Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

New Hampshire : la Révolution est-elle en marche outre Atlantique ?

Bernie Sanders a remporté une très large victoire avec 60% des voix face à Hillary Clinton, 38%. Cela illustre à la fois les difficultés rencontrées par la campagne de l’ex-Première dame, et le glissement vers la gauche d’une partie de l’électorat américain.

Une première aux primaires

Publié le
New Hampshire : la Révolution est-elle en marche outre Atlantique ?

Une petite révolution vient de se produire dans le New Hampshire. Pour la première fois de l’histoire des Etats-Unis, un socialiste a remporté une élection primaire présidentielle démocrate. Bernie Sanders est cet homme. Sa très large victoire avec 60% des voix face à Hillary Clinton, 38%, illustre à la fois les difficultés rencontrées par la campagne de l’ex-Première dame, et le glissement vers la gauche d’une partie de l’électorat américain.

En termes comptables, Sanders n’a gagné qu’une poignée de délégués. Il lui en faudra beaucoup plus pour emporter la nomination et Hillary demeure favorite pour être la candidate démocrate à la Maison Blanche en novembre. La campagne va se déplacer vers l’ouest et le sud, avec le caucus du Nevada (20 février pour les démocrates) et la primaire de Caroline du Sud (27 février), deux terrains où le message « social-progressiste » de Sanders ne rencontre pas un écho aussi fort que dans le New Hampshire.

Par contre, cette victoire est hautement symbolique. Un  candidat se revendiquant ouvertement du socialisme n’a encore jamais rassemblé un tel pourcentage de l’électorat sur ses idées.

Il faut remonterun siècle en arrière pour trouver un socialiste, candidat crédible à la Maison Blanche. Il s’appelait Eugene V. Debs. Sanders le connait très bien, il réalisa un documentaire sur lui dans les années 1970. Debs avait reçu près d’un million de voix, soit 6% des suffrages, lors des scrutins présidentiels de 1912 et 1920. Dans le New Hampshire, Sanders a totalisé près de 140 000 voix ! Il est probable qu’à l’issue de la campagne des primaires il aura reçu beaucoup plus que le million de voix totalisé par Debs. Faisant de lui l’homme politique socialiste le plus populaire de l’histoire des Etats-Unis.

Mais le fait significatif est que Sanders mène sa campagne sous l’étiquette du parti démocrate, l’un des deux piliers historiques du bipartisme américain. De là à imaginer que demain l’Amérique bascule dans la social-démocratie « à la scandinave »…

Avant Sanders, le dernier grand défenseur du socialisme aux Etats-Unis s’appelait Michael Harrington. Il est décédé en 1989, voici plus d’un quart de siècle De son vivant c’était un homme poliment écouté pour l’anticonformisme de ses idées. Il avait éveillé l’intérêt du président  John Kennedy en 1962 avec un livre sur la pauvreté aux Etats-Unis (The Other America). Mais la jeunesse ne l’avait pas suivi, lui préférant les idées libertaires de la Nouvelle Gauche et de la Contreculture, poussées par des intellectuels tels Herbert Marcuse et Noam Chomsky.

Bernie Sanders, qui a vécu cette période de l’intérieur, est un peu le fils spirituel de Michael Harrington et de cette Nouvelle Gauche. Né dans le quartier de Brooklyn, à New York,  en 1941, de parents juifs russes et polonais  ayant émigré aux Etats-Unis dans les années 1920, il suivit des études de sciences politiques à l’université de Chicago. Là,  il rejoignit la Ligue des Jeunes socialistes, branche estudiantine du Parti Socialiste américain (équivalent de l'Unef en France). Il soutint la lutte des noirs pour les droits civiques, faisant partie de ces contingents de jeunes blancs du nord-est venant aider leurs frères noirs du sud dans leur combat pour l’égalité. Il prit part à la célèbre Marche sur Washington organisée par Martin Luther King au mois d’août 1963. Opposé à la guerre au Vietnam, il demanda le statut « d’objecteur de conscience » et ne fut jamais mobilisé.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 10/02/2016 - 12:59 - Signaler un abus La politique ne devrait pas être entre les mains de milliardaire

    C'est une affirmation intolérante, typique d'une gauche archaïque et sectaire! Les USA refluent, depuis quelques années...

  • Par Deudeuche - 10/02/2016 - 13:44 - Signaler un abus Clinton en voie d'expulsion

    génial!

  • Par Deneziere - 10/02/2016 - 13:57 - Signaler un abus Où sont les vomissements de Ganesha ?

    C'est pourtant là qu'on devrait les lire. En effet, la manière dont la classe moyenne a été massacrée aux États-Unis est proprement effrayante. (Ici, tout ce qu'on a trouvé à faire c'est d'en faire des fonctionnaires, mais comme cela va s'effondrer...). Le vote Sanders est quand même très logique.

  • Par jybro - 10/02/2016 - 15:58 - Signaler un abus new hampshire et subprime

    état le plus endetté des usa en terme de prets cumulés :immobilier, + jusqu'a 3 prets auto etc... par menage.... et peu de perspective,petits emplois,MAIS TRES GRANDE ENVIE DE VIE ECOLO,BABACOOL COMMUNAUTARISTE . ALORS LE GRAND FAUX CUL SERRé de sénateur democrate se propose de punir les democrates véreux qui au pouvoir en 2008 2009 n'ont absolument pas interrompu leur exode en camping car ,laissant vides,maisons,voitures,etc afin d'echapper à la honteuse saisine.... que vaut senders face à l'oligopolarchie bancaire aux state: Nada ,rien, quel illusionniste et que ces americains sont avides de l'argent des autres. AH les socialos et le couple impot subvention,délais de paiement (voir les bonnets rouges et la place qu'occupe leur chef apres les élections regionales).

  • Par Texas - 10/02/2016 - 16:51 - Signaler un abus ....A Future to believe in...

    Avec 392 délégués pour H.R.Clinton contre 42 pour Bernie Sanders , il y a encore du chemin à faire pour le Gauchiste choisi par les trentenaires . Quel est cette étrange attraction de la Jeunesse pour le Socialisme ? .

  • Par Ganesha - 10/02/2016 - 17:56 - Signaler un abus Socialisme, Homosexualité et Viande de Porc

    Il y a sur ce site une communauté de ''libéraux'', avec lesquels tout dialogue est impossible… Récemment, je suis intervenu dans une discussion de catholiques intégristes et j'ai essayé de leur expliquer que l'homosexualité était une variante naturelle, aussi innée que la couleur des cheveux, que les homos étaient des êtres aussi ''normaux'' que les autres, qu'ils avaient droit à notre respect, et de vivre selon leur orientation. J'ai eu autant de succès que si j'avais fait la promotion de la charcuterie devant un groupe de musulmans. Ce qui est stupéfiant, ce sont les commentateurs qui viennent affirmer que nous vivons dans une ''économie socialiste'' ! Certes, quand Sarko avait entrepris de diminuer les effectifs de la police, des infirmières et des enseignants, Hollande a eu au moins le bon sens d'arrêter cette folie. Mais, tout de même, le monde occidental a-t-il vraiment mené une ''politique socialiste'', avec Reagan,Thatcher, Merkel ? La France a-t-elle connu le ''socialisme'' depuis 1983 ? Le Krach boursier qui s'annonce, c'est vraiment du ''Socialisme'' ? Ce qui est amusant, ce sont les insultes et les anathèmes : cela montre simplement le désarroi des contradicteurs...

  • Par ocean5 - 10/02/2016 - 17:56 - Signaler un abus Absurde

    Parce ce que Sanders a gagné une petite primaire, Mr Olivier y voit un basculement à gauche de l'électorat US, et ce Monsieur est un expert de la politique Américaine !!!, à mourir de rire.

  • Par Liberte5 - 10/02/2016 - 19:53 - Signaler un abus Le CV de Bernie Sanders ne remplace pas une analyse fine.

    Le point essentiel est le soutien de B. OBAMA à ce candidat. Il lui a bien préparé le terrain depuis 8 ans. Obama cachait qu'il était socialiste, Bernie Sanders affiche cela clairement. Cela change tout. Je n’ai rien contre Monsieur Gérald Olivier qui me paraît sympathique mais j'avais proposé à la direction d'Atlantico de prendre Guy Millière pour commenter la campagne électorale aux USA. Guy Millière est un fin connaisseur des États Unis, il est situé du côté des Républicains et ses analyses sont très fouillées. Je regrette qu'Atlantico ne fasse pas preuve de courage dans cette affaire et s'en tienne à une position seulement médiane et centriste. Les lecteurs d'Atlantico demandent plus de nuances, plus de points de vues, plus de diversité.

  • Par cloette - 10/02/2016 - 19:54 - Signaler un abus H Clinton

    évincée , c'est une bonne chose ! vraiment pas sympathique cette femme !

  • Par Texas - 10/02/2016 - 19:54 - Signaler un abus @ ocean5

    Au regard de ses prédécesseurs , croyez-moi , Mr Olivier est l' analyste le plus objectif de la situation politique Américaine . Il n' a d' ailleurs pas manqué de signaler qu' en nombre de délégués , Mr Sanders avait un retard conséquent sur sa rivale . @ Ganesha : je réitère la question que vous avez esquivé : Quel secteur de la vie d' un français n' est pas sous le contrôle de l' Etat ? .

  • Par cloette - 10/02/2016 - 19:59 - Signaler un abus Ganesha

    vous faites une fixation sur les homos , ils sont comme les autres je suis d'accord , donc pourquoi les communautariser ? et que viennent-ils faire dans l'élection présidentielle des US?

  • Par cloette - 10/02/2016 - 20:00 - Signaler un abus Trump président !

    ça ce serait distrayant !

  • Par Texas - 10/02/2016 - 20:19 - Signaler un abus J' en profite pour me corriger

    Il fallait lire " quelle attraction .." .

  • Par Ganesha - 10/02/2016 - 20:23 - Signaler un abus Cloette

    Cloette, il y a des commentateurs pour qui l'opposition primaire à toute idée de socialisme relève de la croyance religieuse ! Ces libéraux ne croient qu'à la ''Loi de la Jungle'', dont ils sont, bien-entendu, les rois ! Pour eux, les pauvres sont des êtres inférieurs et ils n'ont qu'à crever !

  • Par vangog - 10/02/2016 - 22:50 - Signaler un abus Après l'arrivée des Clinton, Obama...

    le noyautage trotskyste de l'éducation américaine a pu s'opérer, comme il s'était opéré, dans la vieille France, avec les premiers Présidents "tiédasses", Pompidou, Giscard...( dixit J.P. Brighelli!). Bernie Sanders est leur créature, le résultat d'un formatage de cerveaux naïfs par des âmes rouées...facile, dès lors, d'instiller dans des cerveaux fragiles, les germes de l'international-socialisme: mondialisation, dilution ethnique, inversion des valeurs et des genres, étatisme...le mal est fait, et la génération qui vient choisira le rose pour son propre cercueil...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gérald Olivier

Gérald Olivier est journaliste et  partage sa vie entre la France et les États-Unis. Titulaire d’un Master of Arts en Histoire américaine de l’Université de Californie, il a été le correspondant du groupe Valmonde sur la côte ouest dans les années 1990, avant de rentrer en France pour  occuper le poste de rédacteur en chef au  mensuel Le Spectacle du Monde.  Aujourd’hui il est consultant en communications et médias et se consacre à son blog « France-Amérique ».

Il est l'auteur de Mitt Romney ou le renouveau du mythe américain, paru chez Picollec on Octobre 2012.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€