Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les périls de la perception : l’enquête internationale saisissante qui montre à quel point nous avons une vision déformée de la réalité

Uné étude IPSOS réalisée auprès de 29 133 personnes et conduite dans 38 pays s'échine à mesurer les différences entre la perception qu'ont les gens d'un sujet et la réalité statistique du sujet. Dans ce domaine là encore les Français ne brillent pas.

Génération mirauds

Publié le
Les périls de la perception : l’enquête internationale saisissante qui montre à quel point  nous avons une vision déformée de la réalité

Qui est le plus éloigné et le plus proche de la vérité ?

IPSOS Perils of Perception

La singularité de Perils of Perception est de mesurer l’écart entre l’idée que les gens se font d’un sujet et sa réalité statistique.

Criminalité, terrorisme, nombre d’immigrés en prison ou d’adolescentes enceintes, taux de natalité, de suicide ou de diabète, liens entre vaccin et autisme, alcoolisme, nombre de téléphones mobiles ou d’abonnés à Facebook, la plupart des sujets médiatiques sont abordés dans l’étude et réservent de nombreuses surprises !

Les pays qui se trompent le plus sont l’Afrique du Sud, le Brésil, les Philippines, le Pérou, l’Inde et l’Indonésie. Prix d’excellence, la Suède. Au tableau d’honneur la Norvège, le Danemark et l’Espagne. Vingtième sur trente-huit, les Français, peut mieux faire !

Et comme souvent dans une classe, les meilleurs sont ceux qui doutent le plus et les cancres, les plus sûr d’eux : 2% des Norvégiens étaient confiants dans leur ressenti, contre 38% des Indiens. Avec 14%, les Français étaient finalement assez conscients de leur niveau…

La digitalisation : largement surestimée en Indonésie et aux Philippines

Commençons par les sujets « légers », comme le nombre de smartphones en circulation dans le pays. Il est incroyablement surestimé en Indonésie et aux Philippines, avec une erreur de +65 et 63 points, en Inde (+52 points), en Colombie et au Brésil (+48 et +47 pts). Avec une erreur moyenne de 17 points, la France manifeste une appréciation assez juste de la réalité, alors que les Danois (avec -2 points) sont les seuls à le sous-évaluer.

Quitte à se tromper, autant y aller à fond, cette fois à propos de Facebook. Même surévaluation en Inde, Indonésie, Afrique du Sud et Philippines, de +56% à 49 points. Même évaluation exagérée en France avec + 21 points par rapport à la réalité, comme en Grande-Bretagne, à Singapour ou en Norvège avec 16 points.

Visiblement, quand il est question des technologies, le buzz, la publicité et la notoriété se substituent au monde réel. La méthodologie de l’enquête joue probablement un rôle dans cette surestimation dans les pays en développement : comme elle est réalisée en ligne, les répondants sont souvent des internautes appartenant à des catégories plus aisées, plus urbaines et plus diplômées que le pays tout entier : leur perception reflète davantage la réalité de leur environnement social que celle de la population dans son ensemble, même si le taux d’équipement en mobile progresse chaque année.

Plus les sujets sont graves, plus l’écart entre perception et réalité se creuse 

Dans la plupart des pays, on estime que le nombre de morts dus à des attentats terroristes a été plus élevé dans les 15 ans suivants le 11 septembre 2001 que dans les quinze années précédentes, alors que la réalité est souvent tout autre.

Un sujet sur lequel les Français se distinguent toutefois : 65% pensent que le nombre de morts dus à des crimes d’origine terroriste a augmenté, ce qui, dans notre cas, est une réalité.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par patafanari - 14/12/2017 - 11:59 - Signaler un abus Triple foutaise

    Mesurer la perception des gens, influencée par des médias manipulateurs à l'aune de statistiques truquées. Ex: le "sentiment d'insécurité"

  • Par Michel Baubet - 15/12/2017 - 08:55 - Signaler un abus Déformation des perceptions, ou déformation des informations ?

    Outre la pertinence des questions, qui peut être discutée, cette étude mesure surtout la représentation de la réalité que diffusent les médias...

  • Par TADD - 15/12/2017 - 16:51 - Signaler un abus Bizarre..bizarre

    Rien d’étonnant à ce qu’ils surestiment (de 28 points) le nombre de détenus d’origine étrangère, immédiatement après les Néerlandais (31 pts) et les Sud-Africains (31 pts) et juste avant les Américains (27 pts). C 'est ce que dit cette enquête , or en France toutes les statistiques ethniques sont interdites . Comment peut-on alors dire tout ça ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Ipsos

Ipsos est un institut de sondages français et une société internationale de marketing d’opinion, créé en 1975 et dirigée par Didier Truchot et Jean-Marc Lech.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€