Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 26 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La nouvelle révolution digitale place Google en tête de toutes les entreprises mondiales, devant Apple

Google est devenu cette nuit, l’entreprise la plus chère du monde, devant Apple. C'est le signal d'une nouvelle révolution digitale…

Atlantico Business

Publié le
La nouvelle révolution digitale place Google en tête de toutes les entreprises mondiales, devant Apple

La mutation technologique vient de franchir une nouvelle étape. La performance de Google sur Apple est un marqueur de changement considérable dans cette industrie et son impact sur la vie des habitants de la planète.

Google, le moteur de recherche mis au point, il y a moins de 20 ans au fond d’un garage dans une petite maison de la Silicon Valley près de San Francisco, cette entreprise qui n’a pas coûté au tout début 100 dollars à ses fondateurs est désormais depuis la nuit dernière l’entreprise la plus chère et par conséquent la plus puissante financièrement. Pour être exact c’est la maison mère Alphabet qui a été créée beaucoup plus tard afin d’abriter, outre Google, le moteur de recherche que connaît tout le monde, une multitude de filiales plus ou moins grosses qui développent des applications dans tous les domaines, la connectique, le transport, et surtout a lancé des programmes de recherche sur la e-Santé, domaine où le potentiel de croissance paraît considérable.

Google vient donc de doubler Apple. Apple, créée elle aussi dans les années 1990, a redescendu une marche depuis que la société a reconnu que la croissance du chiffre d’affaires avait fléchit. L'iPhone 6 le dernier modèle passionne les foules mais les foules prêtes à dépenser entre 600 et 800 euros pour s’acheter le dernier modèle de Smartphone dont les performances ne sont pas très différentes du modèle précèdent se font moins nombreuses…

Le changement ne s’arrête pas à un jeu de chaise musicale entre Google et Apple sur le podium des champions mondiaux de la technologie. Il faudra regarder du côté de Microsoft qui pourrait retrouver assez rapidement son leadership, et Facebook qui se place depuis janvier dans le trio de tête, alors qu'Amazon aussi, a perdu un peu de sa valeur.

Ces changements ne sont pas marginaux, ils marquent une nouvelle mutation dans la chaîne de ceux qui peuvent prétendre à gouverner le monde.

Au début du siècle, au cours de la révolution numérique, ce mariage improbable entre l'Internet et le micro-ordinateur, entre le téléphone et le mobile... les champions du monde étaient fabricants de matériel, de hardware, on les trouvait en Amérique, bien sûr et surtout en Californie ou à Seattle. Il y avait Microsoft qui permettait aux micro-ordinateurs de fonctionner, il y avait Dell qui fabriquait le micro, puis Apple et son célèbre Macintosh, qui est venu mordre les chevilles de Windows. Mais il y avait aussi Intel (Inside), Nokia, et puis encore et toujours Apple avec ses smartphones élevés au statut de produits de luxe.

Tous des nouveaux riches de la technologie régnaient sur WallStreet et sur la planète. Après l’éclatement de la bulle Internet dans les années 2000, les très grands ont survécu et ont pris la gouvernance du secteur.

Du coup, Apple et ses iPhone est devenu le maître du monde incontournable, l'entreprise la plus rayonnante et la plus puissante en valeur c'est-à-dire en force de frappe financière. Laissant loin derrière, les super-riches de l’époque précédente qu’étaient les pétroliers ou les constructeurs automobiles.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zouk - 02/02/2016 - 11:05 - Signaler un abus Google ou plutôt Alphabet

    Cette extension de Google dans toutes les directions, y compris son ambition affichée de "tuer la mort", est probablement une très mauvaise nouvelle: où s'arrêtera son envahissement de notre vie personnelle:(moteur de recherche, utile, robots, pas nécessairement utiles ni inoffensifs en toutes leurs applications, médecine; ce qui ne sera pas sans conséquences, s'ils réussissent dans leur ambition de "transhumanisme", c'est à dire un humain "reprogrammé", intermédiaire entre l'humain et le programme informatique)

  • Par clint - 02/02/2016 - 15:42 - Signaler un abus Google voit loin, Apple les résultats court-terme !

    Google fait beaucoup de recherches fondamentales et investit dans l'avenir. Apple risque de faire "pschitt" comme l'a fait Sony il y a quelques années. Jeune, je ferais tout pour aller y travailler, mais ... il faut être doué pour y aller ! Que les franco-français se rassurent, on ne joue pas dans le même monde. Bon, on aura peut-être les meilleurs marabouts à défaut de pouvoir faire de la recherche sur les cellules !

  • Par zombikiller - 02/02/2016 - 20:33 - Signaler un abus relisez vous

    soit JMS écrit comme il parle, soit il ne relit pas son papier. Il est invraisemblable de compter au moins 10 fautes (syntaxe, ponctuation, orthographe) dans un article pourtant intéressant. Il nous vante le digital et les nouvelles technologies. A quand une appli pour corriger l'article ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaine BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€