journalisme le score ne doit pas être loin....Celà expllque pourquoi les médias traditionnels sont si complaisants avec l' extrême gauche et les communistes. Nous avons toujours droit à la piqure de rappel sur le nazime, Pétain et Hitler quand il sagit de Le Pen mais qui parle des dictaures communistes, de Pol Pot, des goulags etc quand il sagit de Mélanchon, Poutou ou Arthaud ????

  • Par Joly Maurice - 22/04/2017 - 11:32 - Signaler un abus Les gens oublient vite!

    Ce qui est décrit avec humour et dérision dans cet article est le dixième de ce que les peuples asservis par le marxisme ont subits. Mais en ces temps troublés, la mémoire s'efface et on croit inventer quand dans les faits on ressert du vieux machin réchauffé. En RDA des gens risquaient leur vie pour passer de l'autre coté du mur, vers la liberté.

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:15 - Signaler un abus Le programme de Jean-Luc Mélenchon, c’est...

    Une hausse massive de la dépense publique et des impôts --- 200 milliards d’euros de dépenses supplémentaires(pour nationaliser, recruter des fonctionnaires, etc.). Soit une hausse de plus de 50% du budget de l’État ... que nous devrons payer. D’ores et déjà, des augmentations d’impôts annoncées (plus de 80 milliards d’euros) supérieures aux hausses cumulées des quinquennats Hollande et Sarkozy.

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:15 - Signaler un abus Le programme de Jean-Luc Mélenchon, c’est...

    Une hausse massive de la dépense publique et des impôts --- 200 milliards d’euros de dépenses supplémentaires(pour nationaliser, recruter des fonctionnaires, etc.). Soit une hausse de plus de 50% du budget de l’État ... que nous devrons payer. D’ores et déjà, des augmentations d’impôts annoncées (plus de 80 milliards d’euros) supérieures aux hausses cumulées des quinquennats Hollande et Sarkozy.

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:16 - Signaler un abus Le programme de Jean-Luc Mélenchon, c’est...

    La sortie de l’Europe et de l’euro. --- La sortie de l’Union Européenne et de la zone euro est presque inévitable pour Jean-Luc Mélenchon. Avec lui comme avec Marine Le Pen, ce sera alors un saut dans le vide, avec: La ruine assurée des épargnants. Une monnaie nationale plus faible, et donc une baisse assurée de la valeur des économies des Français. De 20 à 40%. Une baisse massive de pouvoir d’achat : 1500 euros par ménage et par an. Au moins.

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:16 - Signaler un abus Le programme de Jean-Luc Mélenchon, c’est...

    Une politique étrangère dangereuse. --- Un candidat complaisant avec la Chine et la Russie, dont une renégociation du territoire est prévue (« Il faut qu’on rediscute de toutes les frontières issues de l’ancienne Union soviétique ») Une fascination pour le Venezuela (« une source d'inspiration pour nous »), qui pourrait être le pays le plus riche d’Amérique latine avec ses réserves pétrolières mais qui connaît aujourd’hui une crise sans précédent. Un isolement assuré pour la France : Sortie de l’Europe, Sortie de l’OTAN et sortie de l’OMC pour rejoindre... l’Alliance Bolivarienne du Venezuela et de Cuba (dont l’Iran et la Russie sont des membres observateurs).

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:17 - Signaler un abus Le programme de Jean-Luc Mélenchon, c’est...

    Alors que les efforts doivent être portés sur l’emploi, le travail et la sécurité, les débats se concentreront sur le passage à une sixième république au début du quinquennat, ce qui fera peser une grande incertitude sur l’avenir pendant plusieurs mois... voire années.

  • Par viandapneu - 22/04/2017 - 14:18 - Signaler un abus Si le communisme arrive en

    Si le communisme arrive en France avec un illuminé style Mélenchon, ne stockez rien, mais partez, partez tout de suite : vous n'avez aucune chance contre ce type de dictature...c'est déjà arrivé en France, par exemple à Nantes au temps de Carrier qui, non seulement massacrait les prêtres et les vendéens (pas seulement en les noyant, mais en les découpant à coup de sabre, lisez le livre sur ce sinistre personnage écrit par Gosselin LENOTRE, uniquement basé sur des archives authentiques), mais affamait le peuple en accaparant tous les vivres pour lui et ses bandits...il fut arrêté et décapité, non pas en raison de ses crimes, mais parce qu'il "sauvait" de jeunes vendéennes à son "seul profit", et que cela créa des jalousies parmi les siens, et il fut dénoncé !!

  • Par Deneziere - 22/04/2017 - 14:27 - Signaler un abus Plus sérieusement

    Et avec Macron et ses 5 ans supplémentaires de "fascisme rose", comme dit Emmanuel Todd, on fait quoi Monsieur Véron ?

  • Par RF - 22/04/2017 - 15:35 - Signaler un abus Le communisme bolivarien ne passera pas !!

    Regardez ce qui se passe au Venezuela et vous comprendrez ce qui pourrait nous arriver avec Mélenchon...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Aurélien Véron

Aurélien Véron est président du Parti Libéral Démocrate et auteur du livre Le grand contournement. Il plaide pour passer de l'Etat providence, qu'il juge ruineux et infantilisant, à une société de confiance bâtie sur l'autonomie des citoyens et la liberté. Un projet qui pourrait se concrétiser par un Etat moins dispendieux et recentré sur ses missions régaliennes ; une "flat tax", et l'ouverture des assurances sociales à la concurrence ; le recours systématique aux référendums ; une autonomie totale des écoles ; l'instauration d'un marché encadré du cannabis.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€