Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 18 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L‘offensive protectionniste de Trump révèle la stratégie désastreuse de l'Europe pour défendre son patrimoine économique

Le risque de guerre commerciale pris par Donald Trump révèle la faiblesse coupable de l’Europe dans sa politique industrielle.

Atlantico Business

Publié le
L‘offensive protectionniste de Trump révèle la stratégie désastreuse de l'Europe pour défendre son patrimoine économique

Les initiatives décidées par Donald Trump sont évidemment désastreuses pour la croissance mondiale.

Le projet de surtaxer les importations d’acier et d’aluminium correspondent peut-être à des promesses électorales, mais elles vont avoir un effet désastreux sur le commerce mondial. Ce type de mesures protectionnistes est d’abord difficile à appliquer, toxique et même machiavélique.

Difficile à appliquer parce les chaines de valeur des produits qui circulent dans le monde sont tellement fractionnées qu'elles ne permettent pas toujours de déterminer avec précision d’où viennent les composants d’un produit final. Pour taxer l’acier, il va falloir désosser les voitures importées et fabriquées au Mexique, lesquelles contiennent aussi de la valeur américaine, l'électronique ou le design par exemple. Mais passons, l’administration US ne rentrera pas dans ce genre de gymnastique. Elle se contentera sans doute de surtaxer les importations d’acier brut employé aux USA. Ce qui limite beaucoup l’ampleur de la menace.

Ce type de protectionnisme est assez machiavélique parce qu’il va servir de moyen de pression dans le cadre de la renégociation des accords de libre échange avec le Canada et le Mexique. D’ailleurs, Donald Trump a commencé à choisir des victimes. Le Canada et l’Australie seront épargnés.

Cela dit, la démarche est toxique parce qu‘elle fait régner dans la régulation du commerce mondial, l’arbitraire et le fait du prince. Invivable dans un système d’échange mondial qui est désormais au cœur de la croissance.

Cette initiative a provoqué une levée de bouclier dans le monde entier, impactant les marchés financiers et poussant les acteurs mondiaux à imaginer des répliques. Le risque de guerre mondiale n’est pas nul.

Les réponses publiées à grand renfort de communication par les autorités européennes n‘ont pas tardé mais apparaissent un peu ridicules.

Très sérieusement, l‘Europe menace de taxer les importations de motos Harley Davidson ou de jeans Levis. Formidable idée qui va peut-être gêner les nostalgiques de Johnny Hallyday, mais ne fera pas grand mal à l’industrie américaine.

Cette réplique, très symbolique puisqu'elle s’attaque aux emblèmes de la culture américaine, révèle aussi, et c’est beaucoup plus grave, la fragilité des entreprises européennes qui sont désormais à la merci des groupes US ou des investisseurs chinois.

La guerre commerciale qui s’est engagée va très vite opposer les Etats-Unis à la Chine. Dans ces deux parties de la planète, on possède les armes économiques et financières pour combattre et sans doute pour se partager le monde.

Cette guerre va se dérouler aux frais des européens qui sont dans l’incapacité de répondre.

L'Amérique a su multiplier et laisser prospérer les Gafa, les champions du digital. L’Amérique a la technologie, et les capitaux qui proviennent du monde entier et qui se cristallisent en bourse dans les mains de quelques gros actionnaires, ou de fonds. `

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par WhiteWalker - 12/03/2018 - 08:30 - Signaler un abus Nord Stream 2

    Sur la guerre économique que les USA entendent mener contre la Russie aux frais de l'Europe, et avec la complicité de certains passagers clandestins comme la Pologne je vous suggère de vous interesser au sujet Nord Stream 2. Les USA veulent nous priver de gaz de pipeline russe bon marché pour nous vendre très cher leur gaz de schiste, et menacent de sanctions extraterritotiales les entreprises européennes participant au projet.

  • Par Raymond75 - 12/03/2018 - 09:06 - Signaler un abus Jacques Delors et Pascal Lamy

    Ces deux personnages 'de gauche' et 'socialistes' furent les idiots utiles de la finance internationale. Ils n'avaient pas lu le prix Nobel français d'économie Maurice Allais, méprisé des médias car n'étant pas conforme à la pensée unique. Pour résumer, il disait que le libre échange étendu sans règles apporterait chômage et dumping fiscal et social. SElon lui il fallait dans un premier temps installer le libre échange dans des zones homogènes, en aidant ces zones à progresser ; puis progressivement élargir ces zones à d'autres plus développées, une fois qu'elles auront atteint un niveau comparable. Il ne fut pas écouté, et aujourd'hui l'Union Européenne est une vaste zone où toutes les portes, extérieures et intérieures, sont ouvertes, avec les résultats que l'on constate ...

  • Par vangog - 12/03/2018 - 12:24 - Signaler un abus Donald Trump a raison de s'opposer à la concurrence déloyale de

    la Chine et de certains autres prédateurs d'industrie. Sa stratégie est limpide: obliger l'Union europeiste à sortir de son inertie, parfaitement décrite dans le post précédent, et à réagir . En mettant des socialistes comme pascal Lamy, dans les institutions mondialistes, l'UE s'est tiré une balle dans le pied et a offert ses industries sur un plateau aux prédateurs. Incapable de créer les énergiques des GAFA, cette union moribonde continue de la politique de Juncker et Lamy avec Macron et Merkel, contrairement à ce qu'affirme Sylvestre, qui rêve de ce qui n'est déjà plus...

  • Par Anouman - 12/03/2018 - 19:07 - Signaler un abus GB

    C'est la faute à la Grande Bretagne! Comme si les Anglais avaient eu un monopole des décisions et des règles dans l'UE. On croit rêver.

  • Par hermet - 12/03/2018 - 22:27 - Signaler un abus Réveil de Mr Sylvestre

    Depuis l'élection de son chouchou voici le premier article intéressant et non Macronbéat de cet auteur, je commençais à me lasser... Mais, peut être qu'enfin on se rend compte que Trump n'est pas le gros débile décrit dans Boboland, mais qu'il tape là où ça fait mal et en Europe il se régale, l'Europe est faible, très faible, tellement faible que les brits se barrent avant la tempête.

  • Par gerint - 12/03/2018 - 22:33 - Signaler un abus Cette UE est irrécupérable

    M. Sylvestre le prouve

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€