Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 13 Novembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le mystère des parfums qui donnent la migraine

De nombreuses personnes souffrent de l'exposition aux parfums, qui peut causer de douloureux maux de tête. Une hypersensibilité olfactive qui reste inexpliquée.

Snif snif

Publié le
Le mystère des parfums qui donnent la migraine

Atlantico : De nombreuses personnes se plaignent de maux de tête après avoir respiré des parfums. Comment peut-on l'expliquer ?

Johannes Frasnelli : Il y a plusieurs façons dont un parfum peut affecter notre santé. Premièrement, il peut avoir des effets toxicologiques que certaines composantes du parfum peuvent avoir sur notre corps. Par exemple, les parfums contiennent de l'alcool ; si on inhale ce parfum de façon prolongée on pourrait se sentir étourdi ou ressentir des maux de tête. Deuxièmement, certains individus ont une réaction allergique à d'autres composantes du parfum. Une allergie est une réaction spécifique du système immunitaire à des substances appelées des allergènes.

Une personne qui souffre d’une allergie due à la composante d'un parfum développera un urticaire ou une réaction cutanée similaire aux endroits où le parfum a été appliqué. Plus rarement une personne allergique pourrait avoir une réaction plus sévère comme de l'asthme suite à l'exposition au parfum. Troisièmement, certaines personnes souffrent d'une polysensibilité chimique ou intolérance environnementale. Cette condition n'est pas encore bien comprise, mais les personnes atteintes peuvent ressentir des maux de tête, des étourdissements et d’autres symptômes peu spécifiques suite à l'exposition à des substances chimiques en faible concentration comme certaines composantes dans des parfums. Finalement, parfois les utilisateurs sont trop généreux dans l'application. Ils ne perçoivent plus l'odeur parce qu'ils y sont habitués, mais les gens autour peuvent percevoir le parfum de façon désagréable, à cause de l'intensité. Cela peut entraîner des maux de cœur ou de tête.

Y-a-il plus de cas qu'avant ? Si oui, est-ce lié à certains composants qu'on utilisait moins avant ?

La polysensibilité chimique est une condition médicale peu connue. Nous savons qu’elle affecte plus de femmes que d'hommes et on estime que jusqu’à 5% de la population en souffre. Ces dernières années, on remarque une augmentation des cas de polysensibilité chimique, mais on en ne connaît pas la raison. En fait, on ne connaît ni le patho-mécanisme, ni les substances qui déclenchent ce trouble. Par contre, très souvent les personnes affectées souffrent de troubles psychologiques comme l’anxiété ou la dépression. On pense qu’il pourrait donc y avoir un lien entre les troubles psychologiques et la polysensibilité chimique. Il semble aussi que les symptômes de la polysensibilité chimique soient évoqués lors de la perception olfactive de la composante en question; le lien exact n’est pourtant pas clair.

Y-a-t-il un lien avec la recrudescence d'allergies ?

Il est très important de souligner le fait que la polysensibilité chimique n’est pas liée à des allergies. Donc même si la  d’allergies augmente de décennie et décennie il y a à priori aucun lien entre ces deux conditions médicales. Les mécanismes d’une allergie sont très bien compris. Il y a des personnes qui font une réaction allergique à des composantes dans des parfums; les symptômes sont typiquement confinés à la peau. De façon générale, on développe plus souvent des allergies à cause de composants naturels que de composants synthétiques.

Le seul moyen pour ne plus subir les méfaits des parfums est-il de les éviter ?

Il n’y a pas de traitement spécifique pour la polysensibilité chimique. Elle est souvent associée à un trouble d’anxiété ou de dépression; on essaiera de traiter ces troubles. La seule autre option pour les personnes affectées c’est d’éviter l’exposition aux composantes chimiques qui déclenchent leur trouble. Très souvent c’est difficile d’éviter et les individus affectés doivent effectuer un changement du style de vie. Ceci peut causer des difficultés sur le niveau interpersonnel et requiert un partenaire compréhensif. Il est important de noter que les symptômes reliés à la polysensibilté chimique peuvent aussi être déclenchés par des produits de nettoyage, de soins personnels, des produits naturels ou toute autre circonstance dans laquelle la personne est exposée à des composants chimiques, d’origine synthétique ou naturelle, aux odeurs fortes.

Est-ce que cela peut laisser des séquelles ?

Les symptômes de la polysensibilité chimique normalement disparaissent si la personne affectée n’est pas exposée. Les séquelles sont donc plutôt indirectes et causées par le changement du style de vie des individus en question, qui très souvent se retirent de la société dans le but d’éviter chaque exposition nocive. Ceci entraîne des conséquences lourdes sur eux-mêmes, mais aussi sur leur partenaire et sur leur famille. Il ne faut pas oublier que la polysensibilité chimique est très souvent associée à des troubles psychologiques, ce qui peut encore augmenter ces effets-là. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Johannes Frasnelli

Professeur au Département d’anatomie de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et chercheur en neuropsychologie spécialiste du système olfactif.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€