Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 23 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Vous n’oublierez rien, colonel" : le pouvoir politique suprême vu du dedans

Aide de camp de deux Présidents de la République, Peer de Jong nous plonge avec autant d'intelligence que de dignité au coeur de l'expérience qu'il a vécue à l'Elysée. Aussi instructif qu'impressionnant.

Atlanti-culture

Publié le
"Vous n’oublierez rien, colonel" : le pouvoir politique suprême vu du dedans

LIVRE

Vous n’oublierez rien, colonel
de Peer de Jong 
Editions Tallandier
 
RECOMMANDATION
 
EXCELLENT
 

THEME 

Le pouvoir a ses courtisans, ses grands commis mais aussi, à l’arrière-plan, ses serviteurs visibles mais inconnus. Ombre muette, l’aide de camp du « PDR » (Président de la République) est l’homme qui relie les détails les plus affutés du quotidien aux enjeux les plus primordiaux. Familier des secrets de toutes tailles, il incarne, dans le premier cercle du pouvoir, les servitudes d’une fonction unique, assumée en tandem, sept jours sur sept et presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre, auprès du président, monarque républicain « à la française ».

Vingt ans après les faits, Peer de Jong, aide de camp d’un François Mitterrand en fin de règne et d’un Jacques Chirac à ses débuts, se souvient, sans enfreindre les règles ni abuser du délai de prescription, de deux hommes d’exception, à la fois héros et captifs d’un pouvoir qu’ils ont toujours convoité avec appétit.

Ce qui n’est pas dit dans le livre, c’est que l’auteur avait espéré cette fonction d’aide de camp dont Napoléon faisait un grand usage sur ses champs de bataille. Elle est narrée comme elle a été tenue, avec « honneur et fidélité », entre obéissance et sens du service, domaines où les militaires savent exceller. 

POINTS FORTS 

Peer de Jong nous fait revivre une époque sous un éclairage inédit et passionnant. Ecrit d’une plume alerte, ce témoignage fourmille d’anecdotes, d’impressions justes sur le pouvoir et les ressorts particuliers de son exercice à l’Elysée. 

Outre la galerie pittoresque de personnages toujours talentueux et souvent ambitieux, on perçoit la marque personnelle de ces deux figures présidentielles et la manière dont se préparent et se vivent leurs principales échéances politiques et leurs déplacements à l‘étranger. 

Le cœur du livre, cependant, est ailleurs : dans la permanence et la continuité de l’Etat, et sa transmission entre deux personnalités que la politique a séparés et le destin a réunis. 

Le récit prend une tournure émouvante quand le président Mitterrand, avec un courage tenace et digne, prend de plus en plus appui sur le bras de son aide de camp pour tenir sa fonction jusqu’au bout.  

POINTS FAIBLES

Néant. Ce récit, comme son auteur, a délibérément choisi de rester à sa place, assignée à « vivre la vie de quelqu’un d’autre ». Soucieux d’authenticité, il se refuse aux révélations scabreuses et aux débordements habituels de l’idolâtrie mémorielle.  

EN DEUX MOTS 

Au « servir d’amitié » qu’il privilégie, l’auteur ajoute l’art subtil du compte rendu. L'histoire, sortie par la porte, revient par la fenêtre pour notre grand plaisir. « Vous n’avez rien oublié, mon colonel ! ».

UN EXTRAIT

Ou plutôt deux: 

- « Le palais bruit de rumeurs mais rien n’est dit ». 

- « S’approcher du chef de l’Etat, c’est presque toujours un risque ». 

L'AUTEUR 

Titulaire d’un diplôme de management général de l’ESSEC, d’un DEA de relation internationale et d’un doctorat de sciences politiques, professeur associé à l’école de guerre économique, le colonel  Peer de Jong a servi en unités opérationnelles des Troupes de Marine avant d’intégrer l’école de guerre et de diriger le bureau opération-instruction du 3e régiment d’infanterie de marine à Vannes. Il sert à l’état-major particulier du président de la République (1994-97) avant de prendre le commandement du 3e Rima en 1997. Professeur à l’école de guerre en 1999, il quitte l’institution militaire en 2000, à 47 ans, et rejoint le monde de l’entreprise, notamment en Asie. 

Co-fondateur et vice-président de la société Themiis en 2015, il oeuvre à l'exportation du savoir-faire opérationnel français.

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Paul Beuzebosc pour Culture-Tops

est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€