Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 30 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Obsédés de l’islamiquement pur : l’Arabie Saoudite, le pays où la liste des interdits est aussi longue que l’annuaire téléphonique

En Arabie Saoudite, les nombreux interdits religieux, qui touchent surtout les femmes, peuvent parfois frôler l'absurde. Le politologue Antoine Basbous nous en énumère quelques uns.

Bienvenue en Absurdie !

Publié le
Obsédés de l’islamiquement pur : l’Arabie Saoudite, le pays où la liste des interdits est aussi longue que l’annuaire téléphonique

Le roi d'Arabie Saoudite

Les femmes saoudiennes, qui ont le droit de conduire partout dans le monde, n'ont pas ce droit dans leur pays. Comme il n'y a pas de transports en commun, les femmes ont besoin d'une voiture et d'un chauffeur, un homme qui se trouve alors dans leur intimité. Cette mesure est donc totalement contre-productive.

Les femmes sont considérées comme des personnes minoritaires. Elles ont toujours besoin d'un mâle pour les accompagner, signer pour elles, s'occuper d'elles, qu'il s'agisse de leur mari ou de leur fils.

Le témoignage d'un homme devant la loi vaut celui de deux femmes.

Dans l'autre sens, les hommes ne peuvent pas s'entretenir avec une femme qui ne fait pas partie de leur famille, même en présence de leur propre femme.

Les magasins sont fermés à l'heure de la prière. Si vous êtes en train d'acheter une montre par exemple et que le muezzin appelle à la prière, le vendeur s'affole et arrête tout car il a peur d'être réprimandé.

Hommes et femmes doivent porter une tenue réglementaire dans les lieux publics : les femmes doivent être vêtues de noir de haut en bas et les hommes de blanc, même quand il fait 50 ou 55°C à l'ombre. Le short est interdit.

L'alcool est interdit. Il y a un grand trafic d'alcool qui fait qu'une bouteille qui vaut normalement dix euros en vaut 200. Ce sont essentiellement les princes et quelques ambassades asiatiques et africaines qui s'occupent de ce trafic.

Il est interdit de ne pas être là à l'heure de la prière. Les hommes ne peuvent pas faire leur prière chez eux car celle-ci n'est pas considérée comme une vraie prière ; ils doivent la faire de manière collective.

Il est interdit chez les wahhabites de fêter le Nouvel an, la Saint-Valentin ou de souhaiter n'importe quelle fête chrétienne comme Pâques. Si on le fait, on reconnaît que le Christ a été un prophète. Liés à cette interdiction, les fleuristes n'ont pas le droit de vendre des roses rouges ou tout autre type de cadeau que l'on offre habituellement à cette occasion. La traque se fait tout particulièrement dans le Centre de l'Arabie, où la milice religieuse est plus vigoureuse.

Jusqu'à aujourd'hui, les femmes n'avaient pas le droit de vote. Cette année, elles vont voter pour la première fois lors des élections locales, dans lesquelles juste la moitié du Conseil municipal est élu, et n'a aucune prérogative.

Une fatwa interdit aux sunnites d'aller acheter leur viande chez les chiites : les mains impures d'un chiite ne doivent pas toucher ce qu'un sunnite va manger.

Les femmes n'avaient pas le droit jusqu'à récemment de devenir médecin car il était impensable qu'elles puissent regarder des actes comme la dissection ou encore le sexe d'un homme. Dans l'autre sens, leurs maris refusent qu'elles se fassent ausculter intimement par un homme.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Texas - 17/01/2015 - 13:22 - Signaler un abus Aucun danger..

    ... que cet Islam rigoriste ne s' installe sous quelques formes que ce soit en Occident . C' est notre autorité en Civilisation Islamique , le Cheikh Ben Voyons qui nous l' assure !

  • Par langue de pivert - 17/01/2015 - 15:34 - Signaler un abus Autres pays autres mœurs !

    Si c'est bon pour eux (elles) moi ça me va ! ☺ Charbonnier est maitre CHEZ LUI !

  • Par de20 - 17/01/2015 - 15:37 - Signaler un abus Au moins on est courant de ce

    Au moins on est courant de ce qui nous attend si on baisse encore la garde. Et le paradoxe de tout ça! c est que l'incendie à été allumé par un Brûlot Anar naviguant dans ses idéaux gagas , bobos rendant babas seul ses fidèles depuis longtemps tombés en pamoisson extatique .Admiront tout de même un mécanisme fin entrainant la réaction d un grand nombre pris dans un conflit de loyauté entre une certaine liberté des uns au nom de celle de tous . Au fond ce ne sont que des formes extrèmes qui en appellent d autres,elles s'avèront sans doutes salutaires si elles se detruisent mutuelement à la seule conditions qu'elles soient: circonscrites et contenues.

  • Par jurgio - 17/01/2015 - 16:27 - Signaler un abus Les femmes voteront

    mais peut-être dans une urne particulière ?

  • Par vangog - 18/01/2015 - 01:08 - Signaler un abus Il faudrait leur envoyer Cohn Bendit...

    Peut-être qu'avec un petit Mai 68 en babouches...

  • Par Eolian - 19/01/2015 - 12:24 - Signaler un abus Mais on vous dit

    que l'Islam est une religion de paix. d'amour et de tolérance! Enfin, faits un effort pour comprendre, non?

  • Par MIMINE 95 - 19/01/2015 - 13:29 - Signaler un abus Ce n'est en effet QUE

    "Quelque uns" des préceptes exigés par cette merveilleuse idéologie religieuse ..........préceptes qui a des degrés divers sont appliqués dans toute les sociétés musulmanes qui le plus souvent ne tolèrent l'autre qu'à la condition qu'il se fasse oublier ou qu'il ne soit que de passage et lui amène des sou - sous.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Antoine Basbous

Antoine Basbous est politologue et spécialiste du monde arabe, de l'islam et du terrorisme islamiste. Il a fondé en 1992, à Paris, l'Observatoire des Pays Arabes (OPA) qu'il dirige depuis.Consulté par les plus grandes entreprises, les gouvernements et les tribunaux européens et Nord-américain dans le cadre des différentes crises secouant le Moyen-Orient, il est également l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Le tsunami arabe (Fayard, 2011).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€