Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Juillet 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

« Nuit ramadan » à la mairie
de Paris : une polémique creuse ?

Un maire de Paris qui organise une soirée musicale sur le thème du ramadan, ça ne met pas la laïcité en péril.

Zone franche

Publié le
« Nuit ramadan » à la mairie 
de Paris : une polémique creuse ?

Bertrand Delanoë, critiqué par de nombreuses personnalités de droite et d'extrême droite, a choisi de maintenir la date de la soirée Crédit Reuters

Au final, je ne sais pas qui m’agace le plus : les types qui prient dans la rue par prosélytisme agressif ou les « souchiens » obsessionnels qui viennent les narguer saucisson en bandoulière. J’imagine qu’ils se valent, à vrai dire. Et même qu’ils se complètent puisqu’ils ne vivent vraiment que les uns pour les autres.

Là où ils tombent d’ailleurs certainement d’accord, c’est pour taper sur la mairie de Paris lorsqu’elle organise une innocente sauterie nocturne à l’occasion du ramadan : les premiers parce qu’il s’agit d’une fête ouverte à tous et faisant l’impasse sur la prohibition de la musique chez les islamistes, les seconds parce que leur interprétation étriquée de la laïcité passe par le refus de toute reconnaissance publique du fait religieux – et singulièrement du fait religieux musulman.

Mais que le maire d’une capitale mondiale et multiculturelle rende hommage, sur un mode plus culturel que cultuel[1], aux traditions de certains ses administrés n’a rien d’une entorse à la neutralité dont il est tenu de faire preuve. Sauf à penser qu’il lui faudrait également interdire les dragons du nouvel an Chinois avenue de Choisy ou les guirlandes de décembre sur les marronniers du boulevard Haussmann.

Hum, il est vrai que certains y pensent, à ce genre d’interdiction. Mais jusqu’à présent, on a tout de même réussi à les tenir en respect même si l’on constate que les sapins se font de plus en plus rares dans les écoles à l’époque des lettres au père Noël…

On peut parfaitement souhaiter vivre dans un pays débarrassé du poids des clergés sans rêver d’une stérilisation des pratiques de ses citoyens – derniers arrivés compris. Et qu’un élu montre de l’intérêt et du respect pour la diversité sur le mode festif ne met évidemment pas la laïcité en péril. Accessoirement, c’est peut-être même un excellent moyen de lutter contre le repli communautariste.

[1] La fête (essentiellement un concert) a été organisée le 24 août, une date ne correspondant à rien de particulier au plan religieux.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lulu la nantaise - 26/08/2011 - 09:55 - Signaler un abus vivre ensemble

    tout à fait OK à condition que Delanoe ne permette pas, cô certains de maires de gauche en banlieue, des fêtes qui séparent les hôs et les femmes dans des locaux municipaux ce qui exclut de fait beaucoup de monde...

  • Par Carcajou - 26/08/2011 - 10:08 - Signaler un abus Laïcité positive?

    La musique du concert est-elle une musique composée pour le ramadan? Si oui, l'élément culturel peut se défendre, sinon, la laïcité est piétinée. Le ramadan est une fête religieuse qu'aucune notion laïque n'a altéré Le ramadan est cultuel et uniquement cultuel. Un maire qui fête le ramadan dans un édifice public porte atteinte à la laïcité.

  • Par texarkana - 26/08/2011 - 10:13 - Signaler un abus interdiction de la soupe au cochon

    par la Préfecture : une polémique creuse ?

  • Par Nandilaure - 26/08/2011 - 10:45 - Signaler un abus Choquant !!! Bel exemple d'esprit bien pensant.

    Voici donc des Français de souche qui sont choqués, voire agressés dans leur quotidien par un prosélytisme agressif, traités de "souchiens" obsessionnels. Leur défense maladroite ou bête de leur identité nationale peut certes agacer, mais le fascislamisme des salafistes qui prônent la charia et bafouent les valeurs de la République et la neutralité de l'espace public mérite plus que de l'agacement

  • Par labernerie - 26/08/2011 - 10:51 - Signaler un abus soiree sans boudin

    ORGANISE PAR TERRA NOVA !

  • Par slavkov - 26/08/2011 - 10:56 - Signaler un abus déjà vu ...

    ... idiots utiles d'islam ...

  • Par Aimable - 26/08/2011 - 11:30 - Signaler un abus Vèmè colonne

    Delanoë fait risette aux musulmans aux frais des parisiens ! Et ces derniers s'en souviendront à l'occasion des prochaines municipales !!!

  • Par benj117 - 26/08/2011 - 11:37 - Signaler un abus laicité???

    bah tout dépend!!! si c'est sur les deniers des parisiens, ce n'est plus la laicité!! Mais bon, on a l'habitude avec la gauche!!! Ne venez pas me rabacher les fetes chrétiennes, Noél, l''Eglise.... Parce que la, c'est pas laique, mais ca ne me derange pas de payer!!!

  • Par alaingb - 26/08/2011 - 11:56 - Signaler un abus BEURRE ET ARGENT DU BEUR

    SI LA FRANCE EST UN PAYS LAIQUE POURQUOI LES FONCTIONNAIRES NE TRAVAILLENT-ILS PAS LE JOUR DE NOEL ET A PAQUES???

  • Par Karamba - 26/08/2011 - 12:04 - Signaler un abus Débat stérile

    Ceux qui se sont lassés des soirées privées de Delanoë et de sa clique ont la possibilité de régler la chose démocratiquement dans les urnes à un moment donné.

  • Par blablator - 26/08/2011 - 12:08 - Signaler un abus Votre Coomentaire est inexact...

    Les termes de la Mairie de Paris sont : "Un iftar léger à l'occasion de la rupture du jeûne du Ramadan"... - C'est donc bien cultuel et non culturel comme vous souhaitez nous le faire croire. - C'est donc bien une grosse entorse à la laïcité. - Le Ramadan est un des piliers de L'islam et de la charia Tout ça n'est pas très démocratique....

  • Par cappucino - 26/08/2011 - 12:14 - Signaler un abus cappucino

    encore un article creux et insipide pour meubler l'espace internet. écrire pour ne rien dire, Même pas une référence aux dernières décisions du conseil d'Etat sur la loi de 1905. Par ailleurs dans la doxa le terme de "souchien", (sans S) reste très péjoratif. Imaginé que l'on écrive des termes comme bougnoules dans les articles pour parler des maghrébins? Affligeant...

  • Par Chamaco - 26/08/2011 - 12:48 - Signaler un abus du Serraf au naturel

    vide.

  • Par PASCONTENT - 26/08/2011 - 13:17 - Signaler un abus Il est évident

    que si chaque secte,chaque mouvement religieux bénéficiait des générosités de la Mairie de paris chaque jour serait férié et les caisses vides. D'autre part il faut faire plusieurs fêtes de l'Islam, Il y en a plusieurs qui se font allègrement la guerre. Monsieur Delanoix , mère de PARIS flatterait ainsi encore mieux son camp.

  • Par New - 26/08/2011 - 13:21 - Signaler un abus Et ce pourra être pire en 2012

    C'est ce qui se passera dans la France entière si Martine Aubry est élue !

  • Par Manuman - 26/08/2011 - 13:57 - Signaler un abus Il me semble que d'après la définition des mots..

    cultuel est inclus dans culturel. Comprendre donc ce qui est culturel n'est pas forcément cultuel, à contrario ce qui est cultuel est aussi culturel. On est donc sur un événement cultuel et culturel... Mais à part çà, çà ne me dérange pas...Plutôt d'accord avec l'aspect lutte contre le repli communautariste.

  • Par ZOEDUBATO - 26/08/2011 - 14:11 - Signaler un abus De la lutte des classes au totalitarisme et au racisme

    Lutte des classes puis désignation des boucs émissaires puis communautarisme puis clanisme puis ostracisme puis clientélisme puis stigmatisation puis racisme qui mélange religion, laïcité, clientélisme et paternalismeet enfin refus de toutes comparaison et concurrence avec la censure des débats et l'exploitation des autres (ceux qui ne sont pas de votre avis)

  • Par lulu la nantaise - 26/08/2011 - 14:54 - Signaler un abus iftar et réveillon

    l'iftar est un repas de rupture du jeûne il n'a de caractère religieux que pour le croyant, on peut y participer comme on peut réveillonner à noël sans être chrétien; le zèle "laïciste" est aussi déplaisant que l'intégrisme religieux;les idéologies,d'où qu'elles viennent,n'aident pas à "faire société; il y a bien d'autres sujets de préoccupation concernant la laïcité; polémique creuse en effet.

  • Par Nandilaure - 26/08/2011 - 15:28 - Signaler un abus Noêl et Pâques

    Bien que non Chrétien, il m'est évident que la France a un héritage culturel celto-gréco-romain et religieux judéo-chrétien-païen. Nombre de fêtes religieuses font partie de son patrimoine au delà du fait religieux. D'autant que celles-ci ont parfois une origine paienne, druidique ou autre. Noël c'est le Père Noël et le sapin et pas que le petit Jésus, Pâques ce sont les oeufs dans le jardin.

  • Par Aie - 26/08/2011 - 16:19 - Signaler un abus A quand

    une nuit chrétienne et une nuit juive ?

  • Par sheldon - 26/08/2011 - 16:39 - Signaler un abus Ne pas mettre la laïcité à toutes les sauces,

    sinon pourquoi ne pas interdire les décorations de Noël (ce qui se fait déjà) ! C'est plus républicain de faire une fête laïque en l'occasion de la rupture du jeune que d'aller se déchausser dans une mosquée, comme font de nombreux hommes politiques. Si on considère que c'est le même Dieu, ce qui n' pas (ou plus) été démenti, que les croyants se réjouissent (Delanoë rénove beaucoup d'églises)

  • Par Carcajou - 26/08/2011 - 18:52 - Signaler un abus Défendre la laïcité

    @Lulu la Nantaise Excellent commentaire. Sauf que le réveillon n'a rien de religieux et qu’il était lié, entre autres, aux contraintes des célébrations des différents offices. La rupture du jeûne porte une symbolique religieuse indéniable. L’intégrisme laïciste ici consiste à affirmer l’essence même de la laïcité : sépare pour vivre en paix, le religieux de l’Etat.

  • Par Stef - 26/08/2011 - 18:53 - Signaler un abus provocateur

    sans aucun doute, il gagne à ce que l' on parle de lui. Tout est bon. De là à lui trouver des bonnes raisons, je lève la main et crie " Objection votre honneur!". Je ne comprends pas cette flagornerie vis à vis d' une religion bien décidée à nous bouffer. Réveil les gars, on peut vivre avec eux sans baisser le froc.

  • Par Carcajou - 26/08/2011 - 19:08 - Signaler un abus Reculades

    Delanoé, Aubry, Mélenchon et les autres nous préparent des lendemains qui déchantent. Nous paierons prochainement ces reculades au nom d'une modernité qui consiste à perdre notre âme.

  • Par remy c - 26/08/2011 - 19:18 - Signaler un abus complicité

    Cette initiative de la mairie de Paris, est une forme de complicité avec toutes les pratiques inadmissibles imposées de plus en plus par les musulmans. Et cet article aussi

  • Par la licorne - 26/08/2011 - 19:28 - Signaler un abus raf de monsieur sarraf

    Inutile de se gargariser du terme "souchien", cela ne fait pas plus d'effets aux Français de Souche que les aboiements d'un chien derrière une grille... Comment vous dites, Sarraff ? Oui, bien sûr, Sarraf....

  • Par paddy01 - 26/08/2011 - 19:56 - Signaler un abus A quand....

    .....une nuit des Auvergnats et du saucisson auvergnat. Mdr.....

  • Par lorrain - 26/08/2011 - 20:11 - Signaler un abus souchien

    souchien obsessionnel, mr seraff serait-il raciste envers les français de souche, gaulois et autres celtes? en tout cas, mr seraff, tout ceux qui se rappellent que la France est depuis 2000 ans de religion judéo-chrétienne, ne vous en déplaise, vous emmerdent. si vous n' avez que des articles de cetonneau, restez chez vous, vous ne nous manquerez pas

  • Par lorrain - 26/08/2011 - 20:13 - Signaler un abus amusant

    il est quand même amusant que ce soit un type soit-disant de gauche et progressiste qui s' applatisse ainsi devant la religion la plus intolérante et obscurantiste

  • Par Aie - 26/08/2011 - 23:23 - Signaler un abus je croyais que la France

    je croyais que la France était laïque

  • Par Fulano - 27/08/2011 - 08:56 - Signaler un abus Pierre de Ronsard disait:

    France, de ton malheur tu es cause en partie, Ie t'en ay par mes vers mille fois aduertie, Tu es marastre aux tiens, & mere aux estrangers, Qui se mocquent de toy quand tu es aux dangers, Car la plus grande part des estrangers obtiennent Les biens qui à tes fils iustement appartiennent.

  • Par Gilles - 27/08/2011 - 14:32 - Signaler un abus Admirateur

    Le maire est un grand admirateur du Maghreb et notamment de la Tunisie avec ses habitants évidemment. Il y possède une villa de rêve qu'il doit prêter, n'en doutons pas un seul instant, à des familles défavorisées.

  • Par ANKOU - 27/08/2011 - 19:27 - Signaler un abus @ paddy01

    Vous sous-entendez une bouffe « saucisson parti » ?! - Il n'en a pas voulu et les a fait interdire pour cause de sectarisme. Comment ne voit-il pas rien à redire pour celle-là, y aura-t-il du cochon non halal pour que nous ne subventionnions pas une religion qui fête la fin du jeune ? Du cochon NON halal... MdR !! J'en ai demandé dans une boucherie de chez eux, imaginez la tête du boucher !

  • Par skywalker5760 - 27/08/2011 - 19:39 - Signaler un abus Equité ?

    A quand la soirée de PÂQUES ? A moins que sa villa de riche à BIZERTE soit plus importante que son attachement à la laïcité .....

  • Par Mimi Defrance - 27/08/2011 - 19:45 - Signaler un abus Provocation

    Je ne vois rien d'autre que de la provocation de la part de Delanoë. Une soirée très chère dans une période de crise qui après le remboursement de la circoncision amène la France et sa culture à céder la place à la religion musulmanne surtout après les interdictions de faire des apéro saucisson. Les autres religions sont moins ostentatoires et moins soutenues par Mr le Maire et ses sbires.

  • Par CURIEUSE - 27/08/2011 - 21:07 - Signaler un abus interdiction de la soupe au cochon

    ....

  • Par homeregoz - 28/08/2011 - 02:10 - Signaler un abus reservoir de voix

    Mettre la guirlande sur le marronnier, le christianisme ça fait 2000 ans et des poussières et l'islam 30 ans, tous ceux qui ont construit Paris au cours de ces 2 millénaires, bien avant Delanoé (dit Berbert) n'auraient ils pas imaginé cela, même dans leurs pires cauchemard. Sans parler de tout ce pognon, ceci est un grand renoncement, pour une voix (ne cherchez pas le souchien obsessionnel)

  • Par BORUSSIA - 28/08/2011 - 04:33 - Signaler un abus Et on n'a encore rien vu si ...

    Voici un mini aperçu de ce qui se passera dans toute la France si par malheur le ou la candidate du PS pro immigration venait à gagner en 2012 : une véritable catastrophe pour les français !

  • Par FIGAROCB - 29/08/2011 - 09:07 - Signaler un abus Encore une énormité !

    Notre bon maire de Paris n'en ai pas à sa première initiative pour caresser dans le sens du poil tous les islamistes ! Les contribuables parisiens doivent certainement apprécier de voir leurs impôts servir aux fêtes islamistes! Quant aux souchiens, ils vous disent bien des choses M. SERRAF, vous feriez mieux de bien ouvrir les yeux et de dire la vérité plutôt que de vous aplatir !

  • Par Sandeman - 29/08/2011 - 23:11 - Signaler un abus Ces agapes islamo-marxiste

    Ces agapes islamo-marxiste organisées par le sinistre Delanöé, le pédalo sodomiseur de jeunes garçons maghrébins, n'ont d'autres buts qu'une basse visée de l'électorat musulman. La loi de 1905 sur la laïcité, dont l’article 2 précise sans ambiguïté que "la République ne reconnaït, ne salarie et ne subventionne aucun culte " met tout simplement Delanöé hors-la-loi.

  • Par Sandeman - 29/08/2011 - 23:12 - Signaler un abus Serraf, dans cet article

    Serraf, dans cet article écrit avec les pieds, fait donc l'apologie du non-respect de cette loi et devient par la même occasion un des journalistes les plus dangereux de France. Il est temps que soit institué un délit d’atteinte à la laïcité de la République afin que tous ces traitres à la patrie soit sévèrement punis.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€