Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 14 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Or rose à tous les étages : la couleur à la mode qui ne passe pas

Une nouvelle tendance domine actuellement les bijouteries, l'or rose. Emilie Coutant revient sur ce phénomène.

La vie en rose !

Publié le
Or rose à tous les étages : la couleur à la mode qui ne passe pas

 Crédit Anthony WALLACE / AFP

Atlantico : D'où vient cette tendance qui submerge aujourd'hui les bijouteries, et même au-delà ? Est-elle attachée à une génération en particulier ?

Emilie Coutant : La tendance du rose est assez forte et on peut la retrouver un peu partout. C'est surtout dans les bijoux que l'on observe une réelle explosion.
 
Il y a eu une tendance rose. On parle du millénnial Pink chez qui concerne la jeune génération. On désigne là tout ce qui est rose et rependu dans la mode, le design. C'est d'abord arrivé par la décoration intérieure. On parle de rose scandinave.
 

L'or rose est-il réservé aux femmes ?

On voit par exemple des marques de montres d'hommes qui s'y risquent...

 
Non. Je pense que quand on parle de rose millénnial on parle d'une génération qui est convaincue et touchée par cette tendance. Il n'y a pas de distinction de genre à ce niveau-là. Cela féminise certaines tenues masculines sans que ce soit très prononcé. Ça se fait par petites touches. C'est un apport un peu plus chaleureux que l'or jaune. Il apporte aux hommes une couleur un peu unique qui va dénoter.

 

Avec quelles couleurs se marie l'or rose ? Peut-on le porter sur des bijoux pour se rendre à un mariage, ou reste-t-il cantonné à des tenues plus fantaisistes ?

 
Je pense que ça peut très bien se porter au quotient. Il est sûr que lors des mariages, avec des robes très fleuries et des choses comme ça, pour donner un peu de fantaisie à une bague de fiançailles, cela va apporter une touche tendance. L'or rose est moins bling-bling que l'or jaune, il passe-partout. Il y avait l'or blanc, mais celui-ci est plus associé à l'argent.

 

On trouve même des marques de mobilier de jardin qui proposent des gammes dans cette couleur... ça ne va pas un peu trop loin ?

 
Oui peut-être. Mais il faut bien savoir se réinventer. Cela veut dire aller chercher des codes qu'on n'a pas l'habitude de voir. Amener du précieux ou de l'or dans du mobilier de jardin, c'est quelque chose qui s'est déjà vu dans le passé. L'or rose va apporter un peu de luxe, mais par une touche moins bling-bling. C'est un bon juste milieu entre luxe et tendance.
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gaillard Sauvet - 22/07/2018 - 18:46 - Signaler un abus Pas d'accord...

    Vous oubliez, Madame, que l'or rose ou rouge est celui préféré des indiens et des arabes. Promenez vous sur le marché de l'or à Dubaï et vous aurez vite compris. Il y a quelques années, les grands faiseurs de bijoux, nous ont inondés de cette nouvelle teinte. Voyez Cartier qui a changé la couleur de l'or utilisé pour ses montres classiques en rouge. Pourquoi cette nouveauté, alors que tout l'Occident ne jurait que par l'or jaune?: Plus pure aurait dit ma grand-mère, dans l'autre, il y a du cuivre. Mais qui sont les gros clients de ces grands faiseurs, les occidentaux souvent obligés de cacher leurs richesses ou les autres qui aiment l'ostentation. L'argent qui se dépense, est de l'autre côté. C'est une explication plus réaliste que la votre ( d'ailleurs vous n'en fournissez pas, vous constatez et célébrez). Tous les autres fabricants de bijoux suivent la première tendance mis en place par les plus grands qui lancent la mode dés que celle-ci s'est un peu installée. Après, on pourra dire ce que l'on veut, pour justifier, expliquer etc….

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Emilie Coutant

Emilie Coutant est sociologue, consultante en mode, médias, tendances, risques et addictions.
Docteur de l’Université Paris V, elle a soutenu une thèse intitulée “Le mâle du siècle : mutation et renaissance des masculinités. Archétypes, stéréotypes, et néotypes masculins dans les iconographies médiatiques” (2011). Fondatrice et dirigeante de la société d’études qualitatives et prospectives Tendance Sociale, elle réalise études et enquêtes sociologiques pour le compte d’entreprises ou d’institutions. Enseignante dans diverses universités et écoles de mode, elle est également Présidente du Groupe d’Etude sur la Mode (GEMode), rédactrice éditoriale des Cahiers Européens de l’Imaginaire et secrétaire du Longeville Surf Club.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€