Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 14 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Opération blocage de migrants au Col de l’Échelle : ces questions gênantes posées par les identitaires (même si, eux, le font pour de très mauvaises raisons)

L'opération menée dimanche au Col de l'Echelle par les militants de Génération identitaire soulève plusieurs questions. Parmi elles, la délicate question du contrôle aux frontières se pose à nouveau sans que le gouvernement n'apporte de réponse.

Interrogations

Publié le
Opération blocage de migrants au Col de l’Échelle : ces questions gênantes posées par les identitaires (même si, eux, le font pour de très mauvaises raisons)

 Crédit ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Atlantico : Quelle est la situation réelle au Col de l'Echelle, devenu un lieu de passage stratégique pour le migrants ?

Hyppolite Lachaize : Depuis 2015 et la grande crise migratoire, l’arrivée d’u million de réfugiés ou de migrants, les gouvernements européens ont rétabli leurs contrôles aux frontières internes de l’espace Schengen. Cette initiative a été habillée par plusieurs artifices destinés à faire croire que le droit européen de la libre circulation était respecté. La vérité est toute autre : de fait, sous la pression des évènements, la libre circulation Schengen a été suspendue. Cependant, ce rétablissement des frontières internes est-il de nature à régler les problèmes ?

Non. Une fois les migrants entrés en Italie, s’ils sont déterminés à se rendre ailleurs en Europe, ils finissent par passer. On ne peut pas mettre des policiers à tous les points de passages entre l’Italie et ses voisins européens, en nombre infini. Les migrants trouveront toujours, tôt ou tard, des points de passage. Le col de l’Echelle en est un. S’il est placé sous contrôle, d’autres brèches s’ouvriront ailleurs. Les contrôles aux frontières internes peuvent exercer un rôle dissuasif mais ils ne sont pas un remède miracle adapté à l’époque. 

Gérard Collomb a fini par annoncer « des renforts de police et de gendarmerie importants » afin de « s’assurer du respect absolu du contrôle des frontières ».  Dans ce cas pourquoi ne pas l'avoir fait avant?  Est-ce simplement une réaction "médiatique" selon vous?

Oui, c’est une opération entièrement médiatique, comme d’ailleurs toute la politique du gouvernement en matière d’immigration. Le gouvernement veut faire croire qu’il est dans une logique de fermeté. C’est totalement faux. On le voit aussi à travers la loi sur l’asile et l’immigration qui vient d’être votée par l’Assemblée nationale. Elle donne un affichage de fermeté à travers la prolongation de la rétention administrative de 45 à 90 jours. Cette mesure, très spectaculaire sur le plan de l’affichage, ne servira à rien dès lors que le pouvoir de placer en rétention les migrants, au bout de 48 heures, appartient au juge des libertés qui répugne à assurer cette tâche. Le nombre des primo-arrivants a explosé ces dernières années en France. Il était d’environ 100 000 au début des années 1990. Il atteignait 263 000 en 2017. En plus, il faut prendre en compte 100 000 demandeurs d’asile dont 94% ne repartent jamais, même déboutés. La vérité, c’est qu’il faut une vision stratégique de l’immigration, impliquant l’aide au développement des pays d’origine, le contrôle des embarquements, une véritable opération militaire contre les passeurs esclavagistes, une maîtrise rigoureuse de la frontière européenne, une politique de fermeté résolue envers l’immigration illégale. Nous n’en sommes pas là du tout.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 24/04/2018 - 10:50 - Signaler un abus Haut fonctionnaire!

    Sans commentaire...

  • Par GP13 - 24/04/2018 - 11:01 - Signaler un abus Le bon sens

    Hélas, peu partagé!

  • Par jc0206 - 24/04/2018 - 11:04 - Signaler un abus On cause .....

    On débat, on suggère, on prédit, on gesticule, on vote même parfois mais surtout ...... on ne fait rien ! Ainsi va le monde géré par les hauts fonctionnaires.

  • Par Nargath - 24/04/2018 - 11:30 - Signaler un abus Niaiserie

    "C’est aujourd’hui qu’il faut mettre en place un modèle migratoire européen fondé sur le respect de la règle de droit" La conclusion parle pour elle même... Toujours la même rengaine de l'état de droit. Celui qui nous fout dans la merde et restreint la démocratie. La seule façon raisonnable de gérer ce type d'immigration est de faire en sorte que tous soient réexpédier dans leur pays d'origine ou, à défault, dans un pays de niveau de vie similaire et sans négociation. Leur faire comprendre qu'il n'y a aucun espoir d'améliorer leur situation économique en dehors du développement de leur propre pays est une priorité.

  • Par attila - 24/04/2018 - 11:49 - Signaler un abus aucun intérêt !!

    pas interessant !

  • Par tubixray - 24/04/2018 - 13:16 - Signaler un abus 1 milliard aujourd'hui

    et 4 milliards d'habitants en Afrique à la fin du siècle ???...Aucune mesure humanitaire n'est en mesure de répondre à une telle invasion potentielle .... Seule la force est de rigueur..... Si l'Afrique après 50 ans d'indépendance en est là, qu'elle s'en prenne à elle même .....

  • Par Deudeuche - 24/04/2018 - 13:33 - Signaler un abus Il faut il faut y a qu’à et bien sûr

    Faut qu’on!

  • Par vangog - 24/04/2018 - 13:45 - Signaler un abus Le Front National et les Identitaires disent comme M.Lachaize

    « il faut une vision stratégique de l’immigration, impliquant l’aide au développement des pays d’origine, le contrôle des embarquements, une véritable opération militaire contre les passeurs esclavagistes, une maîtrise rigoureuse de la frontière européenne, une politique de fermeté résolue envers l’immigration illégale ». La loi asile de Macron-Philippe est une nouvelle réformette d’affichage, qui accentue les problèmes migratoires (regroupement familial de mineurs étrangers) plutôt qu’elle les solutionne. Les identitaires français ont donc raison de réaliser une opération symbolique au col de l’échelle, afin de faire prendre conscience aux générations futures, des problèmes que les anciennes générations ont irresponsablement ignorées, et leuront légués...il y a urgence pour la France, et pour l’Europe!

  • Par jurgio - 24/04/2018 - 14:35 - Signaler un abus L'addiction française aux constats pleurnichards

    On ne s'occupe plus de savoir si tel ou tel clandestin pourra profiter à la nation. La France ne se défend plus. Qu'attendre pour le bienfait du pays d'individus qui ont, quelque soit le motif, décidé d'abandonner le leur ? Il y a quelque 70 ans, tout étranger paraissait suspect aux yeux de la population et passé « au peigne fin » Le sketch de l'étranger boulanger de Raynaud est depuis longtemps obsolète. L'État-Providence socialiste institué au début des années 80 a fait croire à ses citoyens qu'ils étaient des privilégiés. Aveuglés par un reste de « charité contritionnelle », la plupart ne se sont pas encore rendu compte qu'ils continuent à charger un bateau enfoncé au-dessus de la ligne de flottaison.

  • Par vieux croco - 24/04/2018 - 19:23 - Signaler un abus passeurs

    il y quelques mois le gouvernement accablé les passeurs et il allait y mettre de l'ordre rebelote maintenant depuis l'action symbolique de pro-FN tristement peu crédible ce gouvernement et pendant ce temps les patrons des entreprises du bâtiment n'ont que des immigrés pour les travaux "rudes" M.Macron on souhaite que vos promesses concernant les passeurs soient effectives et que vous n'utilisiez pas la rhétorique de l'ancien monde

  • Par Anouman - 24/04/2018 - 21:55 - Signaler un abus Questions

    Il n’y a pas de question à se poser: l’état n’applique pas la loi dans ce cas. C’est vrai qu’il se rattrape sur les limitations de vitesse. C’est comme ça quand on élit des médiocres, limite « malfaisants ».

  • Par Mario - 25/04/2018 - 08:59 - Signaler un abus même si, eux, le font pour de

    même si, eux, le font pour de très mauvaises raisons? vous pouvez être plus clair. C'est une affirmation qu'on vous lance à la figure comme une vérité, alors expliquez moi sinon c'est de la manipulation et c'est insupportable.

  • Par POLITQ - 25/04/2018 - 09:20 - Signaler un abus BRAVO !!!

    J'aimerais, je paierais, je "prierais", pour CELA SE GENERALISE !!!!! AVEC DES GARDES ARMES AUTORISES A TIRER !!!!

  • Par KOUTOUBIA56 - 25/04/2018 - 12:11 - Signaler un abus Macron au lieu de nous faire

    Macron au lieu de nous faire chier avec ses 80Km/h et et de mettre son nez dans le merdier syrien ferait bien de mettre nos forces navales a 20 kms des cotes du maroc algerie et tunisie lybie et dire clairement stop^et utiliser la force. L'Afrique a tout pour réussir (soleil et eau pour les récoltes et pour faire de l'électricité solaire le tourisme rajouté au pétrole au gaz et toutes les matières premières sont de nature avec l'assistance tecknique de l'Europe a lui permettre de réaliser son décollage economique et arreter d'envoyer ses pèlerins d ans la misère en Europe. sans cela l'invasion de l'Europe amènera la guerre civile

  • Par cloette - 25/04/2018 - 12:43 - Signaler un abus Tous ces clandestins

    sont de la future main d'oeuvre qui sera nécessaire dans une économie où on aura un besoin grandissants de manutentionnaires, dockers, livreurs .....Il y en a qui le savent.....

  • Par moneo - 25/04/2018 - 15:58 - Signaler un abus MOI J'AI UNE QUESTION GENANTE POUR ATLANTICO

    que devient nos ZADISTES et pourquoi ce silence de mort de la presse?rassurez moi on est bien le 25 avril? ils ne devraient pas déjà avoir été dégagés?

  • Par vangog - 25/04/2018 - 21:59 - Signaler un abus @moneo pourquoi « question gênante »?...

    C’est Atlantico qui devait s’occuper du nettoyage des ordures de la ZAD?...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hyppolite Lachaize

Hyppolite Lachaize est le pseudonyme d'un haut fonctionnaire.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€