Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nos villes deviennent intelligentes mais cela les rend aussi de plus en plus vulnérables aux attaques

The Economist Intelligence Unit avertit du risque que les autorités et entreprises ne puissent pas mettre pas en place des mesures de sécurité au même rythme que ces nouvelles technologies et plateformes numériques se développent.

Smart cities

Publié le
Nos villes deviennent intelligentes mais cela les rend aussi de plus en plus vulnérables aux attaques

Atlantico : Est-ce qu'aujourd'hui la gestion des risques est tout autant prise en compte que le développement des services ? Tant au niveau des entreprises que des villes elles-mêmes ou même au niveau étatique ?

Jean-Paul Pinte : Tout va de plus en plus vite aujourd’hui et comme pour tous les domaines de notre société l'accélération technique menace de tout détruire car nous avons de plus en plus de mal à nous adapter au rythme de l’évolution de ces technologies.

C’est comme cela qu’est décrit le phénomène d’inadaptation de notre société qualifié de disruption par Bernard Stiegler dans un ouvrage. Pour l’auteur c’est le développement du World Wide Web qui a permis les stratégies disruptives.

«Disruptif».

Le terme, dixit le dictionnaire de l’Académie française, dérive du latin disrumpere, «briser en morceaux, faire éclater». Dans le langage des entreprises du numérique, «l’innovation disruptive», c’est l’innovation de rupture, celle qui bouscule les positions établies, court-circuite les règles du jeu, impose un changement de paradigme.

Ce phénomène n’échappe bien sûr pas au monde de la sécurité pour laquelle nos états, nos entreprises et administrations tentent de lutter en vain avec, notons-le, à chaque fois, un décalage certain d’adaptation aux modes opératoires d’ingénierie sociale que développent et imaginent les cyber-délinquants, hackers ou autres profils comme les cyber(terroristes).

La démarche prospective de surveillance des cyber-risques a trop longtemps été axée sur des actions étatiques et les liens avec les administrations,  entreprises, organismes privés, associations et universités ont été trop tardifs. Dans un entretien avec le professeur Kavé Salamatian (P.81) publié dans « Cybermonde et nouvelles menaces, la cyber-sécurité par ses principaux experts » signale qu’à la différence des pays européens ayant récemment réalisé la portée stratégique de l’Internet, les Chinois en ont conscience depuis 18 ans. Chez les Russes, c’est en 2013 que l’on constate une forte émergence sur l’infrastructure de l’Internet avec, en contrepartie, la surveillance et l’espionnage.

Le concept de smart-cities ou de ville intelligente, comme toutes les technologies et applications qui n’ont manqué de se développer et que nos gouvernements commencent à adopter reposent à nouveau et avec acuité la question de la sécurité. En effet l’Internet des objets (IoT) accroit encore les risques sans compter sa démultiplication par le truchement des plateformes que peu d’humains sont capables d’en décrire les méandres, les impacts et les étendues sur nos vies et nos identités. Il faut aussi penser à la dimension de la voiture intelligente dans ce décor de la ville pour qui certains prédateurs ont déjà penser des scénarii qui nous échappent encore à ce jour.

Comme aime à le préciser souvent Louis Pouzin, à l'origine, dans les années 1970, du premier réseau -appelé "Cyclades"- permettant de communiquer des informations sous la forme de paquets. "Internet est bâti sur un marécage" et a été pensé sans la dimension sécurité tant l’outil était innovant et magique à ses débuts !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 18/10/2017 - 16:30 - Signaler un abus Je ne suis pas trop inquiet

    Ce n'est pas parce qu'il y a des possibilités que ça va se produire. La loi de Murphy est fausse; s'il peut y avoir des problèmes, ça ne veut pas dire qu'il y en aura forcément. Sinon, une guerre nucléaire aurait déjà décimé l'humanité.

  • Par Anouman - 18/10/2017 - 21:34 - Signaler un abus Vulnérabilité

    Plus qu'à élire des maires intelligents qui garderont nos villes idiotes. Mais je crois que c'est encore plus difficile que de se proéger des hackers.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Paul Pinte

Jean-Paul Pinte est docteur en information scientifique et technique.

Maître de conférences à l'Université Catholique de Lille, il est expert en cybercriminalité.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€