Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Oui, la France dépense un "pognon de dingue" sans effet majeur sur la pauvreté. Mais Emmanuel Macron oublie totalement une brique du raisonnement (et voilà laquelle)

Emmanuel Macron critique la vision curative des aides sociales. Mais il propose lui-même une vision curative du curatif, en évitant de chercher la cause.

Gros bémol

Publié le
Oui, la France dépense un "pognon de dingue" sans effet majeur sur la pauvreté. Mais Emmanuel Macron oublie totalement une brique du raisonnement (et voilà laquelle)

 Crédit REGIS DUVIGNAU / POOL / AFP

Atlantico : Sibeth Ndiaye, conseillère en communication d'Emmanuel Macron a pu rendre publique une vidéo, à l'occasion de la préparation de son discours au congrès de la Mutualité relatif aux aides sociales, au cours de laquelle le président déclare "Moi je ferais un constat qui est de dire, tout le système social, on met trop de pognon, on déresponsabilise et on est dans le curatif". Comment déconstruire la vision économique développée par Emmanuel Macron sur la base d'une telle déclaration ?

Nicolas Goetzmann : Il y a deux éléments distincts dans cette déclaration.

D'une part, Emmanuel Macron fait le constat d'un système "curatif", c’est-à-dire que les aides sociales permettent de traiter les conséquences des situations, mais ne visent aucunement à en traiter les causes. Sur ce point, il n'y a pas de difficultés, le constat ne prête pas réellement au débat, mais cela ne veut pas dire pour autant que les aides sociales seraient mauvaises par nature.

D'autre part, Emmanuel Macron évoque la notion de responsabilité. L'idée sous-jacente est que les aides sociales conduiraient une partie de la population à "profiter du système" – elles sont déresponsabilisées- en touchant les aides tout en ne fournissant pas les efforts nécessaires pour trouver un emploi par exemple. La vision qui émerge ici est celle d'une politique qui chercherait à réduire les aides sociales, ce qui permettrait "d'inciter" les allocataires à chercher un emploi. Mais cette vision fait abstraction de la réalité.

Au cours de ces 10 dernières années, l'emploi (industrie, construction et tertiaire marchand) a progressé de 0.48% en France (entre le T1 2008 et le T1 2018) alors qu'il avait progressé de 15.41% la décennie précédente. La France a créé plus de 2.2 millions d'emplois sur ces seuls secteurs entre 98 et 2008 alors que seuls 80 000 emplois ont été crées au cours de la décennie suivante. C'est un rapport de 1 à 27 sur les deux décennies. Il est difficile de faire porter la "responsabilité" de ce constat sur les épaules d'allocataires "déresponsabilisés". Parce que chercher un emploi n'est pas réellement une garantie de pouvoir en trouver un. C'est l'incapacité du pays à créer de l'emploi qui provoque ce besoin d'aides sociales, et non l'inverse.

La question qu'évite Emmanuel Macron, dans sa déclaration, c'est celle des causes de ce résultat catastrophique sur le front de l'emploi en France depuis 10 ans. Peut-être qu'une autre cause que la simple "responsabilité" pourrait expliquer cela ?

Emmanuel Macron critique la vision curative des aides sociales, mais il propose lui-même une vision curative du curatif, il rajoute une couche, et évite de chercher la cause.

A titre de comparaison, le Royaume Uni a vu le nombre de personnes en emploi progresser de 8.71% entre 2008 et 2018, si la France avait suivi le même rythme, ce sont 1.450 million d'emplois qui auraient été créés et non 80 000. Il y a donc bien quelque chose à faire.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 14/06/2018 - 09:42 - Signaler un abus Ça fait trois ans qu’il est au pouvoir, Macrouille...

    et c’est aujourd’hui qu’il fait le constat que tous les Français lucides ont fait depuis l'avènement du socialisme en France (un peu avant Mitterrand-l’hypocrite...)????...les Français n’attendent pas d’un Président des gesticulations, ni du bla-bla, mais des actes! « Hé ho, Macrouille! n’attend pas cinq ans avant de responsabiliser les assistés du socialisme! »

  • Par A M A - 14/06/2018 - 09:56 - Signaler un abus Dans les poches de qui finit

    Dans les poches de qui finit par échouer ce pognon dingue dépensé par les subventionnés? C'est aussi sur la tête des pauvres que le coiffeur s'enrichit...

  • Par Ganesha - 14/06/2018 - 09:59 - Signaler un abus Espoir italien

    Voici un article très simple, écrit dans un français parfaitement compréhensible ! Et qui nous présente des chiffres incontestables ! Peut-on espérer qu'il mettra définitivement fin à la chansonnette, la sinistre ritournelle, que viennent nous chanter en permanence de nombreux abonnés d'Atlantico : ''si les pauvres et les chômeurs sont dans le malheur, c'est parce qu'ils l'ont bien cherché !''. Et mr. Goetzmann nous le confirme une fois de plus : le désarroi dans lequel se trouve aujourd'hui l'Europe est dû à la politique désastreuse imposée depuis dix ans par Bruxelles et Angela Merkel. Le nouveau gouvernement italien va probablement réussir à ramener notre continent à la raison...

  • Par J'accuse - 14/06/2018 - 10:05 - Signaler un abus Bouc-émissaire

    Toujours le même principe: d'abord montrer du doigt dans la population les coupables de ce qui ne marche pas en France; ensuite, dresser la majorité des citoyens contre ceux-ci, en prenant des décisions supposées être bonnes mais en réalité néfastes. Les vrais responsables sont pourtant faciles à trouver, mais pas dans la population: ce sont les dirigeants politiques.

  • Par Benvoyons - 14/06/2018 - 10:19 - Signaler un abus Mais l'arrivée sans interruption de gens qui ne parlant pas

    la langue & sans maîtriser la culture du pays ne peut qu'accentuer le phénomène car le besoin du budget augmente sans avoir d'effet réel & même accentuant le phénomène par le manque de bras pouvant aider. Même le système Danois qui était très performant dans le domaine n'en peut plus. =====================================================http://www.lefigaro.fr/international/2007/01/10/01003-20070110ARTFIG90205-copenhague_construit_des_habitations_individuelles_pour_les_sans_abri.php En fait les associations veulent plus de budget pour embaucher & donc pourquoi voulez-vous que cela s'arrête car cela serait la fin de leur boulot. Comme le problème avec Pôle emploi qui refuse la baisse des effectifs qui sera forcément nécessaire par la baisse du chômage. D'ailleurs c'est pour ça que des Associations décident d'ajouter des prestations comme organiser des Vacances les loisirs de tout à chacun pour éviter de baisser les effectifs mais augmenter les effectifs payés par l’État donc de fait (Fonctionnaire sans statu ). C'est une façon détournée de créer des Fonctionnaires.

  • Par ajm - 14/06/2018 - 10:45 - Signaler un abus Zone monétaire optimum.

    Il n'y a pas une seule cause au phénomène du chômage de masse mais plusieurs. NG a raison de mettre l'accent sur le rôle des banques centrales qui a été particulièrement dynamique depuis toujours dans les pays anglo-saxons. D'ailleurs la politique dynamique menée par la BCE sous l'égide de Draghi a permis une certaine relance de la croissance dans la zone euro et une baisse du chômage Le problème c'est qu'on a dans cette union monétaire , qui n'est pas optimum, une coexistence de pays comme l'Allemagne où le plein emploi esr déjà atteint avec d'autres qui ont encore un chômage massif . Pour les premiers la politique d'AQ n'est plus nécessaire ; pour les autres il faudrait la prolonger plusieurs années encore.

  • Par GP13 - 14/06/2018 - 10:48 - Signaler un abus La progression de l'emploi serait-elle suffisante ?

    Le niveau des salaires est bas et, pour l'instant, les aides à l'emploi favorisent les bas salaires. Les bas salaires contraignent à la dépense sociale et c'est un puissant moteur du socialisme. Comment contester la dépense sociale et ne pas reconnaître que ceux qui travaillent doivent avoir des rémunérations suffisantes pour se passer de toutes sortes d'aides ??

  • Par caldeter - 14/06/2018 - 10:55 - Signaler un abus Perso je suis employeur actuellement 36 personnes !

    Voila des mois et des années que je cherche à recruter soit des techniciens confirmés soit à former des jeunes à un métier plutôt sympa et rémunérateur (dans la réparation auto) Je passe des annonces chez pôle emploi, le bon coin etc... Je n'ai aucun candidat... même pas pour demander la rémunération possible. Dite moi ou est le problème ?

  • Par Gloubi - 14/06/2018 - 11:12 - Signaler un abus l'oeuf et la poule !

    Oui, le chômage augmente les aides sociales. Mais si celles-ci sont trop élevées, l'incitation au travail baisse ... Beaucoup d'entreprises ne trouve pas à embaucher, alors qu'elles le veulent. Pourquoi ? Dans certains cas, c'est le manque de qualification des chômeurs (d'où le problème de la formation). Mais dans d'autres cas, et il faut avoir le courage de le dire, c'est parce qu'il est plus confortable de rester chez soi en vivant des aides sociales (éventuellement en faisant du noir ou du trafic de drogue) que d'aller travailler.

  • Par legall - 14/06/2018 - 11:15 - Signaler un abus vous avez dit curatif ?

    Le curatif traite les causes. Il eût fallu dire palliatif.

  • Par adroitetoutemaintenant - 14/06/2018 - 12:05 - Signaler un abus La raison en est simple

    Additionnez SMIG, 35 heures, une armée de fonctionnaires inutiles, une immigration légale et illégale qui bouffe gratis au râtelier et des présidents sortant de l'ENA et vous avez la recette de la catastrophe nationale.

  • Par Mario - 14/06/2018 - 12:41 - Signaler un abus la France représente 1 pour

    la France représente 1 pour cent de la population mondiale mais 15 pour cent des dépenses sociales su monde et il n' y a pas de problème ? Ce n'est pas le seul problème mais quand l'etat dépense de trop , il charge la mule . Alors tout devient plus cher et abaisse le niveau de vie des Français. Les salaires aussi sont alourdis de charge . alors bien sur que si l'état travaillait pour un bon environnement entrepreneurial , ce serait mieux, mais moins de dépense et une dette moins élevé , cela doit aider aussi!

  • Par Fred VS - 14/06/2018 - 12:54 - Signaler un abus j'ai pas

    compris comment on passe d'un sujet de santé à un sujet économique

  • Par caldeter - 14/06/2018 - 13:13 - Signaler un abus Par ce que

    le travail c'est la santé !

  • Par Violette_ - 14/06/2018 - 13:19 - Signaler un abus des marges de manoeuvre

    ... et la différence entre les marges des entreprises en France et chez nos voisins. Nous sommes plus écrasés de charges, de plus de règlements en tous genre, de plus d'inspecteurs fonctionnaires sans pitié, quand ce n'est pas les entreprises privées de la sécu qui combinent protection d'un soi-disant monopole et brutalité du privé (c'est pas nous c'est la loi qui nous donne les pleins pouvoirs de vous persécuter)...

  • Par gerint - 14/06/2018 - 13:46 - Signaler un abus Macron est bien plus copain

    Avec ceux qui grugent des millions d’Euros qu’avec ceux qu’il méprise et qui ramassent quelques centaines d’Euros

  • Par Citoyen-libre - 14/06/2018 - 13:57 - Signaler un abus Le Chef veut peut-être des pistes !!!!!!

    Il y a peut-être une économie qui pourrait plaire à beaucoup : 1- pour les nouveaux venus (comme à la SNCF), pourquoi ne pas plafonner les allocations familiales, Apl, et autres aides à 3 enfants et 2- n'attribuer ces aides qu'aux naturalisés français. Nous aurions de fait, une économie certaine et un coût d'arrêt à l'immigration. Au lieu de faire des montages vidéo pour se mettre en scène, et quelque part prendre les français pour des imbéciles, il devrait plutôt montrer son courage en prenant des décisions que revendiquent une grande majorité de français. Mais n'est pas Trump qui veut !!!!

  • Par Fredja - 14/06/2018 - 14:08 - Signaler un abus Goetzmann, ou l'éternelle ritournelle

    J'attendais avec impatience la chute de l'article : c'est la faute de l'Allemagne ! Si je partage le constat que l'Europe fait n'importe quoi avec l'Euro, qui est uniquement au service d'une inflation basse qu'au service de l'emploi, le raccourci est trop facile. Il y a en France des milliers d'emplois qui ne trouvent pas d'employés (quelques témoignages ci-dessus d'ailleurs). Si on avait moins de dépenses sociales, on pourrait mieux payer ces emplois, et les rendre plus attractifs... Ou former les gens pour qu'ils puissent remplir des emplois dispo, mais qui demandent des compétences correctes. Donc de grâce, évitez votre "éternelle ritournelle" et élargissez un peu le raisonnement : il y a bien une question de responsabilité, n'en déplaise à ce grincheux de Ganechouille...

  • Par REVERJOVIAL - 14/06/2018 - 15:02 - Signaler un abus Les lubies de l'économiste de atlantico

    C'est encore une vision partiale de l'économie, les USA et la GB ont créé bcp de petits jobs mal payés avec aucune ou trés peu de charges sociales ce qui fait que les anglais et les américains non pas ou peu de retraite pas de SS pour les américains ou un systéme de santé en pleine décomposition pour les anglais, peu de vacances et une pauvreté caché bien plus importante et avec pour les USA une criminalité hors norme. L'auteur oublie de nous dire que les USA ont le dollar qu'ils manipulent a leur guise malgré un gigantesque déficit et que la GB a son pétrole de la mer du nord. De plus toute stimulation de la demande va vers les marques étrangères, allemandes, japonaises ou chinoises et que la mondialisation ne nous permet plus de nous affranchir des produits bas de gamme asiatiques comme avant en les taxant. Ne pas oublier 1981 avec une injection importante d'argent pour relancer la demande : résultat : 3 dévaluations du franc et un déficit abyssal du commerce extérieur en 3 ans avec a la clé le limogeage de Mauroy , le retour de la rigueur et l'explosion du chômage malgré des finances saines laissé par le gouvernement Barre!

  • Par hermet - 14/06/2018 - 15:27 - Signaler un abus BCE a la clé

    la BCE stop ses rachats de liquidité plus hausse des taux fin 2019... Macron doit commencer à flipper là il est sur un chaudron maintenant

  • Par winnie - 14/06/2018 - 15:51 - Signaler un abus Il ya deux facons.....

    d eradiquer la pauvrete : donner du travail aux gens non qualifies suprimer les aides aux clandestins et etrangers Et ces deux solutions ne sont surtout pas envisager, tu parles! !

  • Par cloette - 14/06/2018 - 15:54 - Signaler un abus Plutôt que trop d'aides augmenter les salaires

    ceux payés par l'Etat et ceux du privé ( avec aides pour compenser ) serait-il une bonne idée ? Du pour du contre ? je n'en sais strictement rien , il faudrait des études précises .

  • Par kelenborn - 14/06/2018 - 16:17 - Signaler un abus J'ai un peu de mal à suivre

    La demande est constituée de trois éléments: la demande de consommation, la demande d'investissements et la demande extérieure. Cette demande peut être alimentée par l'offre ( si on produit plus on distribue des revenus qui l'alimentent sauf si les bénéficiaires épargnent) ou stimulée par de la création monétaire: on ouvre la vanne à crédits. Or , il me semble bien que Mr Draghi a ouvert largement les vannes de la création monétaire au sein de la zone euro! Qu'a-t-on fait des sous? Certains estiment que c'est cela qui est à la source de la fièvre boursière! Alors, Mr Goetzman (responsable du pole économie) pourrait il compléter ses explications: pourquoi la politique monétaire expansive n'a -t-elle pas porté ses fruits dans la zone euro mais fonctionné ailleurs ? Moi je manque de données mais Mr Goetzman les a certainement et je suis preneur !

  • Par kelenborn - 14/06/2018 - 16:21 - Signaler un abus Ben bien sûr adroitetoute

    Il suffit de s'abaisser pour ramasser tes conneries! Goetzman explique qu'entre 2008 et 2018 la France n'a pas créé d'emplois!!!!, à la différence de la période antérieure... C'était quand les 35 heures ? Je te l'ai déjà dit, tu devrais redresser le volant car à force de tourner à droite, tes neurones s'envolent par ton oreille gauche!

  • Par kelenborn - 14/06/2018 - 16:26 - Signaler un abus Dis donc Reverjovial

    Il faudrait alors expliquer pourquoi le taux de croissance du RU qui était auparavant inférieur ou égal à celui de la France devient systématiquement supérieur après 2008!!! Tu passes par pertes et profit l'Obamacare et faut il te rappeler que le RU est encore plus désindustrialisé que la France !!!! Alors ...prends un peu de temps et réfléchis!

  • Par kelenborn - 14/06/2018 - 16:31 - Signaler un abus AJM

    Comme tu dois être un des rares à écrire des choses sensées, il faut noter que la politique extensive de la BCE n'a eu pratiquement aucun effet sur l'économie réelle ! Pourquoi? C'est peut être la que Goetzman pourrait nous donner sa version mais soit il est avare, soit il ne sait pas! En tout cas, il est clair que les trois pays riches de la zone euro (RU, Suede, DK ) s'en sont mieux sortis! A cause d'une dépréciation de leur monnaie? Je n'ai pas les données sous la main mais j'en doute!

  • Par kelenborn - 14/06/2018 - 16:39 - Signaler un abus caldeter

    La je suis d'accord, mais ....il est aussi probable qu'une partie du pb vienne des défaillances de notre système de formation. Bon,cela étant, de l'aveu de Martin Hirsch lui même qui avait corrigé de sa main vigoureuse un 'fake" prétendant qu'il valait mieux avoir le RSA que le SMIC, il ressortait qu'en comparant 2 familles de 5 personnes , il restait à la fin du mois au smicard 135 euros de plus qu'à celui qui avait le RSA! Faut être con pour se lever à 6 heures et risquer de se prendre une prune à 85km/h!----------------NDLR je précise SMIC pour Adroitetoute! le SMIG c'est fini depuis 48 ans!!!!!

  • Par Ganesha - 14/06/2018 - 17:04 - Signaler un abus Cloette

    N'étant pas candidat à un poste ministériel, je me garderai bien de présenter un programme trop précis ! Je constate avec plaisir, que vous manifestez, enfin, un peu de compassion envers les pauvres !

  • Par cloette - 14/06/2018 - 17:10 - Signaler un abus je me demande

    sous quel jour vous me voyez, je n'ai pas exercé un métier dans un milieu de riches oisifs .

  • Par Ganesha - 14/06/2018 - 17:44 - Signaler un abus Cloette

    Ce qui m'a surpris et désolé, c'est la référence biblique que vous avez choisie à propos des pauvres ! Depuis des siècles, l’Église Catholique s'est illustrée par son action pour soulager leur misère : St Vincent de Paul, Léon XIII, l'abbé Pierre... L'apôtre Marc a écrit (10:31) : ''Plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers'', et je vous donne l'adresse d'un site internet qui recense 22 citations bibliques sur ce sujet. Mais, apparemment, la Bible, c'est comme le Coran : on y trouve tout et son contraire ! Vous fréquentez une église du 19ème où un curé fasciste prêche que : ''les pauvres sont des rats, qu'il faut exterminer'' ? === https://chretien.news/aider-les-pauvres/

  • Par cloette - 14/06/2018 - 18:00 - Signaler un abus vous avez oublié

    " Il sera plus difficile pour un riche que pour un pauvre d'avoir les clés de st Pierre "( ou qqchose comme ça )

  • Par adroitetoutemaintenant - 14/06/2018 - 18:00 - Signaler un abus Kelenburne

    J’ai appris à mes enfants que dans la vie il y a les encul.s et les encul.urs et ils devaient choisir ce qu’ils voulaient être. Kelenburne continue à te baisser pour ramasser mes dires, c’est dans cette position qu’on te préfère. Et si ta science de l’ENA tu rends heureux de faire la différence entre le Smig et le Smic sache que la sémantique entre merde et caca ne m’intéresse pas et je te laisse te barbouiller avec.

  • Par adroitetoutemaintenant - 14/06/2018 - 18:09 - Signaler un abus Ganesha

    Trouvez-moi un seul exemple dans la Bible où il est dit quelque chose et son contraire. Et cela malgré le fait qu’elle a été écrite sur une durée de 1500 ans par une cinquantaine d’auteurs différents ! J’attends avec sérénité !

  • Par Ganesha - 14/06/2018 - 18:14 - Signaler un abus Échange de grossièretés

    Un article sur Atlantico au sujet des pauvres déclenche toujours les réflexes pavloviens de quelques grossiers personnages et autres épaves, qui viennent ici nous démontrer l'étendue de leur bêtise, leur égoïsme et de leur avidité ! Ils ont en permanence une bombe de chantilly dans leur frigo, et, en un tour de main, ils nous préparent une superbe ''tarte à la crème'', suivant la recette traditionnelle des Ripoublicains : ''Formation professionnelle et Baise des Charges patronales'' ! Dans les fantasmes qu'ils voudraient nous faire avaler, ils s'imaginent faire partie des 1% d'humains qui possèdent 50% des richesses ! Mais nous serions bien déçus si nous croisions ces tristes minables dans la rue !

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 14/06/2018 - 18:46 - Signaler un abus ...et pendant ce temps la

    Les corps intermédiaires se gavent : combien de retraites abondees,de postes sur indicies,de chef ,sous-chefs, petits chefs de comité theodule , d’organisations subventionnées,......et sans aide sociales : c’est là révolution assurée et le vote « malveillant »des manants Surtout pas ça et pas de vagues...........

  • Par kelenborn - 14/06/2018 - 19:07 - Signaler un abus héhé

    sache que la sémantique entre merde et caca ne m’intéresse pas et je te laisse te barbouiller avec. Je le conçois fort bien! aimant la première, tu aurais tort de te priver du second! mais n'en fais pas profiter les autres et mange dans ton coin, c'est tt ce qui t'est demandé!

  • Par Ganesha - 14/06/2018 - 19:10 - Signaler un abus Évangile selon St Jean, chapitre 12, 1-11

    Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, qu’il avait réveillé d’entre les morts. On donna un repas en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était parmi les convives avec Jésus. Or, Marie avait pris une livre d’un parfum très pur et de très grande valeur ; elle versa le parfum sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux ; la maison fut remplie de l’odeur du parfum. Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit alors : ''Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données à des pauvres ?'' Il parla ainsi, non par souci des pauvres, mais parce que c’était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait ce que l’on y mettait. Jésus lui dit : « Laisse-la observer cet usage en vue du jour de mon ensevelissement ! Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours''.

  • Par kelenborn - 14/06/2018 - 19:11 - Signaler un abus ouais Cloette

    vous avez oublié " Il sera plus difficile pour un riche que pour un pauvre d'avoir les clés de st Pierre "( ou qqchose comme ça " ouais mais ...Cahuzac , les clés de Saint Pierre il s'en tape puisqu'il a les clés de son coffre!!! Et....le Créateur doit bien y être pour quelque chose, sinon, à quoi servirait-il?

  • Par Ganesha - 14/06/2018 - 19:18 - Signaler un abus Dialectique

    En lisant ce texte, il paraît très clair : Jésus semble se ''contreficher'' des pauvres, qui sont, à ses yeux, beaucoup moins importants que son auguste personne ! Cela pourrait donc justifier, dans les croyances de certains chrétiens le mépris, la haine, l'aversion naturelle qu'ils éprouvent envers les populations moins favorisées qu'eux! Mais le clergé comporte toujours de nombreux éminents dialecticiens, qui vous démontreront le contraire !

  • Par Benvoyons - 14/06/2018 - 19:20 - Signaler un abus Sans les coûts des Impôts la redistribution Sociale coûte

    à elle seule 45,3Mds€ pour distribuer 725Mds€. Une bonne réorganisation des services peut faire gagner au moins 5 à 10Mds€ & ainsi augmenter la distribution sans augmenter les impôts.

  • Par cloette - 14/06/2018 - 19:38 - Signaler un abus ganesha

    vous n'avez strictement rien compris à cet évangile, je le trouve très beau, et c'est vrai des pauvres il y en aura toujours et lui il ne sera pas toujours là .Votre problème Ganesha c'est que vous êtes obnubilé par des petites choses .

  • Par vangog - 14/06/2018 - 20:06 - Signaler un abus Bon, je n’ai pas lu tous les commentaires...

    et j’ai soigneusement zappé les délires masturbatoires de Ganeschouille et Kelleburne, mais il semble que ces 42 posts ressemblent plus à une bagarre entre arvernes après un dîner bien arrosé, qu’à un échange sérieux....Ah! Oui, caldeter...Votre réponse est « inadéquation entre l’Education national-socialiste et les besoins du marché du travail français! Et ça fait quarante ans que ça dure...à peu près depuis Jack-Lang-de-pute ministre de l’education...et bienvenue à Violette- nouvelle venue sur Atlantico...j’adore ce prénom...

  • Par kelenborn - 14/06/2018 - 20:34 - Signaler un abus Ah ah ah ah

    Ah beh t'as vu Ganesha que Vangargouille vient faire l'arbitre de touche! (hé c'est la croupe du monde) Et attention, il vient manifestement de boire trois litres d 'eau ferrugineuse ( que les gauchistes n'auront pas non de Dieu) après être passé au bordel se faire sucer par Jacklanguedepute ( il parait que c'est la meilleure, par devant et par derrière) mais c'est qu'il a du prendre le viagra de Médor! Il en re-veut et se verrait bien faire trempette avec Violette!!! la c'est le bouquet et! en plus il fait des lapsus! Quand il a picolé il a un seveu sur la langue et , en fait, il a ....lappé les délires masturbatoires de Kelleburne et Ganeschouille ! Non mais attends Vangouille tu vas faire une overdose! T'es pas peintre , t'es peinté! Attends, Assougoudrel doit bien avoir un reste de bromure trouvé dans la cave d'un adjudant de la coloniale! Ah bande de petits salopards, Vangargouille arrive et les mamies mouillent !

  • Par kelenborn - 14/06/2018 - 20:40 - Signaler un abus Ben Cloette

    Si les voies du seigneur sont impénétrables, prenez garde aux vôtres car notre Vangode préféré " has a big one" comme disent les sujets de Queen Elisabeth!!! je vous le dis , comme l'obélix... et c'est pour cela qu'il parle des arvernes !!! qu'il doit confondre avec les tavernes!

  • Par kelenborn - 14/06/2018 - 20:44 - Signaler un abus Ganesha

    Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours''. Beh...nous , hélas, on a toujours Vangode avec nous et on peut dépenser des litres d'after chèvre on ne viendra pas à bout de sa brise de bouc!

  • Par adroitetoutemaintenant - 14/06/2018 - 21:11 - Signaler un abus @ Ganesha

    Le passage selon St Jean que vous citez est très dense et apporte des tas de nouvelles informations pour les disciples de Jésus. Tout d’abord il répète un enseignement de Jésus comme quoi ses miracles ne sont pas de son fait à lui mais de son Père à qui, lui Jésus, obéit. Ceci est en contraste avec les hommes qui eux n’ont pas obéis à Dieu, raison pour laquelle Dieu le Père a chassé Adam et Eve de son jardin d’Eden pour lui avoir désobéit, les condamnant avec leur descendance à une vie de souffrance sur terre. Le passage sur les pauvres que vous critiquez est en fait l’expression de Dieu disant, au travers de Jésus, que les pauvres sont dus à la désobéissance des hommes. Un autre aspect de contraste est l’annonce par Jésus qu’il va mourir comme un homme, étant en cela le plus grand sacrifice de Dieu le Père de permettre à son fils de mourir en souffrance. Quant à Judas et son accusation par St Jean d’être un voleur, c’est une autre faute de l’allégorie du Judas vendant Jésus aux romains.

  • Par adroitetoutemaintenant - 14/06/2018 - 21:12 - Signaler un abus Judas suite...

    Personnellement, je pense que Judas n’était pas un traitre mais qu’il avait fait cela pour forcer Jésus à faire venir les forces célestes pour abattre les Romains. Mais Jésus se refuse à toute destruction et à tout meurtre et laisse Judas seul. St Jean montre qu’il est un homme en se trompant comme les autres. Je ne vois pas dans ce passage une quelconque contradiction avec un autre passage de la Bible.

  • Par ajm - 14/06/2018 - 22:48 - Signaler un abus L'Evangile selon Ganesha

    En tout cas, des pauvres d'esprit , on en aura toujours.

  • Par Deneziere - 15/06/2018 - 01:04 - Signaler un abus Le pb du raisonnement Goetzmann

    Dans un pays comme le nôtre, qui a une balance commerciale généralement déficitaire, la relance monétaire et la nécessaire dévaluation qui va avec, sont un massacre pour le pouvoir d’achat, en particulier pour ce qui est peu compressible, ou pas à court-terme, comme la facture énergétique. C’est politiquement explosif. Et par le biais des importations, on exporte la croissance en Asie. Ni les Anglais, ni les Américains n’ont ce problème.

  • Par Ganesha - 15/06/2018 - 01:26 - Signaler un abus Cloette

    Ce passage de la Bible semble donner l'opinion de Jésus sur le genre d'hommage auquel il est le plus sensible : un magnifique bâtiment comme la basilique St Pierre à Rome, ou des logements pour les SDF ? Pour vous, c'est une question ''accessoire'' ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Nicolas Goetzmann

Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr.
 
Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€