Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 15 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Non le parti de Marine le Pen ne doit pas mourir !

Il est en soins palliatifs. Mais ce serait quand même dommage de le débrancher.

Monde cruel

Publié le
Non le parti de Marine le Pen ne doit pas mourir !

 Crédit GERARD JULIEN / AFP

C'est un film catastrophe dans la veine de La Tour infernale ou des Dents de la mer. Le scénario n'a pas été écrit par Marine le Pen qui se serait bien passée de ce triste cinéma. Les adhérents (de moins en moins nombreux) et les sympathisants (de plus en plus pingres) du Rassemblement National s'en sont chargés.

C'est Jean-Lin Lacapelle, délégué national aux ressources du parti, qui a formulé ce diagnostic inquiétant : "nous sommes à deux doigts du dépôt de bilan". Un mauvais coup a en effet été porté au Rassemblement National par le Parlement européen.

Ce dernier a demandé à la justice française de geler deux millions d'euros indûment perçus, selon lui, par les assistants parlementaires du mouvement de Marine le Pen.

Une souscription nationale a péniblement mobilisé 8 000 donateurs pour la somme, rondelette mais insuffisante, de 500 000 euros. 8 000 donateurs alors que des millions de voix s'étaient portées sur le Front National en mai 2017 !

On peut assurément considérer que le Parlement européen voue une détestation particulière à Marine le Pen. Jusqu'à vouloir l'étrangler financièrement. On peut. Mais le pire est à venir. Et le méchant Parlement européen n'y est pour rien…

Selon les informations du Figaro, le parti de Mme le Pen ne compte aujourd'hui que 31 000 adhérents : il en avait 83 000 à la veille du premier tour de la présidentielle. Du point de vue des cotisations, c'est plus que dramatique.

Que sont devenus ses dizaines de milliers d'adhérents, ses centaines de milliers de sympathisants, ses millions d'électeurs ? Fatigués sans doute de voter pour des prunes. Lassés d'entendre toujours les mêmes imprécations contre le système. Et c'est ainsi que le parti qui avait changé de nom pour rassembler s'est mis dans le rouge, un comble pour un mouvement qui hait cette couleur.

Tout cela fait certainement l'affaire d'un petit mouvement pompeusement appelé Les Patriotes. Mais Florian Philippot est-ce tellement plus attirant que Marine le Pen ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 07/08/2018 - 09:05 - Signaler un abus La dictature jupitérienne est en marche

    Le but de l'UE -et celui de Macron- est d'instaurer un parti unique: celui des fédéralistes pour l'UE, le sien pour Macron, de façon tout à fait complémentaire. Le RN-FN n'est pas la seule cible: les autres doivent aussi tomber, d'une façon ou d'une autre. Les partis ne représentent pas beaucoup les peuples, mais un seul pas du tout.

  • Par Ganesha - 07/08/2018 - 09:09 - Signaler un abus Septième Génération

    Mr. Raisky prend ses fantasmes pour la réalité ! La question, c'est : pourquoi cette haine frénétique et paranoïaque envers Marine Le Pen ? Est-ce à cause des jeux de mots antisémites de son père ? Dans la Bible, les malédictions divines s'appliquent sur les sept générations qui succèdent au blasphémateur. Voici un article qu'il faudra republier en Mai 2019, lorsque le résultat des élections européennes sera connu.

  • Par cloette - 07/08/2018 - 09:20 - Signaler un abus d'accord avec j'accuse

    mais le RN ne risque rien, il est utile à tout parti qui se présentera au deuxième tour avec lui! Quant au but de Macron, il est évident et inquiétant car ce n'est pas le souhait de la population , et quand c'est ainsi, que se passe-t-il en général? un coup d'Etat ,comme dans les pays africains ou d'Amérique latine ....Une révolution où la conséquence est soit la dictature, soit le peuple vainqueur est tout est bien qui finit bien ( hum! )

  • Par Ganesha - 07/08/2018 - 09:51 - Signaler un abus Cloette

    Pour vous, votre prédiction est irrévocable : votre boule de cristal ne vous a jamais menti ! Le destin de Marine Le Pen est tout tracé : comme le cycliste Raymond Poulidor, elle sera l'éternelle battue du sprint final ! Nous en reparlerons dans quelques mois...

  • Par assougoudrel - 07/08/2018 - 10:07 - Signaler un abus Que deviennent les militants RN?

    Ils attendent Marion. La Marine a sombré au fond de la Fosses des Mariannes (11022 mètres) et Ganesha qui fait des bonds de lémuriens en rut, n'y peut rien. Quand à Macron, il croit creuser un trou individuel ou collectif (pour un nid de mitrailleuse), mais il creuse sa tombe et il aura en guise de fleurs, des mollards, de la pisse et et de la merde. Ce jour-là, je mangerai dix kg de châtaignes et je serai le premier sur ce lieux d'aisance.

  • Par Ganesha - 07/08/2018 - 10:20 - Signaler un abus Cloette

    En voyant Emmanuel Macron et JC. Juncker se conduire comme les pires dictateurs de la planète et rêver d'organiser des ''élections à candidat unique'', on se demande s'ils ont complètement perdu la raison... ou, s'il ne s'agit pas plutôt d'un suicide politique, dont le but réel serait de provoquer un sursaut du peuple, et lui montrer quelle est la seule issue raisonnable !

  • Par vangog - 07/08/2018 - 10:22 - Signaler un abus Allez, je vous offre un scoop qu’aucun journal ne vous offrira

    jamais! Et je choisis la tribune du meilleur opposant à Marine pour le livrer: Le Rassemblement National gagnera (encore) les élections européennes! même sans son argent, même persécuté par les juges rouges, même haï par le pouvoir macroniste, il gagnera...on parie?...

  • Par Poussard Gérard - 07/08/2018 - 11:01 - Signaler un abus Justice sélective et aux ordres??

    Meme si l'on n'adhère pas aux idées de RN, on peut s'interroger voire se scandaliser du traitement fait à ce mouvement et de l'omerta sur le modem car depuis 2014, la justice ne bouge pas ..Bayrou, de sarnez, etc..ne sont pas inquiétés et le parti traitre de la droite vit toujours.. Nous vivons dans un pays corrompu..

  • Par Atlantica75000 - 07/08/2018 - 13:07 - Signaler un abus Somnifère

    Le "peuple" se laisse envahir sans (ré)agir, les "journalistes" protègent leur job : qui a répondu au syndicat des restaurateurs qui veut embaucher des cl

  • Par Atlantica75000 - 07/08/2018 - 13:14 - Signaler un abus Somnifère

    Le "peuple" se laisse envahir sans (ré)agir, les "journalistes" protègent leur job : qui a répondu au syndicat des restaurateurs qui veut embaucher des clandestins déguisés en "migrants" ? Lu hier dans Le Parisien qu'une association pro immigration avait approché le syndicat (ou le restaurateur) : la boucle est donc bouclée Même retoqués pour le droit d'asile, "on" considèrera qu'ils peuvent rester en France puisqu'ils se sont intégrés par le travail ! Leur salaire minable ? Pas de problème : "on" les gavera d'aides sociales et de logements sociaux prioritaires. Et pendant ce temps, on accepte que les gens refusent des boulots. Pas de problème : les clandos sont arrivés. Vu la semaine dernière un "mineur isolé" à la terrasse d'un café au carrefour Chateaudun pendant que je partais au travail ! Facile de les reconnaître : ils sont outillés d'un téléphone, d'un casque et ... d'un petit sac à dos vide qui se balance au gré de leur pas. Vu des "mineurs isolés" venus chercher leur copain qui réside dans un hôtel du quartier. Vu il y a quelques semaines des "mineurs isolés" monter et descendre les escalators de la Place de clichy par ennui et amusement !

  • Par Atlantica75000 - 07/08/2018 - 13:21 - Signaler un abus Un vrai travail journalistique !

    J'attends d'Atlantico et de ses contributeurs un vrai travail de recherche ! Il faut que j'aille sur le site de POLEMIA, site gratuit, pour suivre les méandres du futur accord qui va rendre quasi obligatoire l'acceptation des clandestins et qui sera formalisé en décembre prochain à Marrakech. Les négos ont bien sûr franchi différentes étapes dont l'une en juillet. J'en viens à croire que les pseudos esprits libres ici et ailleurs préfèrent gloser sur ce qui est déjà acté et donc dont il est (quasi) impossible de se défaire. Prévenir les gens et donc avoir un espoir ne fût-ce minime de modifier les choses, oh non !

  • Par jurgio - 07/08/2018 - 14:48 - Signaler un abus Holà ! Un trou de deux millions !

    La goutte d'eau qu'on attendait et tombée sur les milliards volés du socialisme français.

  • Par Ganesha - 07/08/2018 - 15:20 - Signaler un abus Atlantica75000

    Vous semblez concernée par le problème de l'immigration, et même d'en faire une priorité ! Vous disposez bien-sûr du droit de vote, mais vous pouvez essayer de le démultiplier en convaincant, dans les mois qui viennent, quelques gentils retraités cathos de décider de ne plus se laisser entuber, comme ils et elles l'ont fait depuis des décennies, par un parti qui renie systématiquement toutes ses promesses électorales !

  • Par Stargate53 - 07/08/2018 - 18:14 - Signaler un abus Si j'ai bien compris !

    Le parlement européen estime que le RN (ex FN) a utilisé certaines indemnités pour une utilisation non conforme à sa destination. Bon ! Personne d'autres que les patrons du FN ont donc crée cette situation financière délicate dû à une utilisation non conforme de fonds européen d'où le remboursement exigé de ces 2 millions d'euros perçus à tord ! Ou est l'anomalie ?

  • Par Atlantica75000 - 07/08/2018 - 18:50 - Signaler un abus A GANESHA

    Je ne sais si je fais une "priorité" de l'immigration : je vis à Paris, je prends le métro, je vais en congés en province, je retrouve les "migrants". Ce dont je suis sûre c'est que ce n'est pas sur ce site que je lis ne fût-ce qu'un reflet de ce que je vois dans la rue ! Il est patent que nous vivons une période tragique et sans retour de l'évolution de notre continent, manoeuvres par les politiques eux-mêmes aux mains de la logique "écrase tout" de l'économie mondialisée Alors le terme "priorité" me semble quelque peu en décalage ! Et plus pragmatiquement, je suis sûre que ce que j'apprends sur les "sites alternatifs" est connu des contributeurs qui ne font aucun travail de fond

  • Par l'enclume - 08/08/2018 - 10:57 - Signaler un abus Tout le monde peut se tromper !!!

    Ganesha - 07/08/2018 - 09:09 - "Dans la Bible, les malédictions divines s'appliquent sur les sept générations qui succèdent au blasphémateur" J'allucine, extirper un texte biblique pour justifier vos âneries. Vous oubliez le principal, dans la Bible, il y a l'Ancien Testament et le Nouveau Testament où Jésus est mort à la croix afin que tout pêcheur qui se repend, ses pêchés sont pardonnés.

  • Par rayski.benoit@gmail.com - 08/08/2018 - 11:19 - Signaler un abus l'enclume

    Merci

  • Par kelenborn - 08/08/2018 - 11:56 - Signaler un abus Et beh moi

    Je suis fatigué des radotages du censeur cacochyme Rayski et c'est pour cela que je suis à J-10 Mais...je vais me rappeler à son bon souvenir... Allez il va la laisser combien de temps celle la le Badinguet d'Atlantico ?

  • Par rayski.benoit@gmail.com - 08/08/2018 - 12:24 - Signaler un abus kelenborn

    Ne me quittez pas ! Vous m'amusez tant.....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€