Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 22 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Il n'y a pas de théorie du genre à l'école... mais c'est bien pire

Cela s’appelle l’« ABCD de l’égalité des sexes ». Et c’est disponible sur le site du Centre national de documentation pédagogique.

Peillon a raison !

Publié le
Il n'y a pas de théorie du genre à l'école... mais c'est bien pire

Il n’y a pas de théorie du genre à l’école. Crédit Reuters

Ça fait six pages bien tassées. Des fiches pour les profs. Des fiches pour les élèves. Schémas. Argumentaires. Questions. Réponses. Mais pour comprendre (à supposer qu’il y ait quelque chose à comprendre), il faut aller de lien en lien. Cliquer et cliquer. Une tâche prométhéenne et donc impossible. Heureusement, sur le site de Causeur, un esclave masculin d’Élisabeth Lévy s’y est collé après avoir été préalablement fouetté par la susnommée, tout habillée de cuir pour la circonstance.

C’est ainsi que grâce à cette redoutable maîtresse dominatrice on a pu apprendre deux ou trois choses sur la méthode préconisée pour enseigner aux petits l’égalité des sexes. Haro sur les héroïnes de contes de fées, la Belle au bois dormant, Blanche-Neige, Cendrillon, etc. : des connasses « qui ont un rôle passif de faire-valoir du héros » et qui ne se définissent que « par leurs critères de beauté ». Il leur sera préféré des « princesses qui ne veulent pas se marier », loin, « loin des princesses sages et conventionnelles ».

Il est également suggéré de « déconstruire la figure du Petit Chaperon rouge ». Dans une « danse scolaire », les filles seront incitées à jouer le loup et les garçons, le Petit Chaperon rouge. Car « la lutte contre les stéréotypes passe d’abord par la mixité des rôles loup-Chaperon ». C’est bien, ça ? Non, pas du tout. Car les écologistes, ardents défenseurs du loup, militeront certainement pour une autre version. C’est le loup, animal inoffensif et innocent, qui devra être mangé par le Petit Chaperon rouge, fille ou garçon. Et c’est une Amazone, intrépide chasseresse, qui ouvrira le ventre de la monstrueuse créature pour délivrer l’adorable petite bête.

À les suivre, il n’y a aucune raison pour que nos vaillants pédagogues s’arrêtent à mi-chemin. Dès les premières années du collège, on « déconstruira » les cours d’éducation sexuelle encore influencés par une inacceptable valorisation du mâle. La position dite « du missionnaire » (d’essence coloniale et dont tant de femmes noires ont souffert) sera ainsi vilipendée et décriée. Les professeurs et les élèves seront incités à chercher dans le Kamasutra des positions plus neutres et plus égalitaires. Celles qui montrent quelqu’un au-dessus et quelqu’une au-dessous seront proscrites. Et puis, tant qu’à délirer avec les auteurs de l’« ABCD », on proposera au CNC (Centre national du cinéma) d’accorder des aides spécifiques aux films qui montreront tout nus, et de préférence allongés sur le dos, des sex-symbols tels que George Clooney ou Mathieu Amalric.

Pour les élèves un peu plus mûrs, fin des années collège, début des années lycée, il faudra pousser la « déconstruction » beaucoup plus loin. Dans nombre de CDI, il y a des CD de Brassens. Ses chansons seront épurées. Celle où il est question de sa femme, une fieffée salope, qui « a le feu au cul », ce qui l’incite à se coucher nue sous le premier venu, sera impitoyablement retirée des rayons. On lui préférera « le Gorille », où l’animal en rut dédaigne les avances des guenons et les charmes d’une grand-mère pour se taper un juge…

Pour rester dans le domaine de nos ancêtres (les singes, pas les Gaulois), une très célèbre histoire, qui se raconte entre deux joints, sera opportunément modifiée. La voici. Cela se passe au Kenya, au pied du Kilimandjaro. Sur la véranda d’une maison coloniale, trois vieilles Anglaises prennent le thé. Surgi de la jungle, un énorme gorille, à peu près dans le même état que celui de Brassens, s’approche d’elles. Il en prend une sous son bras puissant et l’emporte vers la forêt en poussant des cris de bête. Les deux Anglaises restées sur la véranda se regardent et, en chœur : « Qu’est-ce qu’elle avait de plus que nous ? » Eh bien, dans la version relookée par les auteurs de l’« ABCD », les trois vieilles Anglaises seront remplacées par trois vieux Anglais.

Un programme spécifique devra également être élaboré pour les populations scolaires « issues de la diversité ». Il leur sera demandé de remplacer le « nique ta mère » par « nique ton père ». Aucun substitut n’ayant été trouvé à « fils de pute », ce dernier terme sera lourdement sanctionné. En revanche, « enculé », dépourvu de toute connotation sexiste et antiféministe, sera vivement encouragé. Enfin, tout en continuant à interdire le port du voile pour les filles, il sera exigé des garçons qu’ils viennent voilés à l’école.

À droite, certains malveillants s’insurgent contre cet « ABCD ». Ils s’indignent qu’on ait dépensé les deniers de l’État pour des expériences pédagogiques qu’ils jugent ubuesques. Non seulement ils sont malintentionnés, mais en plus ils sont mal informés. Car, pour écrire l’himalaya de conneries que constitue l’« ABCD », il faut être vraiment, mais vraiment bénévole.

A lire du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Skagerrak - 04/02/2014 - 09:42 - Signaler un abus Cet ABCD

    est toujours en activité dans 600 écoles de France et nos gamins servent de laboratoire aux élus socialistes , avec des représentants LGBT qui contrôlent . Les parents doivent réagir !

  • Par FIGAROCB - 04/02/2014 - 09:52 - Signaler un abus VOILA LE VRAI VISAGE DE LA GAUCHE !

    Avec un tel programme nos enfants sont seront tranquilles pour la vie ! Mais de quoi se mêle les pouvoirs publics ! Qu'ils se contententent d'enseigner et de laisser l'éducation, y compris sexuelle, aux parents ! C'est vraiement scandaleux ce programme, il faut vraiment le retire d'urgence de nos écoles, la vérité doit éclater au grand jour, les manifestations comme celle de dimanche dernier, ne sont pas prêt de s'arrêter : IL DOIVENT ABANDONNER CET ENSEIGNEMENT CONTRAIRE AUX BONNES MOEURS !

  • Par anakyn - 04/02/2014 - 10:05 - Signaler un abus Merci M. RAYSKI

    Excellent, comme tous vos articles d'ailleurs !

  • Par Intelligenti pauca - 04/02/2014 - 10:22 - Signaler un abus Bonne intention, mauvaises méthodes

    En soi, enseigner aux enfants que la différence entre filles et garçons est d'abord physique mais pas seulement, ce n'est pas une mauvaise idée. - Mais l'EN se trompe en essayant de forcer l'égalité. - Alain Finkelkrault : "On va amener les enfants à ricaner de ce passé ridicule, de ce passé plein de préjugés et de stéréotypes, non pas donc admirer le passé mais le regarder avec suffisance. Il ne revient pas à l'école de changer les mentalités, il lui revient d'introduire les enfants dans un monde plus vieux qu'eux. Avec le genre, l'école change de définition" - Cela devrait plutôt passer par l'histoire : je me souviens d'avoir appris que le rôle des femmes était cantonné à la maison et aux enfants, jusqu'à la première guerre mondiale où elles ont aidé à l'effort de guerre et où elles ont été traitées en véritables héroïnes. - Montrer aux enfants que garçons et filles se valent, c'est essentiel, mais pas en essayant de masculiniser les filles et de féminiser les garçons. - L'égalité Homme/Femme doit être un principe allant au delà des sexes mais n'a pas à abolir une différence toute naturelle.

  • Par Ravidelacreche - 04/02/2014 - 10:42 - Signaler un abus ont un rôle passif de faire-valoir du héros

    Pas d'accord Blanche Neige c'est la chef des narcotrafiquants !

  • Par tallahasee - 04/02/2014 - 10:49 - Signaler un abus RECONSTRUIRE A LA MAISON

    Désormais, il appartient aux parents de reconstruire ce que l'école délibérément essaie de déconstruire, donner et redonner aux enfants les repères que le service de l'enseignement essaie d'effacer. La tâche est ardue mais c'est le prix à payer pour ne pas laisser se constituer une génération de paumés sans repère ni limite...

  • Par ISABLEUE - 04/02/2014 - 10:52 - Signaler un abus Qu'est ce qu'on se marre avec les socialos

    et leur morale à deux balles...

  • Par vangog - 04/02/2014 - 11:06 - Signaler un abus E principe de précaution contre ces

    expérimentations contre-nature? Quoi, trop tard! C'est déjà en "cours", depuis plusieurs dizaines d'années dans les écoles de la République? Alors, les familles sont foutues et les deconstructeurs ont gagné. Nous allons vers une société asexuée, sans séduction et donc...sans amour!

  • Par ヒナゲシ - 04/02/2014 - 11:09 - Signaler un abus Délire à jet continu

    Et si, au lieu d'en causer à travers le sempiternel filtre de cette bonne conscience moralisatrice qui se complaît à distribuer les bons et les mauvais points, on allait directement à la source ? (Histoire d'avoir, pour une fois, autre chose que l'étalage des états d'âme de Rayski…)   Car en effet on y découvre des monstruosités même pires que faire se masturber les anfants en maternelle ! Comme, par exemple, Jeanne et Georges, sur les genoux de leur grand-père Victor Hugo, et qui — extrême horreur ! — sont vêtus *de la même manière*…   Mais… voyez pas vous-même : ☞ http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html

  • Par menthol - 04/02/2014 - 11:14 - Signaler un abus Merci MONSIEUR Rayski !!!!!!!!!!!

    Merci MONSIEUR Rayski !!!!! !!! ! !!

  • Par gliocyte - 04/02/2014 - 12:21 - Signaler un abus @coquelicot

    Victor Hugo, promoteur de l'ABCD de l'égalité homme femme… A bout d'arguments, voilà que Coquelicot appelle Victor Hugo en renfort, lui qui en fait, dans son poème reconnait déjà des différences entre Jeanne et Georges dont le plus vieux a trois ans. Vous pourriez aussi mettre en avant que les garçons et filles portaient jadis tous des robes.Pourquoi? Parce qu'on les considéraient tous les deux comme non orientés sexuellement et libres de choisir par la suite? Ben non, c'est parce qu'ils déféquaient de la même manière et que relever les jupes était à leur portée, qu'il soit garçon ou fille, très commode car cela évitait qu'ils se ch… dessus. Force est de constater que celui qui se c.. dessus, c'est vous Coquelicot...

  • Par perinp - 04/02/2014 - 12:30 - Signaler un abus plus cretin que l ABCD tu meurt

    Un peu dangereux l'ABCD aussi, car vouloir déstructurer l'enfant depuis la maternelle, en incitant par exemple les garçons a porter des jupes et des cheveux longs, et touti quanti, on oublie que l'enfant se bâti avant tout sur des stéréotypes et lieux communs, avant que, et bien après, une fois adulte, ils comprennent la futilité pour les femmes d'être coquettes, de se ruiner pour acheter des chaussures a talons, sacs a main, et le cote abjecte des strings , qui d'ailleurs a sa propre théorie .... Ma foi encore une belle connerie et hypocrisie des Socialos .... rien ne les arrête décidément ...

  • Par ヒナゲシ - 04/02/2014 - 12:30 - Signaler un abus Géo Trouvetout vous esplique…

    gliocyte (exégète de la mode d'antan) : « les garçons et filles portaient jadis tous des robes […] parce qu'ils déféquaient de la même manière et que relever les jupes était à leur portée »   Et donc, si cela a cessé, c'est parce qu'au XXIe siècle garçons & filles se sont mis à déféquer de façons différentes. Ah… ce gliocyte, toujours aussi brillant !

  • Par gliocyte - 04/02/2014 - 12:47 - Signaler un abus @coquelicot

    Vous voulez gommer l'aspect utilitaire de la robe de jadis pour tous, garçons et filles. Ce refus du pragmatisme est une constante chez vous. Je persiste et signe, celui qui se ch.. dessus c'est vous et le pire c'est que vous en avez pleinement conscience. Pauvre Coquelicot qui essaie de se raccrocher aux branches comme il peut, mais ces branches fortes de leur passé millénaire ne veulent pas de vous. C'est la chute assurée, pauvre Coquelicot..

  • Par SteakKnife - 04/02/2014 - 12:57 - Signaler un abus Rayski est un macho, c'est bien connu

    J'avais déjà remarqué qu'à chaque fois qu'il parle d'une femme dans ses articles, il juge d'abord son physique. On se rappelle qu'en parlant de Clémentine Autain, Rayski trouvait qu'"on en a connu des plus moches", Julie Gayet est "délicieuse", Monica Lewinsky est "jolie", et ainsi de suite. Je n'ai pas l'impression que Rayski se sente obligé de dire que Copé est plutôt pas mal, que Guaino est "délicieux" ou que Moscovici est "joli".... Sources: http://www.atlantico.fr/decryptage/revelations-encore-liaison-cachee-francois-hollande-liberalisme-benoit-rayski-952012.html http://www.atlantico.fr/decryptage/closergate-ces-hypocrites-pudeurs-francaises-respect-vie-privee-francois-hollande-julie-gayet-benoit-rayski-950459.html

  • Par Thot7 - 04/02/2014 - 13:54 - Signaler un abus Tous les remparts sautent !

    Dire que la femme n'est pas née DE la côte d'Adam (sous produit de l'homme) mais A côté d'Adam (donc complémentaire) est une évidence, mais aller jusqu'à dire que Adam et Eve c'est pareil, on n'y comprend alors plus rien et on en perd son latin ou

  • Par pierre325 - 04/02/2014 - 14:26 - Signaler un abus Quand tu vois qu'une femme qui donne le sein

    Se fait traité de singe par des féministes on voit que le débat est complétement partie en couilles.

  • Par prochain - 04/02/2014 - 15:02 - Signaler un abus Les idéologus erectus veulent changer

    " arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel " V Payons et " s'appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités " VP Le Changement est un métier qui fait vivre beaucoup (trop) de monde aux crochets des autres pigeons.

  • Par Anemone - 04/02/2014 - 17:25 - Signaler un abus Le chaperon rouge?

    ça va jusqu'à "apprendre à être très près de l’autre (caresser sans toucher) [?], à faire durer l’action longtemps et très doucement ; Sans doute ai je l'esprit "mal placé"... mais cette explication me laisse plus que songeuse... http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/fileadmin/user_upload/doc/fichepedagogique_danserlepetitchaperonrouge.pdf

  • Par cloette - 04/02/2014 - 19:34 - Signaler un abus Et voila !

    Nous sommes gouvernés par une bande d'illuminés ! Mais qu'avons nous fait pour mériter cela ? Pitié ! pitié ! on n'en peut plus !

  • Par Toma H - 04/02/2014 - 23:18 - Signaler un abus Cet article est d'une stupidité affligeante

    Monsieur Raysky ne sait plus quoi écrire pour pouvoir caser la pub pour son bouquin en fin d'article. Cet outil mis à disposition des enseignants du premier degré est très intelligent et permettra aux enfants qui pourront en profiter d'être plus ouverts d'esprit que leurs parents....sauf pour ceux qui sont scolarisés dans les écoles ou ont vénère l'enfant crucifié d'une vierge effarouchée et d'un père adoptif bien sûr.

  • Par jean fume - 04/02/2014 - 23:55 - Signaler un abus Eh oui,

    Quand des malades mentaux se sentent missionnés ou "s'auto-missionent" pour éduquer des bambins, avec l'outrecuidance de détenir le savoir ultime, il faut tout redouter. Et Francis Blanche disait : Quand on a passé les bornes, il n'y a plus de limites !

  • Par Mani - 05/02/2014 - 01:04 - Signaler un abus @Toma H

    "Cet outil mis à disposition des enseignants du premier degré est très intelligent et permettra aux enfants qui pourront en profiter d'être plus ouverts d'esprit que leurs parents" . ... mais bien sûr. Parce que, forcément, leurs parents ne peuvent pas être ouverts d'esprit. Et imaginer que ce soit précisément aux parents de faire cette éducation-là, c'est forcément réactionnaire - pardon : facho !

  • Par MauvaiseFoi - 05/02/2014 - 05:23 - Signaler un abus Un comble

    "Ils" osent faire "ça" avec notre pognon !

  • Par Le gorille - 05/02/2014 - 07:54 - Signaler un abus Juge ou vieille anglaise, coloniale qui plus est !

    Diable, Mr Rayski ! Je ne me connaissais pas de telles dispositions ! Probablement un homonyme... Euh ! Je dévie de la ligne du parti : un neutronyme, devrais-je dire ! Ça va être dur de parler français ! Ceci dit, c'est affreux ce vous nous dégoisez, Mr Rayski ! Affreux, vraiment !

  • Par claire novembre - 05/02/2014 - 12:23 - Signaler un abus Mme Belkacem et M.Peillon sont des menteurs !

    Mme N.Belkacem et M.Peillon sont des menteurs et à la place de parents qu'ils trompent de façon aussi scandaleuse,je porterais plainte ! Il est facile de retrouver l'interview de Mme Belkacem où elle vante les vertus de la théorie du genre http://www.20minutes.fr/politique/778750-theorie-genre-il-essentiel-enseigner-enfants-respect-differentes-formes-didentite-sexuelle-afin-batir-societe-respect. D'autre part,sur la page facebook de JRE2014,on apprend que la ligne azur a disparu du NET,ainsi que "tous les documents qui faisaient la promotion d'actions en faveur de la théorie du genre à l'école (ABCD de l'égalité, etc...).",mais des captures d'écran de tout le site prouvent que ce n'est pas une rumeur contrairement aux déclarations de N.Belkacem,M.Peillon,tout le gouvernement,tous les élus de la gauche bobo,martelées sur toute les chaînes de télé et les radios qui les reprennent en choeur !

  • Par stephanoise - 05/02/2014 - 13:40 - Signaler un abus A dégager en mars !

    Je suis inquiète pour le gorille de l histoire des mamies anglaises au Kenya . Si les p tites dames sont remplacées par des p tits vieux, faudrait quand même le dire au gorille qu il risque de te taper des mecs parce que sinon, ce n est pas égalitaire et y a tromperie sur la marchandise !!! Voilà ce qui préoccupe ce Gvt d irresponsables: la sexualité, dans tous les sens, avec tout le monde, tout le temps mais bon, quand on voit comment se comporte le minus avec les femmes, ses enfants, ses maîtresses,.... Nos enfants sont en danger, nous sommes en danger, la France est en danger, la marmite n est pas loin d exploser et j espère que ça va leur péter bien fort dans la figure et les oreilles pour qu ils voient ce qu ils font depuis 2012. Alors tous aux urnes et votons contre ce Gvt d excréments puisqu il n y a que le cul qui les intéresse ...

  • Par cloette - 05/02/2014 - 15:51 - Signaler un abus Le saviez vous ?

    On ne dit plus LGTB mais LGTBI , le I voulant dire "Intersexué", c'est à dire non l'hermaphrodite,,qu'on peut trouver de façon rarissime chez les humains, au même titre que les frères siamois", et même plus rarement encore, mais l'être nouveau en préparation, CQFD ! Que ce sera tristounet ce monde futur où tout le monde se ressemblera, mais quel ennui mortel !

  • Par PIF31 - 05/02/2014 - 16:04 - Signaler un abus LES VIRER

    Il faut virer de la Politique ceux qui introduisent la "Théorie du genre " dans les Ecoles . Les Français n'ont élus personne pour cela . Il y a danger .

  • Par PIF31 - 05/02/2014 - 16:04 - Signaler un abus LES VIRER

    Il faut virer de la Politique ceux qui introduisent la "Théorie du genre " dans les Ecoles . Les Français n'ont élus personne pour cela . Il y a danger .

  • Par zelectron - 05/02/2014 - 18:47 - Signaler un abus le socialisme est pervers

    La beauvoir : la p... non respectueuse et pire encore

  • Par sicenetoi - 05/02/2014 - 18:53 - Signaler un abus L'école ?

    La baratin de rayski, (mauvais réactionnaire s'il en est )se situe sans doute dans les abysses océaniques donc inaccessible ce qui diminue singulièrement la portée de ses vomissements journalistiques. quant aux commentaires ils me donnent l'occasion de citer un philosophe teuton aujourd'hui disparu: ce n'est pas en faisant de la poussière et du bruit que l'on est le carrosse de l'histoire

  • Par cloette - 05/02/2014 - 19:05 - Signaler un abus la Beauvoir

    Pff, passée de mode, écrivaine de niveau moyen . Sartre, touche à tout pervers... ce sont les Grands qui restent (quels que soient leurs pensées) au-delà des contextes des époques.

  • Par cloette - 05/02/2014 - 19:06 - Signaler un abus orthographe

    Quelles pas quels !

  • Par LILLBee - 05/02/2014 - 19:30 - Signaler un abus C'est pas fini,

    ayez des velléités de retirer vos enfants de cette école de pervers et vous recevrez une lettre du proviseur annonçant que si vous n'êtes pas content des programmes édictés par le ministère, votre enfant n'a alors pas sa place dans le public, ni dans le privé, en plus d'un signalement au procureur pour "dérive sectaire"!! (si si) Fallait oser, Peillon l'a fait. Rappelons que l'éducation sexuelle chez l'enfant doit répondre à SES propres attentes et pas à celles de vieux cons libidineux qui se prennent pour des intellos parce qu'ils ont commis un bouquin.

  • Par LILLBee - 05/02/2014 - 19:38 - Signaler un abus Qui plus est

    la "révolution féministe" est déjà passée, en force, mais c'est fait et les femmes n'ont pas besoin de cette fumisterie pour exister pleinement dans la société. Quand on entend encore des gens dire qu'il faut sortir les femmes du rôle de ménagère, j'ai envie de leur dire qu'au contraire il faudrait réintroduire des cours de cuisine car les jeunes aujourd'hui savent acheter des sandwichs ou faire chauffer les surgelés au micro-onde c'est tout, le boulot passe avant plein de choses aussi chez les femmes et quand elles font des enfants (plus tard) elles sont en France plus nombreuses qu'ailleurs à retravailler. Alors, stop!

  • Par benj117 - 05/02/2014 - 20:28 - Signaler un abus Homme-femme,

    Masculin-féminin, il-elle, le-la, un-une... Mais faut supprimer tout ce vocabulaire, ça sert absolument a rien! On devrait tous s'appeler Pierr ( oui oui, sans "e") on se prendrait moins la tête, non?

  • Par LILLBee - 06/02/2014 - 00:21 - Signaler un abus La vérité,

    c'est que la gauche en général ne peut pas concevoir que des individus peuvent être heureux sans eux, et vraiment, non, on n'a pas besoin de leurs théories fumeuses!..

  • Par LILLBee - 06/02/2014 - 00:25 - Signaler un abus * puisse

    Et le bonsoir de E.T.

  • Par Festeringboil - 06/02/2014 - 05:22 - Signaler un abus Et le père Noel ?

    L'ABCD de l'égalité des sexes ne s'est pas permis de descendre ce personnage central de notre belle civilisation occidentale et les auteurs de cet ABCD méritent que soit soulignée leur retenue chrétienne(sans doute).

  • Par winnie - 06/02/2014 - 07:27 - Signaler un abus Dehors les gochos!

    Quand allons nous enfin virer toute cette clique sans cervelle? Aux prochaines elections j espere?

  • Par winnie - 06/02/2014 - 07:41 - Signaler un abus rideau de fumee

    suite a l article de M.Rasky,je viens de faire un petit tour sur le site du CNDP et il est vrai que pour comprendre quelque chose il faut s apeler Champolion et aller de liens en liens. Autre chose,quand le programme ABCD a ete reveler au public par la presse il etait visiblement detaille sur le site de l education nationale mais apres la polemique il n y a plus rien sur le site sauf des dementis formels a tout ce qui avait ete dit.

  • Par Allaïc - 06/02/2014 - 08:22 - Signaler un abus L’œillère dirigeable ?

    L’auteur de cet article a la possibilité de vous démontrer exactement le contraire ! Il lui suffit de changer le prisme filtrant et déformant qu’il utilise pour l’interprétation de ses analyses !

  • Par De France et de plus loin - 06/02/2014 - 10:28 - Signaler un abus Mais comment ce type peut il

    Mais comment ce type peut il être payé pour écrire de tels articles ?? Atlantico va finir par passer pour un asile de fous.

  • Par Pourquoi-pas31 - 06/02/2014 - 11:06 - Signaler un abus F H a réussi à allumer

    un feu éteint depuis longtemps, LES GUERRES DE RELIGIONS vont reprendre, entre les catholiques anesthésiés qui ne demandaient rien à personne, les musulmans conquérants et les juifs eternels persecutés. Quelle magnifique réussite !

  • Par Benvoyons - 06/02/2014 - 11:09 - Signaler un abus L'ABCD de Peillon est une bonne nouvelle pour les Sexologues et

    Andrologues, Psychologues. Il faut augmenter fortement le nombre de diplômé dans ces spécialités pour les années avenir. Prévoir en plus le budget de la Sécu en conséquence.

  • Par brennec - 06/02/2014 - 11:12 - Signaler un abus Soulever une pierre....

    @winnie Tiens donc le site du cndp fait aussi le ménage? Le site de la ligne azur lui a fermé immédiatement après la manif. Il prétend maintenant avoir été victime de hackers cathos. Il semble bien que certains cafards n'aiment pas trop la lumière.

  • Par brennec - 06/02/2014 - 11:15 - Signaler un abus @benvoyons (11.09)

    @benvoyons vous avez raison, quand on voit que nos instituteurs sont les meilleurs fournisseurs de clients pour les orthophonistes, on peut effectivement imaginer ce que pourra donner leurs enseignement sur la sexualité.

  • Par Pourquoi-pas31 - 06/02/2014 - 11:17 - Signaler un abus Transparence, principe de précaution et droit de retrait

    doivent s'appliquer. Pour toute expérimentation médicale, on doit obtenir l'accord d'un patient "éclairé", c'est a dire parfaitement informé sur le traitement qu'il doit recevoir, ses effets et les risques possibles. De plus, le patient doit être volontaire et signer un document d'acceptation. Tel n'est pas le cas pour cet enseignement dont la toxicité n'est pas évaluée. Il y a donc une mise en danger psychologique des enfants. Il faut donc que clairement, les parents soient informés sur la méthode et donnent leur accord pour l'application de cette méthode sur leurs enfants.

  • Par ヒナゲシ - 06/02/2014 - 11:33 - Signaler un abus Baygon anti-hosties

    brennec : « Le site de la ligne azur lui a fermé immédiatement après la manif. Il prétend maintenant avoir été victime de hackers cathos. Il semble bien que certains cafards n'aiment pas trop la lumière. »   Cathos je ne sais pas mais l'avenir la dira peut-être, car il a aussi fait part de son intention de donner les suites judiciaires qui s'imposent ; la police va peut-être nous dire quels sont ces cafards que la liberté d'expression dérange…   Quant au site de l'« ABCD de l'égalité », rien à signaler. À l'heure où j'écris il est toujours en ligne : http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€