Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Auquel appartenez-vous ? Une nouvelle étude scientifique établit une classification de 4 types de personnalité et prétend balayer toutes celles qui avaient été faites auparavant

Des experts américains de la Northwestern University ont lancé une vaste étude visant à interroger 1,5 millions de personnes de tous les pays du globe afin d'observer la récurrence de cinq traits de caractère différents pour dégager plusieurs types de personnalités. Le résultat est étonnamment concis. D'après l'étude, on peut regrouper les interrogés dans quatre grands types de personnalités: le moyen, le réservé, le modèle, l'égocentrique.

Catégories

Publié le
Auquel appartenez-vous ? Une nouvelle étude scientifique établit une classification de 4 types de personnalité et prétend balayer toutes celles qui avaient été faites auparavant

 Crédit DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Atlantico : L'étude de la Northwestern University se base sur cinq traits de personnalité distincts: l'ouverture d'esprit (une tendance à être plus curieux et plus imprudents), la conscienciosité (l'application, la discipline), l'extraversion (la stimulation de groupe et l'énergie), l'agréabilité (la tendance à chercher l'appréciation de l'autre, la confiance en autrui) et le Névrotisme (tendance à l'expérience des émotions négatives comme l'anxiété ou la colère). Pouvez-vous nous décrire les différentes personnalités extraites de cette étude ?

 
Pascal Neveu : Je me bornerai dans un premier temps à synthétiser les résultats de cette étude avant d’en faire une analyse critique.
 
Selon cette étude menée sur un énorme panel mondial, ces 5 traits ont été réduits à 4, plus précisément : sur ces 5 critères, 4 s’exprimaient davantage statistiquement.
 
Les chercheurs font ainsi ressortir une typologie plus « moderne » de catégorisation et de comportements humains.
 
Certes la société évolue, change, la jeunesse  bouscule. 
 
Il existe donc prendre conscience qui nous sommes personnellement :
 
- le Moyen :
 
Les gens moyens portent en eux une forte capacité à la réflexion, à se questionner, et sont capables d’extraversion, mais restent finalement peu ouverts aux autres.
 
L’étude montre que les femmes seraient plus susceptibles que les hommes de tomber dans ce « type » moyen.
 
 
- le Réservé :
 
Le type Réservé est émotionnellement stable, mais pas ouvert aux autres ou névrotique, en ce sens où leur état consciencieux les amène à ne pas être particulièrement extravertis, voire peuvent être peu agréables.
 
 
- Le Modèle :
 
Les modèles auraient un faible « score » de névrose et un niveau élevé dans tous les autres traits car ils « joueraient » des rôles.
 
« Ce sont des gens qui sont fiables et ouverts aux nouvelles idées », a déclaré l’un des directeurs de l’étude, avant d’ajouter «Ce sont de bonnes personnes pour s'occuper des choses »,
 
Et de préciser qu’en fait, la vie est plus facile si nous vivons des relations avec les modèles.
 
L’étude montre d’ailleurs que la probabilité que quelqu'un soit un modèle augmente considérablement avec l'âge.
 
Mais également que plus de femmes que d'hommes sont susceptibles d'être des modèles.
 
 
- L’Egocentrique (le centré sur soi)
 
Les personnes centrées sur elles-mêmes obtiennent des résultats très élevés en matière d’extraversion mais en revanche  se montrent en-dessous de la moyenne en termes d’ouverture, d’amabilité et de conscience.
 
«Ce sont des personnes avec lesquelles vous ne voulez pas lier une relation», a déclaré un co-auteur de l’étude.
 
Avec l’âge, on observe une très forte diminution de types égocentriques, autant chez les femmes que chez les hommes.
 

Cette classification en quatre traits de personnalités est-elle entièrement nouvelle ou ne fait-elle que confirmer ce que l'on sait déjà ? Y a-t-il consensus dans le milieu concernant la fiabilité de ces études ?

 
Mieux connaître les autres c’est aussi mieux se connaître.
 
D’où cette fascination des tests psychologiques, outre l’aspect économique de sociétés qui vivent en créant tous les ans de nouveaux tests, vendus à des entreprises.
 
Repensons l’histoire : au début était le visage, au début état l’analyse du crâne, la signification des rêves, la graphologie…
 
Depuis l’antiquité existe ce désir de percevoir, connaître, maîtriser la psychologie de l’autre.
 
Une sorte de Graal nous permettant ainsi de ne plus ignorer les vraies aspirations de ses proches, de ses collègues, cesser de surestimer untel, et pour certain(e)s parvenir à orienter les esprits..
 
Ces tests ne sont que des instruments de mesure peu fiables.
 
En dehors des tests projectifs (plus cadrés juridiquement car faisant appel à des projections inconscientes non mesurables scientifiquement, mais tellement limpides), aucun test actuel ne dépasse 70% de fiabilité.
 
Pardonnez ma comparaison : c’est comme si vous lisiez et adhériez à votre profil psychologique issu de votre signe astrologique.
 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pascal Neveu

Pascal Neveu est directeur de l'Institut Français de la Psychanalyse Active (IFPA) et secrétaire général du Conseil Supérieur de la Psychanalyse Active (CSDPA). Il est responsable national de la cellule de soutien psychologique au sein de l’Œuvre des Pupilles Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France (ODP).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€