Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ni soutien franc, ni "dé-branchement" du candidat Fillon : comment la droite s'enferme dans la nasse d'une stratégie perdant perdant

Tandis que le candidat de la droite François Fillon s'empêtre dans l'affaire Pénélope, les cadres, ténors et militants semblent osciller entre le soutenir ou l'abandonner. Par ailleurs, les membres les plus proéminents du parti Les Républicains restent silencieux sur la question ce qui pourrait signer la perte de Fillon.

Un pour tous et tous pour un ?

Publié le - Mis à jour le 17 Février 2017
Ni soutien franc, ni "dé-branchement" du candidat Fillon : comment la droite s'enferme dans la nasse d'une stratégie perdant perdant

Atlantico : Alors que la candidature de François Fillon est encore embourbée dans l'affaire du Penelope Gate, l'électorat de droite semble être divisé entre ceux qui refusent purement et simplement de suivre leur candidat, et ceux qui sont prêts à tout pour obtenir la victoire finale. En quoi cette injonction paradoxale des électeurs et des cadres empêche tout règlement de la crise actuelle ? En quoi l'absence de choix clair pénalise l'ensemble de la droite et pourrait conduire la droite à une défaite ?

Maxime Tandonnet : Le désarroi demeure très fort dans l'électorat potentiel les Républicains. Encore faut-il sans doute nuancer. Les partisans des Républicains ne me paraissent pas vraiment hésiter. Même au plus fort de la tempête, selon les sondages, un socle de 20% des électeurs se porte toujours sur la candidature de François Fillon. Au regard de la violence qui s'est déchaînée contre lui, ce niveau reste élevé et laisse ouvert l'espoir d'une qualification pour le second tour. En revanche, son électorat périphérique s'est lui nettement effrité, par exemple les hésitants entre les Républicains et l'UDI. Pouquoi n'y a t-il pas de choix clair d'un autre candidat? La réponse me semble évidente: aucun ne paraît en mesure de se substituer à François Fillon avec des chances de succès. Le seul qui pourrait s'imposer serait M. Juppé mais il ne veut pas en enterndre parler. M. Sarkozy retomberait aussitôt sur ses propres difficultés. La nouvelle génération n'inspire pas encore suffisamment confiance. Il ne faut pas oublier que M. Fillon est sorti grand vainqueur des primaires. Il a donc une forte légitimité en sa faveur. Se désister à la suite d'un scandale serait une manière de céder à la pression. De fait, le choix est restreint. La seule chance de l'emporter, pour les Républicains, est de tenir droit dans la tempête.

Comment expliquer cette absence de choix de la part des plus importantes personnalités du parti ? Faut il attribuer ce silence au calendrier judiciaire, ou s'agit il d'un problème plus profond ?

En effet, les candidats battus à la primaire ne paraissent pas se bousculer pour soutenir Fillon. Leurs motivations sont sans doute diverses. Alain Juppé a été très clair pour ne pas affaiblir Fillon. S'il avait laisser croire, même indirectement, à sa disponibilité pour le remplacer, cela aurait eu un effet dévastateur pour Fillon. Quant à Nicolas Sarkozy, il a soutenu son ancien Premier ministre sans aucune ambiguité au lendemain des primaires.  Lui-même est assailli de problèmes, qui sont moins médiatisés du fait qu'il n'est pas candidat. Mais il s'interroge sans doute sur l'intérêt aujourd'hui, d'un soutien de sa part à François Fillon. Il interviendra sûrement mais au moment qu'il jugera le plus opportun. Quant aux autres, ils sont sans doute en partie dans une logique de calcul personnel. Ils ignorent ce que va devenir la candidature de François Fillon. Donc ils hésitent. Soit le soutenir en escomptant une belle récompense en cas de victoire. Soit anticiper sur sa défaite et se présenter comme la relève en 2022. Sans doute à l'heure actuelle, cette seconde alternative prédomine dans leur esprit. Mais cela peut varier selon les sondages. 

En quoi une levée d'option, une prise de décision unanime, pourrait - elle suffisante pour relancer le parti ?

Cette levée d'option sera nécessaire mais pas suffisante pour assurer la victoire aux présidentielles et aux législatives. L'unité autour de François Fillon est un facteur clé d'un retour à la confiance. Elle est un signe de force, d'énergie, de rasssemblement, donc de réussite, le gage d'une future majorité de gouvernement stable. Peut-être faut-il attendre la clarification des aspects judiciares du dossier pour obtenir cette mobilisation générale. Elle n'est pas pour autant suffisante. L'élection présidentielle procède de la confiance entre le peuple et un candidat. Il faut que François Fillon trouve le bon ton pour renouer le dialogue avec la France. C'est tout l'enjeu des semaines à venir. Les Français attendent ses engagements pour assainir et réformer la vie politique, les mesures draconiennes qui permettront de mettre fin à toute forme d'abus. Ils veulent connaître ses propositions pour restaurer l'ordre public, la sécurité, l'autorité de la loi dans un paysen plein chaos. Les Français ne croient plus au sauveur providentiel mais sont en quête d'écoute, de sagesse et de dialogue démocratique. M. Fillon le sent-il? En tiendra-t-il compte? Le proche avenir nous le dira... 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bernadette dorenburg - 14/02/2017 - 10:14 - Signaler un abus Fillon ou personne

    quel courage ces frondeurs ! mais attention, si Fillon est éjecté remplacé par juppé le socialiste ou un autre, le peuple de droite désertera les urnes il a des chances de gagner ! au lieu de l'enfoncer, qu'ils se battent ! La ligne politique de Fillon ne fait pas l'unanimité au sein du parti. Le patriotisme , ils ne l'ont pas !!!!

  • Par Orchidee31 - 14/02/2017 - 10:14 - Signaler un abus D'une élection imperdable.......

    A une élection ingagnable - merci Mr Fillon pour votre comportement irresponsable.....

  • Par filc - 14/02/2017 - 10:23 - Signaler un abus Soutien à Fillon

    Fillon a le meilleur programme pour affronter le monde qui nous attend. Total soutien à Fillon. Dans un sondage ouvert à tout le monde - multivote - Fillon prend plus en plus de l'avance, un peu comme le phénomène des primaires.

  • Par arcole 34 - 14/02/2017 - 10:29 - Signaler un abus IL FAUT SAVOIR CE QU'IL VEUT

    Et qu'il cesse immédiatement de la jouer en solitaire et de penser qu'il est dans son droit car à y regarder de plus prés ou bien son absence de début de campagne, à un moment crucial ou il se devait d'occuper le terrain relève de l'inconscience ou bien il a une haute estime de lui pensant qu'il déroulerait sa campagne électorale ultérieurement laissant le champ libre à ses adversaires. Là il ne peut pas accuser son propre camp de semer son parcours d'embûches. Il est seul responsable de sa situation actuelle et s'il ne suscite pas l' enthousiasme chez ses électeurs il en porte seul l'entière responsabilité car à défaut d'être charismatique , voire un stratège il ne relève pas le niveau. Quand à ses manifestants ce sont pour la plupart des partisans du Front de Gauche qui mobilise les militants pour tenter de faire capoter ses sorties et il rentre dans leur jeux nauséabonds en annulant des visites. dans un parti politique démocratique comme les LR il est normal que des voix s'élèvent pour faire part de leurs mécontentement, nous ne sommes pas au FN, au PCF voire au Front de Gauche qui eux ne connaissent pas le libre débat démocratique interne à toutes formations politiques libres.

  • Par g16 - 14/02/2017 - 10:32 - Signaler un abus Vous faîtes une fixation sur

    Vous faîtes une fixation sur l'argent de Pénélope, mais Pénélope ne l'a plus, elle l'a mis dans le Manoir. Et François ne peut pas rembourser, trop honnête pour faire une promesse qu'il ne pourrait pas tenir, il a vraiment honte, et ne peut plus parler. Alors vu les milliards d'Euro gaspillés par Hollande, tout au cours de son mandat, laissez Fillon tranquille.

  • Par Ganesha - 14/02/2017 - 10:35 - Signaler un abus Un ''lobbyiste'' président de la République ?

    La prostitution est une ''profession libérale''. Et toutes les professions sont soit de l'esclavage (si elles sont mal payées), soit de la prostitution. Tout dépend de l'éthique avec laquelle on travaille. Il y a des ''travailleuses du sexe'' qui sont honnêtes et respectables. Mais, avec sa société 2F Conseil, François Fillon n'est qu'une ''pourriture de pute de luxe'' ! Il se donne des airs de chanoine, mais il se laisse tringler sans vergogne par Axa ! C'est vraiment lui que vous choisissez pour les cinq prochaines années ?

  • Par vangog - 14/02/2017 - 10:52 - Signaler un abus "Un pour tous et tous contre un"?

    le dilemne de Fillon est terrible! Soit il reste et fait élire Macron-piège-à-cons, puis une flopée de députés opportunistes de la même trempe que Bayrou-la-girouette, qui ne changeront rien et amplifieront les deux mamelles du capitalisme de connivence gauchiste: dette et chômage...soit il part, et provoquera l'émergence d'une flopée de candidats opportunistes de droite archaïque, faisant aussi élire Macron-piège-à-cons...Ah, putain, Le piège! si Fillon avait utilisé ses cinq années de pouvoir pour commencer à réformer la France, et réintroduire le pluralisme au sein de l'EN, des medias et de la Justice, on n'en serait pas là...

  • Par arcole 34 - 14/02/2017 - 10:56 - Signaler un abus MOI J'EN CONNAIS UNE QUI DEPUIS DES ANNEES SE FAIT TRINGLER

    par des banques russes et qui se donne un air de Madone viciant l'air de par ses propos patriotiques qui se prostitue d'un façon sacrée, vous savez le culte d'Ishtar , la prostitution sacrée dans la Bible. Une patriote qui fait le jeu du parti de l'étranger , entre un qui rêve du Vénézuela et l'autre qui léchouille les soviéto - tchétchène voire Washington, belles leçons de patriotisme en vérité.

  • Par pandore - 14/02/2017 - 11:16 - Signaler un abus Beaucoup de F'haine sur Atlantico

    @ Ganesha Alors vous faisiez quoi comme profession ??? esclave ou pute de luxe ?? Puisque selon vous il n'y a que deux métiers. Moi je vous vois très bien avec des bas résilles et des dessous en cuir..... @ vangog Et bien alors ???? vous ne croyez plus que Marine va passer ??? Dans tous vos scénarii Macron arrive à être président.....Quel défaitiste vous faites ... Ressaisissez vous !! Un peu plus de hargne, de haine, de vulgarité....prenez exemple sur Ganesha

  • Par ZeArno - 14/02/2017 - 11:23 - Signaler un abus Surtout ne pas parler des projets

    Surtout ne pas parler des projets car là il n'y aurait pas grand chose à dire pour la plupart des concurrents, Macron en tête. Et comme il semble qu'on ait la droite la plus idiote du monde, et plutôt que de recentrer le débat sur le projet, les frondeurs la jouent politique politicienne ce qui est le meilleur moyen de se planter.

  • Par vangog - 14/02/2017 - 11:36 - Signaler un abus @Pandore Vous me conseillez la hargne et la haine?

    Désolé, mais ce n'est pas dans ma nature...que Vous le vouliez ou non, Fillon est K.O debout! je sais, ça énerve...mais il est le premier responsable de son échec! Il ne se relèvera pas avant le premier tour, et le second tour qui se profile n'est pas celui dont j'avais rêvé...certes Marine Le Pen a beaucoup plus de chance contre le candidat des banques et du mondialisme que contre le candidat du bilderberg, mais j'ai peur que la droite archaïque ne se relève pas de la chute de son Ulysse aux pieds d'argile. Et, comme toujours, ils déverseront leur haine sur les députés FN, préservant la gauche pour les législatives...

  • Par Jardidi - 14/02/2017 - 12:14 - Signaler un abus "Les membres les plus proéminents du parti", dans l'intro.

    Excellent!

  • Par Maxoplus - 14/02/2017 - 12:33 - Signaler un abus Fillon aurait-il fait ce score à la primaire

    si les électeurs avaient connu ce qu'ils savent aujourd'hui ? Certainement pas, et on peut même imaginer qu'il aurait été éliminé dès le premier tour. Le plan B serait de refaire un deuxième tour Fillon/Juppé ou Sarko/Juppé. Il y a l'argent qu'on leur a donné pour organiser ce scrutin rapidement et redonner au vainqueur une légitimité.

  • Par joseph jean - 14/02/2017 - 13:13 - Signaler un abus arcole

    faut vraiment etre amer pour raconter toutes ses sottises ? arcole ! arcole tiens comme cagole

  • Par Jean-Benoist - 14/02/2017 - 13:23 - Signaler un abus Le pouvoir en place allié aux médias

    De la gauchosphère ont décidé de nous priver de Fillon alors qu'il n'a commis aucun delit...mais Nadal et Le parquet veulent juste semer le doute... Alors les sans dents refusent que ces bobos bien pensants dictent leur choix..Résistance jusqu'au bout....et si Fenech et consorts jouent les traitres ou les lâches, ils risquent de perdre leur siège. ..

  • Par arcole 34 - 14/02/2017 - 13:57 - Signaler un abus @joseph jean - 1402/2014 - 13:13

    avant de commenter il vous faudrait faire l'effort de lire les autres contributeurs, tiens jean rime avec vent psssttt.....

  • Par Yves3531 - 14/02/2017 - 14:46 - Signaler un abus @Jean Benoîst...

    Je plussois ...!

  • Par Yves3531 - 14/02/2017 - 14:53 - Signaler un abus C'est un coup d'état ...

    le système gaucho aux manettes avait toutes chances de les perdre apres 5 ans de Mimolette. Sa seule chance organiser un coup d'état mediatico-judiciaire aux ordres contre le gagnant de la primaire quel qu'il soit. C'était préparé de longue date contre Sarkozy, facile contre Juppé, par contre ils ont été obligé d'en faire en catastrophe des tonnes contre Fillon. Cela crève les yeux de tout observateur normal. Ce sera donc Fillon jusqu'au bout ...

  • Par cloette - 14/02/2017 - 15:29 - Signaler un abus qui proposer en remplacement de Fillon?

    si Fillon est obligé d'abandonner , ou si sa chute est vertigineuse. Il est quand même extraordinaire alors que l'alternance était évidente, que les LR risquent de perdre . D'autre part Macron chute, et Hamon est en forte baisse , avec Mélenchon qui monte ( dernier sondage) . MLP monte aussi sous-évaluée sans doute avec 26 . Vraiment une élection de toutes les surprises !

  • Par ISABLEUE - 14/02/2017 - 16:01 - Signaler un abus Conneries de PRIMAIRE !!

    Il va s'y accrocher et PERDRE et n'ira même pas au deuxième tour têtu, le fillon.....

  • Par von straffenberg - 14/02/2017 - 17:12 - Signaler un abus Iintoxication

    Cet article ne représente nullement la réalité du terrain. ,pas plus que la dizaine de députés LR ne représentent l ensemble de la droite Je rajouterais qu ' yves3531 est bien sûr dans le vrai mais la vérité n est pas toujours accepté par les commentateurs De plus si l électorat FN réfléchissait ...longuement il se rendrait compte qu' en soutenant Macron { ou plus précisément en ne défendant pas la démocratie et.....Fillon}......il creuse sa propre tombe électorale car c est le retour des socialistes déguisés...il va falloir choisir grecques

  • Par von straffenberg - 14/02/2017 - 17:14 - Signaler un abus Rectif

    Il va falloir choisir...c est tout

  • Par Liberte5 - 14/02/2017 - 17:35 - Signaler un abus Je constate que tous ceux qui disent qu'il faut trouver un .....

    autre candidat,non pas le début, l'ombre, d'une proposition. Et pourquoi n'en ont-ils pas? Tout simplement parce que l'équation est celle ci : trouver un candidat qui accepte de porter le programme de F. Fillon , dont tout le monde à droite s'accore à dire qu'il est le meilleur. Ou au pire, le moins mauvais pour redresser la France.

  • Par Liberte5 - 14/02/2017 - 17:35 - Signaler un abus Faute

    "à droite s'accorde à dire"

  • Par Ex abrupto - 14/02/2017 - 17:41 - Signaler un abus Quels couards

    et quels pleutres ces caciques des LR....

  • Par Liberte5 - 14/02/2017 - 17:42 - Signaler un abus J'y vais............ je propose un nom...

    Hervé Mariton. Il est celui qui peut le mieux porter le programme Fillon.

  • Par Leucate - 14/02/2017 - 17:49 - Signaler un abus La droite

    c'est le FN qui a en face d'elle les deux gauches qui ont exercé le pouvoir en alternance depuis plus de trente ans et parfois ensemble, le binome Chirac Jospin. Aujourd'hui ces deux gauches ont éclaté. Le PS s'est divisé entre FdG, un Ps canal historique (Hamon) et un PS canal habituel (Macron Hollande). La gauche "de droite" est encore unie mais on voit bien les lignes de fractures qui la feront éclater aux législatives. C'est un agglomérat d'ambitions réunies pour "la gagne". Si la gagne est aux abonnés absent, le bidule explose. Gagner les présidentielles n'est pas une histoire de sondages statiques dans l'oinstant T mais de dynamique constatée entre plusieurs sondages espacés. Le FN est dans cette dynamique, les autres non. Ils sont du passé, ils sont responsables de la situation où ils ont mené la France, leur destin est de disparaître à plus ou moins longue échéance. Mane, tecel, pharès, (compté, pesé, divisé) comme l'écrit l'ange du destin dans la Bible.

  • Par kelenborn - 14/02/2017 - 18:36 - Signaler un abus Par arcole 34

    Arrête donc tes conneries salaces! Tu n'aurais même pas sombré dans la Bérésina!! Tu aurais déjà chié dans ton froc sur le pont d'Arcole! Tu aurais sans doute ressuscité pour acclamer Pétain avant de tringler les tondues comme résistant de la dernière heure

  • Par kelenborn - 14/02/2017 - 18:38 - Signaler un abus Par pandore

    Qu'est ce qui vous arrive! faute d'ouvrir la boite de Pandore, vous soulevez votre juppe?

  • Par Yves3531 - 14/02/2017 - 18:42 - Signaler un abus @Leucate

    Le FN aurait eu un boulevard devant lui en faisant des pas significatifs vers un programme économique réaliste et de remise en ordre proche de celui de Fillon. Il aurait eu plus à gagner auprès de l'électorat LR qui majoritairement est proche du programme sociétal du FN qu'en draguant l'extrême gauche avec un programme attrape couillon.

  • Par kelenborn - 14/02/2017 - 18:47 - Signaler un abus Non à l'indécense

    Que les LR disent qu'ils entendent , malgré tout , voter Fillon, c'est un choix que je respecte. Mais SVP !! De même qu'à l'enterrement de Papon emportant dans son cercueil sa légion d'honneur (bravo pour ceux qui portent ce pins)on n'était pas obligé d'entonner la Marseillaise, ici , les Fillonistes qui comme la garde ne se rendent pas pourraient avoir la décence de mourir sans donner de leçons de morale!! Cahuzac a été une sinistre ordure mais avait au moins le mérite de ne pas fréquenter le confessionnal! Vous voulez Rapetou à l'Elysée, c'est votre droit mais ne lui mettez pas la robe de Blanche Neige..par simple décence!

  • Par cloette - 14/02/2017 - 18:49 - Signaler un abus Les primaires

    ont donné Hollande, Fillon et Hamon ! A méditer !

  • Par Yves3531 - 14/02/2017 - 18:50 - Signaler un abus D'accord avec von Straffenberg ...

    le FN aurait plus intérêt à terme à être opposé au 2eme tour à Fillon qu'à Macron, car si Macron gagne ce sera encore 5 ans supplémentaires de verrouillage du système et de ses relais de pouvoir mediatico-judiciaire et dans la haute administration. Et là, il faudra craindre le coup d'état permanent (nous y sommes presque quand on voit ce qu'ils osent actuellement).

  • Par Yves3531 - 14/02/2017 - 18:53 - Signaler un abus @kelenborn...

    n'en rajoutez quand même pas trop sur la morale. L'état de la France ne requiert vraiment pas un enfant de cœur type Jimmy Carter.

  • Par assougoudrel - 14/02/2017 - 18:54 - Signaler un abus L'orage assombrit vos

    cœurs et vous faites de jeu de l'ennemi. Vous êtes divisés et pas mieux que les frondeurs. Vous croyez aux sondages et vous vous laissez envahir par le doute, au lieu de faire corps et front. Il n'y a pas que les politiciens de Droite qui sont idiots, mais aussi les électeurs. La Gauche qui est au plus bas risque de gagner. Vous lisez un article et vous êtes désemparés. Continuez sur cette voie étroite et périlleuse et vous mangerez chaud. Très chaud.

  • Par A M A - 14/02/2017 - 19:03 - Signaler un abus La droite, ou prétendue telle,

    La droite, ou prétendue telle, montre un état de désagrégation tel qu'elle se sent inapte à affronter la responsabilité d'un nouveau quinquennat. Alors, "au secours Macron" et mort à Fillon. Avec Le Pen au second tour l'affaire est faite. Il y aura bien quelques dividendes.

  • Par clint - 14/02/2017 - 19:32 - Signaler un abus Le vrai problème de Fillon sera(it) les reports au 2nd tour !

    On lit, entend de plus en plus d'électeurs qui décrètent vouloir voter blanc au 2nd tout si c'est Fillon / Le Pen. Entre ses affaires, son comportement et son programme très libéral pour la France, l'élection de Le Pen se rapproche.

  • Par joseph jean - 14/02/2017 - 19:52 - Signaler un abus poker

    pour l'instand ils passent!!! mais ils s'accordent la relance!! et pour relancer y a de la caillasse croiyez moi! ca peut etre de bon pigeons , comme des killers faut pas se laisser avoir

  • Par toupoilu - 14/02/2017 - 20:07 - Signaler un abus Le programme éco du FN n'est pas celui de Fillon.

    Ca parait une évidence. Mais ce n'est pas non plus celui de Melanchon, qui ne proposerait jamais une baisse des impots de la troisieme tranche par exemple, qui sont pour lui déja des ennemis de classe. Cette baisse d'impot de la troisieme tranche, est emblematique, elle devrait vous dire: Foncez. C'est la qu'est l'argent, la ma

  • Par toupoilu - 14/02/2017 - 20:21 - Signaler un abus Erreur de manip.

    La masse d'argent. Bien plus (par le nombre) que sur la classe supérieure. On les taxe toujours, mais jamais on ne revient dessus, ni la gauche dont ce n'est pas la clientèle, ni la droite qui sait compter, et qui sait que cette partie de la population est captive (contrairement aux plus aisés qui votent avec leurs pieds). C'est cette catégorie qui a le plus supporté les hausses d’impôts de Sarkozy et de Hollande. Et qu'elle ne soit pas oubliée par la candidate du FN malgré le fait (réel) que ça coute cher devrait vous ouvrir le yeux, ce programme n'est pas "de gauche", il est pour tout les français.

  • Par Bertrand DARGNIES - 14/02/2017 - 20:25 - Signaler un abus En total désaccord avec l'article : FILLON peut et doit gagner !

    Les journalistes mentent en disant que FILLON a perdu 12 points avec l’ “ affaire “ . C’est faux mais ils mentent tous car ils ne savent pas faire une addition que savent en principe faire les énarques sauf exception … Conclusion évidente : Une remontée d’ici Avril à 24 ou 25 points est parfaitement réalisable ! La VERITE que les journalistes refusent de dire : FILLON depuis le "coup d'état hollando-macrono-médiatique du 25 janvier qui se maintient ( sauf sur LCI ) 24 h sur 24 depuis près de 3 semaines n'a perdu que 4 points c'est à dire très peu . Par contre il avait perdu environ 8 points après sa très brillante élection car il n'a pas pratiquement pas fait d'apparition médiatique en Décembre et en Janvier sans doute instruit par son expérience des primaires où son succès exceptionnel s'est effectué dans les 2 dernières semaines . Pour La PRESIDENTIELLE ce sprint se fera en Avril ! Conclusion : 8 + 4 = 12 points qui devraient être rattrapés d'ici le 1er tour le qualifiant pour le second où il battra MARINETTE et deviendra PRESIDENT de la FRANCE pour notre bien commun !

  • Par toupoilu - 14/02/2017 - 20:41 - Signaler un abus Idem pour la taxe fonciere.

    .

  • Par Leucate - 14/02/2017 - 21:00 - Signaler un abus @Yves3531 - le programme économique du FN

    D'abord il est éminemment libéral, dans le sens "école de Vienne", puisqu'il a la marque de Bernard Monot et d'autres. Pour le chiffrage, c'est le domaine du pr Sulzer. Le préalable pour réussir est de remettre de l'ordre monétaire, c'est à dire quitter l'euro trop fort pour notre économie (c'est pareil pour les autres pays de l'euroland sauf l'Allemagne). Le programme de Fillon qui n'est pas libéral est de même irréalisable sans cette condidtion. Bien sur, Marine Le Pen et son Bureau auraient pu mentir au français comme le font les autres partis politiques qui se sont trompés pendant trente ans. Mais ce n'est pas le genre de la maison. La capmpagne présidentielle permettra de remettre les choses en perspective, pour ceux qui veulent bien l'écouter.

  • Par Leucate - 14/02/2017 - 21:07 - Signaler un abus @Bertrand DARGNIES - du pipeau

    """il battra MARINETTE et deviendra PRESIDENT de la FRANCE pour notre bien commun !"""" Donc vous voulez que les abrutis qui nous ont gouverné depuis trente ans avec l'immense succès que nous constations continuent leur oeuvre de démolition de la France, à moins que la guerre civile ne mette tout le monde d'accord. Ce que vous écrivez, c'est beau comme du Giuseppe Tomasi di Lampedusa - le Guepard - il faut que tout change (le rogramme Fillon - pour que rien ne change - le programme UMPS des frères de la côte.

  • Par SPITNOLANPARTONE - 14/02/2017 - 21:37 - Signaler un abus CALCUL

    Monsieur FILLON a raison de se maintenir. Il compte sur le rejet d'une partie de l'électorat de droite de la gouvernance socialiste pour l'absoudre de ses manquements à l'éthique. La peste ou le choléra vous avez le choix. Ce qu'il ne sait pas, peut-être parce qu'il est possiblement coupé des réalités, c'est qu'il existe une majorité de femmes et d'hommes foncièrement honnêtes et qui étaient prêt à faire des sacrifices pour le pays. Maintenant, cette partie de l'électorat est dans le rejet, non pas des solutions politiques du candidat, mais du point de vue moral. C'est tout simplement mon cas. Je ne voterai pas pour quelqu'un qui nous promet une vie de labeur plus longue et moins rentable alors qu'il s'octroi ou a fait octroyer des salaires plus que confortables dans son giron familial et de plus, avec l'argent public. Il est facile de dire que tout cela était permis, mais la morale est au-dessus des calculs politiques et ils l'apprendront à leurs dépends. N'oublions pas non plus les législatives à venir et la complicité des apparatchiks du parti dans ce fiasco politique tout cela pourquoi... sauver un homme ou préserver leurs acquis. Advienne que pourra.

  • Par Flamel - 14/02/2017 - 22:57 - Signaler un abus Comment digérer l'affaire Fillon quand on est électeur LR...

    Un député en France gagne 5148 € net par mois. Salaire qui paraît très confortable pour 90 % des Français sans doute, mais qui dans la réalité représente souvent la moitié, voire même le quart, de ce que ce député, souvent bien diplômé, pourrait gagner dans le secteur privé.Il est évidemment difficile d'expliquer ainsi au peuple qui souffre de la crise que ses députés estiment ne pas être assez payés pour la lourde charge qui est la leur. C'est pourtant ce qu'il aurait fallu faire, plutôt que de laisser se développer des systèmes, certes légaux mais moralement peu acceptables, de fonds secrets (aujourd'hui supprimés) ou d'emplois plus ou moins fictifs de proches. C'est ce que paie aujourd'hui Fillon ; l'homme se sent honnête, il a vécu dans ce système du "non-dit" pratiqué par plus d'une centaine de ses collègues, jusqu'à finir par ne plus percevoir qu'il était inconnu du public et moralement peu acceptable. Fillon n'est qu'à 1 point de Macron dans le dernier sondage d'hier, il sait que Macron va baisser, et il sait que s'il atteint le second tour, il gagne la présidentielle, donc il y va. Et puis LR peut aussi gagner les législatives, même en perdant la présidentielle...

  • Par pierre de robion - 14/02/2017 - 23:13 - Signaler un abus La voix (e) (sic) de la sagesse!

    @Yves 3531: Vous parlez d'or et je partage vos convictions! Les choses étant ce qu'elles sont, qu'on le regrette ou s'en réjouisse (là je blague) le SEUL à pouvoir représenter le Droite et le Centre, c'est Fillon, c'est d'ailleurs ce qui ressort de l'article! Mais les députés (et la plupart des politiques) n'ont jamais eu cette forme suprême de l'honneur qu'est la fidélité dans l'infortune!

  • Par pierre de robion - 14/02/2017 - 23:14 - Signaler un abus La voix (e) (sic) de la sagesse!

    @Yves 3531: Vous parlez d'or et je partage vos convictions! Les choses étant ce qu'elles sont, qu'on le regrette ou s'en réjouisse (là je blague) le SEUL à pouvoir représenter le Droite et le Centre, c'est Fillon. C'est d'ailleurs ce qui ressort de l'article! Mais les députés (et la plupart des politiques) n'ont jamais eu cette forme suprême de l'honneur qu'est la fidélité dans l'infortune!

  • Par pierre de robion - 14/02/2017 - 23:27 - Signaler un abus N'exagérons pas!

    @Flamel, S'il est vrai qu'un député riche sera moins sensible à la corruption sonnante et trébuchante, il y a bien d'autres voies corruptives! Mais les voies et les voix du Seigneur sont impénatrables, is'n it?! Quant aux indemnités, elles pourraient être augmentées à condition de justifier la réalité du travail effectué tant par les parlementaires que leurs collaborateurs, mais on se heurte alors à la "séparation des pouvoirs " (et là je vous renvoie à Montesquieu). Toutefois, ne pleurez pas trop sur leur sort, je connais nombre d'ingénieurs qui se contenteraient de leurs 5000€ mensuels! Bien sûr si vous allez du côté de la finance, Macron est un bon exemple d'abnégation(lol)! Quant à gagner les législatives en perdant la présidentielle, .....je voudrais bien voir!

  • Par Flamel - 15/02/2017 - 07:21 - Signaler un abus @ pierre de robion, sur les législatives

    Certes, les dernières décennies nous ont habitué à des législatives amplifiant le résultat des présidentielles, mais c'était une époque où UMP et PS se partageaient le pouvoir à tour de rôle. Ils disposaient de centaines de personnalités bien implantées, souvent députés sortants, ce qui implique déjà "une pelote" d'électeurs pour atteindre le second tour et l'emporter. Cette fois-ci (sauf improbable coup de théâtre), le PS sera absent du second tour de la présidentielle, et arrivera avec un électorat potentiel très faible aux législatives (10 à 15 %) qui disqualifiera la grande masse de ses candidats pour le second tour (il n'est de voir que déjà plus de 80 députés socialistes ont annoncé qu'ils ne se représentaient pas). Le seul parti restant qui soit bien implanté en députés sera donc LR. Le parti de Macron existe à peine et n'a pas de notables ; le FN est implanté mais manque de personnalités éligibles. Seule une victoire de Fillon nous garantit un parlement le soutenant. Avec Macron ou Le Pen, je pense que nous aurons une absence de majorité absolue (et donc avec période sans gouvernement) , voire même une mise en minorité, imposant une cohabitation d'entrée de jeu.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Maxime Tandonnet

Maxime Tandonnet est historien, et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. Il est l'auteur de Histoire des présidents de la République (Perrin, 2013), et alimente régulièrement son blog personnel.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€