Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 30 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nouveau record historique du chômage pour François Hollande et cette fois, les pseudo-arguments qui laissaient envisager une future baisse ont disparu

Les chiffres du mois de février ont parlé : +1,1% de chômeurs. C'est un nouveau record battu en termes de nombre de chômeurs. Et une défaite de plus pour celui qui rêvait d'"inverser la courbe".

François Hollande dans la matrice

Publié le
Nouveau record historique du chômage pour François Hollande et cette fois, les pseudo-arguments qui laissaient envisager une future baisse ont disparu

Atlantico : Pour le mois de février, on observe une augmentation de 38 900 emplois en catégorie A alors que les catégories B et C en cumulé diminuent de 36 900 comment expliquer cette bascule des catégories B et C vers les catégories A ?

Pierre François Gouiffes : En janvier 2016, les DEFM A (demandeurs d’emplois sans aucune activité professionnelle) augmentent de 38 900, les DEFM B & C (demandeurs d’emploi activité réduite) baissent de 36 900 soit au total une quasi stabilité du nombre de DEFM ABC (+ 2 000). Donc si l’on regarde le chiffre global le mois n’est certes pas catastrophique mais en revanche il démontre tout sauf la reprise franche de l’emploi souhaitée par l’exécutif depuis plusieurs mois. L’événement médiatique est toutefois le record historique des DEFM A.

Il est possible qu’il y ait des effets de vase communicant entre les différentes catégories de demandeurs d’emploi mais de façon générale la tendance reste très claire et convergente : + 25% pour les DEFM ABC depuis mai 2012, +22%% pour les demandeurs d’emploi sans aucune activité professionnelle, + 30% pour les DEFM avec activité réduite.

218 000 personnes sont sorties des Catégories A,B et C pour défaut d'actualisation, soit un chiffre encore plus important que le chiffre de janvier qui était déjà important. Peut-on considérer que cette forte hausse est encore sous-estimée ?

Les bons chiffres de janvier 2016 avait effectivement été gâché pour l’exécutif du fait du débat sur le nombre très élevé de sortie de la statistique du chômage pour défaut d’actualisation. La sortie des listes demeure en février à un niveau élevé mais le service statistique du ministère du travail (DARES) considère ce mois-ci que le nombre de sorties « retrouve en février 2016 un niveau plus habituel, après lahausse inhabituellement forte de janvier ». Donc mars 2016 est un mois sans polémique !

Depuis l'arrivée au pouvoir le chômage des 50 ans ou plus a augmenté de 50 % (49,37) tandis que le chômage des jeunes a augmenté de 3,15 %. Qu'est-ce que révèle cette tendance ?

Alors qu’il y a peu de différenciation entre les sexes, on constate en revanche sur la période récente une divergence profonde entre l’évolution du chômage suivant l’âge des demandeurs d’emploi. Pour les DEFM A, le chômage a augmenté depuis mai 2012 de 9% pour les moins de 25 ans, de 23% pour les 25-49 ans et de 48% pour les plus de 50 ans pour un total de 1,3 millions de personnes (!).

Il y a là un champ prioritaire des politiques de l’emploi, d’autant plus que cette situation pose d’importantes difficultés en lien avec les adaptations des régimes de retraite et la perspective proposée par beaucoup d’augmenter l’âge de départ à la retraite.

Que peut-on espérer pour la suite : François Hollande va-t-il inverser la courbe du chômage quand on sait qu'on atteint un record historique en nombre de chômeurs en catégorie A (3 852 400)  ?

Effectivement la conjonction entre la publication d’un nombre de DEFM A au plus haut historique (pour les DEFM+A+B+C le record date de décembre 2015) et la présentation en conseil des ministres du projet de loi « nouvelles libertés et nouvelles protections pour les entreprises et les actifs » porté par Myriam El Khomri est symbolique.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lexxis - 25/03/2016 - 09:11 - Signaler un abus A CONTRE-COURANT

    Aux abois sur des chiffres qui soulignent son échec patent, le pouvoir veut nous faire croire que la relative stabilité du cumul des catégories A,B et C serait encourageante. Manifestement , bien que grossier, l'appât a fonctionné auprès de beaucoup de journalistes et non des moindres et les plateaux ont bruissé partout de cette divine explication! Et pourtant que voit-on en réalité: d'une part le nombre des chômeurs sans aucune activité a bondi, d'autre part les effectifs de ceux à activité très réduite (moins de 78h par mois) ou réduite (plus de 78h par mois) ont au contraire fléchi. Cela veut tout simplement dire qu'à l'intérieur d'un groupe dont les effectifs sont demeurés à peu près constants entre janvier et février 2016, ceux qui trouvaient plus de 78 heures de travail sur un mois, en trouvent beaucoup moins et que ceux qui trouvaient qui en trouvaient beaucoup moins (moins de 78 heures) n'en trouvent plus du tout . De quelque côté qu'on considère ces chiffres, ils sont mauvais et on s'aperçoit que toute explication avancée par ou pour le pouvoir pour les justifier les rend pires encore.

  • Par vangog - 25/03/2016 - 12:03 - Signaler un abus Accentuation de la courbe de la non-présentation de Flamby

    à sa succession! Bon, ben, si ce minable pervers ne se représente pas, comme il a juré de ne pas le faire ( Flamby dans le texte...), je ne vois que Juppé! Et avec Marine Le Pen première ministre d'ici deux ans, on peut encore sauver la France...

  • Par Deudeuche - 25/03/2016 - 13:49 - Signaler un abus BRAVO les électeurs de 2012

    d'avoir écouté Marie-Äne, l'ImMonde et Libère-les-cons et d'avoir viré Sarko pour cause de restau trop cher. Bravo, ....vraiment bravo. Jean François Kon doit de réjouir de sa sagesse politique. Des méchantes langues diront que l'essentiel c'était le ...marriage pour tous et le reste ils s'en b.....cad la France.

  • Par langue de pivert - 25/03/2016 - 17:45 - Signaler un abus M'en fous ! ☺

    Je cherche pas de boulot ! Qui rit en mai pleure 4 ans après ! Moi ça va merci ! ☺

  • Par Fran6 - 25/03/2016 - 18:45 - Signaler un abus sapin

    il a dit ce matin sur RMC que si le chômage monte, c'est a cause des entrepreneurs qui embauchent pas!!! heureusement qu'il est ministre, il connait la vérité au moins....

  • Par Liberte5 - 25/03/2016 - 21:45 - Signaler un abus Le triomphe de l'incompétence.

    se retrouve dans l'inexorable montée du chômage. Nous pourrions nous moquer de tous ces incompétents et de leurs résultats. Seulement il y a tous ceux qui souffrent, tous ceux qui s'enfoncent dans la pauvreté, etc., etc. et là je n'ai pas envie de sourire , parce que ce pays a tout pour réussir, sauf une classe politique composée de hauts fonctionnaires qui a mis la main sur la France et qui la coule.

  • Par kaprate - 25/03/2016 - 22:57 - Signaler un abus Mais rassurez vous Mr Sapin et consors

    Entre un suicide de patron et d'artisan 1 jour sur 2, les faillites à cause des redressements fiscaux et d'URSSAF démentiels (1 boite sur 2 redressée) ou de condamnations aveugles aux Prud'hommes, les départs à la retraite des chefs d'entreprises familiales découragés et sans repreneur, la destruction de l'auto-entreprenariat et le dépôt de bilan ou arrêt d'activité volontaire pour les patrons pas assez masochistes (au moins 10, proches de nous, ont fermé la porte depuis 2012), voire leur départ à l'étranger pour investir le fruit de la cession de leur boite à leurs salariés ou à des sponsorisés inexpérimentés de Pole Emploi, il y aura de moins en moins de sales patrons pour ne pas embaucher. Alors... heureux?

  • Par vauban - 26/03/2016 - 08:27 - Signaler un abus A lexxis

    Pour appuyer vos commentaires :visualisez C dans L air du vendredi 25mars:numéro collector ou la "journaliste "et ses invités dont un "sondeur" nous expliquent que le pb n est pas de la responsabilité éventuelle de mr hollande ni de celle de son gouvernement puisqu il y a toujours eu du chômage et qu il y en aura toujours et que l avenir de la gauche et donc de la France est d institutionnaliser le traitement social de l inactivité Ahurissantes contorsions linguistiques médiatiques visant à préparer les esprits des lobotomises à la candidature légitime pudique non responsable de ce qui fait actuellement fonction de sous chef d etat

  • Par vauban - 26/03/2016 - 08:28 - Signaler un abus Oups

    Légitime puisque non responsable

  • Par vangog - 26/03/2016 - 09:59 - Signaler un abus @lexxis c'est pas une petite bécasse aux cheveux qui collent...

    et à la voix nazillarde? Je zappe dès que j'entends sa voix de crécelle, car elle ne sait pas mener un débat, et elle a l'air bien lobotomisée par le gauchisme...Flamby lui a sucé le cerveau!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pierre-François Gouiffès

Pierre-François Gouiffès est maître de conférences à Sciences Po (gestion publique & économie politique). Il a notamment publié "Margaret Thatcher face aux mineurs" (Privat, 2007), "Réformes: mission impossible ?" (Documentation française, 2010) et "L’âge d’or des déficits, 40 ans de politique budgétaire française" (Documentation française, 2013). Il tient un blog sur pfgouiffes.net.

Vous pouvez également suivre Pierre-François Gouiffès sur Twitter

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€