Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le naufrage de la réforme territoriale décidée par François Hollande

Un rapport de la Cour des comptes sur les finances publiques locales, concerne la situation financière et la gestion des collectivités territoriales. C'est l'occasion de revenir sur la réforme d'Hollande en 2014, qui se révèle être un échec.

Naufrage

Publié le
Le naufrage de la réforme territoriale décidée par François Hollande

La réforme territoriale dévoilée par François Hollande en 2014, a engendré le passage de 22 à 13 régions en France métropolitaine. Aujourd'hui, la Cour des comptes fait le point sur la situation difficile suite à l'adoption de cette réforme, dans un rapport publié ce mois-ci.

Des réformes qui ne sont toujours pas en place

La Cour des comptes constate avant tout que malgré l'adoption de lois de réformes territoriales votées en 2014 et 2015, leur mise en oeuvre n'est toujours pas achevée aujourd'hui. Le rapport évoque l'échelonnement du processus sur plusieurs années, l'engagement de ces réformes induisant un grand chantier de réorganisation institutionnelle et administrative. Puis ce sont les importants coûts de transition liés à la réforme territoriale qui sont mis en avant, la Cour des Comptes constatant à ce sujet des surcoûts.

Un rapport d’inspection IGF-IGA305 (inspection générale des finances et de l'administration) de la fin 2014 a déterminé trois grands domaines de surcoûts : le pilotage et la conduite du changement, les dépenses liées à l’immobilier et à la mobilité des agents et l’intégration des systèmes d’information.

Le constat d'un échec

Cette réforme des territoires signée Hollande devait permettre le transfert de compétences des départements aux régions. Mais ce n'est pas le cas, puisque ces changements ont été très limités. De plus, au lieu d'entraîner des économies comme il était initialement prévu, la réforme engendre des surcoûts qui provoquent un bilan financier incertain à terme. L'harmonisation des rémunérations et du temps de travail est inégale selon les régions. Entre la Normandie et les régions du Gand Est notamment, des écarts remarquables allant jusqu'à 70% sont constatés pour les agents de lycées. 

Le rapport pointe le manque d'engagement des administrations de l'Etat dans la constitution des nouvelles régions. Leur rôle a été très effacé à ce sujet et le résultat est aujourd'hui néfaste pour le pays.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lexxis - 13/10/2017 - 09:02 - Signaler un abus UN DÉSASTRE!

    Hollande a eu le don de transformer en échec tout ce qu'il a touché. Ce type-là aura été un véritable sinistre pour la République et surtout pour les Français qu'il a matraqués à longueur de temps , en mentant durant tout le long de son mandat sur une courbe du chômage qu'il était rigoureusement incapable d'inverser. D'autre part que dans un pays sensé, il ne se soit pas trouvé une majorité de parlementaires pour s'apercevoir du non-sens de la Nouvelle Aquitaine en dit long sur le sens des réalités d'élus prêts à gober toutes les inepties de leur parti et de leurs dirigeants. Quelle considération peut-on encore avoir pour des gens pareils?

  • Par Alain Proviste - 13/10/2017 - 09:30 - Signaler un abus Symptomatique...

    ...d'un secteur public qu'on n'arrive jamais à dégonfler. Il y a un effet cliquet, toujours plus d'impôts et de taxes, toujours plus de dépenses, toujours plus de fonctionnaires. Même si on n'y croit plus, ça reste affligeant. Il faudrait des idées droites et une poigne de fer pour faire bouger les choses dans le bon sens, alors lui...

  • Par Pharamond - 13/10/2017 - 10:07 - Signaler un abus La preuve par 9

    C'est bien la preuve par 9 ,une de plus,que cet homme n'était pas fait pour le job. Sans aucune préparation sérieuse. Il a confondu précipitation et action.

  • Par vangog - 13/10/2017 - 11:42 - Signaler un abus transfertsn d'incompétences...

    même ça, les socialos n'arrivent pas à faire...et c'est normal, car les régions ne sont pas faites pour ça! Il vaudrait mieux annuler, car c'est impossible à faire...

  • Par Atlante13 - 13/10/2017 - 12:11 - Signaler un abus Y a-t-il quelque chose

    que Hollande et ses socialistes n'aient pas réussi à couler? tout ce qu'ils ont entrepris s'est soldé par des échecs catastrophiques, mais ils contuent à s'en glorifier. N'oublions surtout pas dans la distribution des prix d'honorer les ministres aux dents longues mais au cerveau atrophié qui nous juraient que cela allait permettre de faire des économies conséquentes, notamment un certain Valls et un certain Vahini, ou Vahinia, ou Vanillia, bref je ne sais même plus. Et félicitons encore tous nos grands médias engagés donneurs de leçons pour leur grande discrétion sur ce rapport.

  • Par Deudeuche - 13/10/2017 - 15:44 - Signaler un abus Bon on annule!

    Retour à l’Alsace et autres vraies régions. Seule la Normandie y a gagnée. (Normal résidences secondaires des Bourges de Paris)

  • Par vauban - 13/10/2017 - 16:32 - Signaler un abus Une réforme de nuls

    Bâclée et proposée par UN GROS NULLARD

  • Par Yves3531 - 14/10/2017 - 08:34 - Signaler un abus Ce type est l’incarnation...

    du naufrage...

  • Par Joly Maurice - 14/10/2017 - 09:09 - Signaler un abus Les français ont voté!

    Les français ont voté! Ils boiront le calice jusq'à la lie! Mais déjà, le goût est amer!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€