Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

On haïssait déjà les croix : eh bien maintenant, c'est le tour de la croix de Lorraine !

On appelle ça l'extension du domaine de la lutte. Ça promet.

De Gaulle indésirable

Publié le
On haïssait déjà les croix : eh bien maintenant, c'est le tour de la croix de Lorraine !

 Crédit Ordifana75 / Wikipedia / CC

Les croix choquent. Ici et là, on intervient pour les faire disparaître du paysage. À la manœuvre les laïcards pur sucre emmenés par le père de Marlène Schiappa. Et, bien plus nombreux, les tenants d'une religion qu'offense ce signe impudique et qui veulent vertueusement le cacher sous un niqab.

Mais il y a mieux à Sainte-Terre, une petite commune de Gironde. Comme dans Clochemerle et Don Camillo, deux hommes sont en conflit. Le maire : Guy Marty et un de ses administrés présenté par le Figaro sous le nom de Christophe.

Le maire est socialiste. Christophe ne l'est pas.

Depuis toujours cet habitant de Sainte-Terre arborait à son balcon un grand drapeau tricolore. Une provocation visible, mais sur laquelle les pouvoirs du maire n'avaient pas prise. Puis, il le changea pour un drapeau toujours tricolore, mais avec une croix de Lorraine.

Pas un drapeau de Daesh. Pas un drapeau rouge (ça aurait peut-être plu). Pas un drapeau avec la croix de Malte à connotation religieuse. Pas un drapeau avec la croix celtique réputée identitaire. Il reste que pour Guy Marty, c'en était trop.

Par lettre recommandée, il a sommé son administré d'enlever ce coupable drapeau. Au motif qu'afficher ainsi "ses opinions politiques sur sa façade devenait gênant pour la quiétude de la commune" ! Le maire de Sainte-Terre ignore sans doute que le drapeau avec la croix de Lorraine flottait en 1944 sur les champs de bataille de Provence, d'Italie et d'Alsace. Et que c'est avec ce pavillon que les chars de la deuxième DB sont entrés dans Paris libéré.

Pour ajouter du piment à l'affaire, il n'est pas inutile de préciser que la mairie de Sainte-Terre est située avenue du Général de Gaulle ! Le maire, bienveillant, s'est abstenu de la débaptiser…

Guy Marty a également invoqué un autre argument, tout à fait charmant. Citons-le : "Avec ce grand drapeau, on peut penser qu'il veut signifier "la France aux Français". Et, a-t-il précisé, "ici ça choque et pas seulement les immigrés" ! De Gaulle criant "La France aux Français" : nous atteignons ici les profondeurs abyssales de la bêtise.

Christophe a maintenu son drapeau après avoir consulté la gendarmerie qui lui a dit qu'il était dans son droit. Guy Marty n'a pas rendu les armes pour autant et va demander au préfet d'intervenir. Le combat continu donc. Si un jour, on veut savoir pourquoi et de quoi la gauche est morte, les médecins légiste devront s'intéresser au cas du maire de Sainte-Terre.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Djib - 21/05/2018 - 08:37 - Signaler un abus Les socialos, ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait.

    J'ai une résidence pas loin. Sur tous les temples protestants des villages et villes moyennes du coin, sont apposées des affiches à la gloire de l'immigration incontrôlée avec ce slogan: "l'accueil d'abord!" Curieusement là, personne ne s'étonne que les parpaillots (quand je dis les parpaillots, je précise que les cathos sont aussi cons) s'autorisent un affichage à connotation politique, en dehors de l'enceinte réservée au culte, pour nous asséner leurs niaiseries bien pensantes. J'avais d'ailleurs fait valoir à un de mes contradicteurs que si moi j'apposais une affiche soutenant la stricte application de la loi sur le contrôle de l'immigration, j'aurai immédiatement des ennuis. CQFD.

  • Par assougoudrel - 21/05/2018 - 09:36 - Signaler un abus "Afficher ses opinions "politiques"

    Que font nos journalistes et autres bobos à longueur de temps à la télé et à la radio? Quand aux "anti-croix" et "pro-croissant", qu'ils aillent chez les bretons; ils seront bien reçu. Pour un breton, Rennes c'est déjà Paris. On n'a plus de nouvelle de Ploërmel et de la Croix qui gênait certains.

  • Par assougoudrel - 21/05/2018 - 09:38 - Signaler un abus Pardon

    ils seront bien reçus

  • Par moneo - 21/05/2018 - 09:48 - Signaler un abus il n' a rien d'autre à faire le socialo?

    https://www.youtube.com/watch?v=gAMJycZCYKQ je n'ai jamais été Gaulliste mais ça fait partie de notre histoire si les nazis avaient gagné ,on aurait une croix gammée et si c'était les cocos on aurait une faucille et un marteau-:( j'espère que la prochaine fois li sera viré entendant il peut toujours aller voir Maduro

  • Par cloette - 21/05/2018 - 09:48 - Signaler un abus Les pro-croissant anti-croix

    ont bien tort d'être "anti-croix", puisque le journal" la croix" est un des plus fervents "pro-croissant". ( et d'ailleurs voila pourquoi, votre patrie est muette )

  • Par l'enclume - 21/05/2018 - 11:34 - Signaler un abus Du courage bordel !!!!

    Djib - 21/05/2018 - 08:37 - "J'avais d'ailleurs fait valoir à un de mes contradicteurs que si moi j'apposais une affiche soutenant la stricte application de la loi sur le contrôle de l'immigration, j'aurai immédiatement des ennuis. CQFD" Si vous en avez où je pense faite le, vous verrez bien pour la suite. J'ai l'impression que vous fantasmez, et que vous prenez pour excuse à votre manque de courage, que vous auriez immédiatement des ennuis ????

  • Par l'enclume - 21/05/2018 - 11:35 - Signaler un abus Du courage bordel !!!!

    Djib - 21/05/2018 - 08:37 - "J'avais d'ailleurs fait valoir à un de mes contradicteurs que si moi j'apposais une affiche soutenant la stricte application de la loi sur le contrôle de l'immigration, j'aurai immédiatement des ennuis. CQFD" Si vous en avez où je pense faite le, vous verrez bien pour la suite. J'ai l'impression que vous fantasmez, et que vous prenez pour excuse à votre manque de courage, que vous auriez immédiatement des ennuis ????

  • Par Pharamond - 21/05/2018 - 11:54 - Signaler un abus Résistance

    La croix de Lorraine,c'est le plus haut symbole de la Résistance.On nous le répète:nous sommes en guerre,donc,la résistance s'impose.Il faut continuer de déployer le drapeau français avec la croix de Lorraine.Un tribunal oserait-il de considérer cela comme illégal?

  • Par Pharamond - 21/05/2018 - 12:13 - Signaler un abus Désolé

    "oserait-il de".Le "de" est superflu.Désolé

  • Par Djib - 21/05/2018 - 14:34 - Signaler un abus @l'enclume

    Sauf que je suis le seul à m'être fritté avec les protestants de Ste Foy la grande un jour de marché quand ils sortaient du temple, pour leur reprocher leur intrusion politique dans le domaine public et leur demander de réserver leurs sermons de ravis de la crèche à leurs ouailles. La logique commande que je ne fasse pas ce que je conteste aux autres le droit de faire.

  • Par kelenborn - 21/05/2018 - 17:07 - Signaler un abus ouais

    le maire est atterrant !!!!Mais mon Benoit devrait lui écrire un courrier: 1;Objectivement, vues de loin comme de près les musulmanes voilées font penser à des corbeaux non? 2 . Les corbeaux font CROAH , CROAH ! non ? Donc il faut interdire le voile !!

  • Par vangog - 21/05/2018 - 19:41 - Signaler un abus Il faut envoyer les chars!

    pas pour détruire la maison de Christophe, mais pour détruire la Mairie...en espérant que le Maire sera dedans...

  • Par J'accuse - 21/05/2018 - 20:03 - Signaler un abus #BalanceTaCroix

    Un véritable immigré a vocation à devenir Français, et donc il doit aussi crier "la France aux Français". Qu'un pays n'appartienne pas à ses nationaux est une aberration, qu'elle soit prononcée par un élu est une circonstance aggravante. Ses administrés savent pour qui il ne faut pas voter en 2020.

  • Par Liberte5 - 22/05/2018 - 00:13 - Signaler un abus Une preuve de plus pour ceux qui encore en doutent.....

    ce pays est foutu. Arrivé à ce stade de folle idéologie, avec en face une population passive, il n'y a plus rien à attendre.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 22/05/2018 - 00:35 - Signaler un abus Compte tenu de mes origines,

    Compte tenu de mes origines, je n'ai jamais porté de Gaulle dans mon coeur, et pour cette raison j'aurais évité l'association avec le drapeau tricolore... Mais d'un autre côté, j'adore tout ce qui peut faire chier les socialos.....Alors, j'applaudis à la provoc....!

  • Par JG - 22/05/2018 - 14:07 - Signaler un abus La lâcheté des hommes politiques n'a pas de limites

    que leur dhimmitude.... Venant d'un socialiste, cela ne m'inquiète pas, venant de ministres, porte-parole et autre conseillers gouvernementaux, cela m'inquiète plus quand ils confondent la mantille catholique, portée uniquement à l'Eglise et le voile islamique ou qu'ils confondent les prêches en arabe pleins de haine pour la France et les prières en latin dans certaines Eglises (même pas les sermons...quel ignorant...tous les sermons, même dans les Eglises traditionnelles, sont en français....vous connaissez des gens qui comprennent et parlent le latin couramment vous...faut vraiment être trop con...). Bref quand la dhimmitude est présente même au niveau des membres du gouvernement (cf Marlène Schiappa qui n'a pas osé entrer dans un café à Trappes, découragée en cela par le préfet des Yvelines..."cela pourrait créer un incident Madame la Ministre") , on peut s'attendre à tout....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€