Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 14 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'Occident est grand et Bernard-Henri Lévy est son prophète !

Un hymne à la gloire d'un monde décrié. Justice lui est rendue par le philosophe.

Le fardeau de l'homme blanc

Publié le
L'Occident est grand et Bernard-Henri Lévy est son prophète !

 

Philippe II de Macédoine eut un fils, Alexandre. Pour son éducation il lui choisit un précepteur dont la pensée a irrigué nos siècles : Aristote. C'est à cette source qu'a bu le petit Alexandre. Et c'est ainsi qu'il devint grand.

Les phalanges macédoniennes d'Alexandre le Grand parvinrent jusqu'à l'Inde. Par la force de leurs armes. Mais aussi parce que ce conquérant avait lu Aristote. Toute l'histoire de l'Occident est contenue dans le pourquoi de cette conquête.

L'Occident avait lu des livres. Sans eux, une poignée de conquistadors n'aurait jamais réussi à tailler en pièces les Incas et les Aztèques.

Sans Aristote, Moïse et Jésus, pas de Christophe Colomb, pas de découverte de l'Amérique. Sans les livres, pas de colonisation de l'Inde et de l'Afrique. Et sans les auteurs de la Renaissance et les philosophes des Lumières pas de vassalisation du monde arabe qui ne lisait qu'un seul livre.

Les livres n'empêchèrent ni les exactions, ni les atrocités, ni les tueries. L'Histoire est cruelle. Et pendant des siècles, c'est ainsi qu'avançât l'Occident : un livre dans une main, une épée dans l'autre.

Pour décrire notre civilisation, Bernard-Henri Lévy a trouvé les mots justes. Nous sommes les héritiers, dit-il, de Jérusalem, d'Athènes et de Rome. Trois fées qui se sont penchées sur nos fonts baptismaux. On a connu pire.

Bernard-Henri Lévy passe aux yeux de la vox populi pour un fauteur de guerre. La guerre en Bosnie et au Kosovo, c'est lui ! L'invasion de l'Irak, c'est lui ! La mort de Kadhafi c'est lui aussi ! Ainsi, il donnerait des ordres à nos présidents, nos ministres et nos généraux. Tous obéissants. C'est lui accorder beaucoup, beaucoup d'influence.

Bernard-Henri Lévy est avant tout un fauteur de livres. Il en a écrit de nombreux. Qui parmi ceux qui le détestent les a lus ? Son dernier ouvrage est l'un des meilleurs. Outre une réflexion riche et nourrie sur l'Occident, il contient de belles pages sur les Kurdes.

Les Kurdes qui se sont battus pour nous à Kobané et à Mossoul. Les Kurdes écartelés, crucifiés, entre l'Irak, la Syrie et la Turquie. Les Kurdes qui meurent sous nos yeux à peine apitoyés. Et dont notre regard se détourne. Car l'Occident est aussi, et hélas, lâche.

Pour commander L'empire et les cinq rois. Bernard-Henri Lévy. Grasset cliquez sur la couverture de l'ouvrage
"L'empire et les cinq rois" de Bernard-Henri Lévy

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par philippe de commynes - 19/04/2018 - 09:52 - Signaler un abus ???

    L'article parait hier, disparaît, puis reparaît aujourd'hui, sans commentaires ...rayski ne peut il pas supporter que l'on égratigne son idole ?

  • Par Rayski - 19/04/2018 - 09:58 - Signaler un abus @philippe de commynes

    Juste un bug ! Egratignez,égratignez il en restera peut être quelque chose.....

  • Par cloette - 19/04/2018 - 11:03 - Signaler un abus premiers livres

    "la barbarie à visage humain" paru en même temps que "la cuisinière et le mangeur d'homme" d'André Gluksmann, le puis indigeste étant ce dernier, mais on ne peut pas dire que pour BHL, ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement, pourquoi faire simple en effet, quand on peut faire compliqué ?

  • Par Geolion - 19/04/2018 - 11:05 - Signaler un abus BHL se trompe !

    BHL se trompe en disant : "Et pendant des siècles, c'est ainsi qu'avançât l'Occident : un livre dans une main, une épée dans l'autre.". Car c'est l'islam qui a avancé comme ça et continue d'avancer comme ça depuis 1300 ans ! Un sabre ou un couteau dans une main et le coran dans l'autre....

  • Par wwmat - 19/04/2018 - 11:16 - Signaler un abus Pourquoi

    Parler de ce triste sire qui n'intéresse personne a part lui-même. Qu'il continue avec ses reportages photos tronqués et ces avis complètement débile de va-t’en-guerre. Ce type a du sang sur les mains.

  • Par Alain Briens - 19/04/2018 - 11:28 - Signaler un abus Faut-il nécessairement être pour ou contre ?

    BHL n'a sûrement pas déclenché seul la désastreuse partition du Kosovo ni la non moins désastreuse guerre de Lybie. Mais dans un cas comme dans l'autre, il a utilisé tout son poids intellectuel et médiatique, toute son influence auprès des autorités politiques en place pour aboutir à ces désastres. Aujourd'hui, il est encore en pointe chez les faucons interventionnistes en Syrie et appelle à une confrontation accrue avec la Russie où l'on peine à voir l'intérêt de l'occident alors qu'aucun contentieux sérieux ne nous oppose à ce pays. A côté de celà, BHL soutient le combat des Kurdes, comme il a soutenu les dessinateurs de Charlie lors du procès des caricatures, et comme il a soutenu d'autres combats courageux depuis de nombreuses années. On devrait avoir le droit d'avoir une opinion nuancée sur BHL (ainsi que sur ses livres car si le dernier est bon, je n'en dirais pas autant de l' Idéologie Française, un tissu d'âneries que moqua cruellement le grand Raymond Aron ou de "American Vertigo", un tissu de platitudes et de bien-pensance).

  • Par ISABLEUE - 19/04/2018 - 11:36 - Signaler un abus Ah oui.. Aron, c'était autre chose que ce bellâtre

    à chemise blanche imbu de sa petite personne.. et qui pense changer le monde à lui tout seul. EN fait c'est Monsieur JE sAIS TOUT; vu hier sur Paris Première Zemmour et Naulleau, et à côté de lui, il y avait Finkie qui est d'une autre classe.....

  • Par J'accuse - 19/04/2018 - 11:45 - Signaler un abus Toujours le même mépris du peuple chez nos "élites"

    On n'a pas le droit de réduire l'Histoire à quelques hommes "providentiels", sorte d'envoyés divins qui guideraient le monde: un Grec (Aristote) et deux juifs (Moïse et Jésus, le premier étant mythique et l'histoire du second ne l'étant pas moins), et voilà l'Occident: on applaudit bien fort les artistes ! La complexité de l'humanité ne s'enferment pas dans l'hagiographie de quelques uns.

  • Par cloette - 19/04/2018 - 12:03 - Signaler un abus La prétention de l'occident

    d'accord avec J'accuse : l'humanité ne se réduit pas à quelques uns, ni à l'Occident, il y a l'Orient, avec la Perse et l'immense Chine qu'on aurait bien tort d'ignorer, car ils ont leurs poètes, leurs penseurs et leurs savants aussi ,même si leur façon de penser n'est pas la même .

  • Par pitron67 - 19/04/2018 - 12:05 - Signaler un abus naif

    Mr Rayski si les kurdes se sont battus contre Daesh ce n'est pas pour nous les français, ils se battent pour créer leur nation.Ce sont des alliées de circonstances si un jour nous les genons ,ils se battront contre nous sans états d'âme Essayez d'être factuel et arrêtez les violons!!!!

  • Par lima59 - 19/04/2018 - 14:58 - Signaler un abus BHL tête à claque

    BHL navigue entre écriture et politique. Sur la politique c'est une nullité accablante, rien de bon en est sorti. Le problème c'est qu'il y a des médias et politiques pour dire quel merveilleux auteur ce BHL, et Sarkozy la suivit en Libye, pays aux mains des terroristes, et passages d'une immigration massive. Pas convaincu du tout, de votre article

  • Par Deudeuche - 19/04/2018 - 15:24 - Signaler un abus Je suis sûr que le caporal dans son VAB

    A 40degres Celsius au Mali ou le sergent chef en patrouille à pieds sur la frontière du Niger est sensible au lyrisme vatenguerre de BravoHotelLima.

  • Par WhiteWalker - 19/04/2018 - 16:38 - Signaler un abus Mon commentaire a sauté

    J'y disais que je n'aimais ni les religions du Père Courroucé, ni leurs prophètes.

  • Par jurgio - 19/04/2018 - 18:06 - Signaler un abus Aujourd'hui qui combat qui et pour qui ?

    Les intérêts sont si entremêlés qu'il est impossible d'en tirer une conclusion nette. Les Kurdes n'aident personne et n'ont aidé que ceux dont les affaires arrangeaient les leurs. « De belles pages » ? peut-être, mais je ne suis pas sûr que les Arméniens en feront une chrestomathie.

  • Par JLH - 19/04/2018 - 20:26 - Signaler un abus @rayski

    qui a dit à peu près : "je suis le descendant du miracle grec, sublimer dans la croix, porter par le droit normatif romain et achever par le baptême de Clovis". Ce raccourci est parfait, il n'est pas de moi, je le répète à l'envie, mais je ne sais plus qui l'a dit. BHL est de cette descendance, je pense qu'il n'ignore rien des philosophes du haut moyen âge à aujourd'hui, évidemment qu'à trop parler ou trop écrire, il a eu quelques dérapages, mais c'est un vrai humaniste, mais on ne peut pas être parfait.

  • Par Sedona - 19/04/2018 - 22:09 - Signaler un abus Pour une fois

    Un billet positif! Le premier soleil depuis des mois suscite l'apologie ? Je ne suis pas un fan de BHL mais ça fait du bien.

  • Par Gré - 19/04/2018 - 22:31 - Signaler un abus @ Benoît Rayski

    Les Kurdes meurent "sous nos yeux à peine apitoyés". Mais qu'en savez-vous ? ----- "Et dont notre regard se détourne". Que voulez-vous qu'on fasse ? -------- Ras-le-bol à la fin de ceux qui croient faire quelque chose parce qu'ils accusent les autres de ne rien faire !! Donnez des solutions si vous voulez faire oeuvre utile ! Mais, pas plus que nous, vous ne pouvez concrètement faire quelque chose. Alors vous discourez pour transcender votre impuissance. Vous croyez que les Kurdes se porteront mieux parce que vous aurez culpabilisé quelques-uns de vos concitoyens aussi impuissants que vous ?

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 19/04/2018 - 23:20 - Signaler un abus Nous sommes dans la

    Nous sommes dans la civilisation de l'image, et BHL l' utilise comme un pro. Le problème est que son image de dandy snob peut décourager d'éventuels lecteurs comme moi. Les images télévisuelles Valorisantes de Finkelkraut, Onfray, Conte Sponville, Bruckner m'ont donné envie de les lire, le côté théâtral de BHL a bloqué chez moi tout désir de le connaître .

  • Par moneo - 20/04/2018 - 10:48 - Signaler un abus ASSEZ

    Pas de pub merci j'aime pas mr Levy,je ne lis plus rien de ce prétentieux , ;je ne vais donc pas lui acheter un bouquin .J'AIME PAS LEs PROPHETES AUTO PROCLAMES .Depuis qu'il ya des prophètes il y a des morts trop morts.. assez

  • Par philippe de commynes - 21/04/2018 - 09:54 - Signaler un abus Bhl prophète de l'occident ?

    C'est plutôt le sceau d'une lignée qui commence avec Lénine et Trotsky, fait un crochet par Mao, pour finir dans le droitdel'hommisme, le fil rouge de cette histoire étant d'engendrer les pires calamités, de commettre les pires crimes, soi-disant avec les meilleures intentions du monde.

  • Par moneo - 22/04/2018 - 10:45 - Signaler un abus je dirai même plus

    ce mec c'est"armez vous et partez ..." faut juste le boycotter ,l'ignorer

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€