Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pas de miracle pour Macron sur le lac de Tibériade : il ne sait pas nager

Le président de la République est à la peine. C'est pourquoi il s'est mis dans les pas de Jésus

Méchant, très méchant sondage

Publié le
Pas de miracle pour Macron sur le lac de Tibériade : il ne sait pas nager

 Crédit ludovic MARIN / POOL / AFP

Il était là, rayonnant, le jour de France - Belgique. Il était là, radieux, le jour de la finale contre la Croatie. Il a reçu, avec force embrassades, les Bleus à l'Elysée. Tout ça pour rien ! 

Les résultats du dernier sondage du Figaro sur l'impact de la victoire du onze de France résonnent douloureusement dans sa tête. Tempête sous un crâne… L indice de fierté nationale fait un bond prodigieux pour atteindre le firmament.
L'optimisme des Français frôle le nirvana. Et Macron ? Eh bien il perd deux points !
 
Pourquoi tant de désamour ? Une hypothèse footballistique voudrait qu'on lui fasse payer sa passion immodérée pour l'OM, une équipe de moins en moins populaire. Une autre, plus sérieuse, indique que les Français comprennent que Macron n'est pour rien dans la victoire des Bleus.
 
Et que les Bleus ne sont pour rien dans la politique de Macron. Par comparaison, en 1998, Chirac avait engrangé les bénéfices de la victoire tricolore : quatre points de plus ! Mais Chirac, c'était Chirac et Macron n'est que Macron. Il n'a pas de chance le président de la République. 
 
Une charmante histoire juive est parfaitement adaptée à son cas. Macron reçoit l'ambassadeur d'Israël. Ce dernier lui trouve grise mine : "Qu'avez-vous monsieur le président ?"
 
Au bord des larmes, Macron répond : "Personne ne m'aime. Tout va mal. Je déprime". L'ambassadeur d'Israël : "Alors venez chez nous monsieur le président". "Mais pour quoi faire ?"
 
L'ambassadeur d'Israël : "Vous irez sur le lac de Tibériade, vous marcherez sur l'eau. Et après ce miracle, la France entière tombera dans vos bras". Macron perplexe : "Mais je n'y arriverais jamais". L'ambassadeur d'Israël : "Mais si, il y a un des nôtres qui a déjà réussi il y a très longtemps". 
 
Macron incrédule consulte quand même son entourage. "Faites-le monsieur le président. Au point ou vous en êtes, vous n'avez plus rien à perdre". Convaincu Macron se décide. Pour ne pas froisser les Palestiniens, il prévient Mahmoud Abbas qu'il viendra le voir aussitôt après. 
 
Le jour dit, Macron est au bord du lac de Tibériade. Le gouvernement au complet est avec lui. Des caméras de télévision par dizaines. Tous les envoyés spéciaux de la presse française. Macron s'avance et IL MARCHE SUR L'EAU ! Edouard Philippe, Gérard Collomb crient "Hosanna". Et le lendemain, la presse française titre en gros : MACRON NE SAIT PAS NAGER ! 
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 20/07/2018 - 10:44 - Signaler un abus Macron est payé pour bosser, pas pour danser

    Les communicants du pouvoir n'ont pas compris que seuls les citoyens ont le droit de se réjouir; les élus et les ministres ont, eux, l'obligation de travailler pour la France. En voyant Macron faire la fête en semblant oublier les problèmes du pays, les Français ont pensé: "on ne l'a pas élu pour ça".

  • Par l'enclume - 20/07/2018 - 10:50 - Signaler un abus Tous des macronnards que j'vous dis.

    Benoît Rayski vous êtes formidable, j'ai bien ri.

  • Par 2bout - 20/07/2018 - 10:54 - Signaler un abus Nuit blanche et théâtre antique.

    Attention, commentaire à caractère exclusivement publicitaire. Je profite de l'opportunité qui m'est offerte, Benoît, pour promouvoir le travail d'un dénommé Malik Djoudi : https://www.youtube.com/watch?v=T9Z3YhqxsEI

  • Par assougoudrel - 20/07/2018 - 11:51 - Signaler un abus Pourtant avec ses chevilles

    gonflables, macron aurait dû marcher sur l'eau; il a oublié de mettre des rustines pour toutes les fuites. Les français voulaient voir l'équipe de France aux Champs Elysée, mais pas à l'Elysée où ils ont vu une deuxième fête de la musique avec un Paul Pogba du plus ridicule; j'ai cru revoir le film Bozombo des années 30. Personne n'est dupe et on a vu le roi de la récup qui bat haut la main les compagnons d’Emmaüs ou les ferrailleurs.

  • Par Marie-E - 20/07/2018 - 12:00 - Signaler un abus Merci Benoit Rayski

    J'ai bien ri.

  • Par Pharamond - 20/07/2018 - 12:27 - Signaler un abus En mode business

    Histoire juive racontée par J.Attali. Toujours en mode business,le juif ne dit-il pas:"Dieu soit loué"...

  • Par lili57 - 20/07/2018 - 12:34 - Signaler un abus Moi aussi

    Mr Rayski j'ai bien ri, merci !

  • Par cloette - 20/07/2018 - 13:26 - Signaler un abus ha ha ha

    je ne m'attendais pas à la fin de l'histoire : Les histoires juives sont encore mieux que les belges ! Concernant la comparaison entre Chichi et Macron, quelle est la différence ? eh bien quelque chose rend l'un sympathique , qui ?

  • Par lasenorita - 20/07/2018 - 14:51 - Signaler un abus Chirac et Macron..

    La différence entre Chirac et Macron est celle-ci:Chirac est un homme bien éduqué tandis que Macron est un arrogant avec une petite cervelle. .Le monde entier s'est moqué de Macron.. faisant le clown en apprenant la victoire de nos ''Bleus'', cette attitude n'était pas digne d'un chef d'Etat..il me faisait penser à un gamin (de 4 ans) à qui on a offert un beau jouet..il s'est attribué le succès de nos footballeurs alors qu'il n'y est pour RIEN..

  • Par ELIED - 20/07/2018 - 16:15 - Signaler un abus BRAVO

    M. Rayski, vous avez toujours l'art de mettre le doigt là ça fait mal à certains qui se déconsidèrent de plus en plus aux yeux des Français.

  • Par ISABLEUE - 20/07/2018 - 16:30 - Signaler un abus mouais

    dommage que ce ne soit qu'une histoire.....

  • Par A M A - 20/07/2018 - 17:54 - Signaler un abus Nageur habitué des eaux

    Nageur habitué des eaux troubles et des barbouzes demi-sels, il n'a pas besoin de se fatiguer à la brasse dans des eaux aussi salées que celles du lac de Tibériade . Elles sont aussi porteuses que la camarilla qui le soutient.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 20/07/2018 - 17:56 - Signaler un abus @lasenorita

    la différence c'est surtout que Chirac, surnommé le roi fénéant , n'a rien branlé pendant 12 ans .........Fait agravant pour Macron , les français n'aiment pas cette équipe de France .

  • Par Anguerrand - 20/07/2018 - 19:19 - Signaler un abus L’arrogance de Macron commence à lasser

    Beaucoup ont d’abord pensé qu’il était brillant ( pas difficile après Hollande ) qu’il ferait une politique internationale intelligente mais voila sitôt parti les rapports n’ont pas changé, pire il est passé pour ce qu’il est une grande gueule arrogant et qui ne représente plus que la 7 ème puissance mondiale. En politique il se targue de réformes qui ne sont que des réformettes comme avec la SNCF ou pas grand chose ne va se passer si ce n’est que les français paieront 35 millions de la dette dûe en bonne partie par de coûteuses grèves sans fin. Il n’alignera pas ce régime spécial et et non justifié sur le privé. Il évite de répondre aux questions sur l’affaire du moment ; Benalla . Où est passé notre MESSIE ?

  • Par aristide41 - 20/07/2018 - 21:23 - Signaler un abus Je crois tout simplement

    que Macron est désormais une auberge espagnole, un exutoire facile pour toutes les frustrations des français. Il fait chaud, c'est la faute à Macron. Il fait froid, c'est pareil. Quand nous cesserons d'attendre l'Homme providentiel, nous cesserons de tout attendre de nos dirigeants et les de les accabler.

  • Par Liberte5 - 20/07/2018 - 23:49 - Signaler un abus J'adore cette histoire juive que je ne connaissais pas.

    Merci B. Rayski de nous la servir au bon moment pour le bon client qu'est E. Macron. Elle lui va comme un gant.

  • Par cloette - 21/07/2018 - 07:22 - Signaler un abus @aristide41

    Vous apprenez avec un tel raisonnement à gober n'importe quoi, eh bien non, un président payé plus de 20 000 € /mois ,embauché par la Nation a des comptes à lui rendre .

  • Par Yves3531 - 21/07/2018 - 09:56 - Signaler un abus Tout ce patacaisse, cette mayonnaise qui monte...

    pour un responsable sécurité qui neutralise un manifestant qui ne devait pas être un doux agneau en cette journée agitée. Ça rappelle étrangement la meute qui s’archarnait sur Fillon pour des broutilles, mais surtout pour éliminer un candidat qui déplaisait au système. Qu’a Donc fait Macron (à la SNCF ? ) ou que ne doit il pas faire (réforme des retraites ?), ou que n’a t’il pas fait en faveur de la finance pour que le système s’en prenne à la créature qu’il a mis là ...?

  • Par Patrick LOUVET - 21/07/2018 - 10:10 - Signaler un abus Bravo

    Félicitation pour cet article humoristique. J'espére que la descente aux enfers de cet escroc va s'accélérer. On ne peut pas en même temps prôner l"exemplarité ce la république et couvrir des actions de "barbouzes". On se croirait revenu au beau temps du SAC (Service d'action civique)

  • Par Yves3531 - 21/07/2018 - 10:13 - Signaler un abus Ne pas oublier...

    qu’apres le désastre et le ridicule hollandesque le gouvernement permanent de la France, la haute administration et ses syndicats, le système s’est allié pour sauver les meubles à la haute finance et à propulsé une créature vendable Macron tout en brisant Mr -600 000 fonctionnaires. Aujourd’hui, probablement que la créature n’a pas respecté ou menace de ne pas respecter un des termes de l’accord. Alors cette histoire de cornecul, coup de semonce ou mise à mort de la créature ? On le saura bientôt ...

  • Par cloette - 21/07/2018 - 10:26 - Signaler un abus @yves3531

    vous avez un raisonnement logique car en effet , tout porte à croire que Macron a été mis là par le "système", donc on dit coup de semonce ou mise à mort de la créature, mais si c'était tout simplement un grain de sable qui fait dérailler la machine ?

  • Par Yves3531 - 21/07/2018 - 11:27 - Signaler un abus @Cloette...

    possible, mais je n’y crois pas. Tout ceci est trop unanimement orchestré et succède à quelques petites semaines où nos médias faisaient déjà tourner le vent... après la réforme pourtant minimaliste de la SNCF, et/ou avant l’explosive réforme des retraites ...

  • Par assougoudrel - 21/07/2018 - 11:59 - Signaler un abus Peut-être que les médias donnent

    un avertissement à Macron qui baisse facilement le pantalon et le slip, afin d'obtenir plus: "ne nous fais guère chier, Manu, car nous sommes assez puissants pour te foutre en l'air". Il y a peu de temps, ces mêmes médias nous gavaient de Macron et Brigitte, le plus beau couple de toute la galaxie. Depuis 40 ans, ils avaient leur salles de presse à l'Elysée et cet ingrat les a virés pour les placer en dehors de l'enceinte. C'est un avertissement pour Macron; je trouve tout ça est "trop soudain".

  • Par cloette - 21/07/2018 - 12:04 - Signaler un abus @Yves3531

    moi non plus je n'y crois pas, c'est orchestré sans doute, mais je ne crois pas non plus au motif "SNCF" qui me passe vraiment au -dessus de la tête . C'est le monde qui a fait partir l'info, comme pour Fillon je crois, donc ....? Comme le dit Assougoudrel, c'est un avertissement à Macron, mais peut être davantage, et pour quel motif exact , c'est bien mystérieux .Il ne fait pas oublier non plus que la vidéo a été prise par un militant de la France insoumise .

  • Par Le gorille - 21/07/2018 - 12:22 - Signaler un abus Plus 4 moins deux !

    C'est quoi cette arithmétique ? Pourquoi associer des points à du ballon... rond, qui plus est ? Bref, quand il roule, il n'amasse... je vous laisse la suite. Quant à supputer sur une quelconque mise en garde... je crains fort que la mémoire des français ne flanche au "bon" moment... J'ai ma mer à moi, et elle n'est pas tellement salée, et le lac de Tibériade non plus : il n'est pas "mort" mais contient tellement de poissons... que les filets se rompent...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€