Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Municipales 2014 à Paris : le match des programmes numériques NKM/ Hidalgo

Les deux femmes des municipales parisiennes ont récemment présenté leurs programmes numériques, pas si différents l'un de l'autre. État des lieux.

Ere numérique, programmes en conséquence

Publié le
Municipales 2014 à Paris : le match des programmes numériques NKM/ Hidalgo

Les programmes des deux prétendants à la mairie de Paris sont, sur le numérique, assez génériques. Crédit Reuters

Atlantico : Quelles sont les mesures phares des différents programmes numériques d'Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet ?

Gilles Babinet : Globalement, il s'agit de programmes rédigés pour les citoyens, ce qui signifie qu'ils sont assez génériques. A partir de là, les mesures peuvent sembler assez floues pour quiconque s'y connait un peu en la matière. C'est comparable à n'importe quel programme qui, dans un souci de vulgarisation, ne serait pas très développé, pas très expliqué. Au fond, il n'y a rien de très précis dans les mesures présentées, et ce qu'elles soient originaires de Nathalie Kosciusko-Morizet ou d'Anne Hildago.

Pour autant, il y a en effet des mesures qui se détachent.

On peut notamment penser à celles qui font de Paris la "capitale de l'économie numérique", ou la "capitale des start-ups", à travers la modernisation des infrastructures parisiennes, et la création de quartiers dédiés aux entreprises numériques. Egalement, il est à noter la volonté d'ouvrir un accès public aux données de la ville, via un principe d'open data.

Au fond, quels seraient les changements si Anne Hidalgo remportait la mairie de Paris ? Et s'il s'agissait de Nathalie Kosciusko-Morizet ?

Dans les faits, les programmes de Nathalie Kosciusko-Morizet et d'Anne Hidalgo se ressemblent beaucoup. Certes, il y a quelques exclusivités, mais elles ne sont pas légions. On trouve d'avantage d'idées semblables formulées différemment, comme le pack auto-entrepreneur, ou l'aspect start-ups qu'on retrouve chez l'une, comme chez l'autre.

Il y a néanmoins quelques idées neuves ; et un point à noter, en dépit de son côté anecdotique. Les programmes sont présentés de deux façons bien distinctes. D'une part, chez madame Kosciusko-Morizet on a droit à un programme numérique présenté comme tel, d'autre part chez madame Hidalgo on a droit à un programme numérique dans le programme. Ça peut paraître idiot, mais c'est déjà une forme d'intérêt pour le sujet.

On trouve, dans les mesures exclusives, l'idée de madame Hidalgo de faire participer les citadins à 50% des décisions, ou la volonté d'instaurer un wifi gratuit sur l'ensemble de la capitale. Ce qui, en l'état, serait évidemment hors de prix.

Le fait d'avoir des programmes numériques est assez neuf. En quoi est-ce un vrai changement ?

Il y a de quoi se féliciter d'avoir enfin un programme numérique. Ils n'en restent pas moins plus conséquents que les programmes numériques des dernières présidentielles.

La fracture numérique, ce clivage entre les générations et les usages qu'ils font d'Internet, est un problème qui n'a sa place qu'en politique et pas ailleurs. Depuis longtemps j'essaye de le faire comprendre à nos politiques, et c'est une bonne chose qu'ils le réalisent maintenant. Ça n'est, certes, qu'un début (il n'y a qu'un tout petit nombre de villes qui présente un programme numérique, dans lesquelles on compte notamment Puteaux), mais ce sont les premières pierres qui n'avaient encore jamais été posées par des politiciens d'une autre génération qui ne comprennent pas ces sujets.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par arcole 34 - 22/02/2014 - 10:40 - Signaler un abus EST-CE VRAIMENT LA PRIORITE AUX YEUX DES PARISIENS

    durant la campagne pour l'élection ??.

  • Par vangog - 22/02/2014 - 10:51 - Signaler un abus Bonnet blanc ou blanc bonnet?

    On trouve tout à la Samaritaine, des retraitées de 51 ans qui ont à peine travaillé et des UMP qui se prennent pour des gauchistes (ou l'inverse, je ne sais plus...)!

  • Par Anguerrand - 22/02/2014 - 11:45 - Signaler un abus À vangog

    Pourquoi toujours du négatif et jamais d'argumentation, ce qui serait plus positif serait de nous exposer le programme de votre candidat FN?

  • Par ZOEDUBATO - 22/02/2014 - 11:47 - Signaler un abus Van GOG : on trouve même des FN qui ont fait élire FH en

    lui apportant plus de 1 500 000 voix au 2ème tour et en soutenant le PS électoralement sans l'avouer

  • Par fentreti - 22/02/2014 - 12:10 - Signaler un abus Deux belles profiteuses UMPS

    J'ai lu que ces deux femmes avaient à peine travaillé , la vérité c'est que ces deux femmes n'ont jamais bossé elles ont passé leur temps dans l' inertie publique UMPS , glandeuse professionnelle elles ont dû se mettre un max de fric dans les poches sur le compte des glo glo de Français .

  • Par Anguerrand - 22/02/2014 - 12:25 - Signaler un abus À fentreti

    Voilà un nouveau FN sur le site, ça manquait les intervenants qui n'avance jamais aucun argument, mais sont plein de haine et d'invectives. Pour info NKM à fait Polytechnique, Hidalgo à été " fonctionnaire " le plus souvent sans affectation et retraitée à 51 ans, ça fait pas une " petite différence? Et vous fentreti ?

  • Par LeditGaga - 22/02/2014 - 12:53 - Signaler un abus Espérons...

    Espérons que Paris sera la seule grande ville à rester dans le giron du PS ! . Aux comiques qui avancent comme argument que NKM a fait polytechnique, je leur dirai simplement que la chose est aisée quand les parents ont les moyens de payer ! Son niveau intellectuel au ras des pâquerettes est suffisamment éloquent ! . Aux comiques qui avancent le fait que le FN ne propose aucun "programme" cohérent (encore que...), je leur répondrai qu'il est préférable de voter pour un parti qui n'a pas de programme (le Français aime les surprises...) qu'un parti comme le PS ou l'UMP affichant un programme qu'il ne tiendra jamais ! . NB : les comiques évoqués dans les paragraphes deux et trois ne le sont pas vraiment et, si le pays veut vraiment s'en sortir, il est temps de les rayer de la carte, purement et simplement... what else ?

  • Par vangog - 22/02/2014 - 12:55 - Signaler un abus Submergé par toutes ces réclamations du programmes FN...

    je ne peux qu'être exalté! Oh miracle! Le programme est disponible et pas encore censuré sur www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/‎ Merci à tous pour votre soutien.

  • Par LeditGaga - 22/02/2014 - 13:00 - Signaler un abus @anguerand

    Je ne sais si Fentreti est du FN, mais il est clair qu'il a plus d'humanité qu'un zozo du PS ou de l'UMP... et puis il a eu une éducation visiblement plus stricte que la vôtre, vous qui passez votre temps à aboyer après tous ceux qui pensent sainement... et je n'ai pas évoqué votre grammaire approximative dont on ne vous tiendra pas rigueur, tout le monde n'a pas fait polytechnique !

  • Par jurgio - 22/02/2014 - 13:41 - Signaler un abus Socialistes indécrottables !

    La démagogie tourne à plein régime ! Le Wifi gratuit pour tout le monde ! Pas aux frais, en tous cas, de ceux qui ne paieront pas et à qui on ne demandera que des applaudissements de convenance. Peut-on croire qu'on suivra les avis des citoyens ? surtout s'ils ne correspondent pas à ce que nous avons projeté de faire ? De toute évidence, on ne les consultera que pour des broutilles ou des choses sans intérêt, du genre : où planter un nouveau platane ? Même pas pour demander comment baptiser une nouvelle place ! car il doit être choisi obligatoirement parmi les thuféraires de gauche

  • Par LeditGaga - 22/02/2014 - 14:01 - Signaler un abus @vangog

    Merci pour le lien...

  • Par vangog - 22/02/2014 - 15:36 - Signaler un abus @LeditGaga Sans façons!

    on croit connaitre par cœur le lien , et puis, bêtement, on l'oublie... Moi, j'ai l'intention de me le graver sur la région du cœur! pour l'avoir toujours sur moi, dans le cas extrême où le lavage de cerveau gauchiste porterait ses fruits...

  • Par Adi Perdu - 22/02/2014 - 19:46 - Signaler un abus Auguerrand pas bien futé qui se croit intelligent et responsable

    Auguerrand rabâche sa même argumentation à 3 balles sur Atlantico depuis des lustres. ° Plusieurs intervenants ont pris la peine de lui expliquer mais rien à faire, il ne comprend RIEN de RIEN ! ° Il fait pitié, à moins qu'il ne soit qu'un sosso qui avance masqué ? ;-D

  • Par tarot - 23/02/2014 - 09:01 - Signaler un abus La ventouse et la nullité

    On s'en fout de ces deux là, la ventouse Hidalgo qui suce le fric des parisiens posée comme une plante grasse et l'autre nullité de nkm qui passe son temps à se regarder dans un miroir et débite ânerie sur ânerie. Ni l'une ni l'autre svp.

  • Par gliocyte - 23/02/2014 - 09:48 - Signaler un abus Fixer des priorités

    Si elles se ressemblent tant, il faut choisir selon des critères basiques. Non à la promotion canapé majorée par un bonus enfantement. Non aux femen et à celles qui les soutiennent. Hidalgo doit être battue.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles Babinet

Gilles Babinet est Digital Champion. Il a co-fondé l'entreprise Captain Dash,entreprise chargée de développer son expertise sur l'analyse de "Big Data", et y est en charge de la stratégie, du marketing et de la communication. Il est l’auteur de "L'Ère numérique, un nouvel âge de l'humanité : 5 mutations qui vont bouleverser notre vie" (éd. Le Passeur, 2014).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€