Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Juillet 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pauvreté, la méthode Fillon : et si le candidat des républicains avait pris (lui) le risque de se poser la question des causes ?

Alors que les politiques françaises de lutte contre la pauvreté ont essentiellement consisté à la mise en place d'aides sociales, les causes semblent avoir été oubliées. Pourtant, ce sont bien le manque d'activité économique et le trop faible nombre d'emplois qui sont les causes principales de la pauvreté en France.

Rébellion

Publié le - Mis à jour le 6 Janvier 2017
Pauvreté, la méthode Fillon : et si le candidat des républicains avait pris (lui) le risque de se poser la question des causes ?

Atlantico : Lors d'une visite dans un centre Emmaüs, ce mardi 3 janvier, François Fillon a déclaré "Moi je veux changer les choses. La première cause de la grande pauvreté c'est le chômage, et c'est la raison pour laquelle j'ai un programme économique qui est un programme radical et que je mettrai en œuvre si les Français me font confiance", et de poursuivre "Tous ceux qui se pressent pour défendre le modèle social français devraient réfléchir". En quoi l'approche de François Fillon est-elle différente ?

Est-il pertinent d'opposer une approche par la "cause" en l'opposant à celle du modèle social français ?

Erwan Le Noan : La nouveauté du discours de François Fillon est qu'il adopte un ton résolument optimiste, tourné vers l’action. Il fait le pari qu’il est possible d’engager une dynamique économique suffisamment puissante pour recréer de nouvelles opportunités, notamment pour les plus défavorisés.

Ce discours, qui a dû être porté par quelques leaders dans les dernières années, est en décalage total avec les politiques qui ont réellement été mises en œuvre depuis des décennies en France. Notre pays a fait le choix du malthusianisme déprimé : comme nous avons considéré, en pleine dépression, qu’il n’était plus possible de croître, nous avons privilégié des stratégies de redistribution. Pour que tout le monde ait un peu du gâteau, nous avons fait en sorte soit de couper des parts plus petites (par l’impôt) soit de limiter le nombre de convives (limiter l’immigration économique, instaurer des pré-retraites, etc.). Pire, comme nous nous sommes convaincu qu’il n’y avait plus suffisamment d’ingrédient, on a interdit à qui que ce soit de faire grandir sa propre part, considérant que cela ne pouvait se faire qu’au détriment des autres. Cette logique de redistribution est dépressive et défaitiste.

Ce que propose François Fillon c’est de se retrousser les manches pour faire grandir le gâteau. Ce qu’il dit, implicitement, c’est que si nous produisons collectivement plus, nécessairement ceux qui sont les plus défavorisés seront mieux lotis. Kennedy disait que « la marée fait monter tous les bateaux » : si la croissance arrive, chacun pourra monter et verra son sort s’améliorer.

Nicolas Goetzmann : La nouveauté, dans le débat qui se profile dans le cadre de la campagne présidentielle, est de vouloir lutter contre la pauvreté en affrontant ses causes, plutôt que de vouloir exclusivement traiter ses conséquences au travers d'aides sociales. Si François Fillon évoque le chômage comme "la première cause" de la "grande pauvreté", il n'est pas inutile d'évoquer également les problèmes posés par le précariat, les contrats à temps partiel, le niveau des salaires, le prix des logements ou encore la structure des ménages. En dévoilant cet ensemble de causes, il apparaît que la lutte contre la pauvreté doit être menée sur plusieurs fronts pour pouvoir être efficace. Ainsi, s'il est essentiel de mettre en place un dispositif permettant de lutter contre les causes de la pauvreté, celle-ci ne devrait pas se faire en opposition au modèle social du pays.

Lorsque Lyndon Johnson a mis en place son programme de "guerre contre la pauvreté" au milieu des années 60, les États Unis vivaient une période de prospérité et de plein emploi. Les différentes mesures mises en place ont permis la formation d'un État providence américain qui a effectivement permis une forte baisse de la pauvreté dans le pays. Il ne s'agit donc pas d'opposer les approches, mais de les combiner pour obtenir de véritables résultats.

La faible activité économique de notre pays depuis la crise de 2008 est une cause majeure de la problématique de la pauvreté, mais elle n'est pas exclusive. Voilà pourquoi une approche unique, que ce soit par les aides sociales, ou par la seule croissance, ne peut être suffisante.

Parce que la réalité est que les pays qui affichent les taux de pauvreté les plus faible sont les pays scandinaves, qui conjuguent État social fort ET forte croissance. Tout l'enjeu repose sur la capacité d'un gouvernement à faire coexister les deux.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 04/01/2017 - 07:11 - Signaler un abus Il suffirait d'une forte croissance...

    Nous écrire un article dont la principale conclusion est : ''il suffirait d'une forte croissance, et la pauvreté disparaîtrait'' est d'une telle bêtise qu'elle insulte les lecteurs. Regardez la tronche de François Fillon ! Est-ce qu'il a l'aspect d'un homme qui dispose de la recette miracle pour faire revenir la croissance ? Il suinte la même odeur d'ennui et d'impuissance que Hollande ! Le seul mérite de m. Goetzmann est de ne pas dire aujourd'hui un seul mot sur la ''baisse des charges'' : L'expérience du CICE et du million d'emplois promis par m. Gattaz a définitivement réglé cette question. Notre expert se risque ensuite sur un terrain très glissant lorsqu'il commence à envisager que l'on pourrait vivre en tant que locataire dans une grande ville avec 50 % du revenu médian. Mais il se rattrape par une pirouette : ''yaka améliorer l'offre de logement''. Et puis, toutes ces femmes qui veulent vivre en tant que ''mères célibataires'', n'ont qu'à accepter un homme dans leur lit ! Est-ce donc si insupportable ? Note : si vous voulez vraiment connaître ''ma solution'', je vous la communiquerai plus tard...

  • Par Anguerrand - 04/01/2017 - 08:19 - Signaler un abus Fillon le seul à avoir le courage de divulguer son programme

    Avant les elections. Il n'est pas très avenant mais les français savent très bien au fond d'eux même que les mesures qu'ils proposent sont les seuls à pouvoir refaire de notre pays la puissance économique forte et riche, qu'elle fut. C'est plus facile de promettre tout et n'importe quoi comme la plupart des candidats, sans rien changer, sans toucher aux régimes des fonctionnaites, voire même en augmentant leur nombre, certains proposent même un "revenu universel " de 560€ à 800€, qui coûterait la bagatelle de 300 et 500 milliards selon les modalités. Une jolie fabrique à fainéants que ce revenu universel, et il faudra bien augmenter les impôts pour cette admirable invention préélectorale. A l'étranger ou les Salaires ne dépassent pas 300€ on vit très bien sûr le dos de ceux qui bossent et des pauvres locaux . Les candidats qui proposent ce " revenu universel" sont des escrocs à éliminer de suite.

  • Par Deneziere - 04/01/2017 - 09:10 - Signaler un abus L'autre cause de la pauvreté, c'est la pauvreté elle même

    Le déclassement est un cercle vicieux et les situations se nourrissent d'elle même. Après des décennies de socialisme - et aussi d'écologie politique avec la décroissance qui va avec - il y a une forme de résignation, subie ou assumée, qui s'est installé. J'écoute les monétaristes, mais comme beaucoup, je doute que ces mesures suffisent à casser les séquelles psychologiques de 40 ans de déclin. Pensez que des filiations entières sont sans emploi ou installé dans le chômage longue durée. Le rapport au travail est complètement changé pour un grand nombre de Français. De même, le problème du revenu universel, ce n'est pas d'être une "fabrique à fainéants" comme le dit Anguerrand, mais plutôt d'être un encouragement à végéter, ce qu'est un peu le RSA aujourd'hui.

  • Par zouk - 04/01/2017 - 09:17 - Signaler un abus Pauvreté

    Encore un aveuglement de nos dirigeants: le système français de protection sociale est tabou, rien ne peut être modifié. Bossuet aurait dit à ce propos: "le Ciel se rit de ceux qui déplorent les conséquences de ce dont ils chérissent les causes"

  • Par cloette - 04/01/2017 - 09:35 - Signaler un abus Nicolas Goetzmann

    Dit des choses justes . Mais que faire ?

  • Par bherry - 04/01/2017 - 09:45 - Signaler un abus croissance

    Encore une fois parler du retour d'une forte croissance (plus de 2%) et un déni de réalité . Cette croissance ne reviendra pas. Il ne peux y avoir de croissance infinie dans un monde fini. D'autre part parler de pauvreté sans parler de l'immigration de masse qui nous tire vers le bas par les bas salaires, c'est tronquer la réalité. C'est bien cette politique que veux le patronat.

  • Par cloette - 04/01/2017 - 10:16 - Signaler un abus La croissance est lièe aux ressources

    Au pétrole, â l'électricité liée au nuclèaire ou au charbon , aux terres rares et autres trésors dissimulès sous la terre, les écolos ne veulent pas du nucléaire , ni de la pollution dûe au charbon , pas d'essence non plus pour les voitures , pas creuser la terre , ils ne veulent pas non plus que l climat se réchauffe de deux degrés dans les mille ans qui viennent , ils veulent une " croissance verte " , avec cela on est sauvé ( on fabriquera du carburant avec du végétal quitte à affamer les peuples ) .Si vraiment les ressources se tarissent, il faut prôner la décroissance et inciter chaque pays à être autonome pour son alimentation, le contraire de la mondialisation .....en attendant creusons !

  • Par MarcBloch - 04/01/2017 - 10:38 - Signaler un abus @Ganesha

    Oh oui oh oui Donnez-nous vos solutions !!! Et n'oubliez pas de publier votre "tronche" pour qu'on puisse juger de votre programme en toute objectivité !

  • Par chtibre - 04/01/2017 - 10:51 - Signaler un abus ce n'est pas uniquement le prix des logements...

    qui pose problème, bien qu'il soit scandaleusement élevé dans notre pays, et qu'il entretiennent grassement toute une génération de rentiers. C'est tout l'accès au foncier, aux outils de production au sens large, exemple : un jeune qui veut se lancer en agriculture, même sur une toute petite surface pour faire du maraîchage bio pas ex se trouve face à un mur quasi infranchissable tant le foncier est verrouillé (par les propriétaires multiples, par la Safer, par les agriculteurs voisins, par la réglementation, par son peu de moyens en rapport aux prix demandés...) Cet exemple peut se décliner dans beaucoup d'autres domaines (locaux professionnels pour les artisans etc...) . Le foncier représente une telle va changer à lait en France que le moindre petit bout à la vente ruine le jeune entrepreneur peu fortuné. Honte au manque de partage dans notre pays, et honte aux politiques qui ne font rien pour que ça change.

  • Par chtibre - 04/01/2017 - 10:55 - Signaler un abus une telle vache à lait

    Faute de frappe

  • Par edac44 - 04/01/2017 - 11:00 - Signaler un abus La croissance tend vers zéro et finira par l'atteindre

    Si Kennedy disait que « la marée fait monter tous les bateaux », il oubliait de dire que ceux qui ne flottaient déjà plus, autrement dit les "épaves" !... disparaissaient sous la flotte à chaque marée. C'est bien quand l'économie est à "marée basse" que la pauvreté et la misère se mesurent. Maintenant, il y a des limites à la croissance, nous vivons dans un monde fermé, les ressources s'épuisent sans se renouveler et nous sommes probablement déjà trop nombreux sur cette planète pour en espérer une juste répartition de ses richesses. Les riches sont de moins en moins nombreux mais de plus en plus riches !... pour les pauvres, c'est le contraire !... Quant à l'emploi, il faut avouer qu'il faut de moins en moins de monde pour produire de plus en plus et que le plus gros problème à venir va être de trouver des "clients" sans emploi mais solvables. La solution d'un revenu universel est surement préférable à la guerre civile mais il n'est pas exclut qu'on ait les deux quand même !...

  • Par Anouman - 04/01/2017 - 11:06 - Signaler un abus Pauvres

    Le revenu médian (source insee) est de 2389. 60% fait 1433€. Le smic net pour 35heures est de 1150€. Cela étant avant les aides que certains touchent et d'autres pas. Si à moins de 1433€ par mois on est pauvre alors ce sont les salaires qui sont trop bas et c'est la-dessus qu'il faut agir et supprimer les aides ce qui diminuera les charges de tous. Le reste ce sont des conneries.

  • Par cloette - 04/01/2017 - 11:09 - Signaler un abus deux milliards d'Africains en Afrique dans pas longtemps

    Est ce bien raisonnable? l'Afrique étant telle qu'on la constate aujourd'hui ?Il faudrait qu'ils arrêtent de se reproduire comme des lapins .L'Occident l'a fait pourquoi pas eux ? La Chine l'a fait pourquoi pas eux ?

  • Par lasenorita - 04/01/2017 - 11:10 - Signaler un abus ''Les causes'' de la pauvreté en France..

    Je pense que la principale cause de pauvreté, en France, c'est le chômage!. .Quand on a 3 millions de chômeurs,dans le pays,on ne laisse pas encore entrer des clandestins ''étrangers'' musulmans...pour raison électorale. .Nos politicards doivent avoir, d'abord, pitié des ''Français'' et faire, en sorte, de diminuer la misère de leurs concitoyens, avant de s'occuper des ''étrangers'' qui ont voulu être ''indépendants'' et qui ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et leur ont volé leurs biens...les musulmans doivent RESTER dans ''leur'' pays ''indépendant'' ou se rendre dans les ''riches'' pays ''musulmans''. .musulmans comme eux! En France les ''clandestins'' musulmans étrangers passent avant nos ''sans-dents'' français voir http://www.breizh-info.com/2017/01/04/57321/hebergement-durgence-deux-tiers-places-115-loire-atlantique-occupés-migrants mais nos ''gouvernants'' pensent davantage à leur élection ou à leur réélection qu'à la ''pauvreté'' des ''vrais'' Français! .Nous sommes gouvernés par des mafieux qui ne pensent qu'à se remplir leurs poches et celles de leurs ''copains'', des incompétents, des voleurs et des menteurs!

  • Par Ganesha - 04/01/2017 - 11:12 - Signaler un abus Mirail et Bilderberg

    Il y a eu hier soir, tard, une excellente émission sur France 3, nous montrant la vie dans le quartier du Mirail, proche de Toulouse. Que vous le croyez ou non, de quoi se plaignent les jeunes adultes musulmans ? De ne pas trouver de travail ! Vers la 40ème minute de l'émission, on les entend parler d'un ''complot de riches et de puissants'', qui gouvernerait le monde, au dessus des politiciens. Le mot ''Bilderberg'' est même prononcé !

  • Par Ganesha - 04/01/2017 - 11:12 - Signaler un abus Immobilisme

    Comment se fait-il que des êtres aussi incultes qu'eux aient compris ce qui se passe réellement, alors que les papys d'Atlantico, vous pouvez leur expliquer cent fois, ils restent toujours aussi imperméables à cette évidence ? Le problème, c'est que si on vous promet cinq années supplémentaires d'immobilisme, cela ne vous fait pas du tout peur, au contraire ! Vous vous dites : ''de toutes façons, dans cinq ans, je serai mort !'' Mais là où vous vous trompez, c'est quand vous imaginez que François Fillon pourra garder le calme dans notre pays, tout en créant tranquillement un million de chômeurs supplémentaires !

  • Par cloette - 04/01/2017 - 11:16 - Signaler un abus Ganesha

    donnez nous votre solution ....

  • Par joke ka - 04/01/2017 - 11:24 - Signaler un abus surpopulation

    "La nouveauté, dans le débat qui se profile dans le cadre de la campagne présidentielle, est de vouloir lutter contre la pauvreté en affrontant ses causes" certes mais on oublie une chose ..la surpopulation avec la venue de vagues déferlantes difficilement assimilables donc des bouches supplémentaires à nourrir .. le tonneau des Danaïdes ! et peut-être un avenir sombre de luttes pour les ressources ...

  • Par lasenorita - 04/01/2017 - 11:26 - Signaler un abus Les ''colonisateurs'' français..

    cloette ''Les Africains'' Les musulmans ne savent que répéter que les ''colonisateurs'' français les ont exploités.. mais maintenant qu'ils sont ''indépendants'' pourquoi quittent-ils leur pays! Je pense qu'actuellement les musulmans sont davantage exploités par les dictateurs musulmans qu'au temps de ''la colonisation'' française: Bouteflika et les membres du F.L.N. se remplissent leurs poches avec les sous du pétrole mais laissent crever de faim le ''peuple'' algérien.. L'Afrique a des dirigeants corrompus...voir http://francetvinfo.fr/societe/justice/biens-mal-acquis-le-proces-d-une-incroyable-fortune_1997943.html#xtor=AL-79-[article_video]-[connexe] et voir http://francetvinfo.fr/societe/justice/biens-mal-acquis-le-congo-et-le-gabon-egalement-vises_1997947.html mon fils a fait un voyage au Congo quand il était étudiant (il avait 20 ans et il est né en 1968):il a pu me confirmer que les Africains sont davantage exploités actuellement qu'au temps de ''la colonisation''...

  • Par chtibre - 04/01/2017 - 11:31 - Signaler un abus arrêtez avec votre "surpopulation"

    La planète peux largement héberger 16 milliards d'hommes voire beaucoup plus, c'est notre modèle consumériste à l'américaine qui n'est pas tenable, pas la surpopulation !

  • Par lasenorita - 04/01/2017 - 11:32 - Signaler un abus ''La solution''

    Ganesha La ''solution'' serait de LIMITER les naissances, comme ont fait les Chinois. .mais les Africains sont, pour la plupart, musulmans et l'islam interdit la limitation des naissances.. tant que les musulmans n'auront pas compris que l'islam est une religion anti-démocratique, où les femmes sont considérées comme bonnes seulement à faire des musulmans...ce problème de l'Afrique et de sa surpopulation ne sera pas résolu!

  • Par cloette - 04/01/2017 - 11:35 - Signaler un abus @la senorita

    le pire c'est qu'ils ont un sous sol très riche et prometteur ! Le problème est en effet les potentats locaux qui s'en mettent plein les poches !

  • Par lasenorita - 04/01/2017 - 11:36 - Signaler un abus ''La surpopulation''

    chtibre Les Africains doivent GARDER leur ''surpopulation'' et non nous l'envoyer...nous devons nous occuper, d'abord, de nos ''pauvres'' ..Les musulmans ont voulu être ''indépendants''.. maintenant qu'ils se débrouillent (je suis polie) c'est-à-dire qu'ils GARDENT leur ''surpopulation''!..

  • Par cloette - 04/01/2017 - 11:40 - Signaler un abus chtibre

    Le problème est bien la surpopulation mettez cent rats dans un espace réduit et voyez le résultat : Ils s'entretuent !

  • Par Ganesha - 04/01/2017 - 11:42 - Signaler un abus Anouman

    Anouman, ne vous laissez pas enfumer par des chiffres bidons. Oui, la pauvreté existe en France (14 % en prenant 60% du revenu médian ). Continuez vos recherches sur Google. http://www.inegalites.fr/spip.php?article1432

  • Par lasenorita - 04/01/2017 - 11:42 - Signaler un abus La faute à l'islam!

    cloette merci de m'approuver..la cause c'est leur religion et l'illettrisme de ces Africains mais les ''intellectuels'' sont persécutés par les dictateurs musulmans comme en Algérie. .ces intellectuels se sauvent de leur pays!. .Il ne faudrait pas que nos ''gouvernants ''soutiennent'' ces régimes totalitaires!.. Quand mon fils était au Congo il a vu les Congolais trimer pour arracher les diamants du sol et ''le chef'' les payait avec très peu de sous..

  • Par chtibre - 04/01/2017 - 11:47 - Signaler un abus évidemment je n'ai pas parlé de répartition

    Une mauvaise répartition est bien sûr néfaste et dangereux mais la planète n'est pas un espace réduit, mais bien vaste, et pour ma part je ne pense pas que la France ait atteint le seuil critique en capacité d'accueil, sauf pour les grandes villes, la campagne est encore largement capable d'accueillir du monde dans la joie et la bonne humeur.

  • Par Anguerrand - 04/01/2017 - 12:06 - Signaler un abus Pourquoi les africains font autant de momes

    Traditionnellement d'abord parce que leurs enfants à partir de 6/8 ans sont mis au travail; travail des champs, amener l'eau et les parents sont vites dédouanés de travailler. Ensuite la mortalité était forte avant l'arrivée de la médecine , des ONG , vaccins, etc. L'Afrique va passer de 1 a 2 milliards d'habitants en se moquant bien de l'avenir de leurs enfants. Oui mais voilà il y a l'Europe pour s'occuper d'eux tout en restant oisifs. L'aide la plus importante que nous pourrions leur apporter serait le stérilet, la pilule et la capote seraient " oubliés " bien sûr. Il faudrait une Campagne contre la surpopulation. Depuis l'indépendance ces pays auto suffisants du temps de la colonisation, sont devenus importateurs. Un cas flagrant les oranges en Algérie étaient cultivées dans de grandes fermes avant la " libération" des vilains colonisateurs, elle est devenu importatrice depuis la redistribution des terres pour cause de socialisme.

  • Par Anguerrand - 04/01/2017 - 12:10 - Signaler un abus Pourquoi les africains font autant de momes

    Traditionnellement d'abord parce que leurs enfants à partir de 6/8 ans sont mis au travail; travail des champs, amener l'eau et les parents sont vites dédouanés de travailler. Ensuite la mortalité était forte avant l'arrivée de la médecine , des ONG , vaccins, etc. L'Afrique va passer de 1 a 2 milliards d'habitants en se moquant bien de l'avenir de leurs enfants. Oui mais voilà il y a l'Europe pour s'occuper d'eux tout en restant oisifs. L'aide la plus importante que nous pourrions leur apporter serait le stérilet, la pilule et la capote seraient " oubliés " bien sûr. Il faudrait une Campagne contre la surpopulation. Depuis l'indépendance ces pays auto suffisants du temps de la colonisation, sont devenus importateurs. Un cas flagrant les oranges en Algérie étaient cultivées dans de grandes fermes avant la " libération" des vilains colonisateurs, elle est devenu importatrice depuis la redistribution des terres pour cause de socialisme.

  • Par Ganesha - 04/01/2017 - 12:23 - Signaler un abus Cloette, Lasenorita, Argument de Base

    Cloette, Lasenorita, mettons-nous bien d'accord : limitons la discussion à la France et exclusivement aux citoyens français ! Je n'ai pas de solution pour les populations qui ne contrôlent pas leurs naissances ! En fait, en voyageant dans le tiers-monde, j'ai l'impression que l'idée progresse, mais il faut une ou deux générations pour régulariser la situation. En attendant, il faut totalement arrêter l'immigration, notamment en révisant l'article 14 de la Déclaration des Droits de l'Homme de 1948, qui est devenue complètement inapplicable, tellement elle est détournée ! Et rappelez-vous de mon ''Argument de Base'' : le Revenu de Base est la seule méthode à la fois 100 % efficace et 100 % non-violente pour nous débarrasser des étrangers : ce système permettra aux citoyens français de contenter de salaires moindre que les étrangers ! A titre indicatif, entendu hier sur TV5 Monde : en Suisse, ils mettent en œuvre non plus la Préférence Nationale, mais cantonale !

  • Par moneo - 04/01/2017 - 12:30 - Signaler un abus commentaires,en gros ,déprimants

    l'article donnait de saisons d'espérer même sir Goetzmann semble savoir comment ouvrir le robinet( à crédit) du développement. la majorité des commentaires est désespérante.on est dans un monde fermé,y'a trop d 'humains , y'a trop d'africains ,plus de capotes etc... la vie sur terre est un combat permanent entre espèces végétales , animales .Sauf à nous situer au-dessus de cette constatation , nous, les humains ne sommes pas différents... des civilisations ont disparu ;nous avons le terreau pour disparaitre... ce que demande Fillon est le minimum du minimum sur au moins 15ans mais qui attendra ce temps à l'époque de l'immédiateté et de la confusion entre entre verbe et action

  • Par Michèle Plahiers - 04/01/2017 - 12:43 - Signaler un abus La cause de la pauvreté.

    quel beau sujet...déprimant en soi. Mao a tenté de résoudre le problème. Résultat 1 milliard et plus de chinois (une personne sur cinq. Surpopulation confinée dans des espaces réduits (voir phto de Hon-kong). Résultat: augmentation des maladies infectieuses et hausse croissante de l'utilisation d'antibiotique. Diminution des défenses immunitaires. Une bonne grippe aviaire... Vous voyez la suite. Non, la croissance n'est pas synonyme de bonheur. Faudra trouver une autre solution. Autrement , le malthusianisme risque bien de régler la facture du reagano-thatchérisme.... A bon entendeur.

  • Par Ganesha - 04/01/2017 - 13:08 - Signaler un abus Merveilleuse nouvelle !

    Merveilleuse nouvelle, ci-dessus à 12h30 : le Sauveur de l'Humanité, le successeur de Jésus-Christ est identifié : il s'appelle François Fillon !

  • Par cloette - 04/01/2017 - 13:50 - Signaler un abus la seule question que je me pose

    est : ce que propose Fillon suffira t il ? Sinon il a raison ce qui est emprunté donne une dette qui est rachetée pour plus de la moitié par des pays étrangers ( fonds de pension américains par exemple) . L'Etat leur doit des intérêts, et plus on emprunte plus les intérêts sont grands, il faut donc moins emprunter , mais ce raisonnement n'est il pas un peu simpliste , et ne donne pas de solution au problème du chômage c'est à dire de la croissance , 500 000 emplois supprimés seront remplacés par quoi sans croissance et propositions libérales .?

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 04/01/2017 - 14:09 - Signaler un abus Très bonne analyse.....

    .......mais on attend encore l'énoncé des solutions pour créer le plein emploi.... bien -sûr sans tomber dans la caricature habituelle du style : "faut relancer la croissance"...ou "faut embaucher des fonctionnaires "....ou "y'a qu'à créer un revenu universel".......Il faut simplement dire qu'il faut virer la moitié des fonctionnaires et du personnel politique qui constituent une charge insupportable pour nos entreprises au point de les faire crever..

  • Par D'AMATO - 04/01/2017 - 14:23 - Signaler un abus Quand on est dans la panade la solution pourrait être,

    non pas faire des parts plus petites d'un gâteau déjà squelettique, mais le courage......Mais n'est-il pas déjà trop tard?..... cette gauche idiote qui avait toutes les solutions quand elle n'était pas au pouvoir nous a installés au 24e sous-sol (sans ascenseur). bonjour les dégâts et les décennies de vaches maigres.

  • Par Ganesha - 04/01/2017 - 15:21 - Signaler un abus Cloette

    Cloette, je me souviens d'un passage d'Alain Juppé à l’Émission Politique de France 2. On parlait de réduction du nombre de fonctionnaires (et nettement moins que 500.000) Contrairement à François Fillon, Alain Juppé dispose d'un minimum de bon sens et d'humanité, et il avait précisé : ''je ne mettrai ce plan en route, que lorsque la conjoncture économique sera améliorée et que les embauches seront reparties à la hausse''. Fillon est peut-être chrétien, mais il n'est qu'un bureaucrate borné, qui aurait servi Josef Staline aussi servilement que Nicolas Sarkozy !

  • Par cloette - 04/01/2017 - 15:42 - Signaler un abus Ganesha

    Pas d'accord sur Juppé qui est comme HClinton , je préfère Fillon , mais c'est le même parti . 300 000 au lieu de 500 000 c'est pareil , mieux vaut alors 500 000 remède de cheval qui guérit plus vite . Attendre que la croissance revienne comme l dit Juppé c'est hypocrite car elle ne reviendra justementvque quand la dette sera moindre , la prise de conscience plus forte .... regardez tous ces jeunes gens drogués à leur smartphone ils ne savent faire que jouer aux morpions dans le meilleur des cas, on â sous le yeux une partie de la cause de l' état du pays .

  • Par Ganesha - 04/01/2017 - 16:02 - Signaler un abus Cloette

    Cloette, pas du tout d'accord avec vous ! La croissance reviendra, telle une récompense divine, quand nous aurons remboursé l'intégralité de notre dette ? Je ne vois vraiment pas la relation entre ces deux indicateurs ! Voilà une idée culpabilisante vraiment très chrétienne ! Donnez du travail à chaque citoyen, cela lui laissera moins de temps pour ruminer ses pensées islamiques, et il devra se cacher de son patron pour consulter son téléphone !

  • Par von straffenberg - 04/01/2017 - 16:14 - Signaler un abus Un pays à la dérive

    J'ai eu la chance de parcourir la France et je l'ai vu perdre des pans entiers de son industrie bien avant la mondialisation ,pendant ce temps la nous revendiquions une politique sociale au top financé par l'Etat . Je me rappelle les propos médiatisés durant le "régne " Mitterrand nous nous dirigions vers une société des loisirs les machines aller remplacer les hommes bla bla ..... .Pendant ce temps la nos amis chinois construisaient leurs usines et nous sacrifiions notre système éducatif pour un égalitarisme à la con . Une activité économique riche est pour moi indissociable de l'équilibre individuel et de l'enrichissement intellectuel cela s'est vérifié au cours des siècles (Je cite toujours les Hollandais comme exemple Ils ont su exporter leurs matiére grises..) ;Quant a nos amis musulmans ils ne sont pas plus touchés que les pauvres " petits blancs" qui survivent dans nos campagnes et ceux là ont n 'en parle pas on s'en fout

  • Par cloette - 04/01/2017 - 16:16 - Signaler un abus non je n'ai pas dit cela

    pas l'intégralité de la dette qui ne sera jamais remboursée, mais juste une ébauche d'effort pour amorcer une décroissance devenue inévitable, mais pour cela il faut évidemment que tout le monde s'y mette, et ça permettra aux musulmans d'éviter de se réfugier dans le Djihad ,s'ils voient qu'ils ne sont pas les seuls à trinquer .La question est comment faire admettre cette décroissance avant que le miracle économique revienne ?.Il est utile aussi que les migrants le comprennent et ne viennent plus .

  • Par Citoyen Ordinaire - 04/01/2017 - 16:25 - Signaler un abus Le travail....mais c'est lui qu'il l'a laissé partir....

    Le travail était chez nous, il est parti en Chine, au Maroc, en Asie avec la bénédiction de Mr Fillon et tous les politiques depuis plus de 30 ans... Leur rêve de mondialisation heureuse: Produire le moins cher possible pour vendre le plus cher possible aux mépris des populations. Et aujourd'hui, ils viennent nous dire qu'ils auraient les solutions aux problèmes qu'ils ont créé...

  • Par Ganesha - 04/01/2017 - 17:12 - Signaler un abus Cloette, Ponzi ?

    Cloette, Ponzi ? Si ce mot ne vous dit rien, vous devriez lire Wikipédia : Un système de Ponzi est un montage financier frauduleux…''. En français, on parle aussi de ''cavalerie''. La ''dette'' ne sera jamais remboursée. Pas plus que les ''Emprunts Russes'' en 1917, ou les actions de Lehman Brothers en 2008 . La finance internationale consiste dans des centaines de milliers de milliards de dollars qui se baladent dans les Paradis fiscaux. Ils n'ont même plus la valeur du papier : ils n'existent que dans les ordinateurs des Banques Centrales, qui s'amusent au jeu de ''l'Assouplissement Quantitatif'' . François Fillon se montre bien méprisant avec les ''français moyens'' auxquels il raconte de pareilles fariboles ! Toujours la culpabilité judéo-chrétienne : c'est Ève qui a croqué la pomme, et tous nos malheurs viennent de là ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_de_Ponzi

  • Par cloette - 04/01/2017 - 17:34 - Signaler un abus je connais la pyramide de Ponzi

    le système financier est un peu comparable en ce sens que c'est de l'argent virtuel qui est celui qu'on emprunte mais qui ne prend une valeur réelle seulement quand les intérêts sont payés ....Que faire? quant à Fillon il est moins mondialiste que Juppé et Macron de toute façon Cette mondialisation eut pour argument ,on leur vend et on importe en échange .

  • Par Benvoyons - 04/01/2017 - 18:15 - Signaler un abus Pour éradiquer la pauvreté la seule solution le Socialisme &

    Socialisme Nationaliste :)::)) C'est clair il y a moins de pauvres :)::)) http://linkis.com/fr.express.live/2016/5qlsm Pendant ce temps là et bien Bill Gates donnait 30 milliards$ à sa fondation pour aider l'Afrique.========== Donc en résumé l'esprit Libérale réduit la faim dans le monde & en plus permet une répartition de la richesse par ses propres solutions moins consommatrices de Coûts car n'utilisent pas la Fonction Publique qui ponctionne près de la moitié de ce que vous voulez distribuer . Ainsi par exemple l'UNICEF a un coût de distribution de 40% sur les sommes à distribuer. Pour la Fondation Gates et bien 5% suffit :)::)) En effet sans remettre en question la Fonction Publique qui est nécessaire nous pouvons tout de même passer de 5 600 000 à 5 100 000 ( ce qui reste au dessus de l'Allemagne qui a 4 900 000 fonctionnaires et 83 millions d'habitants et pour la France 66 millions) par non remplacement et avec l'augmentation du temps de travail.

  • Par lasenorita - 04/01/2017 - 18:25 - Signaler un abus ''Nos campagnes..''

    chtibre Je vous trouve bien naïf de croire que les musulmans voudront vivre dans nos campagnes! Les migrants ont demandé à être installés à Paris ou dans les environs de la région parisienne ..Les musulmans ne voudront pas s'adapter à la vie dure que mènent nos paysans dont plusieurs d'entre eux n'ont que 350€ par mois. .ce qui explique la désertification de nos campagnes.. La ''place'' pour vivre ne manque pas dans les ''pays musulmans'' avec leurs grandes étendues de terres peu habitées... ce qui manque aux musulmans c'est le courage pour RESTER dans ''leur'' pays pour travailler... quand ils savent qu'en Europe ils auront tout (logement, nourriture, etc.)sans se fatiguer. .Les musulmans ont voulu être ''indépendants'' maintenant ils doivent RESTER chez eux et cultiver les belles terres que leur avaient laissées les ''Français'' non-musulmans en 1962.... .

  • Par cloette - 04/01/2017 - 18:56 - Signaler un abus @benvoyons

    "C’est ainsi que l’on apprend que Bill Gates a donné de sa personne en dégustant un verre d’eau issue de « caca »… Pas très ragoûtant, c’est vrai, mais cette innovation pourrait être LA solution que les pays en voie de développement attendaient pour pallier aux problèmes de distribution de l’eau et venir à bout des déchets dits « humains ». cf Marie Claire hi hi

  • Par chtibre - 04/01/2017 - 19:06 - Signaler un abus à lasenorita

    Bien sûr, notre pays n'a pas vocation à accueillir tous ceux qui se sentent mal dans le leur, ou qui y sont trop pauvres, mais l'asile est un droit lorsque l'on est en danger réel. C'est une question complexe, j'ai un ami kabyle qui vit en solitaire en France, discret et pas vraiment heureux, mais pour aucune raison il ne voudrait retourner vivre en Algérie. Malgré l'état dépressif et individualiste de la France, il y est attaché. Je ne sais pas où mettre le curseur entre accueil et fermeture, mais les problèmes ne viennent pas que de là. La désertification des campagne n'a rien à voir avec les immigrés, c'est un problème occidental de choix de production industriel et chimique qui à vidé les campagnes, on aurait pu faire autrement, d'ailleurs ça commence à changer (bio, AMAPS, circuits courts).

  • Par Anguerrand - 04/01/2017 - 19:26 - Signaler un abus A propos du nombre de fonctionnaires

    Près de 6 millions de fonctionnaires un absentéisme record de plus de 20 jours , plus l'absence non décompté des jours de carence, les jours du Maire une retraite en moyenne près de 10 ans plus tôt que le privé, travailler en moyenne moins de 35 heures, et on nous dit qu'il n'est pas possible de supprimer 8% de fonctionnaites en 5 ans, c'est une vraie plaisanterie mais une dépense énorme pour rien à nos frais.

  • Par JG - 04/01/2017 - 22:54 - Signaler un abus @Ganesha

    Cher Ganesha, vous qui êtes plutôt assez "radical" dans vos commentaires, je ne comprends pas cet amour fou pour ce mollasson de Juppé....et cette haine immodérée pour Fillon. Si j'étais un peu provocateur, je dirais qu'ils ont le même programme avec l'un qui ne veut pas trop bousculer son monde et espère que tout va aller mieux en allant tout doucement (Juppé....un Hollande bis ) et l'autre qui est plus agressif et qui a le malheur de dire à beaucoup d'entre nous qu'il va falloir bosser un peu plus (cf remarque d'Anguerrand) en abandonnant quelques avantages indûment conquis au détriment des autres (et grâce aux impôts que le privé fait rentrer dans les caisser...) et en se retroussant les manches.... Il n'y arrivera peut-être pas - à force d'être contré par grèves et manifs téléguidés par la CGT et ce qu'il restera du PS- mais au moins, il a le courage de dire la vérité sur la situation française et ne pas promettre des absurdités- style retour à la retraite à 60 ans pour tous de MLP : je lui réponds : AVEC QUELS SOUS ? - Par ailleurs, "l'identité heureuse" pour construire des flopées de mosquées, très peu pour moi....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Erwan Le Noan

Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.

Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été rapporteur de groupes de travail économiques et collabore à plusieurs think tanks. Il enseigne le droit et la macro-économie à Sciences Po (IEP Paris).

Il écrit sur www.toujourspluslibre.com

Twitter : @erwanlenoan

Voir la bio en entier

Nicolas Goetzmann

Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€