Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 22 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les épines du rosier
(à quoi s'attendre
d'un pouvoir socialiste)

Dans un pamphlet qu'Atlantico publie en feuilleton à compter d'aujourd'hui et alors que François Hollande fait figure de favori des sondages, Roland Hureaux a souhaité faire le point sur les grandes lignes des politiques passées et à venir des socialistes.

Pamphlet

Publié le - Mis à jour le 23 Avril 2012

Rarement les Français se seront trouvés aussi incertains que devant l’élection présidentielle de 2012.

A l’heure où nous écrivons, un sur deux ne sait pas encore pour qui il va voter ; ceux qui le savent voteront "contre" tel ou tel candidat plutôt que "pour".

C’est que, probablement, presque tous ressentent combien cette élection est paradoxale.

Si l’on se réfère aux sondages, la victoire du candidat du parti socialiste, François Hollande, ne fait guère de doute. Aucun ne lui donne moins de 54 % des voix au second tour contre Nicolas Sarkozy. Contre François Bayrou, ses chances paraissent plus faibles mais ce dernier ne fait guère d’efforts pour se hisser au second tour.

L’élection d‘un socialiste donnée pour acquise, sans qu’apparaisse réellement de solution alternative : c’est précisément ce qui rend les nos compatriotes si peu enthousiastes.

Et c’est bien là que réside le paradoxe de l’élection : les Français s’apprêtent à élire un socialiste alors que, sur à peu près tous les sujets importants, le parti socialiste se situe aux antipodes de leurs attentes.

Et comment en irait-il autrement ? Si l’on regarde une à une les causes de leur mécontentement, pour presque toutes, la politique menée par le parti socialiste quand il a été au pouvoir porte une large part de responsabilité, la faute de la droite, pour sa part, ayant surtout été de ne pas avoir su ou osé remettre en cause ces politiques.

Immigration ? Comment attendre autre chose de la gauche qu’un relâchement des contrôles et une plus grande tolérance à l’immigration clandestine. François Hollande reprend même sous un autre nom, celui de quotas, le thème de l’"immigration choisie" du Sarkozy de 2007, soit  la certitude d’ajouter aux clandestins un contingent supplémentaire de réguliers.

Éducation nationale ? La plus totale absence d’imagination caractérise le programme socialiste ; seul élément concret : la promesse irréalisable de 60 000 postes supplémentaires. Mais aucune remise en cause des motifs du déclin de l’institution : le "pédagogisme", le tronc unique, le relâchement des exigences que la gauche a introduits dans notre système éducatif depuis plus de 60 ans.

Impôts ? À une France qui, parmi les grands pays, bat tous les records de prélèvements obligatoires, François Hollande promet une couche supplémentaire d’impôts

Social ? La France a un système social particulièrement développé : si les classes supérieures, auxquelles il donne bonne conscience, s’en accommodent, sait-on que le principal motif de frustration de la classe ouvrière, celle qui travaille pour un salaire modeste, est de voir que beaucoup, qui ne travaillent pas, s’en sortent aussi bien qu’eux, voire mieux dans certains cas ? Quand la droite pose le problème, comme  récemment  Laurent Wauquiez, aussitôt les invectives socialistes fusent. Comment cette situation pourrait-elle être remise en cause par ceux-là même qui sont à l’origine de ces avantages, lesquels peuvent se justifier dans leur principe mais qui sont, le plus souvent, distribués à l’aveuglette ? Non seulement le PS ne reviendra pas sur ces avantages qui révulsent une bonne  partie du peuple français, mais il est probable qu’il les développera encore.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cqoiqéqon - 16/04/2012 - 08:45 - Signaler un abus Ce que les politiques n'ont

    Ce que les politiques n'ont pas compris c'est qu'ils ont fait un monde où le jeu est de baiser l'autre et d'éviter de se faire baiser à son tour. arrêtez donc de fanfaronner avec vos délir de droite contre gauche...vous êtes tous d'ardents partisans de la dépense publique par ce qu'il n'y a que ça pour se faire réélire... et même si les Français n'ont pas encore bien compris qu'ils seront les mieux baisés au bout du compte ça n'est pas une raison pour persister dans votre aveuglement et vos incantations. Un peu de décence svp.

  • Par mumus - 16/04/2012 - 08:48 - Signaler un abus Je le dit depuis 15 ans

    La gauche a toujours gouverné en sous main quelque soit la majorité au pouvoir; elle est infiltrée dans tous les rouages de l'état et bénéficie d'une presse et de médias extrêmement zélés quand il s'agit de formater l'opinion publique; le combat est inégale et les dés sont pipés, ils arrivent même à faire croire que la presse est aux ordres de Nicolas Sarkozy, hallucinant. Je pense qu'il est impératif de revoir le statut de journaliste et d'imposer un code de déontologie de cette "profession" qui n'en est plus une, les prétendus journalistes se contentant de reproduire à la virgule près les dépêches de l'agence France presse, véritable clone de la triste agence Stass des années 60.

  • Par Mettero - 16/04/2012 - 09:52 - Signaler un abus Ce que les français n'ont pas compris

    1. L'argent ne pousse pas dans le potager 2. Sarkozy a tué la droite, en ne faisant de ce qu'il avait dire qu'il ferait. "Je ne vous décevrai pas"... avait il dit.. Remember 3. La gauche va être élu, et comme d'habitude, elle va plomber le pays pour les 40 ans à venir.. Et elle va tuer la gauche ou elle va tuer le pays En 2017, ce sera l'année des extrêmes. Le Pen, Mélenchon ou la fin de la France... Pour ma part, j'ai compris ça depuis quelques temps maintenant, et même si ça me fait mal, et même si je suis une classe moyenne supérieure, j'ai déjà bien oeuvré pour mon expatriation définitive. Lorsque la classe ouvrière , pas tous, mais celle qui véhicule l'idée qu'on peut ne rien faire, et tout recevoir, se retrouvera toute seule pour s'auto assister, ça risque d'être la douche glaciale. Car une fois, que les français seront partis de leur pays natal, ils ne reviendront JAMAIS.

  • Par chris05 - 16/04/2012 - 10:01 - Signaler un abus 15 SUR 30

    Vous avez raison de rappeler que la gauche a gouverner 15ans sur les 30 dernières années et la plupart des décisions néfastes viennent effectivement des socialistes. Mais une certaine pensée de gauche s’est infiltrée partout comme un poison et a fait perdre la notion des choses vraies. Certains medias ont monté en épingle des faits dérisoires en les présentant sous un mauvais jour comme l’histoire du fouquet’s. Si on ajoute à cela des attaques venant d’horizons divers et parfois même de son propre camp toujours relayes par des medias toujours aussi malveillant envers monsieur Sarkozy, vous aurez toute les causes de son impopularite.Il y a toujours pour la droite le Fn qui en dénonçant certaines dérives empêche la droite classique l’évocation des vrais problèmes des français sans que la gauche évoque la droitisation de celle –ci .On peut penser que le Fn est l’allie de fait des socialistes sans parler d’un Bayrou haineux qui rabat les quelques électeurs du centre vers le candidat socialiste

  • Par sonyc91 - 16/04/2012 - 10:09 - Signaler un abus Sarkozy va perdre et c'est mérité

    On en serait pas là si Sarkozy n'avait pas accumulé les erreurs de gestion et les fautes politiques. Aucun résultat sur la sécurité qui avait constituée un thème central de 2007 et sur lequel l'UMP savait qu'elle serait jugée. Pire, il y a moins de policiers en 2012 qu'en 2007. Pas de nettoyage des banlieues qui n'aurait pourtant coûté que quelques milliers de postes pour reprendre le contrôle des territoires abandonnés par la République. Passage en force sur l'Europe contre l'avis des Français exprimé en 2005. Gestion économique à court terme avec une baisse des impôts pour les plus riches qui n'aurait du intervenir qu'en fin de mandat à la sortie de crise alors qu'elle a privé l'état de ressources absolument nécessaires pour faire jouer à plein l'amortisseur social qui touche un très grand nombre d'électeurs. Avec une dette contenue, un chômage amorti par des sociales indexées sur le niveau de crise, la voix des Français respectée et les banlieues nettoyées, Sarkozy repassait pour 5 ans malgré toutes ses frasques. Dommage, maintenant on va se taper minimum 5 ans de pouvoir socialiste. De quoi faire réfléchir l'UMP sur les conditions nécessaires à une victoire en 2017 ?

  • Par xm - 16/04/2012 - 10:40 - Signaler un abus Le PS: une antichambre vers la "dictature"?

    Si Hollande est élu Président, il prendra un harceleur moral comme Ministre de la Justice (Vallini). C'est assez cocasse. Et pourquoi pas DSK (dit le Marsupilami) mis en examen dans une affaire de droit commun comme Ministre des Finances? Et quelle est la vision humaine des socialistes? Au Département du Nord, ils ont fait révoquer avec la complicité pour le moins indirecte de la justice un agent qui dénonçait le management par la terreur quasi sectaire du directeur juridique (ça fait penser à l'affaire Vallini et plus récemment à celle de la FIDL) Le tout sur un dossier sans preuves matérielles et pour des faits minimes mis injustement à charge (tracts satiriques). En comparaison, le juge administratif a annulé la révocation d'agents ayant dealé. Voilà la vision sociale des socialistes: mettre les gens dans la misère quand ils ne leur plaisent pas. Par contre, sous les mêmes cieux, un élu du Pas de Calais, Kucheida (PS), est mis en cause dans pas mal d'affaires. Il n'est même pas mis en examen pour le moment et ne le sera certainement jamais si Hollande est élu.

  • Par léonard simon - 16/04/2012 - 10:59 - Signaler un abus à @sony91

    Vous avez raison : Nicolas Sarkozy va certainement perdre. Vous avez raison en 2017 les extrêmes seront certainement au 2éme tour. Est-ce une raison pour baisser les bras et laisser à monsieur François Hollande répandre dans les esprits que son élection c'est le changement sans révéler que c'est pour le pire ? Les défaitistes ont toujours perdu avant que le premier coup de fusil soit tiré( ce que je ne souhaite absolument pas bien entendu)

  • Par stvi - 16/04/2012 - 11:20 - Signaler un abus c'est décidé je vote bleu Marine

    à lire ce réquisitoire contre la gauche et au vu des résultats de la droite Sarkozienne ,il apparait nettement que ni la droite conventionnelle ni la gauche ne correspond aux attentes des Français ... Si on reprend les arguments de M Hureaux ,seulement le FN colle à l'image qu'il se fait du futur gouvernement ... Il m'a convaincu ....

  • Par xenophon - 16/04/2012 - 11:31 - Signaler un abus alphaville

    Un quarteron d' énarques de gauche a choisi le plus malléable d' entre eux pour assurer l' épanouissement des ambitions personnelles de chacun d' entre ses membres. Il sera la président du pool. Les postes à venir sont préemptés. Pas d' idées mais l' idéologie, mol oreiller pour ces têtes réputées bien faites. Sens général de la tactique pour gagner, l' invective et la médisance dès le premier soir de l' élection de 2007. Et ça va peut-être marcher. Sarko, maladroit, se sera dépensé en vain pour repriser de son mieux toutes les excroissances du tissu anti-moderniste français: un rabotage par ci, une nouvelle cloque par là. Il avait vu trop large et le choeur des bons apôtres d' entonner le refrain, avec les hauts parleurs qu' il a su mettre en oeuvre, le lancinant refrain, " il n' a pas tenu ses promesses". Voilà ce qu' on appelle dans notre beau pays l' alternance démocratique. Notre peuple est-il a ce point désabusé?

  • Par De France et de plus loin - 16/04/2012 - 12:04 - Signaler un abus L'auteur oublie de préciser

    L'auteur oublie de préciser qu'en cas de victoire de François Hollande, les chars soviétiques envahiront Paris comme cela s'est produit sous Mitterrand. Il oublie de dire qu'on va tous crever dans d'atroces souffrances car seule la droite détient les clés de la réussite et de la prospérité (les 5 dernières années le démontrent avec force). Alors tous à droite pour qu'on continue comme aujourd'hui!

  • Par kassian - 16/04/2012 - 12:42 - Signaler un abus NS a déçu...

    certes, mais ce n'est pas une raison pour mettre en place l'alternance si on sait que l'alternative est pire que l'original. Je parie sur l'intelligence des Français qui sauront reporter au 2nd tour leurs voix sur le candidat le plus crédible, quand sera passée la tentation passagère des extrêmes. Car les Français savent que les extrêmes conduiraient la France dans le mur. Si Melenchon et Le Pen sont crédités d'autant d'intentions, c'est parce que les Français se préparent à un vote sanction au 1er tour, comme en 2002. Cela ne les empêchera pas au 2nd tour de voter pour le moins pire des scénarios, et on sait tous quelle peine ce fut alors de voter pour un Jacques Chirac informe et inefficace.

  • Par Allaïc - 16/04/2012 - 12:43 - Signaler un abus Enorme démonstration !

    Les Français sont des abrutis ? Bernés par Sarko, ils souhaitent volontairement se faire berner par la gauche, en pire ! Heureusement, ils en existent de plus intelligents ? Les patriotes décorés qui chantent la marseillaise et expatriés fiscalement ?

  • Par kassian - 16/04/2012 - 13:14 - Signaler un abus @De France et de plus loin

    votre procès du type "regardez ou nous en sommes après 5 ans de Sarko" est assez ignoble. Regardez en 5 ans ce que sont devenus la Grèce, l'Italie et le Portugal. Imaginez vous l'état actuel de la France si Hollande avait été au pouvoir. L'enjeu de ce quinquennat n'est pas de tenter une alternative à gauche puisque Sarko a déçu, mais de mener une politique encore plus à droite pour éviter la faillite à court terme. Même si Hollande arrive au pouvoir, il n'aura d'autre choix que de mettre en place un régime d'austérité, mais évidemment il ne dit cela à personne, il préfère bercer son électorat dans le rêve soyeux de "Toujours plus de dépenses". Après tout, les promesses ne tiennent que ceux qui les croient. Le réveil des électeurs de gauche sera une gueule de bois. C'est le prix à payer quand on ne comprend pas les fondamentaux économiques du monde dans lequel on vit.

  • Par le Gône - 16/04/2012 - 13:47 - Signaler un abus Qu'attendre des Socialists..rien de bon !!

    la chianlie..le déclin total...la faillite de mon Pays..voilà ce que nous promettent les socialos..alors dimanche porchain votez Sarko dès le premier tour.

  • Par De France et de plus loin - 16/04/2012 - 13:47 - Signaler un abus Pour Kassian

    N'est il pas "ignoble" , comme vous dites, d'expliquer que seule la droite peut conduire la France? Le manichéisme en politique ne traduit à mon sens rien d'autre que de l'immaturité. Et puis vous avez survécu à l'enfer mittérandien et à l'apocalypse jospinienne, peut être même survivez vous actuellement au cauchemar de gauche local vu que la plupart des collectivités sont à gauche. Faites moi confiance, vous survivrez à Hollande et la France aussi, ça va juste vous faire un peu mal au cul (comme j'ai eu un peu mal au cul en 2007)

  • Par Allaïc - 16/04/2012 - 13:50 - Signaler un abus La pensée inique !

    Cette pensée unique bien imprégnée, continue de faire des ravages ! Cette incroyable croyance de la rigueur inéluctable ? Si, certes, nos dépenses peuvent être ventilées beaucoup plus justement et efficacement ! Notre grandissime problème depuis dix ans, est le déficit de nos recettes ! Et devinez à qui cela profite ?

  • Par De France et de plus loin - 16/04/2012 - 13:59 - Signaler un abus Pour le gone

    "Qu'attendre des Socialists..rien de bon !! la chianlie..le déclin total...la faillite de mon Pays..voilà ce que nous promettent les socialos." Je crois bien que les expériences passées (Mittérand et Jospin), démontrent que vous avez tort. La France a tout à fait survécu au PS et à même connu la croissance et les excédents budgétaires sous Jospin. Ne seriez vous pas un peu parano?

  • Par honduras - 16/04/2012 - 14:01 - Signaler un abus des pâtes et du thon

    achetez en en quantités sous l'influence mélenchon et holl

  • Par kassian - 16/04/2012 - 14:03 - Signaler un abus @De France et de + loin

    le problème c'est que Miterrand et Jospin ne sont pas arrivés au pouvoir pendant la crise économique la plus profonde depuis 1929 (en fait elle est même pire selon certains économistes). Evidemment Sarko n'est pas exempt de reproches, mais franchement Hollande la fraise des bois à la manoeuvre dans la tempête avec contre lui 1) les marchés et les agences de notation 2) les dirigeants qui comptent en Europe 3) une majorité de français qui auront voté pour lui par dépit, ok la France survivra mais dans quel état ? Comme les grecs en ce moment ? Je suis certain qu'une révolte nationale aura éclaté bien avant 2017.

  • Par deere - 16/04/2012 - 14:34 - Signaler un abus les épines

    c est beau c est une belle fleure la rose ! sauf comparer une fleur a un partis ,c' est faire un racourcis de fiction ! le ps si il prend le pouvoir devra les 2 premiers mois donner , et apres reprendre se qu il a donné dune main de l' autre, on connait avec le ps, on a déja eut l 'expérience d' un gouvernement de la rose qui c est terminé par une cohabitation!

  • Par De France et de plus loin - 16/04/2012 - 14:48 - Signaler un abus Vous restez donc persuadé que

    Vous restez donc persuadé que seul votre camps est digne et capable de diriger la France, vous avez sans doute tort, ce serait trop facile. En plus, vous êtes bien naïf de considérer Hollande comme une "fraise des bois" . C'est un tueur au même titre que tous ses concurrents qui en sont la ou ils sont .

  • Par veryliberalguy - 16/04/2012 - 15:01 - Signaler un abus Pour susciter l'enthousiasme la gauche doit abandonner son

    qualificatif de ""Parti Socialiste"" si ridicule et ringard en 2012. En 1960, ça passait encore. Ensuite, elle doit être à la proue de réformes capitales pour l'avenir, et ça la gauche peut l'être. ""Travailler plus pour gagner plus"", moi qui suis d'une gauche social-liberale et moderne, je trouve cela normale et logique ! ""L'assistanat cancer de la société"", c'est evident ! Il faut être intransigeant avec toutes les formes de fraudes en même temps, social et, surtout, fiscale (entreprises qui embauchent au noir, qui ne déclarent pas certains revenus...) Il faut une société d'individus responsables où effort, valeur travail et justice sociale vont naturellement de pairs. L'un ne va pas sans l'autre. Jacques Attali ayant influencé intellectuellement la droite... Mr Attali est l'auteur d'une commission de libéralisation de la croissance et c'est un social-démocrate réfléchi, à l'opposé d'un socialiste stupide. Sa commission est largement dans l'interêt de ce pays, car piloté aussi bien par des penseurs du monde entrepreunarial, que par des intellectuels de gauche. Jacque Attali est plutôt une bonne influence, même si desfois il peut manquer d'objectivité, ça arrive.

  • Par Allaïc - 16/04/2012 - 15:08 - Signaler un abus Imaginons ?

    Cette fameuse crise se déclenche aujourd’hui, après 5 ans de Sarkozisme ! L’Europe ne l’intéressait pas ! Son modèle était anglo-saxon, voire irlandais ou espagnole ! La France du tourisme et des services ! L’ultra libéralisme à volo ! Une Grèce puissance dix !!!

  • Par golvan - 16/04/2012 - 15:13 - Signaler un abus @de france etc...@allaïc

    Je ne me sens pas appartenir spécialement à un camp politique mais j'aime l'approche socio-démocrate des pays d'Europe du Nord. Dans ces pays le marxisme n'a pas lobotomisé les dirigeants politiques et le pragmatisme est la base de l'action politique. Rien de tel chez nous où des imbéciles d'extrême-gauche et d'extrême droite continuent de sévir en servant des slogans éculés et des non-solutions à des gogos à oeillères. Mais le pire c'est que des énarques du PS, parfaitement informés de la situation économique de la France et des marges d'action possibles, dans le simple souci de reprendre le pouvoir, sont prêts à tous les mensonges pour gagner les élections. Augmenter les impôts s'avèrera évidemment insuffisant et un allègement du train de vie de 'Etat obèse français est inévitable. On peut appeler ça austérité ou autrement, mais ce qui est sûr c'est que la logique de redistribution socialiste à base de prélèvements importants et d'emprunt est devenue intenable. Le minimum d'honnêteté intellectuelle consisterait à le reconnaître.

  • Par De France et de plus loin - 16/04/2012 - 15:29 - Signaler un abus Pour Golvan

    Je suis d'accord avec vous, le PS n'ose pas dire que tout va devoir changer car ça lui couterait l'élection. En même temps, je suis sidéré des commentaires (TV ou ici même) qui semblent dire que les français ignore notre situation. Voila des années que tous les médi

  • Par De France et de plus loin - 16/04/2012 - 15:34 - Signaler un abus Pour Golvan

    Je suis d'accord avec vous, le PS n'ose pas dire que tout va devoir changer car ça lui couterait l'élection. (de même que ne pas dire n'importe quoi pour séduire les électeurs du FN serait pour Sarko la garantie d'un échec). En même temps, je suis sidéré des commentaires (TV ou ici même) qui semblent dire que les français ignorent notre situation. Voila des années que tous les médias nous le disent et nous l'avons parfaitement intégré. les prélèvements élevés et l'emprunt ne sont plus la solution? D'accord. Mais que la droite reconnaisse que baisser les impots des riches en espérant que les pauvres recevront les miettes n'est plus non plus la solution (les chiffres du front de gauche devraient les alerter sur ce point)

  • Par honduras - 16/04/2012 - 15:57 - Signaler un abus anniversaire du titanic

    quel plus beau cadeau offert par les électeurs ! dimanche ce sera le premier naufrage d'un pays pourtant riche. bienvenue en république socialiste, Mitterand passe encore, cette fois on ne pourra pas s'en remettre...avec qui ?? je crains que le prochain soit une femme !

  • Par Equilibre - 16/04/2012 - 16:11 - Signaler un abus La fin

    Il me semble assez cocasse que finalement les initiateurs de la logique qui depuis 30 ans gouvernent ce pays revienne au pouvoir (si le clone est élu) par l'intermédiaire de leurs initiateurs et complets incompétents. Cocasse car, à moins de ne lire que les rubriques politiques d'Atlantico, vous devez voir que les carottes sont bientôt cuites. La fin de la bulle des dieux consommation et croissance à tout prix et neuro fort et UE et dépenses publiques inconsidérées et keynésianisme et libéralisme total (homme, finance, marchandise) planétaire et déni de réalité et tout un tas de mots et maux autre ... arrive à son terme. Le prochain président, pardon, gouverneur d'état français, aura à gérer la chute de tout ce que l'on a bouffé depuis 30 ans. Sacré indigestion pour un clone dont les heures de gloire se résument à la lecture de la notice d'un régime amincissant et à la distribution à fort coût d'IPAD pour les étudiants. J'attends la suite de l'article. Le début a l'air prometteur.

  • Par benj117 - 16/04/2012 - 16:25 - Signaler un abus Ca c'est sur que si on avait voulu une politqie de gauche ou

    centriste, on aurait voter Royal ou Bayrou en 2007!! Sarko nous a bien eu, pour ma part, il ne m'aura pas une seconde fois!! Donc en gros, une UMP centriste, un FN plus socialiste que les socialistes, que reste-t-il de la droite?? A part Dupont-Aignan, au moins, lui, je suis sur de ses valeurs et de ses convictions, il aura donc mon vote!!

  • Par mateo62 - 16/04/2012 - 16:42 - Signaler un abus Décalée à gauche la France

    De ces « trente dernières années » dont droite et gauche se sont partagées la gouvernance, on retiendra tout de même que ni les uns, ni les autres n’ont diminué la dépense publique. Si cela est sans surprise venant de la gauche, c’est déjà plus surprenant (mais pas tant que cela) de la part de la droite. Le gouvernement sortant est resté dans la lignée des précédents en ayant beaucoup plus d’imagination pour créer de nouvelles taxes que pour réduire certains postes de dépenses. L’incapacité des dirigeants français de chaque bord à s’attaquer au modèle social français, non pour le flinguer, mais pour l’assainir et le rendre ainsi pérenne, s’est traduite par 29 exercices fiscaux déficitaires sur 30, et à la sortie par une dette Kolossale. A l’heure où les prêteurs tordent le nez à l’idée de prêter encore et encore à la cigale française, presque personne n’avance devant l’électeur avec un programme d’économies drastiques, comme en Italie ou en Espagne. Cela signifie que personne n’ose dire que notre modèle social est devenu inadapté dans le sens où, s’il répond plus ou moins bien à la protection du citoyen français, il est trop onéreux, et que nous n’avons plus les moyens d’en finan

  • Par mateo62 - 16/04/2012 - 16:47 - Signaler un abus Suite

    C’est même pour le coup, la réponse pavlovienne « de gauche » à la crise des dettes souveraines qui fait actuellement florès dans les deux camps. Cette idée que la responsabilité d’une telle situation est de la faute des « riches » , et non de celle de l’ensemble des citoyens de ce pays qui depuis 30 ans se satisfont de n’importe quel dirigeant politique pour peu qu’il ne touche à rien. Et le « hit » de la présente échéance électorale est la déclinaison de cette « idée » consistant au mieux « à faire payer » les riches au pire « à les punir ».Du FN à Dupont-Aignan, en passant par Hollande ou Mélenchon, on veut plus de services publics, plus de protections, plus d’Etat, autrement dit plus de dépenses publiques et de dégainer l’arme de l’augmentation de la fiscalité, des recettes. Mais de la diminution conjointe des dépenses, peau de balle. Alors moi, je la crois au contraire décalée à gauche, cette France. Le réel a beau sonner à la porte, être partout, cerner la maison, rien n’y fait. Même qu’en 2017, on réfléchira ici à la pertinence d’une société de type communiste comme remède à tous les maux du monde, entre nous bien sûr, dans ce vase clos de la Gaule éternelle.

  • Par kassian - 16/04/2012 - 17:06 - Signaler un abus @de france et + loin : le

    @de france et + loin : le qualificatif de "fraise des bois" n'est pas de moi mais de L. Fabius. A l'époque, il y avait un candidat crédible au PS qui s'appelait DSK. Hollande n'a tué personne, c'est DSK qui s'est "suicidé" politiquement. Aucun ténor du PS n'ayant la stature présidentielle, c'est le 1er secrétaire qui a été mis en avant par défaut. Hollande est ignare en économie. Relisez son discours du Bourget : - il veut interdire les "stock options" (qu'il assimile d'ailleurs à des "produits toxiques", les connaisseurs apprécieront), alors que ce sont des instruments utiles de fidélisation des cadres de PME; - il croit que la BCE doit être au "service de la lutte contre la spéculation" mais franchement de qui se moque-t-il pour dire des choses pareilles ? La BCE a pour objectif la stabilité monétaire, pas de faire plaisir à Monsieur Hollande... - il veut une "agence publique de notation", pour ne plus dépendre de Moody's. La Chine a une agence de notation publique qui note encore plus durement les états que les agences US. Il n'a pas compris que ce ne sont pas les agences qui manipulent les cours des CDS. Bon courage à "François le tueur", ses débuts vont être laborieux...

  • Par odilette - 16/04/2012 - 17:14 - Signaler un abus Merci, deux votes de plus pour Hollande

    merci merci à Atlantico, le site qui donne envie de voter à gauche aux plus indécis. Il suffit que j'emmène des amis (es) se balader sur votre site, de piocher dans un des articles les plus lus.. je mesure alors sur eux l'effet de la logorrhée de la peur,de l'allegeance à la finance, du mépris d'autrui (ceux qui ne votent pas sarkozy ne sont pas la vraie france) , du déni du bilan de sarkozy, des excuses qui sont trouvées à son cynisme arrogant et agressif.. .et si un petit doute subsiste, un coup d'oeil aux commentaires hargneux des atlanticonautes.. et ils ont envie de dégainer un bulletin de vote Rhaaa c'est trop bon!

  • Par odilette - 16/04/2012 - 17:19 - Signaler un abus et merci à Honduras

    ma voisine, l'abstentionniste, a été énervée par le commentaire sur le pire à venir, une femme. elle va me signer une procuration... Rhaaa trop bon!

  • Par golvan - 16/04/2012 - 17:41 - Signaler un abus @odilette

    A part dire des idioties, vous en pensez quoi de la dette française ? C'est une invention ? Et si ça n'est pas une invention, qu'est-ce que Hollande va bien pouvoir faire de différent de nos voisins européens ?

  • Par alfan46 - 16/04/2012 - 18:05 - Signaler un abus retroviseur..

    Une France de droite à 55% prête à se donner à la gauche... Attention danger... Vous savez ce que celà ma rappelle : les années 38/40... La gauche au pouvoir , les conquétes sociales, le congés payés, la fete à tout va^.... Et pendant ce temps les allemands bossent à tout va pour créer une armée invincible.. Et Mai 1940: le France à genoux en3 semaines.. Avec le socialo-marxiste Hollande vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas... Le maréchal Petain a dit" Les français ont la mémoire courte "

  • Par Equilibre - 16/04/2012 - 18:07 - Signaler un abus @odilette

    Avec ce que je vais écrire, préparez à convertir des cars. Si, si, ne me remerciez pas, c'est aussi gratifiant que votre commentaire est affligeant pour toute personne ayant plus de 3 neurones. Bon, résumons. Un clone dont ses "amis" ne voulaient nulle part, incapable de prendre une décision en 10 ans de direction de PS, incapable de ficeler un accord avec ses "alliés" et au charisme d'une huitre, risque de prendre le pouvoir en France. Sa meilleure ennemie, Tartine au brie, qui tient bien le PS, a bien positionné ses pions en sous-mains pour dégager un certain nombre de soutiens du clone pour les législatives, avec sa tacite approbation. Ce choix par défaut ne propose rien d'autre qu'un remake pourri de 1981, avec les mêmes ou presque, qui ont tous fait preuve de leurs incompétences caractérisées. Son élection ne sera jamais dû qu'à un rejet de NS, pas à une adhésion à son programme et encore moins à sa personnalité. Une crise à côté de laquelle celle de 29 risque de faire figure de légère récession passagère est en train de se préparer. Et le clone nous parle comme si nous étions dans les années 70, inconscients de ce qui se prépare, plus préoccupé de distribuer les postes.

  • Par castrofidel - 16/04/2012 - 18:23 - Signaler un abus @ le Gône and Co.

    J'ai encore en stock 600 cartons de Kleenex. Je vous en livre combien pour le 22/04 et combien pour le 6/05 ? Sinon, je fais aussi dans le drap grande taille …

  • Par New - 16/04/2012 - 19:10 - Signaler un abus Si la gauche gagne en 2012

    la France fera faillite comme la Grèce ou l'Espagne, et se clochardisera comme l'Algérie. A bon entendeur salut.

  • Par walküre - 16/04/2012 - 19:23 - Signaler un abus La bonne question

    Français préférez-vous faire des économies (Sarkozy), ou préférez-vous payer plus d'impôts (Hollande) ? Faites votre choix.

  • Par benj117 - 16/04/2012 - 20:40 - Signaler un abus Odelette, ravi de vous rendre service!

    il faut quand même dire qu'il ne vous faut pas grand-chose pour vous convaincre! Castro, 600 boites de kleenex, moi, j'en veux bien une! Mais gardez -en une quand même, ne croyez pas que ça sera une partie de plaisir pour Hollande. N'oubliez pas 1981, des 1983, c'était déjà la fin de la recréation, et le retour cash a la réalité! Dans le cas présent, ça ne sera pas 2 années d'utopies, mais deux mois.

  • Par Equilibre - 16/04/2012 - 21:16 - Signaler un abus pour le fun, vision d'ailleurs.

    Récupérer du blog de jovanovic http://www.jovanovic.com/blog.htm . http://www.nytimes.com/2012/04/15/magazine/the-soft-middle-of-francois-hollande.html?_r=4 Le New York Times a écrit : Martine Aubry, the head of the Socialist Party, described him as a couille molle, a nasty way of saying he has no guts Vous avez bien lu. couille molle en français. Hum, si même eux le disent par l'intermédiaire de tartine au brie... Cha va pas être CHOLY CHOLY les relations. Ok, je sors

  • Par Geolion - 16/04/2012 - 21:46 - Signaler un abus Tract diffamant

    A Allauch, commune des Bouches du Rhône dont le maire est Roland Povinelli, socialiste, un tract distribué anonymement, donc lâchement, et émanent d'un prétendu " Comité pour la Défense d'Allauch", appelle à voter pour n'importe qui sauf pour N.Sarkozy ! Le prétexte : avec N.Sarkozy, Président de la République, des communes dont celle d'Allauch et son Maire disparaîtraient ! Bravo la gauche, donneuse de leçons, pour le respect de la démocratie et le respect des autres !

  • Par a340 - 16/04/2012 - 22:45 - Signaler un abus histoire

    En fait, tout est lié à l'histoire. Si Hollande est élu c'est le retour du Blum. La crise comme le disait un lecteur n'a pas encore débuté. L' Allemagne va rapidement transgresser sa position et va reprendre ses droits, comprenons elle va sortir de l'Europe. En France il y a une tradition historique qui s'articule autour de la Révolution de 1789, la Commune, la résistance, mai 68. La France est devenue un pays socialiste qui fonce à mach 3 dans un mur de béton de 30 mètres d'épaisseur. La seule solution qui existe est encore la suivante : 1°) récupérer son argent pendant que c'est encore possible, 2°) vendre ses biens et ses effets, 3°) aller acheter un billet d'avion pour un pays normal : Australie, Canada. De plus, un nombre important de gens de race blanche va partir pour laisser la place au grand métissage de M.....e. Non, la France est vraiment dans une situation peu enviable. J'ai des amis correspondants en Suisse qui se bidonnent chaque jour. Reconnaissons que Monsieur N. Sarkozy est pleinement responsable de la situation. Au lieu de jouer sa carte de l'ouverture et de la démagogie, les gens attendaient une politique de droite. ils en ont eu pour leur argent.....

  • Par vangog - 16/04/2012 - 22:45 - Signaler un abus Je suis d'accord avec Roland Hureaux pour pointer du doigt

    "la France plombée par le Socialisme", comme principale cause de sa déchéance, mais viendra aussi très rapidement le temps du "vrai bilan de la droite" (et non le leitmotiv Pavlovien que nous assène le pitoyable Flamby dans chacun de ses meetings sous le nom de "bilan de Sarkosy") car les deux prochaines élections vont torpiller l'UMP qui n'a pas eu le courage d'assumer la politique pour laquelle il avait été élu. La seule et grande faute de Sarko est, contrairement à ce que lui reprochent ses opposants gauchistes, d'avoir voulu gouverner au centre et d' avoir offert les postes qui revenaient à de vrais libéraux, à de médiocres transfuges (le dernier en date va voter Flamby après avoir fait la politique de Sarko...). Et je suis étonnamment content de cette défaite méritée de la droite, car la gauche ne fera pas les mêmes erreurs. Le bourbier dans lequel elle s'enlisera sera un bourbier "bien de Gauche" avec alliances et compromis impossibles avec Fascistes rouges et écolo-rétrogrades. Cette épreuve durera au plus trois années et sera un mal nécessaire pour que les Français se réveillent de leur torpeur politique provoquée par un enfumage médiatique "professionnellement orchestré".

  • Par Equilibre - 16/04/2012 - 23:10 - Signaler un abus @vangog

    3 ans? Je te trouve bien optimiste. Le modèle du clone n'avait pas tenu 2 ans avec des finances bien plus brillantes au départ et une autonomie de décision infiniment plus grande. Après les mesures sociétales qui coutent rien (en argent) mais cher (en avenir), viendra le moment de la politique économique et là, qui sait ce qui se sera passer d'ici là. Ce ne sont pas les 3 mesurettes et demi affichées qui infléchiront quoi que se soit. J'ai même l'impression qu'il ne compte que sur la remise à plat de la politique européenne (allemande en fait) pour infléchir la situation. Le néant de ses propositions ne nous mènera pas très loin et ne lui permettra pas de tenir sa position sauf à contraindre Merkel. Et là, c'est pas gagné. Assez d'accord sur le reste de ton commentaire, sinon.

  • Par vangog - 17/04/2012 - 00:19 - Signaler un abus @equilibre oui, trois ans, car il faut compter avec l'inertie de

    la politique économique! Ainsi les quatre premières années du gouvernement Zapatero ont profité de son prédécesseur Aznar, qui avait ramené le chômage de 22,4% (sous la présidence du Socialiste felipe Gonzales)à 10%! (http://www.libres.org/francais/conjoncture/archives/conjoncture_0806/espagne_c3306.htm) et il a fallu sept années aux indignés Espagnols, une décroissance jamais vue de 3.7% et cinq millions de chômeurs pour se rendre compte que le Socialiste Zapatero, que ces mêmes indignés avaient élus deux fois de suite, était le "pire président que l'Espagne ait connu ".( Que ces indignés s'en prennent donc à eux-mêmes! ) Les courbes de la croissance, du chômage et de la dette publique Espagnole illustrent parfaitement l'inertie de trois années que j' évoque, comme les trois années difficile que devra affronter Rajoy, après le passage du Tsunami Zapatero...

  • Par EuroWarrioR - 17/04/2012 - 12:42 - Signaler un abus Ça va les flanby ? Vous vous

    Ça va les flanby ? Vous vous entraînez bien à manger des cailloux en attendant ce que votre vote va provoquer ? Ha mais non c'est vrai j'oubliais tout le temps que vous n'êtes pas dans la situation de ceux que vous prétendez défendre. Alors ça va les vieux du ps ? Venez les bobos on se fait une salade de mâche aux truffes chez Laurent ! MMMmh ché bon cha, vous reprendriez bien de l'austérité et une louche d'immigration ? Non, moi je n'en prend pas non merci, je suis un bobo, je suis au régime ( je mange trop et trop riche ). . Ha lala.... Le socialisme.....

  • Par le Gône - 17/04/2012 - 17:50 - Signaler un abus "le PS m'a tuer"..votez "couille molle" et Hugo Mélanchouille

    en 1981, déjà, mais comme le Francais est largement plus abruti que la moyenne il paraitrait que certain n'est pas encore bien compris en quoi le socialisme consiste, alors pour ces "boeufs" là..je répète;pour les socialiste de base, 1/les patrons sont riches 2/l'etat doit tout gerer..car "lui" seul sait ! 3/ nous sommes le refuge de toutes les peuplades déseperées..surtout celle d'Afrique..et d'Europe de l'est 4/les "riches" sont si riches qu'ils vont tous payer..(le chomage,les emigres,la secu,les retarites ,tout vous dis je) 5/moins on travaille plus on est riche..CQFD.. Pour les communsites..si si y'en a ! 1/faut tuer les patrons ou les foutre en tole 2/tout le monde gagne la meme chose (sauf bien sur les dirigeant du politbureau..y gagnent pas plus mais ils se paient sur la bête...) 3/plus de riches..(de toutes facons ils se tirent tous ailleurs..c'est bien la seule proposition qu'est capable de tenir Hugo Mélanchouille..) 4/retraite a 50..puis a 40..ans 5/durée du travail..22h hebdo (où on sait pas car en 2 ans y'a plus d'entreprises privée) 6/on nationalise tout..tout le monde devient fonctionaire.. Et enfin on rebatise la France "URSS"..la marque est libre!!

  • Par Yann - 17/04/2012 - 18:12 - Signaler un abus @Le gône, vous n'êtes pas drôle.

    J’espère que vous ne pensez pas ce que vous dites. Vous êtes tellement dans la caricature que ca en devient grotesque (Normal pour une caricature, vous me direz). Du coup, en passant un pour 'le gars du fond du zinc aigri' votre beau laïus est complétement contre productif.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Roland Hureaux

Roland Hureaux a été universitaire, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), élu local, et plus récemment à la Cour des comptes.

Il est l'auteur de La grande démolition : La France cassée par les réformes ainsi que de L'actualité du Gaullisme, Les hauteurs béantes de l'Europe, Les nouveaux féodaux, Gnose et gnostiques des origines à nos jours.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€